Prix d’un mur en parpaing en 2020

Le mur en parpaings s’utilise pour de nombreuses constructions : clôture, maison, cloison, soutènement, piscine… Ainsi, grâce à la participation et aux connaissances de professionnels aguerris, découvrez le prix d’un mur en parpaings au m², avec et sans fondations, selon le type de parpaing choisi et l’éventuelle finition.

Le prix au m² d’un mur en parpaings

Le prix du mur en parpaings s’étend de 40 à 60 € du m². Toutefois, le prix est évolutif en fonction du parpaing utilisé et des finitions souhaitées.

Pour connaître le prix d’un mur en parpaings, il est indispensable de prendre en compte un certain nombre de données que voici :

Postes de dépense

Prix au m² (fourni et posé)

Parpaing utilisé

classique (creux)

40 à 60 €

à bancher

60 à 150 €

perforé

50 à 70 €

linteau

40 à 70 €

angle

35 à 65 €

Finitions

crépi

30 à 50 €

Autres éléments

fondations

50 à 75 € par ml, soit 260 € par m3

Mais pour aller plus loin encore, découvrez le détail de ces tarifs.

Prix du mur en parpaings selon le parpaing utilisé

Le parpaing se décline en divers formats, donnant lieu à des tarifications différentes. Plus spécifiquement, on distingue différents types de blocs. Nous allons décrire chacun des blocs ci-dessous.

Types de parpaing

Ce qu’il faut savoir

Prix en fourniture au m²

classique

Le parpaing standard est vendu en divers formats et offre une structure aux extrémités saillantes qui permettent de faire les joints verticaux :

  • La taille : la plus classique est le parpaing de 20;
  • La contenance : bloc plein ou bloc creux, le second étant le plus couramment utilisé en construction. Les blocs pleins sont utilisés là où on cherche de la résistance, les blocs creux (assortis d’alvéoles) là où on cherche à gagner du poids.
  • La résistance : B40, B80…

En termes de rendement, on considère qu’un maçon pose en moyenne 13 blocs par heure.

Il est à noter que, dans sa version creuse, le parpaing ne peut subir de découpe en son milieu. Lors, il sera coupé au ⅓ ou au ⅔.

15 à 25 €

à bancher

Le parpaing à bancher présente une forme en H facile à reconnaître et à assembler : il est transpercé d’un grand trou qui permet la mise en place des armatures métalliques.

Il se pose à sec, c’est-à-dire sans mortier. Un fois assemblé, on remplit les cavités en y coulant le béton.

Cela donne un mur très résistant. On l’utilise notamment pour construire des parois de piscine ou des murs de soutènement, soit des murs devant recevoir une forte pression, sans avoir besoin de recourir à un coffrage préalable en bois.

25 à 30 €

perforé

Le parpaing perforé présente une forme alvéolaire. Toutefois, les alvéoles sont moins prononcées que dans le cas du parpaing creux.

La plupart du temps, ce sont 12 alvéoles réalisées sous forme de petits cylindres qui sont intégrées. Elles sont pensées pour permettre le passage d’armatures en métal.

25 à 35 €

linteau

Le parpaing de linteau est destiné à un usage bien spécifique. En effet, dans le cadre de la construction d’un mur, il est courant de devoir prévoir, dans le même temps, des ouvertures pour les portes et fenêtres.

Le linteau a alors pour rôle d’assurer le maintien de la structure venant se placer au-dessus de ces différentes ouvertures. Et pour permettre son installation, le parpaing de linteau, grâce à sa forme en U, peut accueillir l’armature métallique ou directement le linteau.

15 à 35 €

angle

Le parpaing d’angle est, lui aussi, très couramment usité en construction. Son rôle est alors de venir renforcer la résistance des angles des murs, mais également de rendre les travaux de construction moins difficiles.

Et pour garantir cette résistance, le bloc en L est doté d’une partie pleine et d’une partie creuse. Cette seconde partie est destinée à recevoir les armatures métalliques verticales.

10 à 30 €

jambage

Le parpaing de jambage, pour finir, peut être utilisé pour les angles et pour les tableaux d’ouvertures.

Comme le parpaing creux, il présente une structure alvéolaire. Toutefois, il permette, de par une de ses surfaces parfaitement lisses, de créer une belle ouverture et de poser un enduit dessus.

15 à 35 €

Comme nous l’avons vu, le type de parpaing, et par conséquent le type de mur, va changer votre budget. Cependant, ce n’est pas le seul critère à prendre en compte. En effet, les travaux complémentaires peuvent aussi gonfler la facture.

Prix du crépi et des fondations du mur

Monter un mur en parpaings, c’est bien, mais sans fondations, il risque de ne pas tenir ! Et puis il faut l’avouer, les parpaings nus, c’est assez inesthétique.

C’est pourquoi, il faut toujours prévoir un budget pour les fondations du mur, puis pour le crépi. Bien que cela représente un certain coût, il ne faut pas faire l’impasse sur ces deux postes, voici pourquoi.

