Prix de remplacement d’une fenêtre

Si les fenêtres de votre maison ne s’ouvrent et ne se ferment plus comme avant, ou si elles laissent entrer l’air froid, il est peut-être temps de les remplacer. Connaître le coût global du remplacement des fenêtres peut vous aider à respecter le budget du projet et à éviter tout coût inattendu par la suite.

Pose d'une fenêtre en bois

Budget récapitulatif

 

Désignations

Prix de fenêtre hors pose

Prix fenêtre avec pose

Type de matériau

PVC

90 à 300 €

180 € à 500 €

Vinyle

90 à 500 €

180 € à 850 €

Composite

150 à 650 €

280 € à 900 €

Bois

300 à 1000 €

500 € à 1 500 €

Aluminium

200 à 900 €

300 € à 1 400 €

Mixte

350 à 950 €

600 à 1300 €

Type de fenêtre

Fenêtres à battant ou à auvent

200 à 800

350 € à 1 000 €

bow-window

150 à 700 €

280 € à 1 000 €

Baie vitrée

200 à 800 €

300 à 1 000 €

Sous-sol

250 à 850 €

350 à 1 000 €

coulissantes

300 à 1000 €

400 € à 1 100 €

Bloc de verre

300 à 900 €

450 à 1 200 €

Sur mesure

300 à 3 500€

500 € à 5 000 €

Type de vitrage

Fenêtres à simple vitrage

150 à 300 €

300 € à 500 €

Fenêtres à Double vitrage

200 à 650 €

450 € à 1 000 €

Fenêtres à triple vitrage

400 à 1000 €

750 € à 1500 €

Nombre de vantaux

simple vantaux

70 à 200 €

150 à 400 €

double vantaux

120 à 400 €

200 à 600 €

Taille de la fenêtre

45 x 60

200 à 400 €

300 à 600 €

95 x 60

250 à 600 €

350 à 700 €

135 x 120

250 à 650 €

400 à 800 €



Coût de la main-d’œuvre pour remplacer des fenêtres

Le coût de la main-d’œuvre pour remplacer une fenêtre de taille standard se situe entre 160 € et 260 €. L’enlèvement des vieilles fenêtres et leur transport coûtent environ 70 € à 250 € par fenêtre. Ajoutez 170 € de plus par fenêtre pour installer des coupe-froid. Tout ce qui n’est pas une fenêtre ordinaire peut coûter plus cher à installer, comme les fenêtres à battants, les baies vitrées, les fenêtres du deuxième ou du troisième étage, etc.

La dépose totale nécessite un savoir-faire particulier, car il faut enlever les ouvrants, les dormants et les menuiseries qui sont incrustés dans le mur. Il faut ensuite réaliser des travaux de maçonnerie et rénover le mur via des travaux de finition. Cette opération peut coûter entre 170 et 220 € par fenêtre.

La technique de pose peut également avoir une répercussion sur le coût total du remplacement de fenêtre. La pose en applique est par exemple la moins chère, car les travaux consistent à installer la fenêtre en façade contre le mur intérieur. Le but est d’assurer la couverture de l’épaisseur de l’isolant. La fenêtre viendra se fixer contre le mur avec des encrages que le fabricant lui-même fournit.

La pose en feuillure quant à elle, permet de gagner plus de luminosité et d’améliorer l’isolation en enlevant l’ancien dormant. C’est la technique la plus adaptée si les murs sont assez épais et si le propriétaire souhaite remplacement entier l’ancienne fenêtre par une nouvelle. Comme la fenêtre doit s’adapte à la dimension de l’ouverture et de la feuillure, il faut qu’elle soit sur-mesure.

Un peu plus chère que les autres techniques, la pose en tunnel consiste à poser la menuiserie dans l’épaisseur du mur. Comme le dormant va se glisser à l’intérieur du mur, il faut que ce dernier ait la bonne épaisseur.

Prix de remplacement de fenêtres par matériau

PVC

Si vous souhaitez installer une fenêtre en PVC, une fenêtre 1 vantail 75 x 60 cm vous coûtera entre 90 et 200 € tandis qu’une fenêtre PVC avec 2 vantaux 135 x 120 peuvent monter jusqu’à 400 €. Parmi celles qui offrent les meilleures performances d’isolation thermique, ce type de fenêtre protège efficacement contre les bruits venus de l’extérieur. En ajoutant la rémunération de l’installateur, le remplacement d’une fenêtre en PVC avec une dimension standard peut aller entre 180 et 600 €.

