Tarif d’un peintre

On peut définir le tarif d’un peintre selon un prix horaire qui va de 30 à 50 € HT le m², selon un prix au m² qui, de base, pourra aller de 15 à 30 € le m², mais ce serait aussi sans compter sur les nombreux cas particuliers que nous allons essayer de recenser ici.

Récapitulatif

Élément tarifaire

Prix en euros

Tarif horaire

de 30 à 50 € H.T.

Simple peinture sol

de 20 à 30 € le m²

Peinture sol résine époxy

de 50 à 150 € le m²

Peinture sol résine polyuréthane

de 150 à 250 € le m²

Peinture mur

à partir de 25 € le m²

Crépi intérieur

à partir de 35 € le m²

Papier peint

à partir de 25 € le m²

Peinture plafond simple

à partir de 30 € le m²

Peinture plafond plus complexe

de 40 à 50 € le m²

Peinture extérieure

de 25 à 30 € le m²

Crépi extérieur

de 30 à 80 € le m²

Peinture porte-fenêtre

environ 30 € le m²

Peinture fenêtre

environ 30 € le m²

Peinture porte d’entrée

environ 30 € le m²

Peinture volet

autour de 30 € le m²

Peinture portail extérieur

autour de 30 € le m²

Peinture de radiateur

environ 80 € pièce pour radiateur acier et 120 € pièce pour radiateur fonte

Peinture de carrelage et faïence

de 30 à 40 € le m²

Peinture baignoire

de 300 à 500 €

Reprise peinture meuble de cuisine

environ 120 € le m²

Dépose de papier peint

autour de 10 € le m²

Rebouchage de légères fissures

autour de 5 € le m²

Rebouchage de murs plus marqués

de 10 à 15 € le m²

Redressage de mur

autour de 20 € le m²

Le prix d’un peintre à l’heure

Comme nous venons de l’annoncer, le tarif horaire d’un peintre se situe entre 30 et 50 € HT.

Cependant, même en prenant cette fourchette assez large, il reste encore une marge d’erreur puisque, en cherchant d’un peu plus près, on peut remarquer que certaines régions pourront se situer en-dessous de cette fourchette, comme les Pyrénées, la Dordogne ou l’Indre-et-Loire, par exemple, qui se situent plutôt autour de 25 € l’heure.

A l’inverse, certaines régions comme la Gironde, les Alpes, les Bouches-du-Rhône, le Gard ou la région parisienne dépasseront allègrement ce barème.

Entrent alors en ligne de compte deux causes essentielles :

  • la loi de l’offre et de la demande : plus la demande est nombreuse et plus l’offre est chère ;
  • les éventuelles temps de déplacement qui peuvent s’accroître et apporter une incidence sur le prix.

Il faut aussi compter sur les différences de tarifs qui peuvent également exister entre les peintres puisque, si vous faites appel à un professionnel déjà surbooké, il n’acceptera votre chantier qu’à un prix supérieur à celui du marché, afin de rentabiliser ce surbookage.

Enfin, il faut noter une différence tarifaire évidente et normale entre un artisan qui travaille seul et une entreprise de peinture beaucoup plus structurée qui devra faire vivre toute cette structure.

Les tarifs d’un peintre au m²

On pourra retrouver des différences similaires dans les tarifs au m² puisque ce prix dépendra automatiquement du tarif horaire initial.

Mais, en dehors des différences régionales, de celles entre deux peintres ou entre deux structures, la différence peut aussi survenir des travaux eux-mêmes.

Aussi, avant d’entrer totalement dans le détail, on peut remarquer une première différence évidente :

  • le prix de travaux de peinture sur un plafond débutera autour de 30 € le m² ;
  • le prix des mêmes travaux sur un mur commencera à environ 25 € le m².

Cette nuance s’explique par la plus grande difficulté à peindre un plafond qui peut parfois demander la mise en place d’un échafaudage.

Bien sûr, cette nuance est en dehors de toute différence de qualité de peinture entre les deux car, parfois, le prix de peinture d’un mur peut devenir supérieur car, si la plupart du temps le plafond restera blanc, le travail sur un mur pourra faire appel à des peintures spéciales et plus onéreuses ou à des effets plus complexes à réaliser.

Les variations de tarif

Nous avons étudié quelques possibilités de variation de tarifs qui sont :

  • la région ;
  • le professionnel lui-même ;
  • les temps de déplacement.

Nous étudierons ensuite tout ce qui peut encore influencer ce prix :

  • les travaux plus spécifiques ;
  • les travaux de préparation éventuels.

Un autre élément est aussi important dans ce tarif, il s’agit de la TVA.

