Réussir sa chambre sous-combles

L’aménagement d’une chambre sous-combles est une excellente idée pour améliorer une habitation comprenant des combles inhabitables et donc bien souvent inexploités. Pour autant ce n’est pas un chantier anodin, il est primordial de procéder par étapes afin de rien laisser au hasard et d’avoir ainsi un bon retour sur investissement.

1.   S’assurer de la faisabilité du projet

Vous avez dans l’idée d’aménager une chambre dans vos combles, et c’est une excellente idée. Dans l’absolu.

Néanmoins, il y a quelques points primordiaux dont il vous faudra vous assurer avant de vous lancer dans les travaux.

Quelle surface de plancher est aménageable ?

La surface au sol est-elle suffisante pour une pièce supplémentaire ?

Si l’habitation initiale est petite, même une faible augmentation de la surface peut être intéressante.

Toutefois si la surface existante fait moins de 9m2 en loi carrez, la dépense n’en vaudra certainement pas le coup (ni le coût).

D’un autre coté, si vous projetez d’aménager une suite parentale, alors il vous faudra entre 15 et 25m2 pour obtenir une surface aménageable et fonctionnelle.

Evaluer la hauteur sous-plafond ?

isolation chambre comble

Isolation des combles

Si la surface aménageable est trop restreinte, ou du moins qu’elle n’existe pas sous une hauteur de plafond suffisante pour s’y déplacer et circuler librement, vous aurez alors le choix entre oublier ce projet!

A moins de restructurer le volume en retravaillant la charpente ou en surélevant la toiture.

La viabilisation de combles étant déjà un projet conséquent en soi, ne prenez pas à la légère un tel surcoût.

Bon à savoir:

Une surface « habitable » à une hauteur minimale de 1,80 mètres. Et les combles n’y échappent pas 🙂

Parlons peu parlons budget !

Le prix d’une rénovation et aménagement de chambre sous-comble peut vite grimper, lorsque les dépenses s’accumulent. Si en moyenne on compte entre 500 et 1 500 au m2, le tarif final peut facilement atteindre 20 à 30 000 euros.

Assurez-vous d’avoir les ressources nécessaires pour mener à bien ce projet et ne pas vous retrouver avec des travaux entamés mais jamais finis.

Vous auriez ainsi « perdu » tout l’argent investit dedans.

Qu’en est-il de la règlementation en vigueur ?

Assurez-vous d’avoir réglé toute la partie légale avant d’entamer les travaux :

Si l’aménagement de vos combles augmente la superficie habitable de plus de 20m2, il vous faudra demander un permis de construire. Sinon, une simple déclaration de travaux sera suffisante.

Vous pouvez prévoir en moyenne 1 à 4 mois de délais pour obtenir ce permis, sauf dans certaines zones classées ou cela avoisinera les 6 mois.

Par ailleurs, vous vous devez de respecter les normes DTU qui comprennent des règlementations

  • Thermiques
  • Acoustiques
  • De voisinage (pas d’ouverture de fenêtre donnant sur la propriété du voisin, à moins de 1,9m de la limite de celle-ci.)
Demandez l’estimation concrète de votre budget aménagement d’une chambre sous-combres

2.   Les gros avantages d’une chambre sous les combles

Faites votre demande de devis de chambre sous-combles.

3.   Les pôles travaux à prévoir

Escalier et trémie

Ces travaux ne sont évidement pas obligatoires si vous avez déjà un escalier d’accès. N’hésitez pas à remplacer une échelle peu pratique au quotidien par un escalier plus confortable et plus esthétique.

Intervention

Prix moyen TTC

Trémie d’escalier (pour un plancher en bois)

300 à 800 €

Ajout d’un escalier d’accès

1 000 à 5 000 €

Néanmoins, ces frais seront très certainement majorés à la baisse si vous faites faire ces deux tâches par le même artisan.

Raccordement à l’électricité, l’eau et l’isolation

Si vos combles ne sont pas habitables, l’isolation est certainement à améliorer !

En effet on estime qu’en moyenne les combles mal isolés sont responsables de 30% de déperditions énergétiques.

Le tarif de cette rénovation dépendra de l’état initial de la charpente, mais sachez que ces travaux sont éligibles à de nombreuses aides, dans le cadre du plan Economie d’Energie.

N’hésitez pas à vous renseigner auprès des organismes agréés.

Concernant l’électricité, il faudra raccorder au tableau existant à l’étage inférieur, voire créer un nouveau tableau électrique si le raccordement simple n’est pas possible.

