Polystyrène expansé : prix, installation, avantages et inconvénients

Le polystyrène expansé ou PSE est un isolant thermique de choix dans la rénovation énergétique. Versatile, facile à poser, et abordable, ce matériau fait partie des plus utilisés dans les projets d’économie d’énergie. Cet article vous dit tout ce qu’il faut savoir avant d’investir dans une isolation en polystyrène expansé.

Installation polystyrène expansé

Utilisation

Technique

Fourniture

Fourniture et pose

Combles perdus

Soufflage

10 à 25€/m²

25 à 55€/m²

En panneaux

10 à 15€/m²

35 à 75€/m²

Combles aménagés

Sous chevrons

15 à 20€/m²

35 à 80€/m²

Toiture

Sarking

20 à 25€/m²

110 à 200€/m²

Murs

Murs creux

5 à 10€/m²

18 à 25€/m²

Murs extérieurs

15 à 25€/m²

80 à 120€/m²

Murs intérieurs

15 à 25€/m²

35 à 80€/m²

Sols

Plancher bas

15 à 20€/m²

40 à 60€/m²

Panneaux – vide sanitaire

10 à 15€/m²

35 à 55€/m²

Soufflage – vide sanitaire

15 à 30€/m²

25 à 50/m²

Fabrication et conditionnement

Mode de fabrication du PSE

Préparation d'un polystyrène expansé
Préparation d’un polystyrène expansé

Le polystyrène expansé, encore appelé styromousse, frigolite, ou mousse polystyrène, est un matériau issu de la polymérisation du styrène, un produit de la pétrochimie. Les billes de polystyrène sont traitées lors d’un processus d’expansion selon les étapes suivantes :

  • La pré-expansion : les billes expansibles sont imbibées de pentane et injectée de vapeur d’eau à une température supérieure à 90°C. Ce processus amène les billes de polystyrène à se gonfler jusqu’à atteindre 30 à 40 fois leur volume initial
  • La maturation : les perles de polystyrène sont stockées dans des silos perméables à l’air pour les stabiliser à la température ambiante et à l’humidité. Le processus s’achève ici pour les billes de polystyrène en vrac.
  • Le moulage : les billes de polystyrène sont injectées dans un moule où elles subissent une deuxième expansion pour former un bloc monolithique à structure alvéolaire. Ces blocs sont découpés en panneaux de différentes dimensions.

Le polystyrène expansé possède une conductivité thermique de 0,030 à 0,036W/m.K. Cela en fait un isolant thermique très efficace.

Conditionnement 

Le polystyrène expansé se présente sous forme de billes de couleur blanche, ou grises dans le cas du PSE graphité. Il est composé à 98% d’air et présente une densité entre 10kg/m3 et 30kg/m3

Dans le secteur de l’isolation thermique, il est principalement vendu sous deux formats :

  • En panneaux : ce sont des plaques de polystyrène moulées et prédécoupées qui peuvent être collées à même la paroi à isoler.
  • En vrac : les billes de polystyrène stabilisées sont également utilisées dans l’isolation par soufflage.

Le choix entre ces deux types de conditionnement lors de votre rénovation énergétique dépend de l’endroit à isoler dans votre logement.

Utilisation

En panneaux rigides

En vrac

Combles perdus

Oui

Oui

Combles aménageables

Oui

Non

Toiture

Oui

Non

Murs

Oui

Oui

Plancher bas

Oui

Non

Vide sanitaire

Oui

Oui

Utilisation

Très versatile, le polystyrène expansé peut être utilisé dans l’isolation de toute la maison.

Isolation de sol
Isolation de sol
  • Les combles : sur le plancher, entre chevrons, ou en vrac entre solives.
  • Les murs : il résiste bien aux intempéries et convient tant à une pose en extérieur qu’en intérieur
  • La toiture : le PSE est adapté à des techniques d’isolation de toit telles que le sarking
  • Le plancher : reconnu pour sa résistance à la compression, le polystyrène expansé est très prisé dans l’isolation des sols car il ne risque pas de se tasser.

Méthodes d’installation

 

Le polystyrène expansé est particulièrement facile à poser car il est à la fois léger et rigide. Une découpe propre et nette et une pose appliquée suffisent pour assurer la performance de votre isolation thermique. 