  • le taux de TVA normal est de 20 % pour des travaux dans du neuf ;
  • ce taux n’est alors que de 10 % dans le cadre de la rénovation pour un logement terminé depuis au moins 2 ans ;
  • dans le cas de travaux réalisés par un auto entrepreneur, il n’y a aucune TVA puisque ce dernier n’est pas affilié à cette TVA.

L’incidence des produits

Le tarif d’un peintre dépendra de deux autres éléments essentiels qui seront fonction du support de la peinture et du type de peinture réalisé sur ces supports.

On peut en déduire les tableaux suivants qui pourront servir de base à ce barème :

Les peintures de sol

Le sol, même si ce n’est pas le plus courant, peut nécessiter une peinture, que ce soit dans un garage, une terrasse ou certains abords de maison.

Selon la peinture utilisée, les coûts peuvent être très variables, et le choix pourra s’effectuer selon qu’il s’agira d’un bas de porte pour une simple propreté, une terrasse avec un passage piéton ou un garage avec un passage véhicules.

Type de peinture

Tarif au m² main d’œuvre et peinture

Simple peinture

de 20 à 30 €

Peinture résine époxy

de 50 à 150 €

Peinture résine polyuréthane

de 150 à 250 €

Les peintures de mur

La peinture de mur sera bien sûr l’un des devis le plus demandé, que ce soit en neuf comme en rénovation. Ce tarif est cependant un prix de base qui peut être sujet à variation si votre demande comporte des soubassements, des frises et autres mixités qui demanderaient un travail en plusieurs étapes.

Type de finition

Prix au m², main d’œuvre et matière

peinture

à partir de 25 € le m²

crépi intérieur

à partir de 35 € le m²

papier peint

à partir de 25 € le m²

La différence de prix entre une peinture et un papier peint est minime dans un cas très général. Cependant, selon la peinture utilisée et selon le papier peint sélectionné, les prix peuvent évidemment grimper assez sensiblement.

Les peintures de plafond

La peinture de plafond est aussi une demande fréquente qui nécessite une peinture le plus souvent simple et blanche.

Des variantes pourraient cependant entrer en ligne de compte pour des plafonds hauts, des plafonds cathédrales ou des peintures mêlant poutres et plafond avec des tons différents qui demanderaient plus de temps de travail.

Type de plafond

Prix au m2

peinture plafond simple

à partir de 30 € le m²

peinture plafond plus complexe

de 40 à 50 € le m²

Les peintures de menuiseries

Parmi les travaux nécessaires pour un peintre, les menuiseries sont à prendre à part dans le travail car, si peindre une porte simple intérieure peut être considéré avec le temps de peinture du mur, sous condition de même couleur, peindre une porte-fenêtre ou une fenêtre demande plus de travail avec un souci du détail évident. Voici quelques exemples de tarifs pour ces menuiseries :

Type de menuiserie

Prix à la pièce, comprenant peinture et main d’œuvre

porte-fenêtre

environ 30 € le m²*

fenêtre

environ 30 € le m²*

porte d’entrée

environ 30 € le m²

volet

autour de 30 € le m²

portail extérieur

autour de 30 € le m²

* Pour une porte-fenêtre ou une fenêtre, le calcul de la surface ne sera pas celui de la partie à peindre mais de l’intégralité de l’ouverture, compte tenu du temps passé pour la protection nécessaire du vitrage et du travail plus méticuleux demandé.

Les peintures de façade

Parmi les interventions d’un peintre, certaines se font aussi sur des murs extérieurs.

Type d’intervention

Prix au m², produit et main d’œuvre

peinture

de 25 à 30 € le m²

crépi

de 30 à 80 € le m²

Les peintures spéciales

Un peintre peut aussi intervenir pour des travaux plus spécifiques.

Autres travaux d’intervention

Prix produit et main d’œuvre

peinture de radiateur

environ 80 € pièce pour radiateur acier et 120 € pièce pour radiateur fonte

peinture de carrelage et faïence

de 30 à 40 € le m²

peinture baignoire

de 300 à 500 €

reprise peinture meuble de cuisine

environ 120 € le m²

Les autres variations de prix

D’autres éléments viennent modifier également ces prix comme le choix des travaux de préparation qui peuvent être nécessaires, le nombre de couches à passer ou le choix plus spécifique de la peinture (ou du crépi, ou du papier peint).

Les travaux préalables

Si dans un logement neuf les travaux de préparation sont relativement bien maîtrisés, consistant généralement en une sous-couche préalable, dans des travaux de rénovation, il est souvent préférable d’obtenir un devis précis que le professionnel vous fera après visite de votre chantier.

On peut cependant estimer certaines des interventions complémentaires qu’il peut y avoir à effectuer avant de vous proposer les finitions souhaitées si vous voulez un résultat final parfait.

