Prix d’un bac de douche

Vous faites changer votre baignoire par une douche, ou rénovez votre salle de bain ? Alors découvrez ici tout ce qu’il y a à savoir avant d’acheter votre nouveau bac de douche. Vous saurez ainsi quelles sont vos options et quels sont les critères auxquels être attentif avant tout achat !

Salle de bains avec douche à l'italienne

Prix du bac de douche

On désigne par « bac de douche » ou « receveur de douche » la partie au sol de la douche, dont le rôle va être la récupération et l’évacuation de l’eau usagée.
En moyenne, on considère qu’un bac de douche classique coûte entre 50 et 350 .

Bac

Prix moyen

Acrylique

80 à 300 €

Céramique ou grès émaillé

100 à 600 €

Résines diverses

150 à 900 €

Pierres naturelles

200 à 750 €

Teck (ou autre bois exotique)

300 à 900 €

Acier émaillé

150 à 800 €

Surélevé

80 à 250 €

Extra plat posé

150 à 700 €

A encastrer

600 à 1 000 €

A l’italienne

800 à 4 000 €

Frais de pose

200 à 500€

Le matériau que vous choisirez influencera son prix, son aspect esthétique, mais également les contraintes de pose et d’entretien.

Il vous faudra donc faire un choix judicieux, axés sur vos goûts, vos priorités et l’utilisation que vous aurez de cette douche (destinée à un couple, une famille avec enfants, une personne âgée…)

Prix du bac de douche en acrylique

Matériau très léger, il permet de faire de grands receveurs contrairement à la céramique qui est limitée en dimension. Les modèles les plus standards seront blancs, mais pour des plus haut de gamme vous pourrez trouver quelques couleurs.

Assez léger et antidérapant, peu onéreux, c’est un bon choix de receveur. Attention cependant à sa fragilité, il craint les rayures.

Le prix: 80 à 300€

Prix du bac de douche en céramique / grès émaillé

douche céramiqueGrand classique des douches, car il offre un bon rapport qualité/prix pour les petits budgets, ainsi qu’un large choix de couleurs et aspects.

Très résistant aux chocs, rayures et tâches et d’un entretien facile, c’est donc un choix assez sûr. Cependant, c’est un matériau qui ne présente aucune propriété antidérapante et qui est assez lourd.
Attention donc pour une salle de bain à l’étage (sur plancher), n’hésitez pas à demander conseil à un professionnel.

Le prix: 100 à 600€

Prix du bac de douche en résine

Ce matériau regroupe de nombreuses variantes de compositions, vous y trouverez des résines de piètre qualité, dont la résistance est assez médiocre, mais le prix tout petit… comme vous pourrez trouver des modèles plus haut de gamme comme le solid surface (mélange composite adapté du corian) ou bien poly béton, ou béton de synthèse, qui eux offre une solidité à toute épreuve.

Il permet la réalisation de receveurs très fins tout en étant extrêmement résistants. Leur découpe est facile et on trouve même du sur-mesure. Ils proposent une très large gamme d’aspects et coloris, allant de la couleur standard très homogène aux imitations (pierre, béton, bois…)

Le prix: 150 à 900€

Prix du bac de douche en pierre naturelle

douche pierre naturelleLes pierres naturelles regroupent le marbre, l’ardoise, la graphite… et de nombreuses autres variétés dont l’aspect diffèrera.

Mais globalement, ce matériau présente les avantages d’être naturellement antibactérienne, antidérapante, et surtout totalement étanche. Il faudra cependant tenir compte de son poids, comme le grès émaillé, qui nécessitera des précautions de pose.

Le prix: 200 à 750€

Prix du bac de douche en teck (et autres bois)

Le teck, bois exotique, est le bois le plus utilisé pour les pièces d’eau car naturellement imperméable et imputrescible.
Il nécessite plus d’entretien (à l’huile) que la plupart des autres matériaux mais apportera à votre pièce un côté chaleureux et « zen » sans égal.

Le prix: 300 à 900€

Prix du bac de douche en fonte ou acier émaillé

Assez peu vendu, pourtant ce matériau offre une résistance à toute épreuve et dégage un aspect très moderne. Par ailleurs, c’est un matériau qui va conserver la chaleur de votre pièce et donc être agréable lorsque vous poserez les pieds dessus.

Le prix: 150 à 800€

Prix du bac classique surélevé, à poser

bac de doucheCe modèle est le plus standard car le moins onéreux à l’achat et à l’installation. En effet, il se pose directement sur l’évacuation, grâce à un siphon à évacuation horizontale et au besoin avec des pieds de réhausse ou un socle bâti (briques, parpaings, béton cellulaire).