Vinyle

Les coûts de remplacement des fenêtres en vinyle varient de 100 € à 850 € chacune, y compris la pose. La plupart des propriétaires payent entre 400 € et 600 € pour une fenêtre à double vitrage et écoénergétique. Les cadres en vinyle sont le type de cadre de fenêtre le plus économique et nécessitent peu d’entretien, mais avec le temps, la couleur peut s’estomper.

Composites

Les cadres de fenêtre composites sont plus chers que le vinyle et moins chers que les cadres en bois, dont le remplacement coûte environ entre 450 € et 800 € pour chaque fenêtre. Ils ont également une meilleure intégrité structurelle que le bois et le vinyle et peuvent être peints.

Bois

Pour une fenêtre en bois, attendez-vous à débourser entre 200 € et 1 000 €, soit 700 € en moyenne incluant l’installation. Les cadres en bois peuvent se contracter ou gonfler à cause des éléments extérieurs, et ils ont besoin d’entretien pour les garder en parfait état, mais ils offrent une excellente isolation thermique.

Aluminium

Les fenêtres en aluminium vont de 80 € à 1 400 € chacune, selon la taille et le nombre de vitres. Les cadres de fenêtre en aluminium, fabriqué à partir de métal, sont très durables et robustes, nécessitant peu d’entretien et sont plus abordables que le bois. Cependant, ils conduisent également plus de chaleur et de froid que le bois.

Mixte

Ce type de fenêtre permet de bénéficier de l’esthétique du bois et de la résistance de l’aluminium. Grâce aux lames d’air du capotage aluminium et à la propriété isolante thermique et acoustique du bois, c’est un excellent alliage, mais qui est également assez cher. En effet, le coût d’une fenêtre et sa pose peut coûter entre 600 et 1300 € pour une dimension entre 115×100 cm et 135 x120 cm.

Coût de remplacement de fenêtres par type

Fenêtres à battant ou à auvent

Une fenêtre à battants typique coûte entre 200 € et 1 000 €, selon le matériau de l’encadrement. Ces fenêtres s’ouvrent de gauche à droite à l’aide d’une manivelle, permettant une large ouverture. Les fenêtres à battants se trouvent souvent près des sous-sols ou des plafonds. Un style à battants qui est articulé vers le haut s’appelle une fenêtre à auvent, tandis qu’une trémie est articulée vers le bas.

Baie vitrée et bow-window

Les fenêtres en baie et en arc commencent à environ 500 € et peuvent aller jusqu’à 10 000 € et plus. Les deux types s’étendent vers l’extérieur du mur et nécessitent des extras de charpente, de solin et de toiture. En règle générale, la plupart des maisons n’auront qu’une ou deux baies vitrées à l’avant de la maison, et peut-être une troisième à l’arrière de la maison donnant sur la cour arrière.

  • Baie vitrée : Coûtant de 500 € à 2 500 €, une baie vitrée est de plus en plus appréciée par les propriétaires grâce à ses larges surfaces vitrées. Elles inondent l’intérieur de lumière, permettent de réaliser des économies d’argent offrent une prolongation entre intérieur et extérieur. Généralement, il y a une grande fenêtre au milieu avec une fenêtre plus petite de chaque côté, et elle s’étend vers l’extérieur de la maison.

  • Bow-Window : Coûtant de 1 500 € à 5 000 €, une fenêtre en arc contient généralement cinq fenêtres individuelles ou plus qui sont placées dans un cadre incurvé.

Fenêtres coulissantes

Selon la taille, les fenêtres coulissantes coûtent généralement entre 150 € et 600 €. Ces fenêtres fonctionnent comme des fenêtres à guillotine simple ou double, mais se déplacent horizontalement au lieu de verticalement. Ils sont disponibles dans de nombreux types et styles différents, permettant à un côté ou aux deux côtés de la fenêtre de se déplacer.

Fenêtres en blocs de verre

La gamme de coûts pour les fenêtres en blocs de verre coûte 80 € à 800 €, et les prix varient généralement en fonction de la taille de la fenêtre en cours d’installation ou de construction. Des fonctionnalités supplémentaires telles que sa construction sur une courbe augmenteront également le coût du projet. Les fenêtres en blocs de verre sont souvent choisies pour les salles de bain en raison de l’intimité qu’elles offrent.

