Isolation d’un plafond de garage: comment faire? A quel prix?

Le garage est un espace soumis à d’importantes déperditions thermiques.
En effet, à chaque fois qu’un véhicule rentre ou sort, une grosse déperdition à lieu.
Pour améliorer le confort, l’une des solutions consiste à réaliser l’isolation du plafond de garage.
On vous présente la méthodologie!

Rate this post
Pas de commentaire

L’isolation d’un plafond de garage

La plupart des maisons comportent un garage attenant ou située sous la maison (enterrée ou semi enterré).

voiture garage porte

A chaque fois que la voiture rentre, des grosses déperditions ont lieu!

Et a chaque fois qu’on rentre avec la voiture, une grande bouffée d’air (chaud ou froid) envahit la pièce.

Voilà pourquoi, il vaut mieux isoler le garage! Et en particulier, le plafond du garage!

L’isolation du plafond du garage est d’autant plus intéressante pour:

  • Réduire les nuisances sonores;
  • Aménager un espace dans le garage: bricolage, fitness, zone de jeu;
  • Protéger les canalisations du froid;

Mais comment assure-t-on l’isolation d’un plafond de garage?

Comment isoler un plafond de garage ?

Il existe plusieurs méthodes pour procéder à l’isolation d’un plafond de garage.

Nous en décrirons trois:

1- Le faux plafond

faux plafondC’est l’une des méthodes les plus répandues pour isoler un plafond.

Elle consiste à créer une « double peau » isolante.

Les finitions sont propres, avec plafond de doublage identique au plafond d’origine.

De plus, l’espace située entre les deux plafond permet d’intégrer des canalisations, des spots ou encore des gaines d’aération.

Les 2 modèles de faux plafond

Vous trouverez deux grandes méthodologies pour réaliser un faux-plafond:

  1. Le plafond suspendu: il consiste à « accrocher » le plafond de doublage sur le plafond d’origine. Pour cela, on utilise un système de suspentes et de rails métalliques sur lesquels on accroche des plaques de plâtre. L’isolant est inséré entre les deux plafonds.
  2. Le plafond autoportant: cette fois-ci, l’ossature est fixée sur les murs, grâce à des « rails ». Encore une fois, l’isolant est glissé dans l’espace entre le plafond du garage et les plaques de placo.

Or, le garage est parfois limité en hauteur. Et la création d’un faux plafond peut « manger » l’espace.

Voilà pourquoi d’autres solutions sont envisageables.

2- Les panneaux isolants

Le panneau isolant est l’une des solutions les plus simples.

Néanmoins, il n’offre pas toujours une finition très soignée, puisque si l’isolant n’est pas complémenté à une plaque de plâtre, il restera visible…

L’application du panneau isolant consiste à :

  • Fixer « directement » les panneaux au plafond (vissage, cheville à frapper);
  • Traiter les points singuliers: câblages, tuyauterie, luminaires… On reporte les positions sur les panneaux, puis on retire de la matière;

3- L’isolation entre chevrons

Dès fois, le garage comporte des poutres apparentes.

Dès lors, on peut intercaler un isolant thermique entre les chevrons, à l’instar d’une isolation des combles.

On pourra recouvrir l’ensemble de plaques de placo.

Commentaire: nous avons présenté trois méthode d’isolations. En réalité, il en existe bien d’autres, comme la projection de mousse…

Quel matériau utiliser pour l’isolation d’un plafond de garage?

Le plafond de garage peut être isolé avec tous les matériaux.

Les plus répandus sont la laine minérale, le polystyrène ou encore le polyuréthane.

Matériau d’isolation Plus Moins
Laine minérale

Isolant n°1 (le plus vendu)

Bonne performance thermique

Bon ratio qualité /prix

urticant quand on l’applique
Polystyrène

Bonnes propriétés thermiques

Faible coût

Non respirant

Pas récyclable

Polyuréthane

Très bon isolant (lamda inférieur au polystyrène)

 

Non respirant

Pas récyclable

Nous pouvons maintenant nous interroger sur le coût de l’isolation d’un plafond de garage par un professionnel.

Prix pour réaliser l’isolation d’un plafond de garage

Pour isoler le plafond d’un garage, un professionnel peut facturer sa prestation entre 10€ et 40€ du m2.

Le prix de son intervention dépend de plusieurs paramètres :

  • La méthode d’isolation choisie: faux plafond, panneaux isolants..
  • La configuration du plafond: passage de câbles, de tuyaux…
  • L’isolant choisi: laine de verre, laine de roche, laine de bois…
  • Les aménagements souhaités: ajout d’un éclairage, etc.
  • La zone d’habitation

Etant donné les différents paramètres entrant en compte, seul un devis d’un professionnel vous permettra d’obtenir un chiffrage précis.

Votre devis d’isolation, gratuit!

Si vous le souhaitez, vous pouvez donc faire appel aux services d’un professionnel pour réaliser l’isolation du plafond de votre garage.

Des frais de main d’œuvre seront certes à ajouter, mais cela offre néanmoins des avantages :

  • Des conseils sur la méthode la plus adaptée pour isoler le plafond de votre garage
  • Des conseils sur le choix de l’isolant en fonction de vos besoins et de l’espace du garage
  • L’assurance d’avoir une isolation dans les règles de l’art, permettant de futures économies d’énergie

Il est recommandé de demander plusieurs devis d’isolation de garage auprès de professionnels. Vous serez ainsi assuré de bénéficier du meilleur service au meilleur prix.

Publier un commentaire!