Peinture anti-humidité : prix, avantages et fonctionnement

Faites-vous face à un problème d’humidité ou de condensation dans l’une des pièces dans votre logement ? Si oui, la peinture anti-humidité est une solution appropriée pour empêcher le développement des moisissures, des champignons et autres. Elle s’utilise à titre préventif ou curatif. À quoi sert la peinture anti-humidité ? Comment l’appliquer ? Quels sont les avantages et les inconvénients de la peinture anti-humidité ? Et quel est son prix d’application ? Cet article va aller dans les détails et répondre à vos questionnements.


Budget récapitulatif

À travers le tableau qui suit, découvrez tous les coûts liés à la pose de la peinture anti-humidité.

Types de peintures

Prix TTC

Prix de la pose

Peinture anti-humidité

19 à 25€/l

10 à 15 € /m²

Peinture anti-condensation

20 à 30€/l

Peinture anti-moisissure

25 à 35 € /m²

Enduit

2 à 5€/ m²

8 à 15€/ m²



Travaux

Prix TTC

Décapage d’une ancienne peinture (si nécessaire)

20 à 40€/ m²

Dépose de la faïence

20 à 30€/ m²

Dépose de tapisserie

10 à 15 € /m²

Dépose de lambris

20 à 25 € /m²

Dépose de papier peint

10 à 25€ /m²

Fermeture d’importantes fissures

20 à 25 € /m²

À quoi sert et comment fonctionne une peinture anti-humidité ?

La peinture anti-humidité est une peinture produite à base de résines acryliques en phase de solution aqueuse qui rend imperméable la surface sur laquelle elle est appliquée. Elle est souvent utilisée dans les espaces humides d’une conception ou d’une habitation. En effet, c’est grâce à la propriété de la résine acrylique qu’elle renferme que la peinture arrive à protéger le logement contre le développement des moisissures, des champignons, de l’apparition de taches d’humidités et des auréoles. Son application permet mêmement de prévenir les problèmes de condensation et de protéger le support de la vapeur d’eau.

La peinture anti-humidité est applicable à l’intérieur ou à l’extérieur d’une pièce de façon préventive ou curative. Notons que son utilisation est efficace dans le cas de petits problèmes d’humidité. Lorsqu’il est question d’un problème d’humidité plus important tels que : les fuites, les infiltrations et autres ; la peinture anti-humidité est déconseillée. Il est nécessaire de résoudre le problème avant tout.

La peinture anti-humidité pour les murs extérieurs (peinture hydrofuge de surface) laisse circuler l’air afin de favoriser l’évacuation de l’humidité intérieure. Quant à la peinture anti-humidité adapté pour les surfaces internes (peinture à effet filmogène), elle arrête la respiration et rend le mur totalement étanche ; c’est-à-dire imperméable à l’eau.

Préparation du support à peindre

Les travaux de préparation sont primordiaux avant de passer la peinture sur les supports. Cela commence notamment par l’examen de la cause de l’humidité du mur. Vu la complexité de cette tâche, il est convenable de laisser un professionnel réaliser le travail.

Si la cause de l’humidité requiert un important traitement, vous devez nécessairement assécher le mur. L’assèchement prend en général plusieurs mois, le temps que l’eau présente en sorte.
En revanche, lorsqu’il est question d’un problème simple comme la condensation, vous avez la possibilité de passer la peinture sans attendre que le support se sèche.

En plus de tout ce qui précède, avant la pose de la peinture vous avez l’obligation de nettoyer minutieusement le support et effectuer d’autres travaux préliminaires en fonction de l’état de dégradation des surfaces à peindre. Il s’agit notamment de :

  • dépoussiérer les différentes surfaces
  • lessiver, javelliser et rincer à l’eau pour enlever d’éventuelles taches de moisissures et autres débris
  • décaper l’ancienne couche de peinture au cas où elle s’effrite
  • poncer le mur si nécessaire avec du papier abrasif pour réparer les imperfections
  • appliquer un enduit pour reboucher les éventuels trous

Par surcroît les travaux de préparation du support peuvent impliquer la dépose de revêtement mural dans le cas où le support est couvert d’un autre type de revêtement autre que la peinture.