Les combles perdus

Isolant en vrac

Elle est proposée en premier par les professionnels car elle est à la fois simple et peu onéreuse. Pour cela, il suffit d’épandre ou souffler le polystyrène entre les solives en s’assurant que l’épaisseur voulue est atteinte en tout point.

Il est recommandé de prévoir une épaisseur minimale de 30cm pour atteindre une performance thermique convenable.

Isolant en panneaux rigides

Il est également possible d’isoler vos combles perdus en posant des panneaux rigides sur le plancher. Pour cela, il suffit de :

  • Poser une première couche d’isolant entre solives
  • Poser une seconde couche pour recouvrir les ponts thermiques laissés par l’ossature

Pour respecter les normes établies par la RT2012, installez une couche d’isolant d’au moins 24cm d’épaisseur.

Les combles aménagés

Les panneaux de polystyrène sont posés sous les rampants des combles pour un meilleur confort thermique sous la toiture. Les étapes d’installation sont comme suit :

  • Poser un pare vapeur contre les parois des rampants
  • Fixer les panneaux rigides de PSE entre les chevrons
  • Placer une deuxième couche de polystyrène pour couvrir les ponts thermiques laissés par les chevrons
  • Faire une finition en plaques de plâtre ou selon le revêtement choisi

L’épaisseur minimale recommandée pour une isolation par polystyrène expansé dans les combles aménagés est de 22 cm.

Isolation des murs

Il existe trois principales techniques d’isolation des murs par le polystyrène expansé.

Les murs creux

Les murs creux, encore appelés double-murs, sont composés par deux parois séparées par un vide appelé coulisse. Si votre habitation présente ce type de parois et que la coulisse fait au moins 5cm, vous pouvez opter pour une isolation par soufflage de billes de polystyrène.

L’épaisseur d’isolant correspond à l’épaisseur de la coulisse. Cette technique représente une solution complémentaire d’isolation intéressante car elle permet de réduire l’épaisseur d’isolant nécessaire à accoler aux murs.

Les murs extérieurs

L’isolation par l’extérieur se fait avec des plaques de polystyrène rigides. Elle présente moins de risques de ponts thermiques que les autres techniques d’isolation des murs. Elle peut se faire sous enduit, sous bardage, par vêture, ou par vêtage.

Un isolant d’au moins 13 cm est à pourvoir pour s’assurer de la performance thermique des façades du logement.

Les murs intérieurs

L’isolation par l’intérieur avec les plaques de polystyrène, bien que très populaire, présente le double inconvénient de réduire l’espace habitable et d’être moins efficace que l’isolation extérieur.

L’installation de cette isolation se fait de la manière suivante :

  • Poser une ossature en bois ou métallique sur le mur à isoler
  • Insérer l’isolant entre les barres d’ossature
  • Fixer un doublage en plaques de plâtre par-dessus l’isolation

L’épaisseur minimale d’un isolant en polystyrène expansés se situe entre 12 et 15 cm si l’isolation est uniquement par l’intérieur. 

Il existe également des panneaux double-couche, l’isolation en polystyrène est directement collée à un revêtement intérieur du type BA13.

Isolation de la toiture

La méthode d’isolation thermique par la toiture la plus performante est le sarking. Comme celle-ci requiert l’usage de panneaux d’isolants rigides, le polystyrène expansé se présente comme un isolant de choix. 

En se référant aux exigences d’isolation thermique actuelles, il faut prévoir une épaisseur de polystyrène d’au moins 22cm sous le revêtement de toiture pour respecter la norme RT2012.

Isolation des sols

Le plancher bas

Isolation d'une dalle par un polystyrène
Isolation d’une dalle par un polystyrène

Cette technique consiste à poser les panneaux de polystyrène rigide entre la dalle et le revêtement. Elle est surtout utilisée en construction neuve, car elle engendre une surépaisseur de plancher. Cette surépaisseur requiert la mise à niveau des portes, des plinthes, et des prises électriques.

L’isolation sous plancher se fait de deux manières

  • Poser l’isolant au-dessus de la dalle avant de poser le revêtement. On parle souvent de chape flottante. Il faut alors compter 10cm d’épaisseur au minimum.
  • Pour un plancher à poutrelles, les plaques de polystyrènes peuvent même être moulées pour servir d’entrevous à couler directement dans la dalle.

