Vidange d’une fosse septique : comment, la loi et quel budget ?

Une fosse septique est une installation qui coûte cher. Il faut entretenir correctement le réservoir pour s’assurer qu’elle fonctionne parfaitement. Si vous prenez soin de l’entretenir comme il le faut, vous ne devriez rencontrer de problèmes que très rarement. Idéalement, vous ne devriez avoir besoin de vider ou de « débourrer » votre fosse septique que tous les 4 à 5 ans environ. Cependant, cela peut changer par rapport à la taille du réservoir et du nombre d’utilisateurs.

Fosse septique

Pourquoi faut-il vider sa fosse septique ?

Pour faire simple, votre fosse septique fonctionne en filtrant les déchets ménagers dans deux compartiments : les liquides sont filtrés et passent dans un puisard, cependant, les solides restent dans votre fosse septique. De toute évidence, ces déchets solides s’accumuleront au fil du temps.

Si vous ne videz pas votre fosse septique régulièrement, vous pouvez être confronté à des odeurs nauséabondes, des toilettes à chasse d’eau lente, des gargouillis dans les tuyaux, des déchets qui refluent dans votre maison et des solides qui pénètrent dans votre puisard et se déversent dans une piscine autour de votre fosse septique.

Les signes que la fosse septique doit être vidée

Refoulement des eaux usées

Le signe le plus visible et le plus grave d’une fosse septique trop remplie est le refoulement des eaux usées dans les drains. Vous remarquerez probablement ce problème en premier dans les salles de bain inférieures et les lavabos de votre maison, car ils sont les plus proches du réservoir. Le refoulement des eaux usées peut être un danger que vous ne devriez jamais ignorer. Les fosses septiques contiennent une grande variété de bactéries qui peuvent être dangereuses pour votre santé. Vous devez contacter un plombier immédiatement lorsque vous remarquez ce problème et éviter d’essayer de nettoyer vous-même l’eau refoulée.

Changements dans votre pelouse

Dans certains cas, une fosse septique refoulée peut entraîner des changements à l’extérieur de votre maison avant que les changements ne commencent à l’intérieur. Le champ d’épuration est une zone sous votre pelouse où les déchets liquides appelés effluents sont libérés pour éliminer les impuretés dans le réservoir et ralentir la vitesse à laquelle il se remplit. Si vous voyez de l’eau stagnante dans votre pelouse, le champ d’épuration est probablement sursaturé et les déchets flottent à la surface. Cela se produit lorsque le réservoir est trop rempli et libère plus de liquide que le champ de drainage ne peut supporter.

Même si vous ne voyez pas d’eau dans votre pelouse, des plaques d’herbe luxuriante peuvent également être le signe d’un réservoir refoulé. Cela se produit lorsque les eaux usées ont sursaturé le champ d’épuration, mais n’ont pas encore atteint la surface. L’eau s’attardera dans le sol sous la surface, où elle fertilisera l’herbe et provoquera une croissance accélérée dans ces zones.

Odeur nauséabonde à l’intérieur ou à l’extérieur

Une fosse septique trop remplie finira par provoquer de très mauvaises odeurs de votre maison, dehors comme dedans. Si vous remarquez une odeur d’égout dans vos drains, les eaux usées peuvent avoir reflué pour passer le siphon en P sous l’évier, mais ne sont pas encore sorties du drain.

Cependant, ce n’est pas un signe infaillible de problèmes septiques, car les sabots de plomberie peuvent également provoquer une odeur dans vos drains. Engagez un plombier pour inspecter votre plomberie à la recherche de sabots avant de conclure que votre fosse septique doit être pompée.

Contrairement aux odeurs de drainage, une odeur désagréable dans votre pelouse autour du champ d’épuration peut presque toujours être attribuée à un réservoir trop rempli. La seule cause de ce problème est un excès de déchets s’échappant du réservoir, même si vous n’avez pas encore remarqué de changements visibles dans votre pelouse.

Trop de temps depuis la dernière pompe

Assurez-vous que votre fosse septique est bien entretenue avant que des problèmes ne surviennent. Tenir un registre de la fréquence à laquelle votre fosse septique est pompée est le meilleur moyen de s’assurer qu’elle dure des décennies sans problème. De même, négliger votre fosse septique peut grandement raccourcir sa durée de vie.

La fréquence exacte à laquelle vous devriez faire pomper votre fosse septique variera en fonction d’un certain nombre de facteurs. Les fosses septiques plus grandes n’ont pas besoin d’être pompées aussi souvent, et les fosses faites de certains matériaux seront plus résistantes aux fuites causées par un remplissage excessif. Si vous avez moins de personnes dans votre maison, votre fosse septique se remplira plus lentement et ne nécessitera pas de pompage aussi fréquent.

