Prix d’une chaudière au gaz

Moins gourmande en énergie que la chaudière électrique, moins encombrante que la chaudière au bois, et moins polluante que la chaudière au fioul, la chaudière au gaz connaît un succès grandissant ces dernières années, surtout avec l’apparition de modèles ultra-performants et écologiques. Découvrez  dans notre article son prix ainsi que les aides financières auxquelles elle vous donne droit. Nous vous guidons également dans le choix d’un modèle et de sa puissance. Bonne lecture !

chaudiere gaz

Le prix d’une chaudière au gaz et de sa pose

Une chaudière au gaz coûte entre 700 et 6.000 euros.

Si cette estimation est aussi vague, c’est que le prix d’une chaudière au gaz varie en fonction de nombreux critères :

  • Le modèle de chaudière (standard, à condensation, à basse température etc)
  • Sa puissance (de 20 à 25 kW ou >25 kW)
  • Sa marque (Frisquet, Viessmann, Atlantic, Saunier Duval…)

Pour vous permettre d’y voir plus clair, voici un tableau qui vous présente le prix de 5 types de chaudière au gaz.

Principaux modèles de chaudière au gaz

Prix

Standard

650-3.000€

A basse température

1.000-4.000€

A condensation

1.500-5.500€

GPL

1.500-6.000€

Hybride

5.000-8.000€

Aux prix indiqués ci-dessus, il faudra ajouter l’installation de votre chaudière par un professionnel.

Celle-ci coûte en général entre 800 et 2.000€ mais là encore, le prix peut évoluer en fonction de :

  • La chaudière que vous faites installer (la pose d’un modèle à condensation est plus onéreuse que celle d’une chaudière standard),
  • L’accessibilité de votre chantier,
  • Les éventuels frais de dépose s’il s’agit de travaux de rénovation,
  • Les frais de déplacement, si l’entreprise que vous engagez habite loin de chez vous,
  • Votre région d’habitation (les tarifs sont plus élevés dans les grandes villes).

BON A SAVOIR

Il est possible de souscrire à un contrat de maintenance, lors de l’installation de votre chaudière. L’entreprise que vous avez choisie viendra s’assurer du bon fonctionnement de votre chaudière une fois par an. Elle pourra aussi intervenir en cas de dysfonctionnement

Ce contrat vous assure une continuité dans le suivi de votre chaudière (l’installateur est le mieux placé pour effectuer la révision de l’appareil) et vous évite d’oublier ce rendez-vous annuel obligatoire.

Pour une estimation plus précise, nous vous conseillons de demander un devis car il est difficile de chiffrer vos travaux sans connaître toutes les facettes de votre projet.

Les tarifs annoncés ci-dessus vous découragent ? Rassurez-vous, il existe des aides financières pour diminuer les frais !

Changement de chaudière : quelles aides de l’Etat ?

Nous allons étudier deux cas de figures.

Le premier : vous souhaitez remplacer votre vieille chaudière au gaz pour un modèle à condensation, plus écologique.

  • Vous pouvez prétendre à la Prime Conversion de Chaudière (600-1.200€), à condition de faire appel à un professionnel RGE.

Le second : vous voulez changer votre chaudière (qui n’est pas forcément au gaz), par un modèle de chaudière au gaz nouvelle génération.

  • Vous pouvez prétendre à la PrimRenov’ si la construction de votre maison est achevée depuis plus de 15 ans et que vous faites appel à un professionnel RGE. Cette prime s’élève entre 800 et 1.200€.

Dans les deux cas, vous pourrez bénéficier d’un prêt à taux zéro, l’EcoPTZ, à condition – là encore – de faire appel à un pro RGE et de vous tourner vers une banque qui propose ce type d’offre.

Nous avons abordé la question du budget, il est temps de vous expliquer comment bien choisir votre chaudière au gaz.

5 modèles de chaudière au gaz

Il est important de connaître les différents types de chaudières pour faire le meilleur choix.

La chaudière « classique »

fonctionnement chaudiere gaz

C’est la chaudière de base, son fonctionnement est simple elle brûle du gaz pour produire de la chaleur qu’elle transfère ensuite soit à l’eau du radiateur, pour chauffer les pièces de vie, soit à l’eau sanitaire.

Sans gadgets ni autres optimisations, la chaudière au gaz classique est la plus économique à l’achat.

La chaudière «basse température»

Cette chaudière chauffe à une température plus basse que le modèle traditionnel.

Fonctionnant à moins de 50° au lieu de 90° cette chaudière est beaucoup plus écologique car elle permet de brûler moins de gaz en offrant un rendement tout aussi  performant que celui de ses concurrentes.

radiateur basse température
La chaudière à gaz « basse température » fonctionne avec des radiateurs basse température

La chaudière au gaz à basse température coûte ~1.000€ moins cher que le modèle à condensation.

La chaudière « à condensation »

fonctionnement chaudiere condensation

La chaudière au gaz à condensation fonctionne de manière identique à une chaudière classique, elle brûle du gaz pour fournir de la chaleur.

