Le doublage en placo: pourquoi le choisir? Comment l’installer?

Le doublage en placo assure l’isolation thermique et phonique d’un mur.
Toutefois, est-il préférable à la cloison de doublage?
Découvrez les atouts du doublage en placo, et apprenez à monter une cloison de doublage en placo!

Rate this post
Pas de commentaire

Qu’est ce qu’une cloison de doublage ?

La cloison de doublage est une cloison que l’on appose sur un mur.

Elle forme une sorte de « carapassage intérieur », dans lequel on met une isolation.

La cloison de doublage s’oppose à la cloison divisoire, puisqu’elle a pour fonction d’isoler par l’intérieur, et non de séparer les pièces.

Pourquoi choisir le doublage en placo au détriment des autres solutions ?

La cloison de doublage peut être réalisée de diverses façons :

  1. avec un doublage en placo
  2. avec un complexe isolant (doublage collé).

Alors, pourquoi choisir le placo ?

Pour répondre à cette question, nous allons passer en revue les solutions !

Le doublage collé : une solution simple…en apparence !

Le doublage collé est composé d’une feuille de plâtre couplée à un isolant thermique.

Les isolants utilisés sont : la laine de verre semi rigide (très bien), le polyuréthane (très bon isolant lamda ~0,027) et le polystyrène extrudé (lamda ~0,029).

Il se pose par « collage » sur la paroi (mur en parpaing ou autre).

A priori, on peut se dire que le doublage collé est très simple à appliquer.

Toutefois, la réalité est plus subtile :

  • Le complexe isolant est lourd ;
  • Il se compose de grandes plaques : pas facile à chercher en magasin et à manier sur chantier ;
  • S’il a pris l’humidité, il se gondole…bonne chance pour le poser !
  • Il peut être très contraignant à poser lorsque le mur présente des défauts de planéité. C’est pourquoi, on privilégie son utilisation en construction neuve ;
  • Pour respecter les normes, on doit mettre des plots de colle à intervalles réguliers, avec l’obligation de laisser 1 cm de vide entre la surface d’isolant et le mur. C’est pourquoi, lorsqu’on écrase le plot de colle, on doit s’assurer de conserver cette distance !
  • On doit bien vérifier l’aplomb et la planéité du complexe collé. S’il est bombé au milieu, on devra mettre des cales pour compenser.

Tout compte fait, le doublage collé est un peu désuet et pas si simple à mettre en œuvre.

C’est pourquoi, on préfère le doublage en placo.

Le doublage en placo : un classique de l’isolation!

Le doublage en placo est un « classique » en matière d’isolation.

Il s’installe de façon similaire à une cloison divisoire.

Le doublage en placo peut s’assembler tout seul : pas besoin d’être deux pour cette solution !

Avec une épaisseur adéquate d’isolation, le doublage en placo respecte les normes thermiques en matière d’isolation (RT2012 et bientôt 2020).

Comment installer un doublage en placo : le pas à pas détaillé !

Nous allons expliquer comment installer une cloison en placostil, autrement dit une cloison sur ossature métallique.

#1 : choisir un isolant

Tout d’abord, il convient de choisir un isolant et surtout une épaisseur d’isolant, pour être conforme aux normes thermiques (RT2012).

  • Dans le temps, il utilisait couramment du « 10 + 100 » autrement dit 10 mm de plâtre et 100 mm de de polystyrène expansé ;
  • Aujourd’hui, vous pouvez utiliser une épaisseur de 100 mm (minimum – selon isolant), et la pousser dans les ~120-140 mm.

En réalité, l’épaisseur n’est qu’un indicateur : il dépend de la performance de l’isolant (lamda). Autrement dit, plus votre isolant est efficace, plus vous pourrez réduire l’épaisseur d’isolation (et donc gagner des m2).

Parmi les isolants, la laine de verre offre un bon compromis : elle est efficace et respectueuse de l’environnement et de l’air intérieur (pas de formaldéide).

#2 : Poser les rails au sol

On pose le premier rail au sol en tenant compte des cotes : la face intérieure de l’ossature métallique doit être affleurante à l’isolant.

Ex : dans le cas d’un isolant de 100 mm du mur, la face intérieure est positionnée à 100 mm du mur.

Le rail choisi est de type « CR2 »: il ne s’agit pas d’un rail de 48 « traditionnel », mais d’un rail avec une cornière.

Lors de cette étape, on prendra soin de bien respecter le parallélisme.

#3 : vérifier l’aplomb du mur

Bien vérifier l’aplomb du mur !

Dans le cas d’une construction neuve, la maçonnerie est bien droite.

Toutefois, ce n’est pas toujours le cas dans du vieux.

Il arrive que le mur « penche » d’un côté (ex : 80 mm en haut et 100 mm en bas).

Dans ce cas, on prévoit de « compenser » le défaut d’aplomb en écartant les rails au sol.

En particulier, on s’assurer d’avoir une bonne épaisseur d’isolation sur toute la paroi.

#4 : poser les rails au plafond

On pose les rails au plafond, de façon identique à la cloison de séparation.

#5 : installer les montants

Les montants sont installés tous les 60 cm.

Contrairement à la cloison séparative, on les installe « en double » (double montant), dos à dos.

Les vis de fixation sont espacées tous les ~30 à 50 cm.

NB: si le plafond fait plus de 2,5 mètres de hauteur, on met des appuis intermédiaires (petites pièces entre les montants et le mur).

#6 : poser les panneaux isolants

Considérons que nous choisissions une laine de verre (choix courant).

cloison doublage placoLes panneaux de laine de verre sont installés entre les montants de façon à ce qu’il y ait aucun pont thermique.

On s’assure de bien « boucher » les zones non couvertes (périphérie).

Pour cela on peut découper des bouts de laine de verre, pour combler les espaces vides.

Pour autant, il ne faut pas « bourrer » la contre cloison de laine minérale, sans quoi elle perdrait de son efficacité thermique !

En effet, la laine de verre fonctionne grâce au principe « d’isolation par l’air immobile ». Autrement dit, elle est gonflée à l’air immobile, qui est l’isolant thermique le plus performant.

Or, si l’on comprime la laine de verre, on enlève son expansion ; et on diminue ses propriétés isolantes.

#7 : pose des plaques de plâtre

Il ne reste plus qu’à visser les plaques de plâtre pour finir de monter la cloison de doublage !

Formulez une demande de devis!
de
à

Laisser un commentaire