La fosse septique en béton : le guide complet

Connaître les éléments positifs et négatifs d’une fosse septique en béton vous permettra d’avoir une bonne gestion de temps et surtout de budget si vous envisagez d’en construire une ou si vous devez changer celle que vous avez actuellement. De plus, apprendre les bases de ce type de fosse septique vous aidera à prévenir les éventuels problèmes dans votre canalisation d’égout. Voici un article qui vous guidera à travers les points essentiels qu’il faut retenir sur la fosse septique en béton, que ce soit ses atouts et ses faiblesses, la manière dont elle est construite, les bonnes pratiques d’entretien et surtout le budget que vous devez prévoir pour en installer une nouvelle ou pour réparer une installation existante.

Fosse septique en béton

Avantages des fosses septiques en béton

L’un des principaux avantages des fosses septiques en béton est qu’elles sont plus durables et lourdes. Cela les rend durables et adaptés à tous les types de conditions météorologiques et de climats.

Comme elles sont lourdes, elles s’installent assez bien dans un sol résistant, ne bougent pas et ne flottent pas. Cela les aide également à résister à la pression externe due à leur enfouissement dans le sol.

Avec un bon entretien, une fosse septique en béton peut durer jusqu’à 40 ans si elle n’est pas endommagé ou affecté par les conditions du sol ou les racines des arbres. Dernier point, mais non le moindre, ces réservoirs sont également certifiés sans danger pour une utilisation en France.

Inconvénients des fosses septiques en béton

S’il y a beaucoup d’avantages à aller avec un béton, il y a aussi quelques inconvénients.

Tout d’abord, elles sont assez chères à acheter et à installer, principalement en raison de leur poids. De plus, le poids rend également difficile leur transport jusqu’à votre domicile après l’avoir acheté. Bien qu’elles soient beaucoup plus durables, lorsque les réservoirs sont endommagés, elles peuvent être assez difficiles à réparer ou à remplacer.

Ces fosses septiques sont également sujettes à la corrosion, ce qui les rend alors impropres à l’utilisation. Voyons pourquoi vous devriez ou ne devriez pas acheter et installer une fosse septique en plastique pour votre maison.

Comment construire une fosse septique en béton ?

Si votre maison est loin d’un système d’égout collectif, vous devez mettre en place une fosse septique individuelle pour assurer le traitement des eaux usées de votre ménage. Il est plus facile d’assembler les modèles préfabriqués, mais le transport et l’installation seront plus chers.

Bien que vous puissiez conduire une tondeuse autoportée sur la fosse septique, évitez de conduire un véhicule ou un tracteur dessus. Engagez un entrepreneur en béton si vous n’êtes pas expérimenté dans le coulage du béton:)

  • L’expert commencera par former et verser dès que possible après l’excavation. Le sol bouge et une tranchée ou une fosse peut s’effondrer.
  • Assurez-vous que les enfants et les animaux ne rodent autour du chantier. Le coulage d’une fosse septique en béton est un processus compliqué et il est préférable de le laisser aux professionnels.
  • Il faut décider de l’emplacement et de la profondeur de la fosse, en prenant en compte la chute du tuyau d’égout qui reliera la maison et la sortie d’admission de la fosse. Quant à l’emplacement, sa détermination sera effectuée par une équipe d’arpentage professionnel.
  • Le professionnel va creuser des tranchées avec une pelle la fosse où il va couler le réservoir en béton pour mettre en place la tuyauterie.
  • Le fond devra être rempli avec du sable ou du gravier de 6 pouces au minimum. La base sera plus stable et elle ne risque pas de se déplacer ou de fissurer facilement.
  • Il va insérer un renfort en acier avant de verser le fond du réservoir puis renforcer les parois du réservoir en installant une barre d’armature verticale. Ainsi, le sol et les murs seront connectés de manière très solide.
  • Il aura besoin d’attaches pour fixer les barres d’armature horizontales. Généralement, les barres d’armatures devront être espacées de 13 à 17 pouces, mais il faut se référer au code du bâtiment local.
  • Il est important de savoir que le tuyau d’admission et le tuyau de drainage doivent être installés avant le coulage des murs. Si l’inspecteur en bâtiment confirme que la charpente du réservoir est conforme aux normes, c’est là que vous allez commander le béton.
  • Le bouchon du réservoir doit être formé séparément et ses dimensions devront être adaptées à celles de la fosse septique. Sur chaque coin du capuchon, il faut installer un renfort et des crochets en acier qu’il étendra tout au long du béton.
  • Le professionnel utilisera une grue pour soulever le bouchon du lit et l’accrocher sur les crochets en acier. Il va ensuite le placer sur le réservoir et recouvrir le bouchon de terre.
  • Il faut installer un système d’assainissement des eaux usées (filtration, dégraissage et épandage) en plus de la fosse septique en béton !