Poste de coût Prix (€)
Fondation 65€ par mètre
Crépi 30 à 50€ par m2

Prix de la fondation d’un mur

fondation mur parpaingLa fondation sert à stabiliser un mur. Pour cela, il est nécessaire de :

  • Creuser une tranchée sur toute la longueur du mur.
  • Par la suite, poser un ferraillage.
  • Et enfin, couler du béton.

Cela forme une sorte de semelle filante, qui va permettre au mur d’être stable et fiable.

Il faudra prévoir une dépense de l’ordre de 260 € du m3 fourni et posé.

Rapporté au mètre linéaire, pour une fondation de 50 cm de largeur et 50 cm de profondeur, il en coûte ~65 € du mètre linéaire !

C’est une condition sine qua non pour un mur qui tienne dans le temps.

Prix du crépi

Cependant, un mur de parpaings, une fois terminé, n’est pas très esthétique. C’est pourquoi on utilise du crépi.

Le crépi est une couche à la fois décorative mais aussi protectrice, réalisée avec du mortier par-dessus le mur en parpaings.

Elle peut être adaptée à vos goûts, en effet de nombreuses finitions sont proposées : talochée, grattée, grésée, etc.

Le prix des travaux oscille alors entre 30 et 50 € du m² selon la finition choisie.

Vous avez désormais tous les éléments en main pour établir votre budget pour un mur en parpaings, à l’exception des frais de mains d’œuvre. Pour cela, il va falloir demander des devis auprès de professionnels.

Les grandes étapes de la construction d’un mur en parpaings

construction mur parpaingPour une pose réalisée dans les règles de l’art, il faudra donc en passer par la mise en oeuvre d’une fondation préalable après avoir préparé l’implantation du mur à venir.

Ensuite, bien que le montage de parpaings puisse paraître facile, il faut cependant prendre garde à bien respecter et vérifier l’aplomb (avec un fil à plomb ou un niveau) du mur au fur et à mesure que l’on empile les rangs de parpaings.

Ces parpaings devront d’ailleurs être placés en pose décalée d’un rang sur l’autre, c’est-à-dire en quinconce.

Les armatures en métal devront également être intégrées selon les besoins.

Le mur en parpaings : solide et abordable !

Le parpaing est donc un bloc rectangulaire en béton. Très répandu dans la construction, il est apprécié pour ses atouts qui sont :

  • Son prix : il est relativement abordable ;
  • Sa solidité : le parpaing est robuste, on l’utilise pour construire des maisons ;
  • Sa tenue en extérieur : le parpaing ne craint ni les intempéries ni les insectes.

Son seul inconvénient est qu’il ne peut pas être laissé « tel quel » puisque le rendu brut n’est pas joli. Il faut impérativement le recouvrir avec une couche de crépi !

Exemple de prix pour l’assemblage d’un mur en parpaing

Pour monter un mur de clôture de 10 m par 2.50 m, soit 25 m², nous avons chiffré les travaux à 1700€.

Postes de dépense

Prix

parpaings

250 parpaings de 15

216 €

mortier de scellement

0.445 m3

83 €

Fondations

10 mètres

650€

Crépi

25 m2 à 30€

750€

Votre devis de mur en parpaings, gratuit !

Certes, on peut être tenté de monter son mur en parpaings seul, mais en réalité, ce n’est pas une si bonne idée.

En effet, faire appel à un professionnel coûte plus cher, mais apporte un certain nombre d’avantages :

  • Un mur en parpaings, ce n’est pas uniquement assembler des blocs, ce sont aussi des opérations techniques, comme les fondations, la pose de joints de dilatation, etc. Si ces points ne sont pas faits correctement, c’est la pérennité du mur qui est en jeu ;
  • Le professionnel va beaucoup plus vite que vous. En effet, il est capable de poser en moyenne 13 blocs par heure, c’est donc plus rapidement que votre mur sera terminé ;
  • Le professionnel sérieux propose toujours une garantie sur ses réalisations. C’est un moyen de vous protéger et d’être assuré de l’avenir de votre construction.

Vous l’aurez compris, si vous le pouvez, il vaut mieux faire appel à un professionnel. Mais attention, chacun peut établir ses propres prix. Dans ce cas, il est dans votre intérêt de faire des demandes de devis. Vous pouvez d’ailleurs demander ci-dessous gratuitement et sans engagement des devis. Vous recevrez alors les meilleures offres, et vous pourrez ainsi les comparer et faire jouer la concurrence.

Vous avez désormais tous les éléments en main pour avoir le mur en parpaings le plus adapté à votre projet, au meilleur prix. Il ne vous reste plus qu’à demander des devis après des artisans de votre région.

Formulez une demande de devis!
1
2 Mon projet:
3 Moi:
J’accepte les conditions générales du site et de ses partenaires.

Laisser un commentaire