Transformer un garage en studio: prix, travaux, devis…

Et si vous transformiez votre garage en studio ? Que ce soit pour le louer ou pour en faire profiter famille et amis de passage, ce peut-être un investissement judicieux ! Nous vous donnons toutes les clefs pour mener à bien votre projet : démarches administratives, précautions à prendre, budget…on vous dit tout !

Prix pour transformer un garage en studio

Faire un studio dans votre garage vous coûtera entre 500 et 1500 euros par m2.

Cette fourchette est très large car le prix de l’opération dépend de l’ampleur des travaux et donc, majoritairement, de l’état initial de votre garage.

Pour vous permettre d’évaluer le coût de votre projet, voici un tableau qui regroupe les principaux postes de dépenses.

Les étapes

Type d’installation

Prix

1° Rendre votre garage habitable

Isolation

60-100€/m²

Création fenêtre ou porte (de taille standard)

2.000-3.000 € pièce

Remplacement de la porte de garage par une baie vitrée

1.000-2.500€ (en fonction du matériau constituant la baie vitrée : le moins cher étant le PVC, le plus cher l’alliage alu-bois)

Ragréage sol (essentiel avant la pose du revêtement)

15-25€ par m²

Installation d’un radiateur électrique (selon la superficie du logement, il faudra peut-être en prévoir plusieurs)

180-1.500€

Electricité

80-150€ par m²

2° Aménager l’espace pour créer un studio agréable

Pose revêtement de sol

20-60€ par m²

Pose revêtement mural

 Environ 50€ par m²

Montage cloison distributive en placo

35-60€ par m²

Petite cuisine équipée

2.000-5.000€

Salle d’eau (lavabo, douche, WC)

2.500-6.000€

Vous cherchez à faire des économies ? Découvrez tout de suite nos astuces pour aménager un studio dans votre garage, à moindre coût !

Rendre un garage habitable sans se ruiner : mission impossible ?

Vous l’avez constaté plus haut, les prix grimpent vite. Il est toutefois possible de réaliser des économies.

1° En réalisant tout ou partie des travaux soi-même.

En effet, faire appel à un professionnel engendre un surcoût. Si vous avez le matériel et les compétences nécessaires, vous pouvez tout à fait effectuer seul les travaux.

Notez qu’il est tout de même conseillé de faire venir un spécialiste pour les travaux de plomberie et d’électricité : une erreur peut avoir de lourdes conséquences !

2° En priorisant.

Le plus important est de mettre votre futur studio hors d’eau et hors d’air, de le chauffer, d’y installer l’électricité…en bref, de le rendre habitable.

Vous pouvez donc faire des économies sur ce qui n’est pas indispensable, comme la déco. Vous pourrez vous en occuper dans un second temps !

3° En privilégiant des matériaux bon marché.

Certains matériaux sont plus onéreux que d’autres. Notre but n’est pas de vous diriger vers les produits les plus bas de gamme, mais plutôt vers ceux qui ont le meilleur rapport qualité-prix.

Par exemple, le PVC fait tout à fait l’affaire pour vos huisseries. L’essentiel est surtout d’opter pour un bon double vitrage.

Pour le revêtement de sol, optez pour du lino : c’est facile à poser et peu onéreux. Dans la cuisine et la salle de bain, vous pouvez poser du carrelage. Bien que sa pose soit plus complexe, son prix demeure tout à fait raisonnable !

Enfin, pour les murs, l’option la plus rapide à mettre en place et la plus économique est la peinture. Une grande variété de coloris s’offre à vous et vous pouvez délimiter les différents espaces du studio en attribuant à chacun une couleur. Attention toutefois à ce que le résultat soit harmonieux 😉

Maintenant que nous avons parlé du prix de la transformation d’un garage en studio et des astuces pour faire des économies, passons au déroulé des travaux.

Transformer un garage en studio : les principales étapes

Avant de commencer les travaux, il convient de vous renseigner sur vos droits pour que vous soyez en règle vis-à-vis de la mairie.

Pas de panique : on vous explique tout.

Quelles formalités avant de se lancer ?

Voici quelques questions à se poser.

Question

Implication

Est-ce un changement de destination du local  ?

Pas forcément : les parties annexes d’un bâtiment principal sont considérées comme ayant la même destination que le bâtiment lui-même.

Doit-on faire une déclaration de travaux ?

Oui car l’aménagement développera nécessairement plus de 5m2 de plancher.

Doit-on demander un permis de construire ?

Oui si l’aménagement est de plus de 20 m2 ou s’il entraîne une modification de façade ou des murs porteurs.

Doit-on faire appel à un architecte ?

Oui dans le cas où la surface totale devient égale ou supérieure à 150 m2.

Quelle est l’incidence fiscale ?   

  • Ce n’est pas une rénovation donc on ne bénéficie pas de la TVA réduite.
  • La surface habitable est augmentée donc les impôts fonciers sont recalculés,
  • Idem pour la taxe d’habitation ;
  • Par ailleurs, vous serez soumis à la taxe locale d’équipement sur les constructions neuves.