Vidange de fosse septique : que dit la loi ?

La réglementation sur le délai entre 2 vidanges de fosse septique

La loi précise que la vidange d’une fosse septique est obligatoire et que sa réalisation doit être effectuée par un professionnel accrédité par la préfecture (c’est-à-dire que le prestataire doit disposer de tous les outils et équipements nécessaires pour assurer le travail). Elle prévoit également une intervention tous les 4 à 5 ans, s’il s’agit d’une installation classique, mais tous les 6 mois pour une installation d’épuration biologique à boues activées et une fois par an pour une installation d’épuration biologique à cultures fixées.

Vidange de la fosse septique : à qui incombe-t-elle ?

Selon l’article 5 de l’arrêt de la Cour de cassation du 6 mai 1996, c’est le locataire qui prend en charge toutes les dépenses liées à l’entretien de la fosse septique, y compris la vidange toutes eaux. Cela concerne aussi bien les locataires qui occupent l’appartement depuis quelque temps que ceux qui viennent d’arriver.

Le rôle du propriétaire, c’est de rendre accessible l’installation pour que l’équipe puisse travailler sans encombrement tout en s’assurant que l’opération se déroule dans la règle. En effet, il faut une distance minimale et un espace requis pour faire entrer le camion. Si cet espace n’est pas disponible, le propriétaire doit prévenir le prestataire en mentionnant la distance entre la fosse et l’endroit où le camion peut se garer pour qu’il puisse prévoir le tuyau nécessaire.

Le processus de vidange de fosse septique ?

Seuls les nettoyeurs de fosses septiques dûment enregistrés et agréés devraient être autorisés à pomper votre fosse. Les fosses septiques émettent des gaz dangereux, le nettoyage de la fosse doit donc être laissé aux professionnels. La première chose à faire lors du nettoyage est de localiser la fosse septique.

Localiser la fosse septique

Les fosses septiques sont généralement situées loin des fondations de la maison, mais adjacentes à l’endroit où la plomberie quitte la maison.
Vous pouvez également utiliser une barre de sonde pour localiser le réservoir, bien que cela soit à éviter si votre réservoir est en polyéthylène ou en fibre de verre.

Vous pouvez également demander les plans d’assainissement auprès des autorités locales qui pourront vous indiquer l’emplacement exact de votre installation.

La vidange

Une fois l’emplacement de la fosse septique déterminé, le nettoyage proprement dit de la fosse commencera. Le nettoyage de la fosse septique doit s’assurer que tous les liquides et solides sont vidés de la fosse septique. Pour s’assurer que les solides sont vidés, l’entreprise de nettoyage de fosse septique devra s’assurer que les couches de boues et d’écume sont désagrégées et mélangées au liquide. Pour cela, ils débuteront par le pompage une partie du liquide, puis le pomperont directement au fond du réservoir. Cette perturbation entraînera la rupture des couches de boues et d’écume. Le tuyau peut également être utilisé pour sonder et briser les couches solides en particules plus petites. Une fois cela réalisé, le contenu du réservoir peut alors être pompé.

Recherche des problèmes potentiels

Schéma de fonctionnement d'une fosse septique
Schéma de fonctionnement d’une fosse septique

L’entreprise de nettoyage de fosses septiques doit inspecter le système lors du nettoyage et prendre note de certaines choses importantes, notamment :

  • S’il y a des signes d’effluents sur la propriété, en particulier autour de la fosse septique et du champ d’épuration.
  • Signes de niveaux de liquide élevés juste avant le pompage ou tout signe antérieur de niveaux de liquide élevés. Des niveaux de liquide élevés peuvent indiquer des sauvegardes du champ de drainage.
  • Refoulement des liquides dans le réservoir depuis le champ de lixiviation dès que le réservoir est pompé. Si cela se produit, ce qui voudrait dire que le champ de drainage a échoué.
  • Niveaux de liquide anormalement bas – si les niveaux de liquide sont bas après une utilisation normale de la fosse septique pendant des années, cela pourrait indiquer qu’il y a une fuite de la fosse
  • L’afflux de certaines eaux souterraines dans la fosse septique lors de son pompage

Il est très important de prendre note des éléments ci-dessus, car cela vous aidera à savoir à quel point votre système septique est sain et si vous devez commencer à penser à la réparation de votre système septique.

