Prix d’un terrain constructible

Vous avez un projet de construction ? Vous cherchez un terrain constructible ? Connaissez-vous les règles d’urbanisme en vigueur dans votre commune ? Retrouvez dans cet article, les informations dont vous avez besoin et profitez également d’un devis gratuit.

Prix moyen d’un terrain constructible

En moyenne, le prix d’un terrain constructible est de 140 € par m2.
Vous pourrez facilement vous établir en Corrèze, sur un terrain à 21€/m2, construire un chalet en Haute Savoie (258€/m2),  mais si vous rêvez des Hauts de Seine, le terrain seul vous coûtera 1580€/m2 …

La localisation est le critère qui a le plus fort impact sur le prix d’un terrain constructible !

Prix d’un terrain constructible en fonction de la région

Par région, pour se faire une idée des prix moyens :

Région

Prix €/m2 (données 2018)

Auvergne-Rhône-Alpes

95€

Bourgogne-Franche-Comté

47€

Bretagne

87€

Centre Val de Loire

58€

Corse

85€

Grand Est

85€

Hauts-de-France

77€

Île-de-France

228€

Normandie

57€

Nouvelle Aquitaine

64€

Occitanie

83€

Pays de la Loire

93€

Provence-Alpes-Côte d’Azur

150€

Données issues des statistiques du gouvernement, de 2008

Les autres paramètres qui impactent le coût

Vous avez choisi la région ! Le prix d’un terrain constructible peut également subir de fortes variations en fonction de :

  • Sa proximité avec une grande agglomération, et les équipements et services qui vont avec : transports, accès, fibre…
  • La viabilisation du terrain : c’est le raccordement du terrain aux différents réseaux, électricité, gaz, eau, assainissement, téléphone…
  • Terrain en lotissement ou isolé : le prix d’un terrain en lotissement est généralement moins cher, car les travaux de viabilisation ou de bornage ont été mutualisés et sont déjà réalisés.
  • La nature du sol : on peut trouver un terrain bon marché, situé par exemple sur un sol en très forte pente, dont une partie seulement est exploitable ou dans une zone à risque, glissement…  mais les règles sont de plus en plus restrictives et ce type de terrain est de moins en moins déclaré constructible. 
  • Proximité de nuisances sonores ou visuelles : carrière, route, …
  • Proximité d’une gare, des transports, des commerces

Vous êtes sur le point d’acheter votre terrain ? Observez-le !

Comment connaître le prix au m2 ?

Dans l’optique d’une meilleure transparence du marché, le gouvernement a rendu accessible en avril 2019 la « base DVF », permettant ainsi aux particuliers de consulter le prix de vente des biens immobiliers sur les 5 dernières années. Cette information était jusque-là possible à obtenir grâce aux données du fisc, mais elle était limitée à un certain nombre de recherches (50) par périodes de 3 mois, rendant la tâche assez compliquée.

Vous pourrez donc accéder à ces données en vous rendant sur le site :

https://cadastre.data.gouv.fr/dvf

Avec les critères, vous pourrez faire une comparaison tarifaire avec des biens similaires autant en superficie qu’en terme de géolocalisation, et donc avoir une meilleure évaluation des prix pratiqués.

Comment reconnaitre un terrain constructible ?

Un terrain est réputé constructible s’il peut accueillir une construction neuve, en toute légalité.

Pour être reconnu tel quel, le terrain constructible fait l’objet d’un certificat d’urbanisme ;

  • Le certificat d’information précise les règles d’urbanisme spécifiques à un terrain donné.
  • Le certificat opérationnel indique si le terrain peut convenir à un projet de construction, et si les infrastructures publiques desservent ce terrain

Acheter un  terrain constructible : les points à étudier!

Avant de vous lancer dans votre achat, il est important de se poser les bonnes questions.

Quelles sont les caractéristiques du terrain?

Avant d’acheter, intéressez-vous à l’aspect du terrain : terrain plat, en pente,  présence de bosses, de creux… Imaginez l’implantation de votre maison… Visitez à différentes heures de la journée pour observer la lumière…

Quelle est la végétation aux alentours du terrain?

Regardez attentivement le type de plantes et d’arbres : il vous donnera des indications sur la zone d’habitation.

Le terrain semble-t-il riche, caillouteux, humide… est-ce de la terre glaise ? Pensez à vos futures fleurs… Les arbres penchent, y-a-t-il beaucoup de vent ?

Les habitations voisines

Observez les habitations voisines portent-elles des fissures ?

Viabilisation du terrain

Si le terrain n’est pas encore viabilisé, c’est à dire non encore raccordé aux réseaux eau, assainissement, électricité, téléphone… Renseignez-vous sur les coûts de ces raccordements.

Surface et limites du terrain

Il est essentiel de s’intéresser aux limites du terrain.

Dans le cas d’un lotissement, les parcelles sont, en général, bien délimitées. Ce n’est pas le cas quand on s’éloigne dans la campagne. Les bornes sont parfois de simples pierres qui se déplacent avec le temps et, pour éviter les litiges, vous pourrez être amené à faire borner votre terrain. L’intervention d’un géomètre pourra vous coûter entre 500 et 1500€ selon la difficulté du bornage et la superficie du terrain.

Notre article a nourri votre réflexion au sujet de l’achat d’un terrain constructible. Vous voilà prêt à aller plus loin.  Faites votre demande de devis.

Précautions financières avant achat :

  • Evaluez les coûts de terrassement (fondation, fosse septique, allée, piscine) qui influenceront plus ou moins lourdement le pri.
  • Renseignez-vous sur le bornage du terrain (sa délimitation) : a-t-elle été faite ? Va-t-elle l’être par le propriétaire ou vendeur du terrain ? Le cas échéant il sera de votre responsabilité de faire appel à un géomètre, et les frais seront à votre charge ;
  • Contrôlez la viabilisation. Elle peut être totale, partielle ou complètement à mettre en place. En fonction de cela il faudra prévoir un surcoût et des démarches administratives supplémentaires ;
  • Prenez en compte les facteurs qui entraineront des frais indirects au quotidien, type distance avec votre lieu de travail, l’école de vos enfants, les commerces…
  • Prenez également en compte le prix des impôts locaux dans vos calculs de frais fixes;
  • Evaluez l’évolution de l’environnement, pour ne pas avoir la mauvaise surprise de voir votre bien dévalué par une construction peu attirante à proximité. Pour cela vous pouvez demander à la mairie quels sont les projets de construction ou d’aménagement alentours.
  • Demandez que le taux applicable au droit d’enregistrement figure sur votre compromis de vente, vous épargnant ainsi des déconvenues.
  • Nous vous conseillons également de faire une demande de certificat d’urbanisme, afin de conserver la preuve que votre terrain est constructible.

Recevoir un devis de construction de maison

Vous souhaitez construire la maison de vos rêves  sur votre futur terrain ?

Nous vous proposons de bénéficier en exclusivité d’un devis gratuit de construction de maison. Ne perdez plus de temps et demandez votre devis gratuit et sans engagement. Vous pourrez ainsi comparer différentes offres et faire jouer la concurrence.

Formulez une demande de devis!
1
2 Mon projet:
3 Moi:
Je souhaite recevoir par email les informations des partenaires pour m’aider dans mes projets de travaux.