Fenêtres sur-mesure

Les fenêtres personnalisées peuvent coûter cher, mais elles vont généralement de 300 € à plus de 3 000 €, hors pose. Les fenêtres personnalisées ne sont généralement utilisées que lorsque les ouvertures des fenêtres sont de taille irrégulière ou non uniforme, comme dans les très vieilles maisons. Votre installateur mesurera et commandera vos fenêtres personnalisées directement auprès du fabricant, puis les installera.

Coût de remplacement des fenêtres par type de vitrage

Fenêtres à simple vitrage

Le coût moyen de remplacement d’une fenêtre à simple vitrage est de 288 € à 460 €. Ce sont les fenêtres les plus basiques avec le moins d’isolation que l’on trouve généralement dans les maisons plus anciennes.

Fenêtres à double-vitrage et à triple-vitrage

Le coût moyen de remplacement d’une fenêtre à double vitrage varie de 450 € à 1 000 €. Une fenêtre en vinyle à double vitrage coûte entre 450 € et 600 € à installer, tandis qu’une fenêtre de remplacement en bois à double vitrage coûte entre 800 € et 1 000 €. Le triple-vitrage est généralement 50 à 70% plus cher que double vitrage.

Tarif d’un changement de fenêtre selon les dimensions

Il est logique que les dimensions des fenêtres, notamment le nombre de vantaux, impactent directement le prix de la pose. En France, les fenêtres sont généralement dotées de 1 ou de 2 vantaux, s’ouvrant vers l’intérieur de la maison.

Généralement destinées pour les salles de bain, les menuiseries à 1 vantail sont souvent de petites dimensions. Le prix du changement d’une fenêtre à vantail unique dépend des côtes de l’ouverture, mais il varie entre 80 et 600 €.

L’avantage principal avec les fenêtres à double vantail, c’est sa performance énergétique excellente. Elles sont également disponibles dans une multitude de dimensions et peuvent s’accorder facilement au système d’ouverture que vous souhaitez. Si vous souhaitez remplacer votre fenêtre actuelle par ce type de fenêtre, comptez entre 300 et 800 €.

Vous avez également la possibilité de commander des fenêtres sur-mesure (ou fabrication à la carte), la meilleure solution si vous avez des ouvertures pas très communes ou un format spécifique. Presque tous les fabricants de fenêtres peuvent vous proposer cette solution, dont le prix sera calculé en fonction des dimensions, du système d’ouverture, de nombre de vitrage et d’autres critères.

 

Coût de remplacement de fenêtre : les coûts annexes

On entend par coûts annexes, les options supplémentaires que vous souhaitez apporter à vos fenêtres pour des raisons de confort ou de sécurité. En voici quelques-unes les plus demandées :

  • Vitrage technique : il s’agit d’un type de vitrage qui offre une fonction spécifique qui permet de renforcer la sécurité, la discrétion ou autres. Les plus utilisés sont les verres martelés, les verres antieffraction ou encore les verres dépolis.
  • Volet roulant : Un excellent choix pour ceux qui souhaitent se protéger des regards extérieurs, les volets roulants se caractérisent par son pouvoir d’isolation au froid et à la chaleur. De plus, ils conviennent aussi bien pour les constructions neuves que pour les travaux de rénovation. Le prix d’un volet roulant électrique varie entre 350 € à 800 € avec pose, un volet roulant coûte entre 400 € à 900 € tandis qu’un volet roulant automatisé coûte entre 450 et 1000 €.
  • Système d’ouverture : Selon le système d’ouverture que vous choisissez, le prestataire proposera un tarif en fonction des travaux. Pour une ouverture à la française ou à l’anglaise par exemple, les vantaux s’ouvrent vers l’intérieur ou à l’extérieur du logement. Le coût de la pose se fera à partir de 90 €, car elle est relativement plus simple. L’ouverture horizontale ou à l’italienne coûte entre 120 et 350 € selon la difficulté de l’installation. On peut aussi noter la fenêtre oscillo-battante dont le coût de remplacement d’un modèle avec vantail coûte entre 250 et 450 €

Uw, Uf, Ug…comprendre les coefficients de performance d’une fenêtre

Si vous changez de fenêtre, c’est – au moins en partie – pour bénéficier d’une isolation plus performante.
En effet, plus une huisserie vous isole des bruits extérieur, du froid, de la canicule…plus vous gagnez en confort. De plus, en réduisant les déperditions thermiques, elle vous fait réaliser des économies d’énergie.

