Bac acier anti-condensation

Le phénomène de condensation se produit lorsqu’il y a une variation de température entre l’espace intérieur sous la toiture et la surface extérieure. C’est ce que l’on appelle « pont thermique ».

Un bac acier anti-condensation sert donc à réduire ces ponts thermiques en jouant sur la ventilation et l’isolation de la toiture.

Prix d’un bac acier anti-condensation

Prix du matériau

Le prix des bacs aciers est abordable. Il varie en fonction des spécificités de votre toiture et du type de bac utilisé:

  • Bac acier avec feutre : 10 à 25 €/ m2 ;
  • Imitation tuile avec feutre régulateur : 15 à 30 €/ m2 ;
  • Bac acier sandwich ou avec isolant : 40 à 50 €/m2.

Prix de pose

Pose du bac acier anti-condensation

Même si la pose des bacs aciers ne semble pas compliquée, il est tout de même conseillé de confier vos travaux à des spécialistes du métier. Vous pouvez ainsi avoir un devis plus exact tout en restant en sécurité.

En moyenne, le tarif de pose des couvreurs tourne aux environs de 40€ par heure de travail. Ce prix peut varier légèrement en fonction de votre région ainsi que du type de bac acier que vous allez utiliser pour votre toiture.

Avantages et inconvénients d’une toiture en bac acier

Avantages

  • Esthétique: la couverture en bac acier modernise votre toiture et aboutit à un design plus contemporain ;
  • Toiture légère : le bac acier pèse entre 6 à 12 kg/m2 ;
  • Solide et résistant ;
  • Facile à installer ;
  • Bon rapport qualité prix ;
  • Ne favorise pas l’apparition des mousses sur la toiture ;
  • Résistant au feu et à la corrosion ;
  • Étanche.

Inconvénients

  • Soumis au phénomène de condensation ;
  • Mauvais isolant thermique et phonique.

Principe et mise en œuvre d’un bac acier anti-condensation

Il existe deux types de solutions pour régler les problèmes de condensation d’une toiture en bac acier : isolation sous pannes et sur pannes. Néanmoins, dans les deux cas, il faudra placer un pare-vapeur afin de protéger l’isolant.

Isolation placée sous les pannes

L’isolation est placée sous une lame d’air située sous le bac acier. Cette face de la toiture est traitée avec un produit régulateur de condensation. Ce dernier absorbe l’eau qui résulte de ce phénomène puis la rejette par évaporation.

Il peut également se présenter sous forme de feutre absorbant. L’eau provenant de la condensation est évacuée à l’extérieur de la structure par l’intermédiaire de la lame d’air.

Isolation placée sur les pannes

Elle est rencontrée sur les toitures chaudes. Dans ce cas, le bac acier anti-condensation ne présente pas de lame d’air. L’isolant doit rester continu sur la face interne des panneaux de tôles afin d’éviter l’infiltration de flux d’air. Il faut également un bon calfeutrage des bords de la toiture ainsi que des différents points de raccordement.

Critères de choix des bacs aciers

Type de bac acier

Caractéristiques

Épaisseur

Bac acier simple peau

  • Galvanisé ou laqué ;
  • Avec feutre ou sans.

5 mm

Bac acier sandwich

  • Deux feuilles rigides avec une couche d’isolant ;
  • Bonne isolation ;
  • Bonne étanchéité.

40, 60, 80 ou 100 mm

Bac acier à imitation tuile

Plaque de tôle avec une texture de tuile.

Même épaisseur que les tuiles

Bac acier à joint debout

Assemblage vertical imitant la couverture en zinc.

Épaisseur variable

Bac acier double peau

Plateau étanche + profil métallique + couverture rigide

Suivant l’épaisseur des différentes couches de la toiture.

FAQ

Quelle pente pour une toiture en bac acier ?

Ce type de couverture convient uniquement aux toitures dont la pente est comprise entre 5 à 15%.

Quelle épaisseur pour la lame d’aire placée sous la face d’un bac acier ?

Pour une bonne isolation des toitures froides, la lame d’air en sous-face devrait avoir une épaisseur d’au moins 4 cm.

Comment entretenir une toiture en bac acier ?

L’entretien d’une toiture en bac acier peut partir de quelques gestes de nettoyage, jusqu’à une révision générale de la toiture ainsi que de ses accessoires. Une toiture en bon état aura une plus longue durée de vie qu’une toiture mal entretenue.

  • Nettoyez la surface de la toiture avec une brosse dure afin d’enlever tout ce qui peut gêner un bon écoulement. Commencez par le sommet de la pente (côté faîtière) tout en descendant jusqu’aux descentes d’eau.
  • Vérifiez chaque partie de la toiture pour s’assurer de son étanchéité et de sa performance.
  • Nettoyez les gouttières et les descentes d’eau pluviale.

Comment poser un revêtement de toit en bac acier ?

  • Vérifiez l’angle au coin de la toiture pour savoir si les bacs aciers nécessitent d’être découpés (dans le cas où l’angle n’est pas droit)
  • Fixez le premier bac en prévoyant un débord d’environ 20 cm pour l’évacuation vers la gouttière.
  • L’espace maximal entre chaque fixation des bacs est de 1,5 m pour les couvertures d’épaisseur 0,63 mm et 2,5 m pour celles dont l’épaisseur est égale à 0,75 mm.
  • Fixez les feuilles de toiture sur la charpente avec des tire-fonds. Utilisez également des rondelles en caoutchouc pour une meilleure étanchéité.
  • Superposez les bacs tout en respectant sa longueur de recouvrement.
  • Posez les couvertures de rive.
  • Mettez en place les tôles faitières.

Quelle épaisseur choisir pour votre couverture en bac acier ?

Le bac acier est disponible en plusieurs épaisseurs et évidemment son coût varie également suivant ce paramètre. Selon leur usage, on distingue les épaisseurs suivantes :

  • 40/100 mm pour les bacs aciers sandwich ainsi que les parements ;
  • 50/100 mm pour les bacs aciers à imitation tuile ou les plaques d’aciers ;
  • 63/100 mm pour les profilés ;
  • 75/100 mm pour les bacs porteurs ;
  • 88/100 mm pour les bacs autoportants
  • 1 mm (100/100 mm) à 1,25 mm (125/100mm) pour les bacs autoportants et les supports d’étanchéité.

NB : Le terme 40/100 mm signifie que l’épaisseur du bac acier est de 0,40 mm.

Formulez une demande de devis!
1
2 Mon projet:
3 Moi:
Je souhaite recevoir par email les informations des partenaires pour m’aider dans mes projets de travaux.