Qu’impose-t-on, quant au stationnement ?

Si le PLU exige une place de stationnement pour chaque habitation, il faudra se plier à la règlementation.

Les changements doivent être déclarés à l’administration fiscale dans les trois mois suivant la fin des travaux.

Dans votre dossier de déclaration de travaux ou de permis de construire, vous trouverez, vraisemblablement  un imprimé cerfa n°10517*02 dédié à cette déclaration fiscale.

Une fois ces formalités remplies, les travaux peuvent commencer.

Prendre en compte les caractéristiques de la pièce d’origine

Votre studio va prendre place dans un ancien garage. Il faut s’arrêter sur ce point précis car un garage n’est pas une pièce ordinaire. Pour en tirer parti, il faut connaître ses avantages et ses inconvénients.

En général on note que c’est un endroit qui présente :

  • Un défaut d’éclairage (la lumière naturelle n’y pénètre que par la grand porte par laquelle sort et entre la voiture, et l’éclairage artificiel se limite souvent à un plafonnier).
  • Pas de point d’eau.
  • Des murs, un sol et un plafond grossiers, sans finition.
  • Une atmosphère humide en raison du manque d’aération, voire de l’enfouissement total ou partiel du garage.
  • Une isolation défaillante.

Il y a tout de même quelques points positifs, tels que :

  • La proximité du garage avec votre habitation ce qui facilite les raccords lorsque vous y installerez des points d’eau ainsi que l’électricité.
  • Une bonne hauteur sous plafond (normalement plus de 2,20 mètres).

Maintenant que vous avez listé les points forts et les points faibles de votre garage, vous avez toutes les clefs pour le valoriser.

Détaillons maintenant les travaux qui vous attendent.

Les 9 points à ne pas négliger !

1° L’accès

Il va, bien sûr, falloir remplacer la porte du garage par une entrée mieux adaptée à une habitation.

On peut envisager plusieurs possibilités, la première consistant à réduire l’ouverture pour lui donner les dimensions d’une porte.

Mais on peut aussi conserver l’ouverture initiale et installer une grande porte-fenêtre ou une baie vitrée coulissante, ce qui présente en plus l’avantage de laisser entrer la lumière.

2° L’éclairage naturel et artificiel

En plus d’une grande porte-fenêtre, ou baie vitrée,  il faudra peut-être aménager d’autres ouvertures et installer des fenêtres supplémentaires pour éclairer naturellement le logement. Celles-ci faciliteront, de plus, la ventilation.

S’il s’agit d’un garage enterré, vous pourrez vous rabattre, par exemple, sur la pose de briques de verre, qui permettront à la lumière d’entrer.

Pour pallier le manque de lumière naturelle, ne lésinez pas sur les sources de lumière artificielle, surtout aux endroits stratégiques : au dessus de la table, du plan de travail, du bureau etc.

3° La ventilation

Tout le monde est convaincu de l’importance de la ventilation dans un logement.

Si dans un garage, l’humidité  ne pose pas trop de problèmes à priori, un studio humide est inconfortable, malsain et se dégrade vite.

Il faut, au minimum, mettre des aérateurs au-dessus des ouvertures.

S’il y a une VMC dans la maison, le mieux est d’y raccorder le studio en ajoutant au moins une bouche d’extraction (l’idéal c’est deux, pour le coin cuisine et pour la salle de bains).

Les bouches d’extraction se mettant sur le plafond, il faudra en tenir compte si vous envisagez des aménagements particuliers, une mezzanine, par exemple.

4° La mezzanine

Si la hauteur sous plafond le permet, la création d’une  mezzanine optimise l’occupation du volume disponible, sépare l’espace de vie et l’espace chambre, et donne la possibilité d’avoir une grande chambre  avec un bureau, des rangements, etc.

Ce sera de l’espace gagné en bas.

Une belle hauteur sous plafond ouvre des perspectives intéressantes, mais rend encore plus indispensables le chauffage et l’isolation.

5° Le chauffage et l’isolation

Là encore, plusieurs options sont envisageables.

Si on a un chauffage central dans la maison, on peut raccorder le studio au système, et ajouter un ou plusieurs radiateurs.

Mais on peut aussi, tout simplement, installer des radiateurs électriques.

Avant de penser au chauffage, il faudra faire des travaux d’isolation.

6° L’isolation

Un garage, est, souvent peu ou pas isolé. La solution la plus simple est de poser un isolant sur les murs qui donnent sur l’extérieur et au plafond en utilisant des plaques de Placoplatre fixées sur des rails métalliques.

Ces cloisons de doublage et le faux-plafond permettront, de plus, le passage des câbles électriques.

Pour l’espace salle de bains (et aussi idéalement dans la cuisine, au moins autour de l’évier), il faudra penser à mettre des plaques hydrofuges.

