Prix et pose d’un panneau en sandwich pour toiture

Le panneau sandwich est un type de revêtement pouvant être utilisé en guise de toiture. Possédant déjà une couche d’isolant, son rôle est donc double. En effet, il permet à la fois d’isoler tout en recouvrant la charpente. Découvrez toutes les caractéristiques de ce produit, ses avantages et son prix.

Prix des panneaux sandwich pour toiture

Le prix d’un panneau en sandwich pour toiture se situe entre 10 et 80 euros par mètre carré.

Il faut savoir qu’un certain nombre de paramètres peuvent influencer de façon significative le prix d’un panneau sandwich.

Le tarif pour s’équiper d’une telle toiture sera donc fonction :

  • du matériau utilisé pour la fabrication des profilés ;
  • de la nature du panneau : dimension, type d’isolant, caractéristiques spéciales… ;
  • de la superficie de toiture à mettre en place ;
  • de l’état de la charpente en cas de pose en rénovation ;
  • de l’artisan en lui-même ;
  • de la localisation ;
  • de l’accessibilité au chantier…

Prix des fournitures

Le prix d’achat du panneau sandwich pour toiture sera principalement fonction de l’épaisseur de cette plaque.

Voici donc quelques tarifs de panneaux sandwich couramment appliqués sur le marché :

Epaisseur du panneau sandwich

Prix au m²

4 cm

40 €

6 cm

45 €

8 cm

40 à 45 €

10 cm

50 à 60 €

12 cm

65 €

15 cm

80 €

Prix pour la pose

En termes de prix de pose de panneaux sandwich, il faut savoir que si vous souhaitez faire appel à un artisan couvreur, il faudra prévoir un budget d’une cinquantaine d’euros de l’heure. Toutefois, il se peut aussi que ce dernier applique un forfait au mètre carré. Dans ce cas, comptez, pour la pose seulement, entre 25 et 35 € le m².

Il est important de faire appel à un professionnel car il en va de la durabilité de votre installation, mais aussi de sa qualité. Il est important que la toiture en panneaux sandwich soit parfaitement étanche.

De plus, faire exécuter cette tâche par un artisan permet de disposer de la garantie décennale de ce dernier en cas de malfaçon ou pour tout problème survenant dans les 10 années après la fin de réalisation du chantier.

C’est une garantie supplémentaire attestant du travail de l’artisan.

Il est recommandé de réaliser au moins 3 devis par des professionnels afin de comparer les différentes prestations et opter pour la meilleure offre et pour celle correspondant à vos attentes.

Panneau sandwich pour toiture : définition

Le panneau sandwich fait partie de la catégorie des revêtements de toiture au même titre que l’ardoise ou encore la tuile.

Comme son nom le laisse entendre, le panneau sandwich se compose de plusieurs couches.

On peut ainsi identifier les couches suivantes :

  • un panneau profilé ;
  • un isolant ;
  • un panneau profilé.

En termes de visuel, le panneau sandwich se matérialise par un rendu proche de celui du bac acier.

Les caractéristiques d’un panneau sandwich

Il faut savoir que les panneaux sandwich pour toiture peuvent varier en fonction de différentes caractéristiques.

Les dimensions

Il faut savoir que la longueur de panneau la plus courante est de 2.5 m mais il est tout à fait possible, selon les besoins, de trouver des plaques pouvant aller jusqu’à 12 m de long. Pour ce qui est de la largeur, la moyenne est de 1 m. Enfin, en termes d’épaisseur, différentes variantes sont possibles et se situent entre 3 et 15 cm. Si les dimensions citées précédemment ne conviennent pas à votre projet, sachez qu’il vous est toujours possible, moyennant finance bien entendu, de réaliser des panneaux sur-mesure.

Les matériaux du profilé

Les matières les plus répandues pour la fabrication des couches internes et externes du panneau sont :

  • l’acier galvanisé
  • l’acier laqué
  • l’aluminium

La nature de l’isolant

Il s’agit d’un facteur important qui offrira une isolation plus ou moins bonne selon l’épaisseur de cette couche mais aussi en fonction du type d’isolant qui constitue la strate intermédiaire du panneau. Il est ainsi possible de trouver un panneau sandwich en :

  • laine de roche ;
  • polyuréthane ;
  • polyisocyanurate ;
  • nid d’abeille.

