Prix et pose du placo hydrofuge

Le placo hydrofuge est une plaque de plâtre améliorée.
Elle est conçue pour résister à l’eau et à l’humidité.
Cette plaque est obligatoire dans la salle de bain (DTU).
Découvrez le prix du placo hydrofuge, et les éléments relatifs à la pose !

Rate this post
Pas de commentaire

Le placo hydrofuge : obligatoire dans la salle de bain !

placo-hydrofugeLe placo hydrofuge se distingue par sa coloration verte : il est conçu pour résister à l’eau.

La seule pièce ou le DTU impose de poser du placo hydrofuge, c’est la salle de bain !

Après, il est aussi adapté aux autres pièces d’eau (toilette, cuisine), sans pour autant faire l’objet d’une obligation.

Il faut dire que la salle de bain est soumise à des contraintes particulières : la vapeur issue des douches, les projections d’eau… C’est pourquoi, elle requiert des dispositions particulières.

Prix du placo hydrofuge

Le prix d’un placo hydrofuge est de ~6,5€ TTC pour une plaque de 2,6×1,2 m en format BA13 (i.e. 13 mm d’épaisseur). Ce qui revient à  ~2€ du m2.

Toutefois, vous devrez ajouter en complément le prix du matériel dont vous aurez besoin pour votre cloison: rail, montants, chevilles…

Prix du matériel : 5 à 15€/m2

Tout compris, la cloison en placo hydrofuge se chiffre entre 5 et 15€ du m2 :

 

Prix (€/m2)

Placo

2€

Rail

0,21€

Chevilles

0,10€

Montants

0,67€

Isolant

1,5 à 12€

Bande à placo

Négligeable

Enduit

1,25€

Total

~5 à 15€

Désormais, vous connaissez les coûts de fourniture.

Mais au juste, quelles sont les spécificités liées à une cloison de salle de bain ?

Pose du placo hydrofuge de salle de bain : quelles spécificités ?

La pose du placo hydrofuge de salle de bain s’effectue de la même façon qu’un placo traditionnel.

A quelques exceptions près :

  • On soignera particulièrement l’espacement entre le bas et le placo : prévoir 1 à 2 cm maximum. Sans cela, vous risquez d’avoir des remontées capillaires ;
  • Certains mettent un film plastique sur le rail, mais il ne constitue pas la « solution miracle » à l’étanchéité. En effet, le rail est fixé avec des vis, qui constituent autant de points de rentrées d’eau.
  • La DTU n’impose pas de monter le rail sur un profilé en plastique, même s’il le préconise

Bilan : la pose du placo hydrofuge se fait exactement pareil qu’un placo standard. A cela près qu’on veillera a bien respecter l’espace entre le sol et le placo, pour ne pas risquer les remontées capillaires.

Pose du placo hydrofuge : à quel prix ?

Nous avons évoqué le prix de la fourniture du placo. Toutefois, certaines personnes préfèrent déléguer le chantier auprès d’un plaquiste.

Dès lors, il faudra s’acquitter d’un supplément de 10 – 15€ du m2 pour poser les plaques de plâtre.

Néanmoins, chaque chantier est « unique », c’est pourquoi il est recommandé de demander un devis de plaquiste, pour recevoir un estimatif chiffré de son chantier.

Publier un commentaire!