Isolation d’un vide sanitaire : quel intérêt et quel coût

Vous vous apprêtez à construire votre maison et hésitez sur la démarche à suivre concernant les fondations ? Ou au contraire habitez votre logement et y constatez des pertes de chaleur importantes par le sol du rez-de-chaussée ? Alors cet article est fait pour répondre à vos interrogations !

Rate this post
Pas de commentaire

QU’EST-CE QU’UN VIDE SANITAIRE ?

Il s’agit de l’espace laissé libre, entre le sol et le plancher bas (= du rez-de-chaussée) d’une maison et dont la hauteur varie de façon règlementaire entre 20cm et 1m80.

Cette installation n’est pas obligatoire, mais très fréquemment mise en place car elle présente les avantages suivants :

  • Donner un accès facilité aux canalisations de la maison en cas de besoin ;
  • Diminuer, sur le carrelage et/ou le plancher, les contraintes d’un sol soumis aux changements de saisons : les sinistres sont ainsi 4 fois moins importants en présence d’un vide sanitaire ;
  • Limiter les remontées d’humidité souvent assez importantes en présence d’un terre-plein ;
  • Procurer à l’habitation une petite isolation du sol et une légère ventilation naturelle par des évents ;

De plus en plus de constructeurs de maisons proposent la mise en place d’un vide-sanitaire très bien isolé : il repose sur un système de poutrelles en béton, sous lesquelles on vient installer du polystyrène.

Le coût variera en fonction de l’épaisseur de l’isolant, et des méthodes mises en place pour éviter les ponts thermiques.

Devis isolation Gratuit 🙂

POURQUOI Y RAJOUTER UNE ISOLATION ?

L’isolation thermique et l’étanchéité ne sont pas toujours optimales malgré le vide sanitaire, surtout lorsque les habitations ne sont pas de construction récente. Le plancher représente ainsi souvent 5 à 20% des déperditions thermiques, auxquelles s’ajoutent bien souvent des problématiques d’humidité…

Dans ce contexte, la mise en place d’une isolation de vide sanitaire est un bon moyen d’augmenter le confort dans la maison tout en diminuant le montant de la facture d’énergie.

Elle est d’autant plus intéressante lors d’une rénovation de plancher chauffant.

Cette technique d’isolation a l’avantage de ne pas impacter le volume des pièces de votre maison.

C’est d’ailleurs pour toutes ces raisons que ces travaux d’isolations sont éligibles à plusieurs aides financières parfois très avantageuses, mais nous y reviendrons en dernière partie.

COMMENT REALISER L’ISOLATION D’UN VIDE SANITAIRE?

Avant toute intervention, il faut dresser un diagnostic complet de l’état de ce plancher bas.

Une humidité trop importante ou des mouvements de terrains pourraient l’avoir endommagé. Il est donc judicieux de faire appel à des professionnels compétents.

Une fois ceci fait, une isolation peut être mise en place assez rapidement : une demi-journée pour des professionnels. Ils procèderont de deux manières différentes suivant votre situation :

A. Isolation en sous-face

C’est à dire sous le plancher ; lorsque l’espace laissé libre est suffisant pour y travailler, on va alors installer un isolant directement sous le sol de la maison par collage ou chevillage (plastique).

Il peut s’agir de :

 

Conditionnement

Lambda (W/mK)

Prix moyen au m2 (TTC)

Bilan environnemental

Polystyrène PSE

Panneaux

0.37 à 0.40

15 à 25€

Mauvais

Laine de verre

Rouleaux

0.35

5 à 16€

Médiocre

Laine de roche

Rouleaux

0.40

5 à 10€

Mauvais

Fibre de bois

Panneaux

0.38 à 0.46

24 à 75€

Moyen

Liège

Panneaux

0.36 à 0.42

45 à 71€

Correct

Il faut alors prendre en compte l’existence du réseau électrique et/ou de canalisations. Il peut être alors nécessaire de regrouper les tuyaux pour une meilleure isolation (éviter tout pont thermique ou fuite de chaleur), tout en veillant à laisser l’accès aux vannes. Il faudra ensuite découper et installer les panneaux tout en faisant les raccords nécessaires.

Si le plafond du vide sanitaire est construit dans un matériau qui présente une résistance à la diffusion de vapeur d’eau (exemple : dalle en béton), il n’est alors pas nécessaire d’ajouter à l’isolant un pare-vapeur. Néanmoins, il devra être ignifugé.

N’hésitez pas à demander votre devis personnalisé, c’est gratuit et sans engagement

B. Isolation en vrac:

Lorsqu’à l’inverse, l’espace est trop réduit, la technique va être alors de remplir en partie l’espace à l’aide d’un isolant en vrac, soufflé à même le sol.

 

Conditionnement

Lambda (W/mK)

Prix moyen TTC au m2

Bilan environnemental

Polyuréthane

Mousse

0.022 à 0.028

5.€ (ep. 7cm)

Mauvais

Laine de verre

Flocons

0.032 à 0.042

3€

Mauvais

Laine de roche

Flocons

0.034 à 0.044

6€

Mauvais

Ouate de cellulose

Flocons

0.37à 0.42

4 à 10€

Bon

Laine de chanvre

Flocons

0.05

13€ (20kg)

Correct

Liège expansé

Vrac

0.40

25€

Correct

Attention : la ventilation de ces espaces est souvent très réduite car les évents ne sont que de petites ouvertures qui peuvent parfois être obstruées. Il faut être très vigilant aux potentiels dégagement de gaz toxiques. Par exemple, un chat ou un rongeur mort dégagent du H2S, mortel pour l’homme même à faible dose, dans un tampon d’assainissement réduit. D’où l’intérêt de faire appel à des professionnels qui interviendront équipés d’un détecteur pour assurer leur sécurité.

Et de fait il ne faut jamais condamner les évents ! Il existe en revanche des techniques pour les rendre inaccessibles aux intrusions, telles que des grilles ou des cours anglaises.

Demandez un devis personnalisé de l’isolation de votre vide-sanitaire !

QUELS EN SONT LES COUTS ?

Le coût varie bien évidement en fonction de la surface du vide sanitaire, de la méthode choisie, ainsi que de l’isolant utilisée. En moyenne, vous pouvez compter sur 50€ au mètre carré. Mais c’est sans compter les aides qui peuvent faire diminuer la facture jusqu’à 4 ou 5 fois. Et une fois ces travaux effectués, vous observerez un allègement non négligeable de votre consommation d’énergie.

  • Une TVA réduite de 20 à 5,5% à partir du moment où vous faites appel à des professionnels
  • Un crédit d’impôt ou CITE : de 30 à 80% des travaux remboursés, conditionné à une économie d’énergie d’au moins 3.0 m² K/W
  • Des aides de l’Anah pour les foyers modestes
  • Le programme Pacte Energie Francequi permet de bénéficier d’une isolation à 1€ symbolique.

Conditions d’éligibilité à l’aide de la CEE (certificat d’économie d’énergie) :

  • Être propriétaire ou locataire
  • Plafond de revenu variable selon le nombre de personnes résidant au foyer, et la localisation du bien (Ile de France ou non)
  • Maison individuelle, résidence principale
  • Faire appel à des professionnels certifiés RGE

Vous avez encore des questions ou avez besoin d’un devis personnalisé gratuit et sans engagement ? N’hésitez plus !

Formulez une demande de devis!
1
2 Mon projet:
3 Moi:
J’accepte les conditions générales du site et de ses partenaires.

Laisser un commentaire