Son inconvénient majeur est la marche d’un minimum de 5cm (allant jusqu’à 15cm) qu’il faut enjamber. Déconseillé donc aux personnes âgées ou autres personnes à mobilité réduite. Ils présentent par ailleurs assez peu de possibilités de personnalisation.

Le prix: 80 à 250€

Prix du bac à encastrer

Ce type de receveur demande des travaux un peu plus importants car il nécessite l’installation d’un siphon d’évacuation verticale en encastrement. On les conseille généralement dans une création ou rénovation complète de salle de bain.
Ils offrent cependant un accès de plein pied très agréable et très esthétique, proche de l’aspect d’une douche à l’italienne.

Le prix: 150 à 700€

Prix d’un bac extra plat à poser

receveur extra platVoilà l’intermédiaire entre les deux systèmes que nous venons de voir. Plus simples à poser que les modèles encastrés, mais moins hauts (marche inférieure à 5cm) que les modèles surélevés, ils offrent un agréable justement milieu, tant sur la simplicité que sur le prix.

Le prix: 600 à 1000€

Prix d’un bac de douche à l’italienne, à carreler

Ici aussi, le siphon sera à encastrer, puisque le bac de douche lui-même l’est. Les travaux nécessitent un décaissement du sol d’au moins 90 à 120mm (entre le bac et le siphon), ce qui n’est donc pas toujours réalisable, selon la configuration de l’habitation.
receveur encastréCe type de bac fait généralement 1m par 2m au sol, surface assez importante pour être prise en compte dans le projet de rénovation.

Le fait qu’il soit carrelé vous donnera l’occasion d’unifier le sol de la douche avec celui de la salle de bain, aboutissant à une douche à l’italienne, élément très moderne et apprécié.

Le prix: 800 à 4000€

Le prix de la pose

L’installation par un professionnel, fournitures comprises, reviendra généralement entre 200 et 500 , mais attention, cela peut revenir à bien plus cher dans le cas de figure d’une douche à l’italienne car il y aura des travaux plus importants ainsi qu’un travail de pose de carrelage.
Comptez aussi la potentielle dépose de la douche précédente, facturée généralement autour des 250 € évacuation comprise.

Si vous avez opté pour un modèle simple et avez de bonnes notions de bricolage, vous pouvez envisager de poser le receveur vous-même. Néanmoins il est préférable de faire appel à un professionnel dès lors qu’il y a des modifications à faire concernant le système d’évacuation des eaux.

Salle de bain PMR

Il existe des aides de l’Etat pour l’aménagement des salles de bain destinées à des PMR (comprenant les personnes âgées). N’hésitez pas à vous renseigner si vous pensez pouvoir en bénéficier !

Quelle taille et forme pour un bac de douche ?

Quelle taille choisir ?

Un bac à douche doit au moins mesurer 70 cm x 70 cm si pour adulte et 60 cm x 60 cm si pour enfant. Ces dimensions peuvent aller jusqu’à 140 cm pour les modèles très spacieux.
Nous vous préconisons de prévoir un bac à douche d’une largeur minimale de 80 cms pour être à l’aise et pouvoir bouger facilement les bras lorsque vous vous lavez les cheveux, etc.

Par ailleurs, un rideau de douche risque de réduire l’espace disponible de quelques cms et se coller à la peau. Si vous avez une porte coulissante trop proche de vous, vous risquez de la taper dans vos mouvements et risquez d’endommager son mécanisme plus rapidement si le bac est petit.
En cas de surpoids, préférez un bac de 90cms de large pour être à l’aise.

Il existe de nombreuses tailles standards tel :

  • 60 cm x 60 cm ;
  • 70 cm x 70 cm ;
  • 80 cm x 80 cm ;
  • 90 cm x 90 cm ;
  • 100 cm x 100 cm ;
  • 80 cm x 120 cm…

Quelle forme choisir ?

  • Bac à douche carré : est très courant dans les habitations. Elle ne prend pas beaucoup d’espaces et permet un large choix d’emplacement. Ce type de douche coûte en moyenne entre 90 et 350 € selon ses dimensions.
  • Bac à douche rectangulaire : est spacieux et confortable à utiliser. Il est surtout conseillé pour les salles de bains PMR ou pour une douche italienne. Il coûte entre 120 et 400 €.
  • Bac à douche trapézoïdal : moins courant, mais très pratique pour les petites salles de bain. Il se place surtout dans les coins lorsque ce dernier ne forme pas un angle droit. Il coûte entre 90 € et 200 €.
  • Bac à douche arrondi : c’est une solution à adopter pour économiser de l’espace. Il s’agit d’une douche d’angle avec un côté adouci. Il coûte entre 100 et 150 €.

