Purger un radiateur: comment faire? A quel prix? 

Il peut arriver que de l’air s’introduise dans le circuit d’eau de vos radiateurs. Dès lors, le radiateur devient moins performant, et plus gourmand en énergie. De l’air s’est certainement introduit dans le circuit et ils ont juste besoin d’une petite purge. Le radiateur doit être purgé.

purger radiateur
Radiateurs bruyants et bloqués ? Faites appel à un plombier pour la purge. Devis gratuit 🙂

Tarif de purge d’un radiateur

Tarif

Prix moyen à payer

Été

35 à 60 €

Hiver

40 à 80 €

Habitat simple

50 à 80 €

Copropriété

40 à 80 €

Désembouage complexe

300 à 500 €

Pose ou remplacement d’un robinet thermostatique

100 à 150€ l’été, jusqu’à + de 1000€ en hiver en copropriété (l’eau doit être coupée et les réseaux parfois vidés)

Purger un radiateur : à quoi ça sert?

Les signes avant-coureurs

Certains signes au niveau de votre chauffage ne trompent pas et confirment la nécessité d’effectuer une purge de vos radiateurs. On peut ainsi penser que, en plus d’une purge systématique en début de saison de chauffe, il est important de le faire également :

  • lorsque vous avez l’impression d’entendre de l’eau couler dans vos radiateurs et qu’ils font des bruits assez bizarres, des sifflements, etc. ;
  • lorsque votre chauffage est en cours de fonctionnement et que l’un (ou plusieurs) de vos radiateurs ne chauffe pas ;
  • lorsque votre radiateur n’est que partiellement chaud alors que toute une partie, généralement la partie supérieure, reste froide.

Comment purger un radiateur ?

Tous les radiateurs à eau sont munis d’une valve de purge, c’est notamment grâce à cela qu’on peut les mettre en pression au premier démarrage de la chaudière. C’est le cas de n’importe quel chauffage central, que ce soit pour une chaudière à gaz, à fioul, à bois ou autre.

Par la suite elle permet de laisser s’échapper l’air du circuit de chauffage pour que l’eau chaude circule librement. Placée en haut du radiateur à l’opposé du robinet de thermostat, cette valve se présente comme un petit robinet à dévisser. Voici la démarche à suivre.

Se munir de l’outil adapté

Munissez vous de l’outil adapté au dévissage de la valve de purge (tournevis plat, pince multiprise ou clé carrée), d’une serpillère et d’un seau. Protégez le mobilier autour du radiateur et portez des lunettes, il pourrait y avoir des projections d’eau !
En effet, le robinet purgeur ne nécessite pas un outil spécifique et, selon les modèles de radiateurs, plus ou moins anciens, les 3 outils précités conviendront comme clé de purge.

Plus précisément :

  • ce sera plutôt une pince multiprise pour des radiateurs fonte d’ancienne génération ;
  • des radiateurs plus récents disposeront d’un carré fendu permettant d’ouvrir cette purge avec un tournevis fendu ou une clé carrée.

Il est aussi possible de trouver, dans la plupart des enseignes de bricolage, des clés de purge simples ou des modèles multifonction permettant de répondre à tous les types de radiateurs.
Selon l’emplacement de votre radiateur, il vous faudra peut-être une clé ou un tournevis coudé, notamment lorsque ce radiateur est proche d’un mur.

Laisser tourner la chaudière

Après avoir laissé tourner votre chaudière une quinzaine de minutes à plein régime, coupez la et attendez quelque temps avant de commencer. Vous pourriez sinon vous brûler.

Procéder à la purge

Placez le seau sous la valve de purge et dévissez là. Vous devriez entendre un sifflement caractéristique de l’air qui s’échappe, puis laissez couler l’eau quelques secondes avant de refermer. Attention, parfois l’eau peut gicler dans tous les sens si la vanne n’est pas bien ouverte ou un petit peu obstruée.
Vous n’avez plus qu’à remettre votre chaudière en route et nettoyer, la purge de votre radiateur est terminée.

Si vous avez une grande maison ou plusieurs étages, il faut attaquer par les radiateurs les plus bas et souvent renouveler l’opération plusieurs fois pour chasser toutes les bulles d’air. C’est une opération relativement simple sur une installation neuve qui peut s’avérer tout de même plus compliquée dans certains cas.

Les complications possibles

  • Si la chaudière est placée très bas par rapport au radiateur le plus haut, il faudra garder le système en marche et baisser la température générale pour obtenir assez de pression pour faire la purge.
  • Sur les vieux radiateurs en fonte il n’est pas rare que les circuits soient encrassés et que l’eau gicle à la sortie de la valve ou n’arrive carrément pas.
  • Il faut parfois s’y reprendre à plusieurs fois en cherchant quel radiateur est responsable de la présence d’air dans le circuit.

Eau marron = embouage

Il est aussi intéressant de vérifier la couleur de l’eau qui gicle de votre robinet purgeur. Si cette eau est marron, c’est certainement parce que votre système est emboué, ce qui peut avoir différentes origines :

  • entartrage de vos canalisations ;
  • corrosion de votre distribution ;
  • développement de micro-organismes.

