Isolation d’un plafond de sous-sol

Vous voulez réaliser des travaux d’isolation du plafond de votre sous-sol mais ne savez pas comment vous y prendre ? Notre article répond à toutes vos questions et vous donne des infos pratiques. Vous pouvez même demander gratuitement des devis.

Prix de l’isolation d’un plafond de sous sol

Le prix de l’isolation d’un plafond s’étend entre 5 et 45 euros du m2:

Isolation du plafond Prix (€/m2)
Faux plafond placo 5 à 20€
Plaque isolante 15 à 50€
Honoraires d’un professionnel 10 à 15€

Le prix de l’isolation dépend:

  • De la méthode employée: faux plafond, panneau isolant;
  • De l’épaisseur de l’isolant;
  • Du matériau d’isolation choisi: laine de verre, polyuréthane…
  • Du tarif horaire du plaquiste (variable selon la région et le pro)

Pourquoi isoler un plafond de sous-sol ?

L’isolation d’un plafond de sous-sol présente un certain nombre d’avantages :

  • ŸUn confort accru : le froid qui remonte d’un sous-sol peut être très inconfortable car on le sent même si la pièce est chauffée;
  • ŸDes économies d’énergie : si le plafond de votre sous-sol est isolé, il y aura moins de pertes de chaleur, et vous ferez des économies de chauffage ;
  • ŸIsoler du bruit : même avec un isolant purement thermique, les sons venant du sous-sol seront atténués (intéressant s’il s’agit du garage par exemple).

Les situations

Certaines situations peuvent amener à isoler le plafond d’un sous-sol, par exemple :

  • ŸQuand on souhaite améliorer l’isolation du plancher sans poser de chape flottante. La mise en œuvre est plus simple, sans toucher au revêtement de sol, avec beaucoup moins de gêne dans l’espace de vie ;
  • ŸQuand on veut aménager un sous-sol pour en faire un lieu de vie, comme une chambre, un bureau, un salon, etc.
  • ŸQuand l’isolation du sous-sol est jugée insuffisante et entraîne des pertes de chaleur importantes, comme il a été dit plus haut.

Quels que soient votre objectif et votre motivation, plusieurs options sont possibles pour isoler le plafond d’un sous-sol.

2 méthodes pour isoler un plafond de sous-sol

Il existe plusieurs façons d’isoler un plafond de sous-sol, selon l’isolant utilisé et la façon dont il se présente (rouleau, panneau, vrac).

Pour faire simple, nous allons nous pencher sur deux procédés.

Méthode n° 1 : le faux-plafond

Il est en effet possible de mettre en place un faux-plafond, avec le choix entre le faux-plafond suspendu (le faux-plafond est « accroché » au plafond d’origine par une ossature) et le faux-plafond autoportant (avec une ossature fixée entre deux murs porteurs).

Le faux-plafond en placoplâtre est un des modèles les plus utilisés.

L’installation

Le principe est assez simple : on fixe une ossature métallique, et on visse dessus des plaques de plâtre.

L’isolant thermique sera placé entre le faux-plafond et le plafond d’origine. Il faut toutefois noter qu’un double-plafond réduit la hauteur sous plafond.

Pour éviter cela, du moins en grande partie, on peut préférer fixer des panneaux isolants au plafond.

Méthode n° 2 : le panneau isolant

Il existe plusieurs matériaux : le polystyrène, le polyuréthane, la laine minérale, etc.

L’installation se fait par chevillage sur collage ou par simple collage.

Le chevillage

ŸIl est nécessaire pour isoler des plafonds qui ont reçu un enduit ou une couche d’application (cela évite qu’en se détachant avec le temps, cette couche n’emporte la colle et les panneaux).

Il faut pré-percer le plafond à travers les panneaux isolants, placer une rondelle si besoin (conseillé pour la laine minérale), et visser sans trop forcer pour ne pas déformer les panneaux.

Le collage

ŸIl convient pour un plafond à l’état naturel.

On commence par nettoyer la surface du plafond et préparer la colle (qui doit être homogène et sans grumeaux).

Si le plafond est solide et plan, on encolle le panneau sur toute sa surface sauf les bords, avec une taloche dentée.

La couche de colle doit être régulière. Si le plafond présente de petites irrégularités (10 mm maximum), on dépose un bourrelet de colle tout autour du panneau sauf les bords, et plusieurs au milieu (au total sur environ 40% de la surface du panneau).

On colle les panneaux au plafond en pressant et en les décalant d’une rangée sur l’autre. On peut peindre ensuite les panneaux.

Comme nous l’avons dit, il s’agit ici de deux méthodes parmi d’autres possibles.

Les spécificités d’un sous sol

L’isolation d’un plafond de sous-sol semble simple, mais c’est plus complexe qu’il n’y paraît car il faut prendre en compte les spécificités du lieu.

Par exemple, la présence des tuyaux d’eau, de gaz, des gaines électriques, qui sont autant de contraintes techniques, et l’état du plafond, qui n’est pas toujours bon.

Les prétraitements

Si le plafond de votre sous-sol est en mauvais état, un prétraitement peut s’avérer nécessaire.

Dans le tableau ci-dessous, vous trouverez quelques conseils de prétraitement à appliquer selon l’état du plafond.

Etat du plafond Traitement
Sale Balayer, brosser
Humide Rechercher la cause et traiter
Moisi Brosser, et traiter
Crayeux Brosser, appliquer une couche d’apprêt
Enduit qui s’effrite Enlever l’enduit

Recevoir un devis pour isoler le plafond d’un sous-sol

Si vous n’êtes pas un super bricoleur, vous pouvez faire appel à un professionnel pour isoler le plafond d’un sous-sol. Cela présentes des avantages majeurs :

  • ŸQuelle que soit la méthode retenue, isoler correctement un plafond est assez technique et requiert des connaissances qu’un professionnel possède ;
  • ŸLes gens qui procèdent tout seuls commettent souvent des erreurs parfois lourdes de conséquences : mauvais choix de l’isolant, couche trop fine (isolation médiocre) ou trop épaisse (qui finit par peser sur le faux-plafond), joints des plaques de plâtre mal faits, etc. Un professionnel vous met à l’abri de ces erreurs ;
  • ŸUn bricoleur regardera (beaucoup) le prix de chaque partie de son isolation, c’est légitime, mais le moins cher n’est pas toujours le meilleur. Un professionnel vous expliquera par exemple qu’en y mettant un peu plus cher au départ, vous amortirez rapidement les travaux par les économies de chauffage. Il vous conseillera aussi un isolant adapté, de qualité, et vous évitera les « vraies fausses économies ».

C’est pourquoi nous vous conseillons de demander un devis, et même plusieurs, pour pouvoir comparer les offres, et pourquoi pas négocier les prix par le jeu de la concurrence. Nous vous rappelons qu’un devis est gratuit, ne vous engage à rien, et que c’est la seule façon d’avoir une estimation fiable de vos travaux.

Formulez une demande de devis!
1
2 Mon projet:
3 Moi:
Je souhaite recevoir par email les informations des partenaires pour m’aider dans mes projets de travaux.

Laisser un commentaire