Pour repérer les fenêtres les plus efficaces en termes d’isolation, il suffit de repérer les indices suivants :

Indices

Signification

Système de notation et interprétation

Uw

Détermine la performance de l’ensemble de la fenêtre (vitrage+cadre+volet roulant) en matière d’isolation thermique.

Entre 1,4 et 0,2W/m².K

Plus la valeur est basse, plus la fenêtre est isolante.

Uf/Ug

Uf chiffre la performance du châssis et du cadre, en termes d’isolation.

Ug s’intéresse uniquement au vitrage.

Entre 1,4 et 0,2W/m².K

Plus la valeur est basse, plus le cadre (ou le vitrage) est isolant.

Sw

Il s’agit de chiffrer la capacité de votre fenêtre à profiter de la chaleur du soleil pour chauffer l’intérieur du logement.

Entre 0 et 1.

Plus la fenêtre a un Sw qui se rapproche de 1, plus elle laisse passer la chaleur des rayons de soleil.

Db

Cet indice désigne les capacités de votre fenêtre à vous isoler des bruits extérieurs.

Entre 24 et 50 Db

Plus la valeur est importante, plus l’isolation phonique de votre fenêtre est élevée.

Exemple de chiffrage pour un changement de fenêtre

Afin de vous permettre d’affiner votre réflexion, voici un exemple de chiffrage réalisé par un professionnel de la menuiserie. 

Notre exemple s’appuie sur des travaux effectués sur le bâti d’origine et la pose d’une nouvelle fenêtre en PVC de dimensions 1 000 par 750 mm.

Ainsi, voici comment se décompose le chiffrage dans ce cas de figure :

  • première partie des travaux : 
    • dépose du cadre dormant existant : 33 €
    • reprise des embrasures et des appuis de baies : 84 €
    • reprise de l’appui de fenêtre : 124 €
  • deuxième partie des travaux :
    • fourniture et pose d’une fenêtre double vitrage en PVC à 2 vantaux : 420 €

Au global, la facture s’élève donc à 661 € HT.

Comment obtenir le coût le plus bas sur les remplacements de fenêtres ?

En étant plus malin

La fenêtre la moins chère fournira probablement le moins d’isolation, mais gardez à l’esprit que vous pouvez économiser en:

  • Installant des fenêtres fixes ou panoramiques
  • Installant une grande fenêtre plutôt que plusieurs petites fenêtres
  • Installant hors saison
  • Utilisant des fenêtres de qualité constructeur ou entrepreneur plutôt que de qualité architecturale
  • Utilisant des tailles et des formes standard plutôt que des produits personnalisés
  • Si votre fenêtre est cassée, essayez d’abord de la faire réparer. Cela vous coûtera bien moins cher que d’en installer une neuve. Si ce n’est pas possible vous pouvez changer seulement le vitrage, ou l’ouvrant, sans toucher au dormant par exemple.
  • Si votre vitrage n’est pas assez isolant, il est possible de « sur-vitrer ». Il s’agit d’apposer sur le vitrage existant, un nouveau vitrage, séparé de l’ancien par une lame d’air. Cette solution concerne uniquement les fenêtres anciennes, en bois. Un survitrage coûte entre 80 et 200€.

En profitant des aides de l’État

Sachez que si vous souhaitez changer de fenêtre et que vous ne pouvez pas couvrir tous les frais, vous pouvez obtenir des aides de l’Etat, mais à une certaine condition.

Tout d’abord, confier le remplacement des fenêtres par un professionnel certifié RGE vous permettra de bénéficier d’une remise de 5,5 % sur votre taux de TVA (pose et fourniture comprises). Si votre maison n’a pas été construite après 1990, vous pouvez emprunter jusqu’à 30 000 € à rembourser en 15 ans grâce à l’éco-prêt à taux zéro.

Les propriétaires et les locataires pourront également profiter des certificats d’économie d’énergie s’ils ont occupé la maison pendant plus de deux ans et que si les travaux sont réalisés par un professionnel certifié RGE. En fonction du revenu du bénéficiaire, l’aide en question est généralement comprise entre 30 et 120 € par fenêtre remplacée.

Formulez une demande de devis!
1
2 Mon projet:
3 Moi:
Je souhaite recevoir par email les informations des partenaires pour m’aider dans mes projets de travaux.