La différence réside dans la performance ! La chaudière à condensation récupère la fumée résultante de la combustion du gaz et la transforme elle aussi en chaleur, sa performance est ainsi nettement meilleure que celle d’un modèle classique.

A noter : il est conseillé, avec ce type de chaudière, d’installer une sortie en ventouse plutôt qu’un conduit de cheminée  classique. La ventouse chasse les fumées hors du logement et puise à l’extérieur l’air qui va être utilisé pour la combustion du gaz.

La chaudière GPL

La chaudière GPL peut être standard, à condensation ou à basse température. Sa particularité est de fonctionner avec du gaz propane et non du gaz naturel (aussi appelé gaz de ville).

Ce type de chaudière est la solution indispensable pour tous ceux dont l’habitation n’est pas reliée au gaz de ville.

Le GPL est stocké dans une cuve et livrée par camion-citerne. La cuve doit être installée dans une pièce bien aérée.

La chaudière hybride

C’est un système qui regroupe une chaudière gaz à condensation et une pompe à chaleur air-eau.

Un dispositif détermine quel est le mode de chauffage le plus intéressant à utiliser.

  • S’il fait doux, c’est la pompe à chaleur qui est sollicitée puisque c’est la solution la plus économique;
  • en revanche, lors des périodes froides, c’est la chaudière qui va être mise en marche car elle est plus efficace.

La chaudière hybride est, de toutes les chaudières, la plus coûteuse à l’achat mais elle est très vite rentabilisée car son système ingénieux vous fait faire des économies d’énergie !

Maintenant que vous avez choisi le modèle de chaudière qu’il vous faut, il vous reste à déterminer sa puissance.

Comment choisir la puissance optimale pour une chaudière ?

On appelle « puissance » d’une chaudière, l’énergie que celle-ci est capable de produire pour chauffer votre habitation. Elle s’exprime en Kilowatts (kW).

Il est important de choisir une chaudière dont la puissance soit adaptée à vos besoins, c’est-à-dire :

  • à votre mode de vie (à quelle température souhaitez-vous que votre intérieur soit maintenu ?)
  • à la superficie de votre maison
  • au climat de votre région d’habitation
  • aux performances de votre logement en matière d’isolation

Que se passe-t-il si vous choisissez une chaudière donc la puissance n’est pas adaptée à votre cas ?

  • Si elle est trop puissante, vous faites une dépense inutile et risquez de surchauffez votre appartement.
  • Si elle ne l’est pas assez, vous allez souffrir du froid ou devoir faire travailler votre chaudière en surrégime ce qui n’est pas bon pour votre appareil, comme pour vos factures !

Alors, comment calculer la puissance idéale pour votre future chaudière ?

Il s’agit de réaliser l’opération suivante :

[Coefficient de consommation d’énergie x (température souhaitée + indice de température extérieure) x volume à chauffer] x déperditions d’énergie

Quelques indices pour vous y retrouver :

  • Le coefficient de consommation d’énergie est de 2 pour une habitation donc l’isolation est mauvaise, et de 1,6 pour une habitation bien isolée.
  • La température souhaitée dépend de votre ressenti. On conseille d’habitude 19°C dans les pièces à vivre, 16° pour les chambres et 22° pour la salle de bain lorsqu’elle est occupée.
  • L’ITE correspond à votre zone d’habitation. Il est, par exemple, de 7 dans le Sud contre 15 dans les régions montagneuses.
  • Pour connaître le volume à chauffermultipliez la superficie de votre logement par la hauteur sous plafond (si cette dernière n’est pas identique dans toute votre maison, faites une moyenne).
  • On compte en général 1,3 de déperditions d’énergie.

Vous savez tout ! Il ne vous reste plus qu’à passer à l’action et acheter puis faire installer votre nouvelle chaudière.

Recevoir un devis pour installer une chaudière au gaz

Appareil à combustion, la chaudière au gaz est régit par des normes de sécurité strictes et sa pose doit impérativement être soumise à un installateur certifié !

Engager des pros entraine des frais supplémentaires mais les avantages sont nombreux :

  • Garantie de pose et d’entretien annuel.
  • Certificats de conformité aux normes donnant accès aux subventions dans le cadre de la rénovation énergétique du domicile: crédit à taux zéro, aides de l’Anah, etc…
  • Conseil et suivi personnalisés pour le choix de la meilleure chaudière pour votre chantier.

Obtenez à travers de notre site une mise en relation rapide et simple avec les meilleurs installateurs de votre département, et repartez avec vos devis sans le moindre compromis.

Demander des devis reste la manière la plus efficace de trouver un installateur économique et compétent en comparant les offres et les propositions, alors n’hésitez surtout pas à en demander autant que nécessaire.

Formulez une demande de devis!
1
2 Mon projet:
3 Moi:
Je souhaite recevoir par email les informations des partenaires pour m’aider dans mes projets de travaux.