Prix d’une extension de maison en 2020

Faire construire une extension à votre maison augmentera sa surface habitable et inévitablement : sa valeur !

C’est un bon investissement… Mais quel est le prix d’une extension de maison ?

Nous avons réuni ici toutes les informations qui vous permettront de mieux cerner le budget que vous aurez à prévoir, en fonction de votre projet !

Quel budget prévoir pour une extension de maison?

Construire une extension de maison est un projet qui coute entre 800€ et 3000 € / m2.

Tout dépend de l’extension envisagée:

Extension Prix (€/m2)
Latérale 1500 – 2500€
Véranda 1500 – 2000€
Combles 350 – 2000€
Surélévation 1800 – 3000€

A)    Extension contigüe ou latérale

Nous parlons ici d’un agrandissement de la surface au sol de votre habitation.

Il faudra donc prendre en compte les fondations, les murs, mais également la toiture, l’isolation, les menuiseries, l’aménagement intérieur… autant de postes de dépenses à ne pas négliger dans votre budgétisation !

Voici une première idée tarifaire:

Extension

Prix moyens TTC (/m2)

Parpaing

1 500 à 2 500€

Structure bois

600 à 2 000€

Brique

1200 à 2000€

B)    L’extension par ajout d’une véranda

La véranda est une bonne manière d’apporter de la luminosité … Néanmoins, mieux vaut choisir son orientation pour ne pas générer des pertes thermiques.

extension-verandaContrairement à ce que l’on pourrait penser, l’ajout de véranda est plus coûteux qu’une extension maçonnée.

Le prix moyen de la véranda s’étend de ~1500 à 2000€/ m2.

Toutefois, cette fourchette ne prend pas en compte:

  • La dalle en béton ~150 à 350€ par m2
  • L’ouverture de mur porteur: 1000 à 3000€
  • Les travaux d’électricité et de plomberie (au cas par cas)

Voici une idée des tarifs que vous pourrez trouver dans le commerce :

Véranda

Format 

Prix moyens (pose comprise)

Véranda en bois

Kit, choisi sur catalogue

700 à 1 500 € / m2

Véranda en aluminium

Construite

800 à 2 000 € € / m2

Véranda en PVC

Kit

350 à 600 € / m2

Construite

700 à 1 000 € / m2

Véranda en acier ou fer forgé

Construite

1 000 à 2 500 € / m2

NB: le prix d’une extension de maison de type véranda sera également influencé par le type de vitrage que vous comptez y installer !

C)    Combles habitables

L’aménagement des combles est l’un des meilleurs moyens d’agrandir une surface sans engager de travaux trop importants, puisque la structure est déjà présente

L’aménagement peut s’accompagner d’une restructuration de la charpente pour rendre le volume habitable.

En terme de budget, un aménagement des combles peut vous revenir entre 350 € et 2000 € / m².

amenagement-combles

Vous pourrez adapter votre nouvel espace pour ajouter une chambre sous-combles ou une salle de bain sous-combles.

Voici quelques travaux pouvant être engagés:

Intervention

Prix moyens TTC (€/m2)

Démolition d’un vieux plancher 40 – 50€
Création d’un nouveau plancher 70 – 100€
Mise en place d’une isolation 60€
Pose d’un revêtement de sol 50-100€
Fenêtre de toit 1000 – 1500€
Dépose de couverture (tuiles…) 3 à 6€
Dépose de charpente 200€ /m3
Mise en place d’une nouvelle charpente Compter facilement 3 jours – 1 semaine

D)   Surélévation de la maison

La surélévation implique de surélever d’un étage voire plus l’habitation, créant ainsi un nouvel espace habitable.

La surélévation implique:

  • De déposer la charpente;
  • D’élever des murs;
  • De réinstaller la toiture

On évalue le tarif d’une surélévation à 1 800 à 3 000 € / m2 TTC (en comptant l’aménagement et pas seulement la structure).

surélévation-toiture

Généralement le choix de l’extension se porte sur une surélévation lorsque le terrain environnant la maison ne permet pas les autres options.

Néanmoins, la mise en place d’un étage supplémentaire rajoute du poids sur les fondations. Il faudra donc s’assurer qu’elles soient capables de supporter la nouvelle maison.

Intervention

Prix moyens TTC

Surélévation, aménagement non compris

1600 à 2200 € / m2

Surélévation, aménagement compris

2600 à 3000 € / m2

Modification de pente de toit

1000 à 2000 € / m2

Extension de maison: ce qui fait varier les coûts

Plusieurs éléments impactent le prix de l’extension de maison:

  • Les aménagements souhaités: standards, luxueux (utilisation de matériaux nobles);
  • Les pièces à créer: chambre, salle de bain, cuisine…
  • La méthode constructive retenue (extension bois, maçonnée…)
  • Les travaux complémentaires: fenêtres, trémie d’escalier…
  • L’entreprise engagée: maitre d’œuvre, architecte…

Existe-t-il des aides pour alléger le prix d’une extension de maison?

