Prix d’un carrelage mural extérieur et de sa pose

Le carrelage mural est souvent pensé en tant que revêtement de mur intérieur mais il peut aussi bien s’apposer en extérieur. Cet article traite donc du carrelage mural extérieur, de ses caractéristiques, de sa pose ou encore de ses prix. Voici tout ce qu’il vous faut connaître sur ce revêtement !

Prix pour un carrelage mural extérieur

Le coût d’un carrelage mural extérieur oscille généralement entre 30 et 100 € le m², simplement pour les fournitures.

Toutefois, on observe des tarifs différents selon la nature du carrelage extérieur dont voici un tableau récapitulatif :

Type de carrelage

Prix au m²

grès cérame

20 à 120 €

faïence

20 à 150 €

imitation pierre naturelle

30 à 200 €

mosaïque

50 à 150 €

Prix de la pose

Pour poser un carrelage mural en extérieur, il est préférable de faire appel à un artisan qualifié.

Il peut alors appliquer un tarif à l’heure ou bien au m².

Chaque professionnel peut fixer les tarifs qu’il veut. Généralement, la pose est facturée entre 25 et 50 € par mètre carré et le tarif horaire se situe aux alentours des 40 €.

Toutefois, les prix pratiqués sont généralement fonction de certains critères tels que :

  • la nature du carreau : en fonction de la taille du carrelage, le prix peut être impacté mais aussi selon la matière du carreau. En effet, les grands carreaux sont plus lourds à manipuler et nécessitent un collage spécial ce qui fait grimper le prix de la main d’œuvre.

Voici quelques idées de prix de pose à retenir :

Nature du matériau

Prix de pose au m²

grès cérame

30 €

faïence

35 €

imitation pierre naturelle

50 €

mosaïque

80 €

  • le type de pose : une pose droite sera moins onéreuse qu’une pose en diagonale par exemple.

Type de pose

Prix de pose au m²

pose droite

35 €

pose en diagonale

45 €

pose en décalé

55 €

  • la superficie à carreler : plus la surface à recouvrir sera grande plus le prix du chantier sera élevé mais le tarif au m² décroit lorsque la superficie augmente.
  • si le support nécessite une préparation en amont ou non : il se peut qu’avant de carreler le mur, le support nécessite des travaux afin d’être parfaitement lisse et plan.

Travaux de préparation

Prix au m²

dépose d’un carrelage existant

20 à 30 €

enduit

10 à 15 €

traitement hydrofuge

10 à 20 €

traitement anti-moisissure

Le carrelage extérieur : utilisation et types de carreaux

Un carrelage mural extérieur nécessite une certaine résistance car il est soumis aux diverses intempéries et changements climatiques ce qui peut fragiliser le matériau.

Il est donc important de choisir son carrelage mural selon ces paramètres afin qu’il soit parfaitement robuste dans le temps.

Quelles utilisations pour un carrelage mural extérieur?

Un carrelage mural extérieur peut être utilisé à différentes fins. Ainsi, il peut prendre place :

  • dans une cuisine d’été ;
  • au sein d’une piscine ;
  • pour une douche extérieure ;
  • en tant que revêtement de façade…

Les différents modèles

Pour une pose au mur en extérieur, on recense principalement 4 grands matériaux parfaitement adaptés à une telle application.

Ces derniers sont :

  • le grès cérame : il s’agit sans doute du modèle parmi les plus solides pour une mise en place en extérieur. C’est un parfait protecteur contre l’humidité notamment.
  • la faïence : elle offre un bel esthétique au mur sur lequel elle sera appliquée. Elle est toutefois plus fragile que le modèle précédent.
  • le carrelage imitation pierre naturelle : avec ce matériau noble, l’esthétique sera imparable. Il peut s’avérer totalement adapté pour un revêtement de façade notamment.
  • la mosaïque : très décorative, elle se décline en de nombreuses teintes et motifs. Elle est particulièrement appréciée pour revêtir les parois d’une piscine.

