Prix et pose d’une cloison en placo

Idéal pour séparer un espace rapidement et à moindre coût, la cloison en placo est une option très répandue en construction ou en rénovation ! Mais combien coûte-t-elle véritablement ? Quels sont les différents éléments à prendre en compte ? Notre article va faire le tour de la question!

Prix d’une cloison en placo : fourniture et pose

Le placo ou placoplâtre est un matériau constitué de deux feuilles entourant une plaque de plâtre. Le nom « placo » fait référence à une marque française très connue qui produit du plâtre.

Les plaques de plâtre sont très utilisées dans la construction pour les cloisons ou les plafonds. Dans tous les cas, il sera important de prendre en considération l’Epaisseur d’une cloison en placo afin d’éviter les mauvaises surprises.

Ainsi, pour commencer, le prix de pose d’une cloison en placo fait appel à différents postes de dépense que nous allons détailler ci-dessous :

Postes de dépense

Prix

Types de placo

BA 13 « standard »

2 à 7 €/m²

Pièce humide

5 à 7 €/m²

Feu

7 à 9 €/m²

Résistance mécanique

9 à 12 €/m²

Acoustique

5 à 10 €/m²

Double peau (simple ou hydrofuge, polystyrène ou laine de roche)

9 à 20 €/m²

Accessoires pour une pose sur rail

Rail

~1 à 2 €/m

Montant

~1 €/m

Accessoires pour une pose sur tasseaux

Tasseaux en 24/28

~1 €/m

Accessoires pour une pose collée

MAP

0,5 à 1 € le kilo

Autres accessoires

Isolant (selon l’épaisseur souhaitée et le type d’isolant)

2 à 10 €/m²

Bande périphérique de sol

~0,2 à 0,3 €/m

Enduit pour joint placo

~2 à 4 €/m²

Mastic

1 à 5 € le tube

Pose

 

10 à 40 €/m²

Prix total d’une cloison en placo selon l’utilisation : séparation ou doublage?

Toutefois, avant de construire la cloison, il faut encore penser à un dernier paramètre : s’agit-il d’une cloison de séparation ou d’un simple doublage?

Là aussi le prix d’achat peut évoluer :

Nature de la cloison

Explication

Prix (€/m2)

Séparation

La cloison de séparation sert à couper une pièce en deux.

Elle est construite à un endroit qui était initialement vide, sans mur.

30 à 60 €

Doublage

Egalement appelée « contre-cloison », la cloison de doublage sert essentiellement à améliorer l’isolation phonique et thermique d’un mur déjà existant.

On la pose contre le mur portant en y intégrant un matériau isolant.

20 à 40 €

Les différents types de placo (BA13, hydrofuge, haute résistance)

Le placo a de nombreux points forts :

  • plaques placoplatre bords amincisPratique : une cloison en placo est rapide à mettre en place, pas besoin de gros travaux. Il suffit d’installer une armature puis d’y fixer les grandes plaques ;
  • Léger : c’est un matériau qui pèse peu. Il convient donc très bien en rénovation pour les étages ou les combles ;
  • Prix : ce n’est pas un matériau très cher. S’il faut compter entre 0,8 et 5 € par m² pour l’achat de plaque de plâtre, en réalité ce prix dépend du type de placo que vous allez choisir.

Le placo standard n’est pas la seule option possible ! Il existe du placo hydrofuge pour les pièces humides ou d’autres versions permettant une meilleure isolation acoustique !

Nous allons vous en dire un peu plus sur ce qui caractérise chacun d’entre eux !

Le BA13

C’est le placo qui est considéré comme la version standard. Ses bords sont amincis et il est épais de 13 mm, ce qui lui vaut ce nom de BA13.

Ce dernier peut être utilisé dans de multiples configurations, que ce soit pour des cloisons de doublage ou des cloisons de séparation de pièce.

Il existe d’autres versions que ce BA13, sans bords amincis ou avec des épaisseurs variées, mais ce modèle est le plus fréquemment utilisé.

Le placo hydrofuge

placo-hydrofugeVous cherchez un placo qui puisse résister à l’humidité ? Ce placo est également appelé placomarine. On le reconnaît aisément grâce à son code couleur vert.

Il se distingue du placo standard car il est fabriqué pour résister de manière durable à l’humidité et à la vapeur d’eau.

Le placo hydrofuge est légèrement plus cher que du placo standard mais sera indispensable dans des pièces d’eau ou dans un sous-sol, par exemple.

Le placo résistant au feu

Le placo ignifugé résiste particulièrement bien au feu. Cela en fait un matériau adapté pour la cuisine. Son code couleur est le rose.

Le placo à haute résistance mécanique

Et si le paramètre le plus important pour vous est la solidité ou la résistance aux chocs, le placo à haute résistance mécanique ne craint pas les chocs et peut supporter un poids bien plus important que du placo standard. On peut y accrocher des objets lourds, comme des éléments de cuisine, par exemple.

Le placo acoustique

Enfin, si l’objectif est de créer un nouvel espace qui requiert une protection acoustique plus importante (par exemple pour diviser une pièce en chambre et salon ou créer une chambre dans une partie de garage), le placo acoustique ou placophonique permettra alors d’offrir ce supplément d’isolation. Il est teinté de bleu pour sa reconnaissance.

Le placo double peau

Le placo double peau a l’énorme avantage de créer une cloison séparative comprenant déjà l’isolant entre deux couches de placo, isolant phonique ou isolant thermique, selon les besoins.