Une fois la fosse septique nettoyée avec succès, le couvercle du trou d’homme doit être soigneusement remis en place et scellé. Tout déversement mineur qui aurait pu se produire pendant le processus de pompage doit être nettoyé à l’eau, mais les déversements majeurs doivent être désinfectés, enlevés et enterrés. Le Service d’hygiène de l’environnement doit être averti en cas de déversement majeur.

Quelles méthodes sont utilisées pour nettoyer une fosse septique?

2 types de procédés sont utilisés par les entrepreneurs lors du nettoyage des fosses septiques : la vidange complète sélective.

  • Vidange complète : c’est là que l’entrepreneur évacue complètement tout le contenu de la fosse septique. L’entrepreneur transporte ensuite les déchets dans une installation de traitement des boues septiques désignée. La vidange complète des fosses septiques n’est pas recommandée. Laisser quelques centimètres de boue au fond du réservoir peut aider à relancer l’activité bactérienne après avoir pompé le réservoir. Cependant, il existe certaines situations où une vidange complète peut être idéale. Il s’agit notamment des réservoirs de rétention et des puisards.

  • Vidange sélective : comme son nom l’indique, la vidange sélective a pour objectif de s’assurer que le réservoir ne reste pas complètement vide. Différents entrepreneurs utilisent différentes méthodes pour y parvenir. Certains pompent tout hors du réservoir puis renvoient une partie du liquide dans le réservoir. Le liquide pompé est d’abord filtré pour s’assurer qu’il ne refoule que les eaux stagnantes dont la concentration résiduelle en matières en suspension ne dépasse pas 350 mg/l. La vidange sélective est considérée comme un moyen durable de pomper le réservoir, car elle renvoie une partie des bactéries directement dans le réservoir et cela permet au système septique d’être efficace même après avoir été pompé.

Vider la fosse septique : à quelle fréquence ?

Si la fosse est bien entretenue, vous n’aurez pas besoin de la vider que tous les 4 à 5 ans. Sa fréquence dépendra de a manière dont vous l’utilisez et du nombre des occupants.

Pour les foyers de plus de 5 personnes, la vidange se fait plus fréquemment. Par contre, si la maison n’abrite qu’une personne, ils n’auront peut-être besoin de le vider qu’après 10 ans d’utilisation.

Ayez l’habitude de pomper occasionnellement votre fosse septique pour qu’il reste fonctionnel aussi longtemps que possible. Si une fosse septique est défectueuse ou présente un mal fonctionnement, cela aura un impact sur votre maison, notamment des refoulements d’eaux usées dans les drains de votre maison ou des eaux d’égout qui bouillonnent du sol autour de votre fosse à l’extérieur.

Combien coûte la vidange d’une fosse septique ?

Plusieurs paramètres entre en jeux dans le coût de la réalisation d’une vidange votre fosse septique et cela peut varier d’une entreprise à une autre. La vidange d’une fosse septique coûte entre 160 et 310 €.

Tout d’abord, le volume de la fosse aura un impact majeur sur le coût. Logiquement, plus il y aura de la boue à pomper et à traiter, plus le coût sera important. Il faudra aussi considérer l’accessibilité, c’est-à-dire la distance entre la fosse et le camion du prestataire. Le prix sera un peu plus cher si la distance est assez loin, sans oublier les éventuels obstacles comme les arbres, les couloirs, les clôtures… Le prix varie également selon l’âge de votre maison. Si celle-ci a été achevée depuis plus de 2 ans, le taux de TVA applicable pour les travaux qui visent à améliorer l’habitat sera de 10% (au lieu de 20%). C’est pourquoi vous devriez le préciser lors de la réalisation de devis.

D’autres cas peuvent influencer le coût total de la vidange d’une fosse septique, telle que les exigences particulières que vous revendiquez, votre situation géographique ou encore la présence ou non de bac dégraisseur dans le dispositif. Si votre système nécessite un pompage pendant l’hiver, vous devrez payer plus que ce que vous paieriez normalement pendant les mois les plus chauds.

Lorsque vous engagez une entreprise pour nettoyer votre réservoir, assurez-vous de comprendre quel modèle de tarification elle utilise. Certains utilisent un arrangement de contrat fixe tandis que d’autres utilisent un taux horaire. De manière générale, le pompage d’un réservoir devrait prendre entre 2 et 5 heures selon la taille du réservoir et l’équipement utilisé. Vous pouvez utiliser le taux horaire indiqué par l’entrepreneur pour estimer combien il en coûtera pour faire pomper le réservoir.

Formulez une demande de devis!
1
2 Mon projet:
3 Moi:
Je souhaite recevoir par email les informations des partenaires pour m’aider dans mes projets de travaux.