Le nettoyage d’une VMC

La présence d’une ventilation mécanique contrôlée est impérative depuis que les logements ont atteint un très bon niveau d’isolation. La VMC assure le renouvellement de l’air à l’intérieur de l’habitation mais nécessite un entretien régulier. Notre dossier vous explique le nettoyage de la VMC.

Prix de nettoyage d’une VMC

Il faut compter au minimum 130€ pour faire nettoyer sa VMC par un spécialiste.

Élément de la VMC Prix (€)
Caisson de ventilation 100 à 300€
Ramonage d’une colonne de VMC d’un immeuble 100 à 300€ selon le nombre d’étages
Forfait nettoyage VMC simple 130€ à l’année pour une visite annuelle, un entretien « basique », hors pièces détachées

Le prix varie selon:

  • Le modèle de la VMC: simple flux ou double flux;
  • L’importance du circuit: une VMC de maison ne requiert pas le même soin qu’une VMC d’un immeuble!
  • L’accès au caisson et aux gaines de ventilation;

En général, un nettoyage intégral (caisson, gaines, mesures aérauliques) s’effectue une fois tous les ~3 ans.

Et un dépoussiérage s’effectue une à plusieurs fois par an (entrées d’air, filtres, bouches d’aérations…).

Qui paye pour le nettoyage d’une VMC?

En appartement, la maintenance de l’unité centrale est normalement de la responsabilité du syndic et le nettoyage dans le logement est limité aux bouches et conduits d’aération.

Quand nettoyer le VMC?

Si cela fait plus d’un an que votre VMC n’a pas été nettoyée, qu’elle est bruyante ou que vous constatez la présence d’humidité il est peut-être temps de la contrôler et de contacter une entreprise pour le faire. 

Pourquoi faut-il nettoyer sa VMC?

La VMC extrait l’air vicié  et humide hors de la maison et apporte de l’air extérieur frais et, éventuellement,  filtré.

Comment  circule l’air dans le logement ?

fonctionnement vmc simple fluxL’air extérieur entre par les grilles d’aération dont sont maintenant équipées les fenêtres et portes fenêtres, traverse les pièces principales pour être ensuite extrait dans les pièces de service, cuisine, salle de bains, toilettes ; ces pièces sont, elles, équipées de bouches d’extraction, chacune étant reliée à un ensemble de gaines agencées en réseau, qui conduit à l’unité centrale, en général placée dans les combles.

Un ventilateur, qui tourne en permanence,  assure ainsi le renouvellement de l’air.

L’importance du nettoyage

Il est impératif de nettoyer régulièrement l’appareil et les conduits pour assurer un fonctionnement optimal. 

  • La VMC fait circuler l’air. Poussières et pollens s’accumulent donc dans l’unité même si elle est équipée d’un système d’aspiration déporté, ce qui est généralement le cas.
  • L’humidité colle les poussières qui finissent par gêner le bon fonctionnement de la VMC. Elle se met à faire du bruit et ses performances sont  diminuées. A terme, cela peut être source de pannes. 
  • Des bactéries et des moisissures peuvent se développer dans les conduits en présence d’humidité.
  • Comme pour tout appareil motorisé fonctionnant en continu, il est important de vérifier les pièces d’usure, courroies, poulies… et de les entretenir ou de les remplacer.

Notons :

  • la législation impose que l’aération des logements puisse être générale et permanente, et fixe les débits d’air extrait, que la ventilation soit à fonctionnement naturel ou mécanique.
  • En revanche, rien n’est imposé aux particuliers quant à la fréquence d’entretien. Seuls les professionnels, industriels, restaurateurs… ont des obligations.

Mais, vous l’aurez compris, pour des raisons d’hygiène et de salubrité ainsi que pour éviter des frais importants, il est conseillé de nettoyer sa VMC régulièrement.

Nous allons d’ailleurs expliquer en quoi consiste cette opération.

Comment se passe le nettoyage de la VMC ?

Pour ne rien laisser au hasard, le nettoyage concerne tous les composants  du système de ventilation

En voici un bref aperçu

Élément

Sa fonction

Levier d’action pour le nettoyage

Le caisson

C’est l’unité centrale de la VMC. Normalement situé dans les combles il centralise toutes les gaines et assure les échanges aérauliques.

Après avoir ouvert le caisson, le nettoyage s’effectue en aspirant un maximum de poussières. On peut ensuite passer un coup de soufflette sur le moteur, et nettoyer les poussières restantes sur le bloc avec un chiffon humide. Il est important de couper la VMC au disjoncteur différentiel avant tout entretien.

Les conduits d’aération

Ce sont les conduits qui courent du caisson vers les différentes pièces.

On les nettoie en vaporisant un produit spécifique qui se propage avec l’air et désinfecte le réseau.

Les bouches d’aération

Elles sont normalement placées au plafond, à l’une des extrémités des conduits. 

L’entretien se fait 2 fois par an en les démontant complètement pour nettoyer les filtres et les grilles en plastique. S’il y a de l’électronique dans ces bouches il faut faire attention à ne pas les mouiller. On peut les nettoyer avec un chiffon humide par exemple.

Les entrées d’air

Elles permettent le renouvellement de l’air. Ce sont de petites ouvertures au-dessus des portes et des fenêtres. 

Après avoir aspiré les poussières accumulées on peut généralement enlever le cache et le nettoyer à l’eau savonneuse. 

Certaines opérations de nettoyage d’une VMC sont plus délicates  et peuvent être confiées à un professionnel.

Faire entretenir sa VMC par un professionnel

La plupart des gens délèguent, au minimum, l’intervention sur l’unité centrale à un professionnel. En plus de procéder au nettoyage de la VMC il en profite pour effectuer des vérifications de son bon fonctionnement.

Un professionnel est équipé d’une centrale d’aspiration pour mettre en dépression le réseau, il utilise des cannes de ramonage pour dépoussiérer,  un  brumisateur pour désinfecter…

Il vérifie :

  • L’état des connections électriques, du moteur.
  • La bonne connexion et l’état des conduits.
  • Le débit d’air.

L’entretien d’une VMC par un professionnel a, bien évidemment, un coût

Devis : recevoir des propositions de prix pour l’entretien d’une VMC

Vous pouvez, vous-même,  nettoyer  régulièrement les bouches d’aération et d’extraction mais il est sans doute préférable de laisser un professionnel s’occuper de l’entretien complet de la VMC. Cela a un coût ! Ce coût est certainement moindre que celui causé par une panne.

  • Avec une vérification et un nettoyage réguliers, vous assurez, non seulement un bon fonctionnement de votre VMC, mais aussi sa longévité.
  • Vous évitez, par ailleurs, les problèmes liés à une VMC qui fonctionne mal : humiditémoisissuresair vicié etc…
  • Vous rappelezvous la date du dernier nettoyage de votre VMC ? Le professionnel chargé de l’entretien l’a consignée dans ses fichiers  c’est une chose de moins à laquelle penser !

Trouvez au plus vite un professionnel pour l’entretien de votre VMC en commençant par faire une demande de devis. C’est gratuit ! Vous pouvez même en profiter pour comparer les offres avant de vous décider.

Formulez une demande de devis!
1
2 Mon projet:
3 Moi:
J’accepte les conditions générales du site et de ses partenaires.

Laisser un commentaire