Le principe de pose d’une cloison placo

La cloison s’utilise donc pour séparer deux espaces ou isoler un logement. Elle se distingue du mur porteur car elle n’assure pas de transmission de charge.

Pour la mettre en oeuvre, différents types de pose sont envisageables.

La pose de placo sur rail

Voici les différents composants qui entrent en jeu pour la construction d’une cloison en placo via une pose sur rail et la mise en œuvre de ce type de pose.

Le rail est la partie de la structure en métal qui est vissée sur le sol et sur le plafond. Elle viendra recevoir les plaques de plâtre. Il s’agit de la « base » horizontale de la cloison.

Le montant est la « base » verticale de la cloison. Ce sont les parties métalliques situées sur les parois et sur les côtés de la porte. D’ailleurs, pour plus d’informations, un autre article présente la Pose d’un bloc porte dans une cloison en placo.

Les montants d’ossature viennent compléter l’ensemble en reliant les rails horizontaux entre eux.

La pose de placo sur tasseaux

Dans cette autre technique de pose, ce sont des tasseaux de bois qui sont utilisés. Ces derniers sont alors fixés sur les parois lorsqu’il est question d’une contre cloison ou, à l’instar de la technique de pose sur rail, permettent la création d’un cadre support pour une cloison de séparation.

Les tasseaux pourront alors être fixés au sol et au plafond, notamment, pour solidifier l’ensemble de l’ossature.

Une fois les tasseaux en place, il suffit de venir visser les plaques sur ces derniers.

Selon les besoins, il sera, là aussi, possible d’ajouter une épaisseur d’isolant avant de poser les plaques.

La pose de placo collée pour contre cloison

Enfin, pour ce qui est de la pose collée, il est question de venir fixer les plaques directement sur une paroi existante. Elle entre donc dans le cadre de la contrecloison, tout en laissant un espace respirant grâce à l’épaisseur de ces plots de colle.

La fixation se fait par le biais de plots de colle MAP (soit du mortier adhésif). Ces plots, ou points de colle, devront être suffisamment épais afin de permettre une circulation d’air entre la cloison et la paroi.

Les finitions

Pour terminer, quelle que soit la technique de pose choisie, il sera possible de prévoir une isolation et il sera indispensable de prévoir, notamment, un enduit entre les plaques.

Voici, donc, les éléments à mettre en oeuvre :

Eléments

Présentations

L’isolant

L’isolant est la partie qui peut être ajoutée entre deux couches de plaques de plâtre et permet une meilleure isolation thermique ou acoustique. Dans le cas de la pose collée, cette étape sera possible si vous faites l’acquisition d’un placo + polystyrène ou placo + laine de verre (ou laine de roche) avec isolant déjà intégré.

De nombreux matériaux peuvent être utilisés pour l’isolation : la laine de verre, la laine de mouton, le chanvre, la fibre de bois, le coton, etc.

Le prix peut beaucoup varier d’un isolant à un autre.

La bande périphérique au sol

Un autre élément est invisible mais essentiel. Avant même d’installer la structure de la cloison, il faut déterminer son emplacement. Une fois qu’il a été tracé avec précision et avant de poser le rail, on place une bande périphérique au sol.

Elle permet d’assurer l’étanchéité du mur, évite les fuites d’eau. Elle absorbe les chocs, les vibrations et améliore l’isolation.

L’enduit

Concernant les finitions, l’enduit sert à lisser l’aspect du mur.

Une fois que les plaques de plâtre sont toutes installées, on applique l’enduit à l’emplacement des vis et dans l’espace creux entre les plaques. Cela permet d’obtenir un ensemble harmonieux.

Mais l’enduit ne suffit pas pour la liaison de la cloison avec le sol et le plafond !

Le mastic

Le mastic est une pâte qu’on applique pour la liaison horizontale de la cloison (donc, la liaison de la cloison avec le sol et le plafond). On le lisse avec le doigt.

Les aides possibles

Si, dans le cadre de votre projet, il est question de réaliser des cloisons de doublage en placo afin de disposer d’une meilleure isolation thermique, il est alors possible de prétendre à certaines aides.

En effet, afin de permettre aux ménages à améliorer les performances énergétiques de leur logement, il existe un certain nombre d’options pouvant permettre de réduire la charge financière induite par les travaux.

Ainsi, parmi les pistes à explorer se trouvent notamment :

  • MaPrimeRénov’
  • la TVA réduite à 5.5 %
  • l’éco-prêt à taux zéro

Votre devis de plaquiste gratuit !

Vous souhaitez obtenir l’appui d’un plaquiste ? Pour cela il faut prévoir des frais de main d’œuvre, mais voici quatre avantages qu’il y a à le faire :

  • Cloison bien posée et solide : il faut que les structures soient parfaitement fixées et l’ensemble parfaitement droit pour que la cloison puisse durer dans le temps et présenter l’aspect le plus régulier possible pour une esthétique parfaite.
  • Choix d’une cloison adaptée : comme nous l’avons expliqué dans cet article, il existe de nombreux types de cloisons en placo. Choisissez un modèle adapté !
  • Pas besoin de se fournir tout le matériel nécessaire : un professionnel s’occupe de tout et vous permet un gain de temps important !

Demandez un devis si vous souhaitez comparer les offres et faire jouer la concurrence ! C’est gratuit !

Formulez une demande de devis!
1
2 Mon projet:
3 Moi:
J’accepte les conditions générales du site et de ses partenaires.

Laisser un commentaire