Avantages et inconvénients des différents matériaux

Comme vu précédemment, le carrelage mural extérieur se décline en différents matériaux. Il est important de bien choisir son carrelage mural extérieur car il en va de la pérennité de la construction.

En effet, un carrelage extérieur se doit d’être résistant aux UV, au gel, à la pluie ou encore aux variations de températures. Il est important de bien prendre en considération ces paramètres.

Chacun des matériaux dispose donc de ses propres « plus » et « moins » que nous avons résumés dans un tableau.

Cela vous permettra alors d’avoir toutes les cartes en main afin d’opter pour le carrelage mural extérieur qui correspond à votre projet.

Nature du matériau

Avantages

Inconvénients

grès cérame

  • plusieurs sortes de catégories de grès
  • variété des coloris
  • très résistant aux UV et intempéries
  • tout type de prix

 

aspect moins esthétique

faïence

  • manutention facile
  • très léger
  • variété des textures et aspects
  • matériau fragile
  • sensible au gel

imitation pierre naturelle

  • forte résistance aux chocs
  • aspect très esthétique
  • prix relativement élevé
  • traitement hydrofuge indispensable
  • entretien régulier

mosaïque

  • résistant
  • nombreux coloris / motifs
  • facile d’entretien
  • imperméable
  • pose complexe
  • tarif élevé

La pose d’un carrelage mural d’extérieur

La pose d’un carrelage doit se faire sur une surface propre. Si ce n’est pas le cas, une préparation des supports devra être envisagée. Lors, il sera seulement possible de passer à la suite des hostilités et à la pose des carreaux en eux-mêmes.

Préparation du support

En extérieur comme en intérieur, la pose d’un carrelage mural nécessite un support parfaitement propre et sain. Si tel est le cas, un simple nettoyage suffira.

À l’inverse, il se peut que des travaux de préparation doivent être réalisés avant de débuter la pose du carrelage en elle-même.

Un carrelage peut être déjà existant et en mauvais état. Dans ce cas, il faudra réaliser une dépose avant de pouvoir envisager la mise en place des nouveaux carreaux.

Il est également possible que la surface présente des fissures ou des trous. Si tel est le cas, un enduit devra être appliqué puis poncé afin de masquer ces imperfections et disposer ainsi d’une base lisse.

Enfin, il se peut que votre mur extérieur soit recouvert d’un revêtement de type crépi avec des grains relativement grossiers. Dans ce cas, vous devrez prévoir de poncer ce revêtement avant de pouvoir poser le carrelage qui nécessite une surface plane.

Si le mur présente des signes d’humidité ou de moisissures, il faudra le traiter au préalable en conséquence.

Les types de poses

Une fois un support parfaitement adapté obtenu, il est possible de passer à la mise en place du carrelage mural extérieur.

Pour cela, il faudra déterminer le type de pose que vous souhaitez. Cela dépend avant toute chose de l’esthétique que vous recherchez.

Ainsi, vous pourrez choisir :

  • une pose droite : il s’agit du modèle le plus facile à mettre en œuvre et le plus courant. De plus, il évite une trop grande perte de fournitures. Les carreaux sont mis en place les uns à côté des autres, parfaitement alignés.
  • une pose en diagonale : les carreaux sont disposés de façon à obtenir un losange. Les coupes et pertes sont plus nombreuses sur ce type de pose. Toutefois le rendu s’avère plus esthétique.
  • une pose en décalé : aussi appelée pose en quinconce, cela consiste à disposer les rangées de carreaux de manière décalée afin de casser l’effet structuré.

Lors, la pose pourra se faire en simple encollage (principalement pour les petits carreaux) ou bien en double encollage (pour les plus grands formats) c’est-à-dire en encollant à la fois le mur et le carreau.

Comme il s’agit une pose en extérieur, il ne faut pas oublier d’opter pour un joint hydrofuge afin d’éviter qu’il ne se détériore sous l’action des aléas climatiques.

Formulez une demande de devis!
1
2 Mon projet:
3 Moi:
Je souhaite recevoir par email les informations des partenaires pour m’aider dans mes projets de travaux.

Laisser un commentaire