Le cas particulier du radiateur vertical

Certains radiateurs verticaux sont difficilement purgeables, notamment lorsqu’ils sont alimentés par le haut. Les professionnels ont toutefois leur propre méthode qui consiste à :

  • sécuriser le lieu avec des serpillères car l’eau peut s’écouler de façon plus large compte tenu de la hauteur ;
  • couper l’arrivée de l’eau ;
  • couper le retour ;
  • dévisser légèrement le raccord se trouvant sur le tuyau du retour afin d’éliminer la pression ;
  • puis ouvrir le robinet de radiateur avec le purgeur ouvert ;
  • remonter la pression d’eau du système si nécessaire.

Bref, il est parfois préférable de faire appel à un professionnel et d’éviter d’aggraver la situation. Cela a un coût certes, mais peut être préférable à une consommation énergétique inutile ou à endommager votre chaudière.

Quelle pression d’eau faut-il dans le circuit ?

Lorsque vous purgez un radiateur, il est généralement nécessaire de compenser par une remise à niveau de la pression d’eau au niveau de votre circuit. Cette dernière doit toujours se situer entre 1 et 1,5 bars et il vous sera certainement nécessaire d’ouvrir le robinet permettant de la remettre au niveau. Dans le cas d’une maison à plusieurs étages, cette pression sera légèrement supérieure afin d’atteindre les radiateurs les plus éloignés, de l’ordre de 1,8 à 2 bars.

Trouver un plombier pour mes travaux 🙂

FAQ

Dans quel ordre purger les radiateurs ?

La purge d’un radiateur doit tenir compte de son emplacement par rapport à la chaudière. Il faut commencer par celui qui est à proximité de cette dernière. Pour les immeubles à étages, commencer par les radiateurs du sous-sol ou du rez-de-chaussée.

En quoi consiste le désembouage ?

Avec le temps, des boues se forment et s’accumulent dans le circuit de chauffage. Ils sont souvent causés par la corrosion et la dégradation des matériaux internes au circuit. Le désembouage consiste donc à éliminer tous ces résidus afin d’assurer le bon fonctionnement de l’appareil.

Pour y parvenir, il y a ce qu’on appelle le désembouage hydrodynamique. Il consiste à nettoyer le circuit à l’aide d’un système de lavage à haute pression. Par ailleurs, le désembouage peut également être réalisé à l’aide d’un produit injecté dans le réseau.

Qui paie la purge des radiateurs : propriétaire ou locataire ?

Pour les habitations en location, l’entretien des radiateurs ainsi que la purge sont à la charge des locataires. Par contre, pour les travaux plus importants tels que les révisons générales ainsi que le remplacement d’un radiateur, ils sont à la charge des propriétaires.

Quand purger ses radiateurs ?

En général, il faut que les radiateurs soient purgés au moins tous les ans. Pour un immeuble à plusieurs étages, l’opération devrait être plus fréquente à cause de l’apparition d’air dans les canalisations. Il faut également passer à la purge dans les cas suivants :

  • Les bruits de sifflement et d’écoulement d’eau sont de plus en plus présents.
  • Le radiateur est totalement froid, ou bien qu’il soit à moitié froid et à moitié chaud.
  • La performance du radiateur diminue.

Quelle pression dans le circuit de chauffage ?

La pression optimale dans un circuit de chauffage est réglée entre 1,2 et 1,5 bar. Pour le radiateur, il faut 0,2 à 0,5 bar. Ajoutez 1 bar si la différence de hauteur avec le radiateur est supérieure ou égale à 10 m.

Faut-il enlever toute l’eau ?

Non, le but de la procédure n’est pas de vider complètement l’eau. Il faut seulement un jet continu d’environ 5 secondes afin de laisser l’air s’échapper.
Si l’eau qui sort est foncée et visqueuse, il faudra procéder au désembouage.

La purge est-elle comprise dans le contrat d’entretien de la chaudière ?

La purge d’une chaudière est obligatoire. Elle doit être réalisée au moins une fois dans l’année selon le décret 2009-649. Lors de l’établissement du contrat d’entretien de la chaudière, la purge y est donc déjà comprise.
Toutefois, afin de garder votre appareil en bon état, une purge peut être réalisée fréquemment.

Trouver une entreprise pour purger un radiateur

Comme nous l’avons vu, la purge d’un circuit de radiateur peut être une opération simple ou compliquée. Si vous le désirez, vous pouvez vous faire aider par un professionnel. Vous devrez payer des frais d’intervention mais retrouverez des radiateurs qui fonctionnent en un rien de temps.

  • Evitez d’aggraver la situation si votre tentative de purge s’avère inefficace.
  • Confiez le problème à des mains expertes.
  • Assurez vous que le dysfonctionnement est uniquement lié à la purge. Mieux vaut détecter un problème plus grave tôt que tard.

Demandez un devis gratuit et sans engagement pour la purge de vos radiateurs. Vous pourrez bénéficier des meilleurs tarifs en comparant les offres des entreprises de votre région.

Pour information complémentaire, la purge des radiateurs, à l’image de l’entretien d’une chaudière, est à la charge de la personne qui occupe le logement, propriétaire ou locataire.

Formulez une demande de devis!
1
2 Mon projet:
3 Moi:
Je souhaite recevoir par email les informations des partenaires pour m’aider dans mes projets de travaux.