Une verrière pour votre paroi de douche

Si les verrières sont incontestablement un atout design pour une pièce, il n’est pas forcément évident de savoir quelles sont les contraintes et quelles sont les possibilités que l’on a pour en installer une en guise de paroi de douche. Alors découvrez tout ce qu’il y a à savoir dessus pour faire le bon choix au meilleur prix !

Rate this post
Pas de commentaire

Pourquoi une verrière en guise de paroi de douche ?

Vous n’avez sans-doute pas besoin d’être convaincu de l’intérêt d’une verrière pour votre salle de bain si vous nous lisez, mais laissez nous vous rappeler tout ce que ce produit peut vous apporter !

  • Quel que soit le look que vous choisirez pour votre verrière, elle apportera une touche tout à fait unique design et à votre salle de bain ;
  • Elle permet une séparation sans entraîner de perte de sensation d’espace… précieux dans une petite salle de bain ;
  • Elle permet un gain de lumière dans une pièce qui en manque souvent ;
  • Elle finira à la perfection une douche à l’italienne dont le concept même est l’absence de démarcation avec le reste de la salle de bain

Alors laquelle choisir ?

1.     Sélectionner les bons matériaux

a)     Structure

On peut séparer les verrières en deux grandes « familles » d’inspiration légèrement différente. D’un côté les verrières parisiennes de style haussmannien, faites-en bois, qui apportent chaleur et classe à la pièce. De l’autre, les verrières industrielles, conçues en métaux comme l’acier et l’aluminium. Pour porte de douche, encore plus qu’une porte de salle de bain, il est très fortement recommandé de prioriser la seconde catégorie qui résistera mieux à l’humidité.

Matériau

Surcouche

Avantage(s)

Resistance

Acier

Revêtement anti-humidité

Montants fins

Bonne tenue

Aluminium thermolaqué

Revêtement anti-humidité

Moins onéreux, léger

Bonne tenue

Bois / MDF

Peinture/vernis anti-humidité

Aspect chaleureux

Mauvaise tenue en paroi de douche

Par ailleurs, cette structure peut avoir plusieurs styles : industriel avec des barreaux droits et réguliers, art déco avec des courbes, graphique avec une disposition de vitres plus originale… faites-vous plaisir !

b)     Vitres

La plupart du temps, les artisans ont recours à un vitrage feuilleté 33.2 (= 6,8 mm d’épaisseur) qui offre une résistance très satisfaisante au regard de la sécurité. Une épaisseur plus importante n’est pas intéressante dans le cas d’une porte de douche. Elle le sera seulement si vous installez une verrière en guise de porte ou de fenêtre entre deux pièces et avez donc besoin d’une isolation acoustique accrue (elles seront donc également plus chères).

Mais un choix reste à faire : souhaitez-vous une vitre opaque, ou transparente ? Il s’agit là surtout d’un choix personnel. Que vous souhaitez conserver un maximum de clarté, ou préserver un minimum l’intimité dans le cas d’une salle de bain ouverte sur la chambre, par exemple, les deux possibilités sont envisageables. Le verre armé et le vitrage martelé restent d’excellentes options intermédiaires pour répondre à cette double attente, tout en donnant un maximum de style à votre pièce.

c)      Joints

Détail mais non des moindres : les joints autour de votre porte-verrière doivent absolument être de bonne qualité, et bien-sûr bien posés, afin de garantir l’étanchéité de la structure et donc sa stabilité.

d)     Couleur

Bien-sûr qui dit verrière dit noir. Mais savez-vous qu’elles peuvent être déclinées dans de nombreux autres coloris ? Une porte blanche donnera assurément un côté campagnard chic, tandis qu’une porte de couleur donnera aussitôt une touche de pep’s à votre pièce. N’hésitez pas à trancher !

2.     Son installation

Tout d’abord, il faut bien noter que si la pose d’une verrière reste accessible à un bricoleur chevronné, il est largement préférable de recourir à un professionnel si on ne possède pas l’expérience nécessaire.

Plusieurs mesures à prendre avant de se lancer dans une telle installation :

  • Tout d’abord, vérifier que la localisation de la (future) paroi de douche ne vient en rien, ni au plafond ni au mur, interférer avec un circuit électrique. Le cas échéant il faudra alors faire une dérivation.
  • Votre sol doit être à niveau, plat, régulier, en bon état.
  • Assurez vous d’être aidé car l’installation nécessite d’être au moins deux pour porter et fixer l’ensemble.
  • Portez des gants épais pour vous protéger en cas de casse.

Dans un deuxième temps, le système de fixation variera en fonction de plusieurs choses. Verrière en kit ou bien sur mesure, porte battante ou non, muret ou non. Nous nous intéresserons au cas d’une paroi simple sans porte ni soubassement :

  • Tracez au mur et au sol l’emplacement du profilé qui viendra maintenir la structure.
  • Assurez-vous de l’alignement vertical à l’aide d’un niveau à bulle
  • Percez les trous aux emplacements prévus
  • Chevillez, vissez.
  • Emboîtez la paroi d’abord au sol,
  • Faite la glisser jusqu’au mur et enfoncez la à l’aide de quelques coups de maillet (en bois ou en caoutchouc) de bas en haut.
  • Vissez la paroi au profilé

Certains modèles sont vendus avec une tringle et un sabot, pour une meilleure stabilité (leur nécessité dépendra en partie des dimensions de votre verrière).

Obtenez rapidement un devis précis de votre installation par des professionnels !

3.     Son entretien

Contrairement à ce que l’on croit parfois, une verrière ne représente pas un entretien très important. Dans une douche, le passage régulier d’une petite raclette préviendra tout dépôt de calcaire, d’autant plus que les parois de verre prévues à cet effet ont gé néralement un traitement anti- calcaire. Quant à la structure, convenablement traitée initialement, elle durera très longtemps pourvu que vous n’utilisiez pas de produits abrasifs pour la nettoyer.

A quel prix ?

Les prix varient énormément pour la simple et bonne raison que de nombreux paramètres rentrent en compte :

  • Verrières en kit versus verrières sur mesure;
  • La pose « maison » ou par des professionnels ;
  • Les dimensions de la verrière ;
  • La présence d’un soubassement ou bien verrière sur toute la hauteur ;
  • La forme (simple ou originale) ;
  • La couleur autre que noire (= 15 à 20% de plus) ;
  • La qualité (une verrière de qualité médiocre coûtera moins cher à l’acquisition… mais plus cher à la longue puisqu’il faudra la remplacer à intervalles plus ou moins réguliers. Surtout dans une salle de bain).

A titre de comparaison voici quelques exemples :

Verrière

Fixation

Dimensions

Prix TTC

En kit

Sur support

1200mm / 370mm

± 300 €

Avec traverse

Cadre

1500mm / 370 mm

450 € à 660 €

Avec soubassement

Cadre

2450mm / 420 mm

650 et 750 €

Un spécialiste vous facturera aux environs de 150 € à 800 € par mètre carré pour la pose. Néanmoins, comme expliqué précédemment, ce tarif peut être amené à varier grandement.

Rien ne replacera un devis précis de ce que vous avez en tête, alors n’hésitez plus :

Formulez une demande de devis!
1
2 Mon projet:
3 Moi:
J’accepte les conditions générales du site et de ses partenaires.

Laisser un commentaire