Types de dommages trouvés dans les fosses septiques en béton

Les dommages les plus communs

Fuites et inondations des fosses septiques

L’un des problèmes les plus courants rencontrés sur les fosses septiques en béton est l’inondation des fosses. Elle est due soit à un refoulement du champ d’épuration, soit au ruissellement de surface ou aux eaux souterraines entrant dans la fosse septique. L’eau s’infiltre également dans les fosses septiques à partir de raccords de tuyauterie mal scellés, de colonnes montantes de fosses septiques qui fuient et de couvercles de fosses septiques qui fuient.

Fissures dans les fosses septiques en béton

Les fosses en béton peuvent se fissurer ou des sections peuvent se séparer, provoquant des fuites résultant non seulement d’une mauvaise élimination des effluents (mauvais emplacement), mais également de la subversion d’une tentative de chargement septique et de test de teinture puisque le système n’est pas utilisé. Les niveaux de liquide du réservoir baissent anormalement.

Un béton qui n’est pas bien mélangé peut également être raté à cause de l’écaillage. De temps en temps, les réservoirs en béton de mauvaise qualité peuvent s’éroder. Si la sortie du réservoir ou le système d’absorption ont été bloqués, l’examen de l’intérieur du réservoir peut montrer que l’effluent est ou a été au-dessus du haut des chicanes, indiquant ainsi une défaillance du système.

Chicanes de fosse septique perdues

Alors que le béton, bien mélangé et durci, est assez durable, dans certaines installations de fosse septique en béton, chicanes fissurées, cassées, émiettées ou même totalement perdues sont constatées. Quand les chicanes d’entrée et de sortie sont inappropriées, les solides vont être envoyés vers le champ d’épuration ou le lit de trempage. Si jamais la chicane à l’entrée du réservoir est perdue, la conduite d’égout va être bloquée et les eaux usées vont être refoulées.

Tassement d’une fosse septique

Si elle n’est pas correctement posée sur un sol compacté, du gravier ou une autre surface saine, une fosse septique peut s’affaisser ou basculer, provoquant un mauvais fonctionnement voire des fuites, des blocages, des ruptures de canalisations.

Les dommages classés comme majeurs

Fuites dans une fosse septique en béton

Les fuites sont généralement causées par une fissure dans la fosse, mais elles peuvent survenir également au cas où la tuyauterie d’entrée ou de sortie est mal alignée ou des joints sont endommagés. Le refoulement des eaux usées est également imminent, car le réservoir, étant plein, inondera le champ d’épuration.

Comme les corrections de drainage du site sont relativement chères, il est peut-être plus pratique de sceller le couvercle de la fosse septique. Assurez-vous d’abord que la fosse septique inondée est due à un ruissellement de surface ou à des eaux souterraines, et non à un refoulement ou à un champ d’épuration défaillante, ou vous résolvez simplement le mauvais problème.

Il est logique d’éloigner les eaux de ruissellement de la fosse septique ou, si nécessaire, d’installer un drain d’interception pour que les eaux souterraines et les eaux de surface de la fosse soient éloignées.

Chicanes de fosse septique en béton endommagées

Il n’est pas rare de rencontrer des problèmes de détérioration au niveau des chicanes qui se trouvent aux extrémités d’entrée et de sortie de la fosse septique en béton. Cela arrive souvent lors que le béton avec lequel elle a été construite à l’origine n’a pas été bien mélangé ou il s’agit tout simplement d’un problème d’ordre mécanique. Ce genre de problème raccourcira considérablement la durée de vie de votre fosse septique, à savoir que si le déflecteur est endommagé dans une installation, les eaux usées seront refoulées dans le bâtiment et pire, les solides passeront dans les champs d’épuration.

