Aménagement d’une salle de bain pour personnes âgées

Un membre de votre famille ou vous-même avez du mal à utiliser la salle de bain, voire ne vous y sentez plus en sécurité lorsque vous l’utilisez ? Vous vous demandez quelles solutions existent pour maîtriser les risques inhérents à une vie autonome d’une personne âgée ? Pas de panique ! Nous allons vous donner toutes les informations nécessaires pour faire votre choix devant la multitude de possibilités qui s’offrent à vous.

LES PROBLEMATIQUES QUI SE POSENT AUX PERSONNES AGEES

Sécurité :

Lorsque l’on prend de l’âge il peut devenir plus difficile au quotidien d’utiliser sa salle de bain en toute sécurité. Les accidents chez les séniors toujours à domicile sont malheureusement assez réguliers, 81 % des chutes de personnes âgées se produisent à domicile dont 46 % dans la salle de bain. (Source : OMS, Invs-Inpes- Ministère de la santé). Il est donc très primordial de les prévenir. En effet, avec l’âge l’équilibre, la préhension (faculté d’attraper et serrer les objets) et parfois également les réflexes se font moins fiables.

Heureusement, il existe des solutions pour celles et ceux qui souhaitent rester à chez eux le plus longtemps possible avec un maximum d’autonomie.

Accessibilité

Une baignoire qu’il est difficile à enjamber et dont il est fastidieux de s’extirper une fois assis au fond, un lavabo bas qui fait mal au dos, une robinetterie compliquée à utiliser pour des mains fatiguées… les obstacles à une vie simple et sereine s’accumulent quand il est question d’une pièce comme la salle de bain. Là aussi, les professionnels se sont démenés pour trouver des alternatives.

REPONDRE AUX BESOINS DES PERSONNES AGES

1. La toilette

Côté douche et bain il existe de nombreuses solutions adaptées aux préférences et budget de chacun :

Elément

Prix moyen

Douche à l’italienne : Très esthétique et sécuritaire, la douche à l’italienne permet de n’avoir aucune marche à enjamber au début ou à la fin de la toilette. Elle nécessite tout de même de gros travaux puisque les évacuations doivent être installés sous la hauteur du sol. Ce n’est donc pas toujours possible, en fonction des maisons ou appartements.

Comptez en moyenne.

1 500 à 5 000 € pose inclue

Douche à receveur plat ou extra-plat : c’est une bonne alternative car elle est plus facile à mettre en place et donc souvent moins onéreuse. Elle offre de même une bonne sécurité puisque peu de risque de chute, et beaucoup d’accessoires peuvent venir la compléter.

50 à 800 € hors pose

Un receveur avec pompe de relevage : Il s’agit d’un bac receveur avec pompe intégrée pour récupérer directement l’eau, évitant du coup les travaux à faire pour une évacuation de douche à l’italienne ou bac extra-plat. Le bac est en plan incliné, anti-glissade, afin de permettre un accès en toute facilité et sécurité.

450 à 700€ hors pose

Paroi de douche chauffante : Petit luxe mais qui a son intérêt : chauffant directement l’intérieur de la douche, elle diminue les risques de prendre froid.

900 à 1 900 € pose inclue

Douche prête à poser accessoires compris : Il existe en effets des modèles déjà près-conçus, intégrant les accessoires nécessaires au confort et à la sécurité (barre de maintien, siège).

 

350 à 900 € (hors pose)

Tabouret anti-dérapant : de simples tabourets pour faciliter la toilette une fois dans la douche, mais prévus expressément à l’usage sous l’eau, assurant une parfaite sécurité

25 à 80 €

Banc de douche avec des poignées : Même principe que le tabouret, mais comme il est plus large, il est plus aisé de s’y installer, pour une personne âgée en fauteuil par exemple

50 à 150 €

Siège mural rabattable : Même principe que le tabouret mais cette fois le siège est fixé directement au mur et peut se replier, permettant un gain de place pour qui ne voudrait pas l’utiliser

100 à 230 €

Barres de maintien : Barres à fixer au mur. En fonction des modèles vous trouverez des systèmes d’accroche ventouse, ou bien à visser. Ces poignées permettent de se relever d’un tabouret plus facilement et de sortir de la douche sans risquer de glisser.

15 à 100 €

Baignoire avec porte d’accès : offrant un certain confort, ces baignoires permettent à l’usager de s’y installer et d’en sortir tout simplement grâce à une petite porte, sur le même principe qu’une cabine de douche. Néanmoins elles ont l’inconvénient de ne pas pouvoir être ouverte avant que le bain soit vide, augmentant les risques de prendre froid.

600 à 6 000 € pose inclue

Siège adaptable de baignoire : il s’agit d’un petit siège à fixer sur les bords de la baignoire, évitant ainsi au sénior d’avoir à s’asseoir et surtout se relever du fond de la baignoire. Il permet d’ailleurs une toilette plus facile pour un auxiliaire de vie.

30 à 150 €

Mitigeur thermostatique : prévu pour l’usage de toute la famille, il est néanmoins tout indiqué dans un aménagement de salle de bain pour personne âgée. En effet, son réglage prédéfinit prévient le risque de brûlures que pourrait occasionner une manipulation distraite d’un robinet standard.