Type de préparation

Prix au m², produit et main d’œuvre

dépose de papier peint

autour de 10 € le m²

rebouchage de légères fissures

autour de 5 € le m²

rebouchage de murs plus marqués

de 10 à 15 € le m²

redressage de mur

autour de 20 € le m²

Le nombre de couches de peinture

Les prix peuvent aussi dépendre du nombre de couches nécessaire pour la réalisation d’une peinture.

Généralement, le travail débute par l’application d’une sous-couche en préparation, que ce soit sur un mur intérieur ou un plafond.

Cette sous-couche évite à la peinture finale de s’imbiber dans le mur, peinture généralement plus coûteuse que la sous-couche.

La finition s’effectue ensuite en 2 couches pour les cas traditionnels.

Bien sûr, il peut y avoir des exceptions et, en rénovation par exemple, vouloir recouvrir une peinture foncée existante par une couleur claire demandera le plus souvent une couche supplémentaire et, donc, un surplus de tarif.

Il est parfois question de peinture monocouche mais, même dans ce cas, il faut prévoir un passage de 2 couches.

Vouloir épaissir la peinture pour économiser une couche est une fausse bonne idée car cette solution déboucherait sur l’apparition de cloques qui obligerait à une reprise totale du mur.

Le choix de la peinture

Comme le démontrera le tableau suivant, le prix de la peinture a une incidence sur le tarif final.

Pour mieux en maîtriser l’utilisation, voici l’utilité de quelques-unes de ces peintures :

  • Peinture acrylique : sans odeur, cette peinture à l’eau est utilisée pour sols et plafonds, en intérieur.
  • Peinture glycéro : peinture à l’huile et donc odorante qui n’est généralement plus utilisée que dans le cas de pièces humides, pour une possibilité de lessivage plus grande, mais tend quand même à être remplacée par la peinture acrylique, même dans ces cas.
  • Peinture époxy : plus couvrante, elle est désormais plutôt utilisée dans le cas des sols. Peinture à l’huile, donc odorante et moins écologique mais qui offre une meilleure résistance.
  • Peinture alkyde : mélange de résine et d’eau, elle est également plutôt utilisée pour les sols de garage.
  • Peinture biologique : plus facilement lessivable, elle est pratique dans les chambres d’enfants, par exemple. Peinture naturelle et écologique, sans odeur, mais aussi plus chère.
  • Peinture isolante : comprenant peinture acrylique plus éléments céramiques, sans surépaisseur elle diminue l’humidité et réfléchit les rayons infrarouges améliorant l’isolation.
  • Peinture hydrofuge : elle imperméabilise les murs et résiste à l’humidité.

Ce tableau montre quelques exemples de prix moyen de la peinture seule, hors main d’œuvre.

Type de peinture

Prix de la peinture seule au m²

peinture vinyle

autour de 3 € le m²

peinture acrylique

autour de 5 € le m²

peinture glycéro

de 5 à 10 € le m²

peinture polyuréthane

de 6 à 9 € le m²

peinture époxy

de 15 à 25 € le m²

peinture alkyde

autour de 10 € le m²

peinture biologique

autour de 20 € le m²

peinture ardoise

de 3 à 5 € le m²

peinture carrelage

de 6 à 8 € le m²

peinture effet béton

autour de 15 € le m²

peinture hydrofuge

autour de 25 € le m²

peinture isolante

autour de 30 € le m²

Les effets de peinture

Les effets de peinture peuvent aussi modifier le prix mais, parfois, permettent seulement de mieux correspondre à la pièce ou au mur.

Dans un cadre assez général on peut dire :

  • une peinture mate apporte plus de douceur et atténue les défauts du mur ou du plafond, notamment dans le cas de placo ;
  • une peinture brillante oblige à une préparation sans défaut mais reflète mieux la lumière et sera plus facile à lessiver, et convient donc mieux à une cuisine, par exemple ;
  • une peinture satinée sera un compromis des deux pour refléter un peu la lumière sans trop laisser apparaître les défauts ;
  • une couleur foncée sera à privilégier sur un mur le long des ouvertures extérieures ;
  • pour mieux renvoyer la lumière, il est préférable de placer une couleur claire en face des ouvertures extérieures.

Quelques exemples de devis de peinture

Voici quelques exemples de prix, compris main d’œuvre, peinture et retouches légères, qui pourront aussi vous permettre de mieux appréhender votre cas particulier :

Exemple

Prix en euros

peinture de salle de bains de 6 m² en rénovation, murs et plafond

600 € H.T.

peinture chambre 12 m² en rénovation, murs et plafond

1 200 € H.T.

pièce de jour de 30 m² en rénovation, murs et plafond

2 100 € H.T.

Formulez une demande de devis!
1
2 Mon projet:
3 Moi:
Je souhaite recevoir par email les informations des partenaires pour m’aider dans mes projets de travaux.

Laisser un commentaire