Comment entretenir une fosse septique en béton ?

Réutilisation des réservoirs en béton

Avant de pouvoir réutiliser un réservoir en béton, il doit être soigneusement inspecté pour s’assurer qu’il est structurellement solide. Après inspection, le réservoir en béton doit être équipé d’un revêtement appliqué à l’intérieur. Un revêtement robuste protège un réservoir en béton sujet aux fissures contre les fuites. Il peut également empêcher la corrosion qui est la cause de nombreuses défaillances coûteuses des systèmes septiques.

Réparation de fissures et de trous dans une fosse septique en béton

Il est possible de réparer une fissure ou un trou dans une fosse septique en béton en utilisant des composés de ragréage pour béton et certains composés de réparation de fondation, des époxydes et des scellants pour fissures. À noter qu’il ne faut jamais entrer dans une fosse septique sans formation, équipement et assistance spéciaux, car les gaz sont susceptibles d’être rapidement mortels même si la fosse vient d’être pompée et lavée.

Les surfaces en béton à réparer doivent être exemptes d’eaux usées, de saleté ou de débris, et pour certains produits de réparation, elles doivent également être sèches.

Réparer les dommages mineurs

Vous devez immédiatement remédier à tout dommage mineur à votre réservoir en béton. Cela peut prolonger la durée de vie de votre fosse septique et empêcher les petits problèmes de devenir massifs. Les dommages typiques des fosses septiques en béton peuvent inclure :

  • Dessus fissurés
  • Entrées et sorties de tuyaux usés
  • chicanes endommagées
  • Inspections régulières

La clé d’un système septique prospère est l’entretien. Vous devez entretenir votre fosse septique par des pompages et des inspections fréquents. Les pompages consistent à retirer les boues du réservoir tandis que les inspections examinent la fonctionnalité de l’ensemble du système. L’identification précoce des problèmes peut vous aider à éviter des réparations extrêmement coûteuses à long terme. Un bon entretien de la fosse septique peut aider à prolonger sa durée de vie.

Assurez-vous d’utiliser un additif pour fosse septique qui peut nettoyer efficacement les conduites d’évacuation et reconstituer les niveaux de bactéries. Il existe actuellement de nombreux produits pour fosses septiques respectueuses de l’environnement et qui peuvent éliminer les odeurs désagréables tout en réduisant l’accumulation de matériaux.

Installer une fosse septique en béton : quel budget prévoir

Le coût total d’une fosse septique en béton comprendra le type du terrain où elle sera installée, le système d’assainissement, la contenance du réservoir, la main-d’œuvre et ses caractéristiques.

La capacité du réservoir

La spécificité avec la capacité du réservoir en particulier, c’est que le coût d’une fosse septique en béton de 10 000 L peut être le triple d’une fosse septique de 5 000 L au lieu du double. La raison c’est que plus la capacité le réservoir est grande, plus il faut prévoir des installations plus robustes.

Le système d’assainissement

Le prix peut être légèrement ou largement différent pour une fosse septique en béton toutes eaux à épandage, une fosse toutes eaux écologiques et une fosse toutes eaux à sable.

La nature du terrain

Comme le béton est lourd, la soulever ne peut se faire qu’avec une grue. Plus le terrain est difficile d’accès, plus le prix augmentera. Pour que la grue en question puisse être utilisée normalement, le terrain doit être suffisamment grand. Ce critère influera également le coût total.

En comptant la pose et la main d’œuvre, le prix d’une fosse septique en béton varie entre 2000 et 4000€, avec un réservoir de 3000 L. Il peut aller jusqu’à 4 500 à 5 000 € si le réservoir est de 10 000 L.
Prenez en compte les coûts liées aux divers actes administratifs qui permettent de construire une fosse septique en béton respectant la norme, à savoir le permis de construire et l’étude de sol validé par le SPANC. Cela vous coûtera entre 350 et 1 500 €, sans compter la visite de contrôle du SPANC d’au moins 75 €.

Formulez une demande de devis!
1
2 Mon projet:
3 Moi:
Je souhaite recevoir par email les informations des partenaires pour m’aider dans mes projets de travaux.