20 à 70 € hors pose

Pommeaux de douche à LED : changent de couleur en fonction de la température et diminuent aussi le risque de brûlure

30 à 60 € hors pose

Tapis anti-dérapant : Tout simples et peu onéreux, ces tapis sont utiles aux grands comme aux petits, et peuvent être placés dans la douche comme à sa sortie

10 à 50 €

Notez également que si vous faites remplacer une baignoire par une douche par exemple, il faudra aussi compter environ 200€ pour la dépose de l’ancien sanitaire.

Faites le devis de votre installation de douche.

2. Lavabo ou vasque

Du côté du lavabo, les personnes âgées se retrouvent souvent gênées par sa hauteur qui leur occasionne des douleurs dès qu’elles doivent rester quelques temps devant. Aussi, les constructeurs ont trouvé des parades :

Elément :

Prix moyen

Lavabo suspendu, sans meuble de rangement ni évacuation trop basse : permet d’installer un tabouret devant et d’éviter la station debout. Privilégiez un design simple et facile d’entretien.

50 à 150 € (hors pose)

Lavabo électrique à hauteur réglable : Ce modèle s’adapte à toutes les générations, des plus jeunes aux plus âgées. Son prix est plus élevé que les lavabos standards.

400 à 900 € (hors pose)

Mitigeur à longue poignée : Avec l’âge, saisir et manipuler une poignée de robinet peut être plus difficile qu’auparavant. Aussi, une poignée rallongée, voire d’une forme particulière peut pallier ce problème

120 à 200 €

3. Les WC :

Concernant les toilettes il existe également des solutions, lors qu’il devient difficile voire douloureux de se relever de la position assise :

 

 

 

Elément

Prix moyen

WC surélevés :

180 à 350 €

WC électriques à hauteur réglable :

2 500 à 5 000 € installation comprise

Rehausseur pour WC :

70 à 400 €

Barres d’appui : sur le même principe que la douche, une poignée sur le mur d’à côté peut permettre une assise facilitée.

15 à 100 €

4. Revêtements de salle de bain :

Parce qu’une fois sorti de la douche, il faut encore gagner sans encombre la porte de la salle de bain, et qu’un carrelage un peu vieillit ou mal adapté peut vite entrainer des glissades dangereuses, il existe également des revêtements spécialement conçus pour la sécurité des usagers :

  • Panneaux muraux pour raccorder le carrelage de la douche à celui de la salle de bain et éviter une esthétique « d’hôpital », important pour le bien-être de l’usager.
  • Marches antidérapantes si la douche comporte une marche
  • Revêtements de sol antidérapants pour toute la salle de bain :
    • Bandelettes à disposer dans la douche
    • Rouleau de lino antidérapant pour recouvrir le sol
  • Sol connecté qui prévient en cas de chute : plaque à disposer au m2. D’abord utilisé en maison de retraite et HEPAD, cette solution se démocratise. Mais son prix reste assez élevé : 2 500 € en moyenne pour une vingtaine de m2

Si certains de ces aménagements peuvent être installés par le particulier (barre de maintien, tabouret), la plupart des autres nécessitent de sérieuses connaissances et compétences. Faire appel à des professionnel pour ce chantier vous garanti un travail rapide (qui peut se passer longtemps de sa salle de bain ?), de qualité, avec une TVA réduite à 5,5%.

COMBIEN COUTE L’AMENAGEMENT D’UNE SALLE DE BAIN POUR PERSONNE AGEE

Prix moyen des fournitures et travaux :

La rénovation complète d’une salle de bain adaptée aux sénior (donc matériaux et sanitaires adaptés) coûte en moyenne 400 à 1 200 € du m². Donc de 2 400 à 10 800 € pour une salle de bain de taille moyenne (entre 6 et 9m2). Mais ce prix peut être allégé de façon considérable par certaines aides :

Les aides disponibles :

  • ANAH (Agence nationale de l’habitat) pour des travaux d’amélioration. L’ANAH propose des aides aux personnes âgées pour des travaux d’adaptation, nécessaires à une vie à domicile en autonomie et sécurité. Les critères d’éligibilité sont les revenus et le fait d’être propriétaire. L’ANAH distingue deux paliers (variant en fonction du nombre de personne au foyer) :
    • Ménages très modestes : aides jusqu’à 50% du montant total des travaux HT, avec un plafond de 7 000€
    • Ménages modestes : aides jusqu’à 35% du montant total des travaux HT, avec un plafond de 20 000
  • Les aides des caisses de retraites : Offrent des financements de 37à 65% du coût des travaux, dans un plafonnement à 3 500 €.
  • Les aides des collectivités territoriales : Proposent des aides, prêts, voire subventions selon des conditions définies localement.
  • Les aides fiscales : Des crédits d’impôt jusqu’à 25% du montant des travaux peuvent être octroyés en cas d’aménagement et installation d’équipements destinés à des personnes à mobilité réduite (personnes âgées ou porteuses de handicap)
  • Et bien-sûr, la TVA à 5,5% sous conditions (notamment l’emploi de professionnels agréés), pour des travaux d’adaptation du domicile aux personnes âgées
Formulez une demande de devis!
1
2 Mon projet:
3 Moi:
J’accepte les conditions générales du site et de ses partenaires.

Laisser un commentaire