Réussir l’éclairage de salle de bains

Lorsqu’on décide d’installer un nouvel éclairage dans la salle de bains, plusieurs aspects esthétiques et techniques sont à prendre en compte.
Découvrez nos conseils, mais aussi quelles sont les normes de sécurité, les étapes de l’installation et les différents prix des éclairages et services professionnels.

Prix d’un éclairage de salle de bain

Le prix d’un éclairage s’étend de 10 à 400€.

Prix d’un éclairage de base
~10 à 30€
Prix d’un éclairage moyen
40 à 100€

Prix d’un éclairage haut de gamme
200 à 1500€

Spot, plafonnier, applique murale plafonnier, applique murale plafonnier, applique murale
Matériau: plastique Matériau: plastique, alu, bois Matériau: métal, verre, bois
Design basique Design soigné Design élaboré voire sur mesure

Les prix des éclairages sont très variables et dépendent de plusieurs critères, à savoir : 

  • le modèle (appliques, spots, luminaires, plafonniers, lumières encastrables);
  • la marque;
  • le matériau de fabrication (verre, aluminium, acier, cuivre, bois, etc.)

Voici quelques exemples de prix trouvés sur le marché :

Modèle

Matériau

Prix (€)

Spot encastrable

plastique 

40€

Plafonnier

PVC

53€

Plafonnier

Bois

80€

Applique murale

Verre + métal

99€

Bande 5 appliques

métal chromé

120€

Comment choisir l’éclairage de la salle de bains ?

La salle d’eau est une pièce qui mérite toute notre attention.

Que ce soit pour prendre soin de son hygiène, se maquiller, se coiffer ou simplement se relaxer dans son bain, la salle de bains doit être une pièce confortable et fonctionnelle.

L’éclairage participe sans aucun doute à cela. Un mauvais choix d’éclairage suffit pour transformer la salle d’eau en un lieu âpre où l’on ne se sent pas à l’aise. 

L’éclairage: global ou localisé

Afin de choisir correctement le modèle de luminaire, pensez aux zones que vous voulez éclairer, en plus de la taille de votre salle de bains et de votre budget

Le miroir par exemple doit recevoir une lumière directe qui permet de voir avec une lumière proche de celle du jour. Pour cela, optez pour des appliques ou des spots pivotables au plafond avec des ampoules LED. 

Les miroirs avec lumière intégrée font aussi très bien l’affaire. Pour le reste de la pièce les plafonniers vont très bien et ce n’est pas le choix qui manque ! Si vous préférez un style plus discret, choisissez des spots encastrables aux murs ou des bougies LED pour une ambiance chaleureuse. 

La variation d’intensité

L’idée de l’éclairage de salle de bains c’est qu’il soit mobile. C’est-à-dire que les différentes lumières varient en intensité afin de s’adapter à l’envie du moment. 

En effet, un éclairage uniquement lounge ne sert pas à grand-chose au moment de se maquiller… tout comme une lumière forte ne permet pas de se relaxer. Pensez donc à choisir des équipements qui s’adaptent à toutes les ambiances. 

Allier un éclairage déco à un éclairage fonctionnel est possible si l’on prend le temps de considérer la pièce, sa taille et la décoration dans son ensemble. 

Normes de sécurité

C’est bien connu, l’eau et l’électricité ne forment pas un bon duo. Une mauvaise installation électrique représente un réel danger pour les habitants du foyer. C’est pourquoi il existe des normes de sécurité à respecter scrupuleusement. 

Ces normes de sécurité se divisent en 3 aspects

  1. le volume de la salle de bains;
  2. l’indice de protection;
  3. la classification des différents appareils.

1- Le volume de salle de bains

La salle de bain se divise en trois volumes dans lesquels l’installation et l’utilisation de certains appareils électroniques est autorisée ou au contraire interdite. 

  • Le volume 0 concerne la baignoire ou la douche. 
  • Le volume 1 s’étend à la zone de la douche et la baignoire jusqu’à 2,25 m de hauteur. 
  • Le volume 2 s’applique au reste de la salle de bains jusqu’à 60 cm autour du volume 1. 