Il faut savoir que la valeur lambda, notée ℷ, est un indicateur clé quant à la qualité et au caractère isolant du matériau. Il faut savoir que plus cette valeur sera faible et meilleure sera l’isolation du panneau sandwich. Si le coefficient est grand, il faudra alors que l’épaisseur du matériau soit elle aussi plus grande afin de pallier cela et obtenir ainsi une isolation performante du revêtement.

La couleur

En termes de coloris, le panneau sandwich dispose d’une large palette de teintes afin que chacun y trouve son bonheur et que cela se fonde dans le plus grand nombre de styles architecturaux. Il est donc possible de trouver les plaques en différents camaïeux de gris, de vert, de rouge, de bleu, d’orange ou encore de jaune par exemple.

Les finitions

Les finitions permettent un rendu plus esthétique de ce type de revêtement. Ainsi, ils sont donc seulement traités sur la face externe, c’est-à-dire la face visible du panneau.

Il est alors possible d’opter pour un panneau de type :

  • tôle ondulée ;
  • en imitation tuile ;
  • en imitation ardoise ;
  • avec des ornements spécifiques…

Avantages et inconvénients du panneau sandwich

La panneau sandwich dispose de bien des qualités mais aussi de quelques défauts qu’il est tout de même important de connaître avant d’opter pour ce type de toiture.

Le tableau qui suit recense donc un certain nombre de ces avantages et inconvénients :

Les points forts:

  • sert à la fois d’isolant et de parement, aucun besoin d’ajout d’isolant : gain de temps
  • poids : bonne maniabilité et donc facilité à mettre en œuvre
  • nombreux choix de modèles (coloris, dimension, finitions, matériaux)
  • parfaitement isolant sur le plan thermique comme phonique
  • étanche
  • bon rapport qualité/prix
  • peut être mis en place sur tout type de structure et tout type de pente
  • revêtement ignifuge
  • aucun entretien

Les points faibles:

  • peut nécessiter une demande en mairie qui peut être acceptée ou refusée selon le PLU de cette dernière ou bien si le logement se trouve dans une zone classée

Quelles sont les utilisations d’un panneau sandwich ?

Les panneaux sandwich peuvent avoir diverses utilisations. Ainsi, ils peuvent servir pour recouvrir :

  • des bâtiments agricoles ou industriels ;
  • des garages ;
  • des dépendances de type abris de jardin ;
  • des vérandas ;
  • des toitures de maison ;
  • des toitures d’immeuble.

Sachez aussi qu’en sus d’être utilisables en tant que revêtement pour toiture, ils peuvent aussi servir de bardage pour façade mais aussi de cloisons intérieures ou encore de planchers. Il faudra donc opter dans ce cas, pour un panneau sandwich intérieur spécialement conçu pour ce type d’utilisation.

Existe-t-il des réglementations spécifiques en la matière?

Si vous souhaitez réaliser un projet nécessitant l’installation de panneaux sandwich il faudra, au préalable, vous rendre au service urbanisme de la mairie de votre lieu d’habitation. En effet, étant donné que la pose de panneaux sandwich vient à modifier l’aspect extérieur de l’habitation, il est indispensable de se renseigner quant à la faisabilité de votre projet.

Il se peut que le Plan Local d’Urbanisme de certaines communes n’autorise pas l’utilisation de ce type de matériau ou impose encore un coloris spécifique.

De la même façon, si vous vous situez près d’un monument historique et que, le logement est dans une zone classée, il faudra alors en passer par la consultation de l’architecte des Bâtiments de France afin d’avoir son aval avant de débuter vos travaux de toiture en panneaux sandwich.

Comment poser un panneau sandwich?

En termes de pose, il faut savoir que les panneaux sandwich, de par leur faible poids permet une bonne manutention et facilite donc la mise en place.

Une structure de type bois ou métallique sera indispensable pour venir y fixer vos panneaux.

La fixation se fera grâce à des vis dites auto-perceuses dont la taille sera fonction de l’épaisseur du panneau. Ces vis sont accompagnées d’une rondelle et d’un cavalier en guise de joint d’étanchéité.

Il ne faut pas oublier que les panneaux sont aussi emboîtés entre eux grâce à un système de languettes soit en bois ou bien en PVC. Il ne faudra pas oublier de réaliser le jointoiement des panneaux avec de la mousse expansive afin de parfaire l’étanchéité de la toiture.

Formulez une demande de devis!
1
2 Mon projet:
3 Moi:
Je souhaite recevoir par email les informations des partenaires pour m’aider dans mes projets de travaux.

Laisser un commentaire