L’extension de maison en elle-même ne rentre pas dans un plan d’aide de l’Etat.

Cependant, si vous touchez à la structure de votre maison et entreprenez au passage des travaux de rénovation de votre isolation, il sera intéressant de vérifier votre éligibilité à certaines aides, oui !

  • Le crédit d’impôtpermettant un remboursement de 30 à 80% des travaux ;
  • L’éco-prêt à taux zéro;
  • Le Pacte Energie France: aides d’entreprises fournisseuses d’énergie (CEE) permettant l’isolation à 1€ si elle est réalisée par des professionnels certifiés RGE ;
  • D’une réduction voire exonération de la taxe foncière ;
  • Une TVA réduite à 5,5% (au lieu de 20%)

Les frais « cachés »: ne les oubliez pas!

Voici un tableau récapitulatif des frais qui peuvent s’ajouter au prix de l’extension de maison:

Le résumé

Les postes de dépense

Professionnel

Prix moyen

Etudes de faisabilité

Bureau d’études techniques (BET)

1 500 € TTC

Souscription à une assurance Dommages et ouvrages (DO)
 

Compagnie d’assurance

2 500 à 3 500 € TTC

Conception des plans

Architecte, dessinateur

8 à 10% du montant des travaux

Maître d’œuvre

Divers et variés

0 à 12 % du montant des travaux

A)    Etude de faisabilité :

Elle n’est pas obligatoire pour une maison individuelle.

Cependant elle vous permet de connaître les différentes possibilités d’aménagements énergétiques de votre projet.

Si vous la faites réaliser, elle devra apparaître (avec ses conclusions) sur l’attestation de prise en compte de la Réglementation Thermique jointe au permis.

B)    Souscription à une assurance D.O. :

Oui, c’est absolument obligatoire !

cela vous permet de vous protéger pendant 10 ans (la durée de la garantie décennale) en cas de problème à la suite de la construction : Elle permet un règlement efficace des sinistres : votre assureur vous avance le montant des travaux de réparations puis se retourne contre le professionnel.

Autre atout de cette assurance, vous êtes couvert même si le professionnel a cessé son activité ou déposé son bilan.

A noter qu’elle doit être contractée AVANT le début des travaux.

C)    Conception des plans :

Les plans peuvent être conçus par vous (ou tout autre amateur) à deux conditions :

– La superficie de votre habitation après travaux (extension incluse) est inférieure à 150 m2 ;

– Vous ne vivez pas dans un bâtiment classé ou une zone préservée ; le cas échéant, il faudrait faire appel à un architecte des bâtiments de France.

Si vous faites appel à un architecte, vous pourrez compter aux alentours des 1 500 € pour un projet standard

plans

 

D)   Maître d’œuvre :

A ne pas confondre avec le maître d’ouvrage ! Le « maître d’ouvrage » est la personne qui initie les travaux, tandis que le maître d’œuvre est celui qui en gère le déroulement. Il peut s’agir, à votre guise, de vous-même, de l’architecte ayant conçu vos plans, d’une entreprise spécialisée ou encore d’un maître d’œuvre indépendant !

D’où la grande variation des tarifs pratiqués.

Même s’il peut être tentant de s’en charger soi-même afin de faire des économies, songez bien qu’il s’agit là d’une lourde responsabilité qui demande du temps et des connaissances.

La logistique du financement

Quand aurez-vous à régler les frais de construction?

  1. Une partie avant : arrhes et/ou acomptes
  2. Une partie pendant : versements réguliers au fur et à mesure du chantier.

Quelle différence entre arrhes et acompte ?

=> les arrhes engagent le professionnel à réaliser la prestation qu’il vous a proposé. De votre côté vous pouvez vous rétracter mais la somme versée sera non remboursable.

=> un acompte engage aussi bien l’acheteur (vous) que le vendeur (le professionnel) et si l’une des deux parties se retirait du contrat il devrait reverser l’intégralité de la somme (voire plus).

Un montant normal de ce type d’avance est toujours compris en dessous de 10% du budget global, ne versez jamais plus.

Un conseil: vérifiez les versements!

Bien que des versements réguliers soient normaux, soyez vigilants si votre constructeur vous demande d’avancer des sommes trop importantes par rapport au montant total.

Il pourrait être en difficultés financières et se servir de vous pour essayer de s’en sortir. Vous pourriez vous retrouver avec un chantier abandonné sur les bras.

Demandez un devis pour chiffrer votre extension de maison!

S’il vous reste des questions ou si vous souhaitez des devis personnalisés et précis, gratuits et sans engagement, il ne vous reste plus qu’à remplir notre formulaire en ligne !

Formulez une demande de devis!
1
2 Mon projet:
3 Moi:
Je souhaite recevoir par email les informations des partenaires pour m’aider dans mes projets de travaux.

Laisser un commentaire