Laine de roche : prix, pose, caractéristique, performance

La laine de roche est une laine minérale qui fait partie des matériaux isolants les plus utilisés pour la rénovation thermique. Multiusage et abordable, elle peut être mise en œuvre pour l’isolation de toute la maison, des planchers bas à la toiture, en passant par les murs. Mais quels sont ses avantages par rapport aux autres isolants thermiques ? Nous vous disons tout ce qu’il faut savoir sur la laine de roche.

Pose d'une laine de roche

Prix de la laine de roche

Prix de la fourniture

Le prix de la laine de roche varie selon plusieurs paramètres, mais les principaux critères à prendre en compte sont : 

  • Le conditionnement : il peut se présenter en panneaux, en rouleaux, en vrac
  • L’épaisseur : de 60 mm à 300 mm, règlementée par la RT2012 pour chaque zone à isoler.
  • La qualité : les fibres plus volatiles présentant des risques pour la santé pulmonaire

Le prix de la laine est le suivant : 

Conditionnement

Prix hors pose

Panneaux

10 à 25 €/m²

Rouleaux

5 à 25 €/m²

En vrac

2 à 4€ /kg

Il faut compter en frais supplémentaires le prix de la main-d’œuvre qui est très variable. Pour la pose, prévoyez entre 15 et 50€ selon l’endroit à isoler et l’artisan choisi.

Prix d’une isolation thermique en laine de roche

Utilisation

Fourniture et pose / m²

Combles aménagés

30 à 50€

Toiture

120 à 200€

Combles perdus

22 à 30€

Murs 

30 à 75€

Plancher bas

50 à 80€

Fabrication et utilisation

Fabrication de la laine de roche

Isolation de combles avec une laine de roche
Isolation de combles avec une laine de roche

La laine de roche constitue un isolant thermique et acoustique minéral de la même famille que la laine de verre. Bien que le basalte soit le matériau principal dans sa fabrication, d’autres matériaux tels que l’argile et le calcaire sont ajoutés à ce mélange. 

Plusieurs étapes entrent dans la fabrication de la laine de roche :

  • Les différents matériaux sont fondus à une température de 1400°C dans un four à coke ;
  • La roche en fusion est transformée en fibre à l’aide d’une centrifugeuse ;
  • Les fibres ainsi formées sont soufflées à très grande vitesse sur des roues ;
  • Le produit final obtenu est découpé et modelé selon les formes voulues. 

Conditionnement de la laine de roche

Cet isolant minéral peut se présenter sous diverses formes : soit en panneau, soit en rouleau, soit en vrac, soit en coquille. 

Le conditionnement choisi varie selon l’endroit de la maison où le matériau sera placé. 

Endroit à isoler

Format de la laine de roche

Conduits

En coquille

Toiture

En panneaux rigides ou semi-rigides à double densité

Combles perdus

En vrac ou en rouleaux

Combles aménageables

En panneaux ou rouleaux rigides ou semi-rigides

Murs intérieurs

En panneaux rigides

Murs extérieurs

En panneaux rigides à double densité

Sol et plancher

En panneaux rigides à double densité

Laine de roche et laine de verre : quelle différence ?

Toutes deux des laines minérales, la laine de verre et la laine de roche sont très utilisées en isolation thermique et acoustique. 

Cependant, elles diffèrent sur certains points :

Caractéristiques

Laine de roche

Laine de verre

Composition

Basalte, calcaire, argile

Sable, verre recyclé

Résistance thermique (W/m.K)

0,033 à 0,046

0,030 à 0,040

Confort en été

Bonne

Faible

Texture

Plus rigide et plus dense

Plus flexible et plus poreux

Utilisation

Tous travaux d’isolation

Non adaptés aux planchers bas

Prix

5 à 25€/m²

3 à 20€/m²

La laine de roche est plus coûteuse que la laine de verre. Cela s’explique d’une part, de la complexité de sa fabrication ; d’autre part, de son déphasage thermique supérieur, donnant un meilleur confort en été.

Installation 

La pose de la laine de roche dépend de la zone de la maison à isoler ainsi que du format du matériau choisi.

Les combles perdus

Isolant soufflé

La laine de roche en vrac est souvent choisie pour les combles perdus, car elle ne nécessite aucune manutention. Dans tel cas, les flocons sont soufflés à même le plancher des combles qui sont des zones difficiles d’accès. 

Isolant en rouleaux

Pour le cas de l’isolation d’un comble perdu à l’aide d’un rouleau. Il faut suivre les étapes suivantes :

  • Poser un pare vapeur. Ce dernier a pour but d’éviter la pénétration de vapeur d’eau dans la pièce. 
  • Dérouler la première couche d’isolant sur le plancher au-dessus du pare-vapeur.
  • Dérouler la seconde couche de laine de roche 

Vous pouvez poser la seconde couche d’isolant de deux manières : 

  • Soit en suivant le sens de la première couche en décalant légèrement de quelques centimètres,
  • Soit dans le sens contraire de la première couche

Il ne faut plus ajouter de pare-vapeur à la pose de la seconde couche. 