Comment poser un bac de douche ?

Bac à douche non encastrée

  • Choisir la bonne forme de receveur qui conviendra à l’emplacement dédié ainsi qu’à vos besoins.
  • Surélever le bac à une certaine hauteur afin de permettre le raccord des plomberies d’évacuation tout en respectant la pente minimale.
  • Raccorder la bonde au receveur.
  • Renforcer l’étanchéité des équipements de vidage en posant des joints.
  • Vérifier l’évacuation en remplissant le receveur avec 2 litres d’eau.
  • Réaliser un joint en silicone tout le long de la paroi de la douche.

Bac à douche encastrée

  • Préparer l’espace convenable pour l’encastrement du receveur selon la forme et la hauteur à encastrer.*
  • Placer au fond le système de vidage.
  • Raccorder le tuyau d’évacuation avec la bonde à l’aide d’une colle spéciale PVC.
  • Créer une surélévation entre le sol et le receveur afin de bien positionner les éléments de plomberie.
  • Poser le receveur à son emplacement et réaliser un joint en silicone sur tous les côtés

Conseils de mise en œuvre

  • Pour un bon écoulement des eaux, si vous utilisez un siphon horizontal, il faut s’assurer que le raccord entre la bonde et le tuyau d’évacuation respecte une pente minimale de 2 cm par mètre.
  • Continuer le revêtement de sol (carrelage) sous le receveur pour renforcer l’étanchéité de la douche.
  • Si votre support n’est pas adapté pour le décaissement ou qu’aucune trappe n’est prévue pour l’encastrement, optez pour un modèle à poser.
  • Le diamètre standard pour un tuyau d’évacuation est de 40 à 50 mm.

FAQ

Bac de douche fissuré : quand le changer ?

La présence d’une fissure dans votre bac de douche ne signifie pas forcément qu’il faut directement le remplacer. Il faut tout d’abord vérifier son étanchéité. L’idéal, c’est de le faire diagnostiquer par un expert. Néanmoins, vous pouvez aussi le vérifier avant de juger si cela est nécessaire.

Pour y procéder :

  • Sécher le bac à douche ;
  • Fermer la bonde (le but étant de faire en sorte que l’eau n’y passe pas).
  • Mettre de l’adhésif autour de la bonde.   
  • Verser une certaine quantité d’eau dans le bac à douche en relevant son niveau     initial.
  • Laisser à cet état pendant quelques heures.
  • Si le niveau d’eau baisse à une hauteur conséquente, la fissure est donc plus     importante et il faut remplacer le receveur.
  • Si le niveau d’eau reste plus ou moins constant, vous pouvez encore le garder.
  • Si vous avez accès au-dessous du bac, n’hésitez pas à vérifier après votre douche     ou y placer des sopalins pour vérifier si de l’eau s’y écoule.

Joints moisis ou abimés : que faire ?

Les joints de douche jouent un rôle important dans son étanchéité, car ils permettent d’éviter l’infiltration de l’eau à travers le revêtement de la salle de bain. Néanmoins, avec les calcaires et l’humidité permanente dans cette pièce, ces joints moisissent ou s’abîment avec le temps.

Voici comment les entretenir :

  • Nettoyez régulièrement les taches de moisissures avec du vinaigre blanc     mélangé avec du bicarbonate ou du liquide vaisselle.
  • Utilisez de l’eau de javel pour blanchir vos joints de douche.
  • Remplacez vos joints abîmés par un nouveau.

Siphon horizontal ou vertical, lequel choisir ?

Quel que soit le type de siphon utilisé, le but principal c’est de s’assurer qu’il évacue correctement l’eau provenant de la douche.

Un siphon horizontal est surtout recommandé pour les douches dans les étages supérieurs ou bien si vous utilisez tout simplement un tuyau d’évacuation accolé au mur (évacuation latérale).

Un siphon vertical par contre permet d’évacuer l’eau à l’aide d’une canalisation enterrée dans le vide sanitaire ou dans le sous-sol. Il est donc idéal pour les douches au rez-de-chaussée (évacuation verticale).

Recevoir un devis pour une salle de bain

Vous voulez recevoir des devis de professionnels près de chez vous ? Remplissez notre formulaire de devis en quelques clics et obtenez des estimations fiables de votre budget d’installation de bac.

Formulez une demande de devis!
1
2 Mon projet:
3 Moi:
Je souhaite recevoir par email les informations des partenaires pour m’aider dans mes projets de travaux.