Si possible, on isolera aussi le sol ; le mieux est, peut-être, de faire réaliser une chape contenant un matériau isolant.

7° La cuisine

Elle est indispensable pour rendre le studio indépendant.

Prévoir au moins un point d’eau, des plaques de cuisson, un réfrigérateur, un four,  des prises murales et quelques rangements.

L’éclairage est également très important !

On trouve de mini-cuisines complètes, compactes et très bien agencées. Vous devriez donc trouver votre bonheur assez facilement.

Encore plus indispensable, élément essentiel de liberté et d’intimité : la salle de bains.

8° La salle de bains

Pour aller au bout du projet, il serait dommage de ne pas installer une mini salle de bains avec un coin toilettes.

En raison de la petite superficie de notre studio, il est préférable d’opter pour une douche.

La difficulté majeure, est, sans doute,  la pente nécessaire pour l’évacuation, Si on ne peut pas l’obtenir, la solution sera de recourir à une pompe de relevage.

Le dernier point, mais non le moins important, c’est le revêtement que vous poserez sur le sol et sur les murs.

9° Les revêtements

Vous voulez un studio accueillant, où l’on se sente bien ; les revêtements de sol et de mur doivent donc être choisis avec soin car ce sont eux qui créent l’ambiance.

  • Pour le sol, le choix est riche : béton ciré, moquette, carrelage, parquet, etc. Les seules limites sont vos goûts et votre budget, mais on peut tout imaginer.
  • Pour les mursl’option privilégiée reste la peinture, mais là aussi, on peut créer toutes sortes de styles, d’ambiances et d’effets, en jouant sur les couleurs, les contrastes, etc.

Bilan:

Les travaux à réaliser sont multiples, prennent du temps et demandent l’expertise  de plusieurs corps de métiers : il est fortement conseillé de les confier à un professionnel, et cela commence par un devis.

Demandez un devis gratuit pour transformer un garage en studio

Comment tirer profit de la porte de garage?

Dans son usage « traditionnel », le garage comporte une grande porte, qu’il est possible d’utiliser pour y mettre des ouvertures.

Lors de  la transformation plusieurs options peuvent être envisagées :

  • Garder l’ouverture et l’utiliser pour y mettre une baie vitrée, afin d’apporter de la lumière. Dans ce cas, vous pouvez opter pour une baie vitrée à double vitrage ou à vitrage renforcé. Il existe également des verres opacifiants qui se teintent à la demande (prix ~600 à 1200€/m2)
  • Murer la porte avec une maçonnerie « classique » (brique ou parpaing). Dans cette configuration, vous créez un nouveau mur, sur lequel vous pouvez prévoir des ouvertures pour y mettre porte et/ou fenêtre.

Transformer un garage en studio : revue des plus et des moins

Certaines circonstances nécessitent de bénéficier d’un espace de vie supplémentaire, et pas seulement une chambre de plus.

Plutôt que d’acheter ou de faire construire un studio, il peut être très intéressant de transformer un garage :

  • On peut profiter d’une structure déjà existante. Des aménagements sont nécessaires, mais cela implique moins de frais qu’un achat ou une construction ;
  • C’est pratique pour les enfants qui grandissent : ils ont leur propre espace mais la maison familiale et les parents sont juste à côté ;
  • Plus tard, on aura la possibilité de louer cette partie de la maison, par exemple à un étudiant.

Cette transformation peut, néanmoins, présenter quelques inconvénients, à commencer par le fait que, généralement, on n’a plus de garage.

La voiture devra rester dehors, à moins que l’on possède d’autres dépendances…

D’autre part, partager son espace de vie peut être ressenti comme une perte d’intimité.

Il faut donc bien réfléchir avant d’entamer des aménagements, pour ne pas regretter cette décision plus tard.

Recevoir un devis pour transformer un garage en studio

Si vous contactez des professionnels pour réaliser vos travaux de transformation d’un garage en studio, cela ajoutera des frais, certes, mais vous apportera aussi des avantages appréciables :

  • Des travaux bien faits, dans les règles de l’art et le respect des normes en vigueur ;
  • Cela vous évitera de prendre des risques (fuites d’eau, danger avec l’électricité ou le travail en hauteur pour le plafond) ;
  • Réalisés par un professionnel, vos travaux bénéficieront de la garantie décennale de l’artisan, ce qui est très intéressant en cas de problème, car on parle ici de travaux et de coûts importants.

Alors, suivez sans plus attendre notre conseil et sollicitez des entreprises de votre secteur pour obtenir des devis gratuits, qui vous permettront d’avoir un chiffrage précis de vos travaux, de comparer les offres, et de faire jouer la concurrence pour négocier les tarifs.

Formulez une demande de devis!
1
2 Mon projet:
3 Moi:
Je souhaite recevoir par email les informations des partenaires pour m’aider dans mes projets de travaux.

Laisser un commentaire