Les combles aménagés

Isolation de combles aménagés
Isolation de combles aménagés

L’isolation des combles aménagés se fait entre les rampants de la toiture. C’est une méthode assez simple qui se fait en trois étapes :

  • Dérouler les rouleaux de laine de roche entre les rampants du comble.
  • Dérouler un pare vapeur pour éviter l’échange d’humidité et de vapeur d’eau.  
  • Fixer un revêtement en plaques de plâtres ou autre sur la charpente pour parfaire la finition

Isolation des murs 

Les murs extérieurs

Pour l’isolation des murs par l’extérieur, la laine de roche est le plus souvent posée sous forme de panneaux rigides. L’installation se fait comme suit :

  • Coller les panneaux de laine de roche sur les murs préalablement nettoyés.
  • Fixer à l’aide de chevilles munies de rosaces pour éviter les ponts thermiques
  • Maroufler un treillis d’armatures entre une première et une deuxième couche d’enduit
  • Mettre en œuvre l’enduit de finition et talocher selon l’aspect du crépi choisi (lisse, gratté, écrasé, brut) 

Les murs intérieurs

Isolation des murs
Isolation des murs

Dans le cas de l’isolation par l’intérieur, les étapes de mise en œuvre pour chaque pièce sont les suivantes :

  • Fixer l’ossature contre la face intérieure du mur
  • Placer les panneaux ou rouleaux de laine de roche entre les armatures
  • Recouvrir de plaques de plâtre ou du revêtement de mur choisi

Notez qu’une isolation par l’intérieur présente plus de risques d’apparition de ponts thermiques qu’une isolation extérieure. Cela est dû au fait que l’isolant est discontinu entre les jonctions des plafonds, des planchers, et des murs de refend. 

Isolation de la toiture

Pour une isolation extérieure par la toiture, l’une des meilleures méthodes à utiliser est le sarking. Celle-ci est mise en œuvre suivant plusieurs étapes :

  • Retirer les éléments de revêtement de la toiture
  • Poser un platelage sur les chevrons
  • Poser les panneaux de laine de roche rigide sur le platelage
  • Fixer les lattes et contrelattes
  • Reposer le revêtement de toit

Cette méthode plus complexe a l’avantage d’éviter la formation de ponts thermiques.

Néanmoins, ces différentes étapes constituent un travail laborieux. De ce fait, il faut allouer une certaine somme pour la main-d’œuvre et faire appel à un professionnel expérimenté.

Avantages et inconvénients de la laine de roche

Avant d’investir dans une rénovation thermique en laine de roche, il est essentiel de connaître les différents avantages et inconvénients de son emploi pour votre isolation. 

Avantages

Inconvénients

  • Bon déphasage thermique en été grâce à l’existence de cavités d’air à l’intérieur du matériau.
  • Irritant : le port de masque, de lunettes de protection et de gants est de rigueur lors de la pose. 
  • Bon isolant acoustique : elle limite à la fois les bruits aériens et les bruits de choc.  
  • Poussières fibreuses pouvant causer des problèmes respiratoires si vous n’êtes pas bien protégé lors de la pose
  • Bonne résistance au feu : la laine de roche est incombustible. 
  •  Ne dégage pas de fumées toxiques en cas d’incendie 
  • Fabrication énergivore et Importantes émissions de gaz à effet de serre.
  • Résiste à l’humidité : Il suffit de la laisser sécher en cas de contact avec l’eau
  • Perméable à la vapeur d’eau : limite le phénomène de condensation. 
  • Non biosourcée : la roche volcanique dont elle est issue, le basalte, est non renouvelable. 

Les aides financières

Des aides financières sont disponibles pour vous soutenir dans vos travaux d’isolation en laine de roche. Pour cela, vous devez d’une part engager un artisan RGE, d’autre part, respecter les exigences de résistance thermique imposées par la RT2012.

Les aides auxquelles vous pouvez prétendre sont notamment :

  • MaPrimeRénov et MaPrimeRénov Sérénité
  • L’Eco-Prêt à Taux Zéro
  • Les primes CEE des entreprises de fourniture d’énergie
  • La TVA réduite à 5,5%
  • Les aides spécifiques à votre commune ou votre Région

En ce qui concerne la laine de roche, il faudra prévoir les épaisseurs suivantes pour atteindre les résistances thermiques de la RT2012 et ainsi bénéficier d’une aide.

Utilisation

R minimale exigée

Épaisseur minimale

Combles aménagés

6 m².K/W

20 cm

Combles perdus

7 m².K/W

30 cm

Murs

3,7 m².K/W

14 cm

Plancher bas

3 m².K/W

11cm

Toiture

6 m².K/W

22 cm

Ces valeurs sont à titre indicatif et dépendent de la performance énergétique initiale de votre habitation ainsi que d’autres facteurs. Le mieux est de faire appel à un professionnel pour établir un devis complet.

Formulez une demande de devis!
1
2 Mon projet:
3 Moi:
Je souhaite recevoir par email les informations des partenaires pour m’aider dans mes projets de travaux.