Le tableau qui suit donne la marge des différentes opérations :

Travaux

Prix TTC

Décapage de l’ancienne peinture

20 à 40€/ m²

Dépose de la faïence

20 à 30€/ m²

Dépose de tapisserie

10 à 15 € /m²

Dépose de lambris

20 à 25 € /m²

Dépose de papier peint

10 à 25€ /m²

Fermeture des fissures

20 à 25 € /m²

Enduit

30 à 35 €/m² (avec pose)

Prix d’application d’une peinture anti-humidité

Le prix d’une peinture anti-humidité oscille en fonction du fournisseur et de la catégorie de peinture. Elle s’achète à un prix compris entre 20 euros et 40 euros le litre. Avec un litre de peinture, vous pouvez couvrir entre 5 et 10 m² de surface par couche. Pour une surface de 20 mètres carrés, prévoyez entre 30 euros et 80 euros par couche. Habituellement, une seule couche est suffisant mais si vous optez pour deux couches alors le prix va être doublé et aura une incidence sur le coût finale.

Types de peintures

Prix TTC

Prix de la pose

Peinture anti-humidité

19 à 25€/l

10 à 15 € /m²

Peinture anti-condensation

20 à 30€/l

Peinture anti-moisissure

25 à 35 € /m²

En ce qui concerne le coût de la pose, elle varie entre 10 et 15 euros le mètre carré.

Avantages et inconvénients

La peinture anti-humidité est d’une grande utilité et regorge de plusieurs avantages. Néanmoins, elle présente quelques inconvénients dont il faut tenir compte.

Voici ses avantages :

  • la peinture anti-humidité s’applique sur les différentes sortes de surfaces tels que : le mortier, le ciment …
  • elle se retrouve sur le marché dans plusieurs palettes de couleurs et vous donne la possibilité de choisir selon vos goûts et vos envies
  • la peinture anti-humidité est facile d’entretien et lessivable avec de l’eau
  • elle est applicable sur un support humide ou sec
  • elle s’utilise pour les surfaces internes comme externes d’une habitation
  • la peinture anti-humide est facile d’application exactement comme une peinture ordinaire
  • elle a une double utilisation : soit comme sous-couche ou comme une couche de finition
  • elle a une durée de séchage relativement court.
  • elle participe à l’assainissement de la maison en empêchant le développement des moisissures et champignons sur les surfaces

Les inconvénients sont les suivants :

  • la peinture anti-humide est très polluante et engendre des conséquences négatives sur l’environnement et la santé humaine
  • elle émet de forte odeur déplaisant et surtout au cours du séchage
  • elle ne résout pas le problème d’humidité en entier mais en partie
  • le temps de séchage peut être relativement long et allé jusqu’à 12 heures
  • la peinture anti-humide contient des solvants inflammables
  • le nettoyage des outils est difficile après application de la peinture et se fait au White Spirit

Comment appliquer la peinture anti-humidité ?

L’application de la peinture anti-humidité est d’une aisance déconcertante comparativement aux autres types de peintures. Elle se pose facilement sur les différents supports à l’aide d’un rouleau ou d’une brosse. Dans le cas où votre mur est un peu mouillé, vous avez la possibilité de le peindre directement sans aucun dommage ou conséquence. Par contre, lorsque l’humidité est importante, vous devez attendre entre une et deux semaines avant d’appliquer la peinture.

Voici les différents travaux pour l’application d’une peinture anti-humidité :

  • rendre propre les surfaces d’application de la peinture avec de la brosse
  • nettoyer les moisissures et champignons grâce au javel
  • décaper l’ancienne peinture et/ou revêtement
  • mixer la peinture anti-humide
  • appliquer une sous-couche au besoin
  • attendre au moins 24 heures pour laisser sécher la sous-couche
  • passer une seconde couche de la peinture anti-humidité
  • laisser la peinture sécher pendant au moins une semaine

Après ce temps de séchage, vous pouvez faire une finition selon votre choix. La finition peut-être la pose d’un papier peint, d’un carrelage ou d’une peinture microporeuse.

Où utiliser la peinture anti-humidité ?

L’utilisation de la peinture anti-humidité ne se fait pas de façon hasardeuse. Elle s’applique préférentiellement pour certaines pièces précises. La peinture anti-humidité est convenable pour les supports d’une salle d’eau. Souvent dans ces genres de salles, vous allez remarquer la présence des moisissures, des champignons ou l’effritement de la peinture. Sur ce, le critère d’adoption de la peinture anti-humidité est en l’occurrence l’humidité du milieu.

On peut ainsi utiliser la peinture anti-humidité sur les murs de cuisine, de cave et de salle de bains. Elle est également exploitable pour les locaux qui ont des problèmes d’aération et pour étanchéifier les supports des façades extérieures.