Pose d’un bloc porte dans une cloison en placo

La cloison en placo peut avoir un rôle divisoire.
Dès lors, l’accès d’une partie à l’autre se fait par l’intermédiaire d’une porte.
On vous explique comment poser un bloc porte dans une cloison en placo !

Rate this post
Pas de commentaire

Pose de bloc porte sur placo : le contexte de l’étude !

Nous allons vous expliquer comment poser un bloc porte dans une cloison en placo.

Pour cela, nous avons considéré :

  • Une cloison en placostil : elle se caractérise par son ossature métallique ;
  • Une cloison simple : constituée d’un rail de 48 surmonté par deux plaques de BA13 ;
  • Une porte intérieure légère : elle demande moins de « feraille » qu’une porte lourde ;

A présent, nous avons défini le contexte. Il nous reste plus qu’à expliquer comment monter la cloison en placo avec porte.

Montage d’une cloison placo avec porte : le pas à pas détaillé !

Voici comment poser un bloc porte dans une cloison en placo :

#1 : Fixer la porte au bon emplacement !

En premier lieu, on identifie l’emplacement de la porte dans le plan de maison.

L’emplacement de la porte est matérialisé par un trait de crayon sur le rail du sol.

Une fois que tout est clair, le rail est coupé aux bonnes dimensions, pour accueillir la porte.

#2 : Choisir la porte aux bonnes dimensions

Pour choisir le bon bloc porte pour cloison en placo, il faut prendre en compte la largeur et l’épaisseur.

La largeur

Les portes « en série » se subdivisent en plusieurs modèles : la porte de 60, de 70, de 80 ou encore de 90 cm.

La porte « standard » correspond à une largeur de 70 cm. En réalité, l’épaisseur est plutôt de 73 cm en comptabilisant la huisserie.

Les petites portes (i.e. 60 cm) sont réservées aux emplacements sanitaires.

Un conseil : achetez la porte de cloison avant de poser votre cloison, car vous aurez toujours des « surprises ».

Le prix : vous trouverez des portes de 73 cm pour ~40€ en entrée de gamme. Cela correspond à une porte isoplane avec du carton. Vous pourrez augmenter la gamme pour une meilleur qualité.

L’épaisseur

Préférez les portes de 90 mm aux portes plus ajustées. En effet, elles permettent d’installer le bloc porte de placo, sans avoir à se tracasser pour les finitions (mise en place de baguettes).

Compte tenu de l’épaisseur de la cloison en placo (BA13+rail de 48 + BA13=74 mm), vous aurez un débord de 8 mm de part et d’autre de la porte.

#3 : éviter les bords amincis !

De part et d’autre de la porte, on évite les bords amincis. Sinon, on risque de se retrouver avec un travail de finition très laborieux compte tenu de l’amincissement de la plaque (emplatrement de l’huisserie, etc.).

Ainsi, mieux vaut découper les plaques pour avoir un bord franc de part et d’autre de la porte. Comme ça, on s’affranchi des travaux de finition.

#4 : assurez-vous des cotes !

Avant de poser la porte, il faut avoir les cotes du sol !

En particulier, vous devrez connaitre l’épaisseur du sol fini (carrelage, parquet flottant…).

Une fois cette épaisseur connue, le bas de porte doit se situer au minimum à 8 mm du sol fini.

Vous pouvez prévoir un peu plus d’épaisseur (1 cm, 1,5 cm) mais sans en mettre trop, car au delà, vous aurez de l’air qui passera sous la porte (et ce n’est pas esthétique).

Commentaire : sachez que les portes sont un peu plus hautes que prévues. Ainsi, vous devrez la raboter aux bonnes dimensions (pour avoir les fameux « 8 mm »).

#5 : Fixer les montants de part et d’autre de la porte !

Lorsque l’on pose un bloc porte sur du placo, on est obligé de mettre un montant avec un retour.

Voici comment fixer les montants :

  • Les montants se déclinent en plusieurs longueurs : 2,5 ; 2,6 ; 2,8 ; 3 m
  • On prévoit un rail plus long que nécessaire : il faut prévoir une marge de 10 cm en haut et en bas pour faire des sabots ;
  • On plie le bout des montants (10 cm de part et d’autres) avec un coude de 90° ;
  • On pose le montant en vérifiant soigneusement l’aplomb. Avec le débattement de la porte, la moindre erreur d’aplomb peut entraîner des problèmes à l’ouverture (tapement haut ou bas) ;
  • Visser les montants : les sabots à 90° sont enquillés dans le rail, puis vissés.
  • Poser la huisserie, en vérifiant qu’elle soit d’aplomb. Mettre des vis toutes les 30 cm.
    Attention à ce qu’elles ne traversent pas la huisserie (sélectionner une vis de placo de 25 mm) ;
  • Mettre le montant de l’autre coté de la huisserie, selon le même procédé. On vérifie bien le niveau au-dessus de la porte, tout en tenant compte des éventuels défauts de planéité du sol ;
  • On assemble l’imposte : il s’agit de l’espace entre le dessus de porte et le plafond. Pour cela, on met 4 montants, selon le même principe que les deux premiers (sabot de 10 cm). Les montants sont positionnés de chaque côté et au centre.

Voilà ! La porte est montée ! Il n’y a plus qu’à la plaquer.

Pourquoi les montants sont-il renforcés ?

Les montants sont renforcés avec des sabots pour un maximum de solidité. En effet, vous installez une porte, qui risque de se claquer sous l’effet du vent ou d’une impulsion. Ainsi, les règlements (DTU) prévoient de renforcer la structure en conséquence.

Recevoir un devis pour poser une cloison avec porte

 Vous hésitez entre réaliser les travaux vous-même ou les confier à un plaquiste?

N’hésitez pas à compléter le formulaire ci-bas pour recevoir une estimation chiffrée sur mesure!

Le devis de chiffrage est gratuit, sans engagement de travaux.

Publier un commentaire!