Et enfin, si vous souhaitez faire une suite parentale, il vous faudra également prendre en compte le raccordement aux arrivées et sorties d’eaux. Ce qui sera plus simple et moins onéreux si la position de votre nouvelle pièce d’eau est proche de celle d’une existante.

Intervention

Prix moyen (matériel + main d’oeuvre)

Isolation des combles

20 à 120€/m²

Raccordement électrique

90 à 120€/m2

Saignées             

6-7 € / m linéaire

Plafonnier, spots

50 à 250 € (tout compris)

Raccordement des canalisations

1 000 €/m2

Il vous faudra également compter avec l’installation d’une salle de bain, pose des sanitaires et revêtements ne craignant pas l’humidité.

Revêtements

L’aménagement de tout espace passe forcément par la pose de revêtements. Vous aurez un large choix de matières et motifs, selon vos préférences et votre budget. Privilégiez des matières souples pour étouffer les bruits de pas à l’étage inférieur et gagner ainsi en confort dans votre habitation.

Revêtement

Prix moyen fournitures

Prix moyen pose

Sol PVC

2 à 35€/m2

15 à 20 €/m²

Sol lino

20 à 60 €/m2

15 à 20 €/m²

Moquette

4 à 70 €/m²

15 à 25 €/m²

Jonc de mer

7 à 35 €/m2

15 à 25 €/m²

Parquet flottant

30 à 150 €/m2

10 à 20 €/m²

Parquet stratifié

10 à 50 €/m2

20 à 50 €/m²

Parquet massif

50 à 200 €/m2

20 à 50 €/m²

Peinture murale

30 à 50 € le pot de 10Kg

25 à 40 €/m²

Peinture plafond

30 à 40 €/m²

Papier peint

10 à 40 € le rouleau

10 à 40 €/m²

Fenêtre de toit

Si vous faites poser une fenêtre de toit, sachez que les tarifs de fenêtre et de pose varient excessivement tellement le choix est large. Voici quelques exemples de ce que vous pourrez trouver sur le marché :

Fenêtre de toit :

Prix TTC

Projection

80 à 700 €

Ouverture par les cotés

120 à 350 €

Rotation

150 à 1 800 €

Ouverture électrique

955 à 1 850 €

Ouverture électrique, avec motorisation solaire

1 200 à 1 950 €

La pose variera quant à elle en fonction de la toiture, de la pente du toit, de l’accessibilité ainsi que de la complexité de la fenêtre. Vous pourrez compter entre 200 et 1000 €

Aménagements et fonctionnalité

Reste à compter la mise en place de meubles de rangement. Vous aurez alors le choix entre des meubles standards mais bas, des meubles en kits prévus pour sous-pente, ou encore des meubles sur-mesure, plus coûteux mais également esthétiques.

Fournitures

Prix moyen TTC

Placard en bois

150 à 400 €

Dressing

300 à 4000€

Placard simple sur mesure

500 à 2 000 €

Bibliothèque sur mesure

1 000 à 2 500 €/m linéaire

4.   Comment aménager cette chambre sous-combles ?

Voici quelques conseils de professionnels pour un aménagement idéal :

  • Evaluez la lumière existante, n’hésitez pas à rajouter une fenêtre, voire deux pour de vastes combles, cela aura un réel impact sur le confort de votre pièce.
  • Question rangements pour optimiser les espaces inhabitables : réservez les parties basses des combles aux tiroirs, caissons et autres meubles modulaires en kit (ou même sur mesure), et à l’inverse, installez un grand dressing dans la partie haute ;
  • Optez pour des tons clairs pour agrandir l’espace et réfléchir la lumière
  • Si vous avez la surface suffisante, mettez à profit la tête de lit pour créer une démarcation, deux espaces distincts, un coin bureau peut-être ?
  • S’il y a des poutres, laissez-les apparentes, vous apporterez ainsi de la chaleur et du cachet.
  • Pour autant, n’hésitez pas à trancher avec des meubles et de la décoration moderne, pour trancher avec le côté rustique du bois

Vous voilà avec une idée assez précise des différentes dépenses que vous aurez à envisager dans ce projet de chambre sous-combles. Il ne vous reste plus qu’à faire réaliser plusieurs devis avant de vous lancer !

Formulez une demande de devis!
1
2 Mon projet:
3 Moi:
J’accepte les conditions générales du site et de ses partenaires.

Laisser un commentaire