Le vide sanitaire

Cette méthode a l’avantage d’être réalisable en rénovation. Suivant la hauteur du vide sanitaire, l’isolation peut se faire :

  • Par le plafond du vide sanitaire si celui-ci présente suffisamment d’espace pour la pose des plaques d’isolant
  • Par soufflage de billes de polystyrène si le vide sanitaire fait moins de 45cm de hauteur. Comme l’isolant n’est pas en contact direct avec le plancher bas, il peut y avoir des pertes thermiques résiduelles.

Les avantages et inconvénients du PSE

Le choix d’une isolation en polystyrène expansé dépend des besoins en performance thermique de votre logement et d’autres facteurs :

Avantages

Inconvénients

  • Excellente résistance thermique : bon isolant en hiver
  • Faible déphasage thermique : peu performant en été et dans les régions chaudes
  • Bonne résistance à la compression : ne se tasse pas, adapté aux planchers
  • Mauvais isolant acoustique : pas de diminution des nuisances sonores en dépit de l’épaisseur
  • Versatile : peut s’utiliser dans toutes les pièces de la maison
  • Non recommandé dans les bâtiments anciens
  • Hydrophobe : résiste à la pluie et l’humidité
  • Risques de condensation s’il est posé du côté chaud
  • Abordable
  • Inflammable
  • Dégage des vapeurs toxiques lors d’un incendie
  • Facile à poser
  • Peut être moulé suivant la forme voulue
  • Attire les rongeurs
  • Durée de vie de plus de 50 ans
  • Non biosourcé : produit dérivé du pétrole, énergivore et polluant

Le mieux est de demander l’avis des professionnels pour déterminer si le PSE est adapté à votre habitation.

Isolation en PSE, combien ça coûte ?

Prix hors pose

Le polystyrène expansé est connu pour son prix abordable, surtout étant donné son pouvoir isolant en hiver.

En fourniture, il coûte généralement :

  •  Entre 10 et 15 euros/m² pour un panneau entre 100 et 150mm d’épaisseur. 
  • Comptez autour de 5 à 10€/m² pour isoler un mur par injection de billes.
  •  Pour les combles perdus et vides sanitaires, le prix en fourniture des billes de PSE est d’environ 15 à 30€/m² pour 200mm d’épaisseur d’isolant.

Ces valeurs ne prennent pas en compte les autres matériaux nécessaires tels que les plaques de revêtement, l’ossature, l’enduit de finition, etc. 

Prix d’une isolation thermique en Polystyrène expansé

La mousse de polystyrène est largement utilisée par les artisans dans l’isolation thermique. Par conséquent, il est aisé de trouver une main-d’œuvre expérimentée dans la pose de cet isolant pour la plupart des applications dans la maison. 

Selon la surface à isoler, le prix d’une isolation thermique en polystyrène expansé, incluant fourniture et pose, varie. Comptez en général :

  • Entre 35 et 80€/m² pour une isolation par l’intérieur des murs, planchers, et rampants
  • Entre 80 et 200€/m² pour l’isolation par l’extérieur des murs et de la toiture
  • Entre 35 et 75€/m² pour une isolation des combles perdus

Les aides à la rénovation

Plusieurs aides existent pour apporter un support financier à vos travaux de rénovation thermique en polystyrène expansé. Les dispositifs les plus notables sont :

  • MaPrimeRénov
  • L’Eco-PTZ
  • La TVA réduite à 5,5% 
  • Les primes CEE

Pour avoir accès aux aides financières lors de vos travaux, les conditions minimales suivantes doivent être remplies :

  • Vous devez faire appel à un professionnel RGE pour obtenir un devis éligible aux aides
  • Vos travaux respectent les exigences de résistance thermique promulguées par la RT2012
  • Votre habitation doit avoir été achevée au moins deux ans avant la dépose de votre demande. 

Pour certains dispositifs tels que MaPrimeRénov et MaPrimeRénov Sérénité, l’ancienneté de votre logement doit être d’au moins quinze ans.

Formulez une demande de devis!
1
2 Mon projet:
3 Moi:
Je souhaite recevoir par email les informations des partenaires pour m’aider dans mes projets de travaux.