2- L’indice de protection 

L’indice de protection (IP) est un standard international et se rapporte à l’étanchéité de l’appareil électronique. Selon l’IP de l’appareil, celui-ci est plus ou moins protégé par les projections d’eau. On relève 3 indices de protection :

  • IPX4 : protection contre les projections d’eau provenant de toutes les directions;
  • IPX5 : protection contre les projections de jet d’eau provenant de toutes les directions;
  • IPX7 : protection contre les effets d’une immersion courte.

Chaque IP correspond à un volume. 

Volume 0

Volume 1

Volume 2

IPX7

IPX5

IPX4

3- La classification des différents appareils 

  • Classe I : appareils obligatoirement connectés à la terre (électroménagers convecteurs, appliques). 
  • Classe II  : appareils munis d’une double isolation, pas obligatoirement reliés à la terre.

Tout le circuit électrique de la salle de bains doit être connecté à un tableau électrique avec un interrupteur différentiel 30mA relié à la terre. 

Installation de l’éclairage

Tout le circuit électrique de la salle de bains doit

Les normes de sécurité sont la base pour procéder à l’installation de l’éclairage. 

  • Suivant le modèle d’éclairage choisi, référez-vous à sa classe et regardez dans quel volume il peut être installé.
  • La plupart des lumières de très basse tension (12 V) peuvent être installées en zones 1 et 2 tant que le transformateur est en dehors des zones 0,1 et 2.
  • Les éclairages de classe II sont admis en zone 2 uniquement.
  • Les éclairages de classe I sont interdits dans les trois volumes. 

L’installation de l’éclairage peut s’avérer quelque peu périlleuse. Installer un plafonnier ou des appliques c’est une chose, mais installer tout le circuit électrique en est une autre.

Dans les deux cas, si vous n’êtes pas un grand bricoleur ou que vous n’avez jamais procédé à ce type d’installation avant, il est préférable de faire appel à un électricien professionnel.

Néanmoins, voici les principales étapes à suivre pour l’installation d’un plafonnier (et pas du circuit électrique) :

  1. Avant de commencer veillez à couper le courant.
  2. Insérez la boîte d’encastrement dans le faux-plafond.
  3. Percez les trous de fixation de votre plafonnier au plafond et choisissez des chevilles adaptées.
  4. Passez les fils électriques par le plafonnier (que vous aurez troué également) et fixez-le au plafond.
  5. Branchez les fils au plafonnier. 

Ce procédé vaut également pour les appliques et les spots. Quoi qu’il en soit, veillez toujours à bien suivre les instructions d’installation des éclairages achetés.

Faire appel à un professionnel pour l’installation de votre éclairage de salle de bains

Faire appel à un électricien c'est faire le choix de la sécurité

Faire appel à un service professionnel c’est faire le choix de la sécurité

Si vous décidez de faire appel à un électricien, il faut considérer : 

  • la quantité d’équipement à installer et les fournitures (prises, câblage et matériel d’isolation);
  • l’installation du circuit électrique si celle-ci n’est pas encore faite;
  • les tarifs horaires du professionnel qui se situent entre 50 et 70 € de l’heure. 

Un électricien agréé est en mesure de procéder à une installation sûre, fonctionnelle et qui répond aux normes de sécurité.

En effet, en cas de doute, ce dernier peut vous renseigner sur le type d’éclairage autorisé selon votre salle de bains.

Enfin, la plupart des services professionnels proposent une garantie en cas de problèmes suite à l’installation. 

Faire recours à un électricien c’est aussi la meilleure façon de se protéger contre une installation défectueuse qui peut causer des incendies et autres dangers. 

Afin d’être sûr de votre choix, n’hésitez pas à demander plusieurs devis, comparez-les entre eux et choisissez celui qui répond le mieux à vos attentes. 

Formulez une demande de devis!
1
2 Mon projet:
3 Moi:
J’accepte les conditions générales du site et de ses partenaires.

Laisser un commentaire