Quel est le chauffage électrique le plus économique?

De par sa facilité de mise en œuvre, notamment, le chauffage électrique est très répandu dans les habitations. Pour réaliser des économies, vous pouvez choisir un radiateur à faible coût d’achat ou à faible coût de fonctionnement. Alors, dans cet article, découvrez comment choisir le radiateur électrique le plus économique !

Les prix du chauffage électrique

Il existe différents types de radiateurs électriques qui permettent d’assurer la bonne mise en température d’un logement.

Entre les coûts d’achat et ceux en lien avec leur installation, il faut alors prévoir, en amont, un budget minimum que nous allons vous aider à calculer en fonction de vos besoins et afin de déterminer, aussi, quel est le chauffage électrique le plus économique.

Le prix d’achat d’un radiateur électrique

Pour commencer, il faut savoir que le prix d’achat d’un radiateur électrique est fonction de son type. Ainsi, voici quelques indications à ce sujet :

Modèle de radiateur

Prix d’achat

Convecteur

20 à 300 €

Inertie

100 à 1 400 €

Panneau rayonnant

30 à 500 €

Plancher chauffant

40 à 50 € du m²

Le prix d’installation d’un radiateur électrique

Ensuite, il est indispensable de connaître, également, le prix d’installation d’un radiateur électrique par un professionnel.

Ainsi, il faudra compter une dépense de l’ordre de 30 à 350 € selon le type de technologie à mettre en place et l’importance des travaux à prévoir.

Parmi les critères qui impactent le chiffrage, il sera alors possible de tenir compte :

  • du nombre de radiateurs à installer
  • du type de radiateur
  • des tarifs du professionnel
  • de l’importance des travaux

Comment identifier le chauffage électrique le plus économique ?

On peut qualifier de chauffage électrique économique, un chauffage dont le prix d’achat et/ou le coût de fonctionnement est faible. Néanmoins, les radiateurs combinent rarement les deux caractéristiques.

C’est pourquoi, on pourra s’orienter vers un radiateur :

  • chauffage le plus economiqueA faible prix d’achat : dès lors qu’il a un usage ponctuel (ex : climat tempéré, maison de vacances…) ;
  • A faible prix de fonctionnement : dès lors qu’il a un usage courant. Néanmoins, avec l’électrique, on fait rarement des miracles puisqu’avec 1 kWh d’énergie électrique, vous produirez 1 kwh d’énergie thermique… et pas une de plus !

Dès lors, deux radiateurs électriques sortent du lot :

  • Radiateur à faible coût d’achat: le convecteur!
  • Radiateur à faible coût de fonctionnement: le radiateur à inertie!

Mieux comprendre les modèles de radiateurs électriques

Il existe plusieurs modèles de radiateurs électriques, que nous allons distinguer selon leur prix d’achat et leur prix de fonctionnement :

Modèle de radiateur

Prix d’achat

Prix de fonctionnement

convecteur

1/3

3/3

inertie

3/3

1/3

panneau rayonnant

1/3

3/3

plancher chauffant

3/3

 

Un peu plus en détail, voici quelques détails concernant chaque solution de chauffage électrique.

1°) Le convecteur (↘Achat)

Le convecteur chauffe l’air grâce à une résistance. Il engendre des mouvements d’air par convection.

Il s’agit d’un radiateur qui aspire, par le bas, l’air de la pièce pour le réchauffer puis qui la restitue en l’expulsant vers le haut.

Ses plus:

  • Le convecteur est le radiateur le moins cher !
  • Il atteint rapidement la température souhaitée.

Ses moins:

  • Néanmoins, il assèche l’air et engendre un mauvais confort thermique.
  • De plus, son coût de fonctionnement est élevé. C’est pourquoi on l’utilise comme chauffage d’appoint.

Son prix:

En moyenne, comptez entre 20 et 200 €.

2°) Le radiateur à inertie ou accumulation (↘Fonctionnement) :

Il utilise la capacité d’accumulation d’un matériau (solide ou liquide) pour « stocker » la chaleur, avant de la diffuser lentement.

radiateur inertie solide

Le radiateur à inertie accumule la chaleur, puis la restitue progressivement. Ici, radiateur à inertie solide

Ses plus:

  • Il offre une chaleur douce et homogène, et vous permettra de profiter des tarifs nuit d’EDF (moins élevés que le jour).
  • Ce radiateur est idéal pour un chauffage régulier.
  • Il offre un excellent confort de chauffe.

Ses moins:

  • Il prend du temps pour réchauffer une pièce.
  • Il est plus cher à l’achat, et il peut être relativement encombrant.

Son prix:

En moyenne, comptez entre 200 et 1 000 €.

Exemples: 230 € pour un radiateur de 1 kW, 450€ pour un radiateur de 2 kW.

3°) Le panneau rayonnant :

Il chauffe avec le même principe que le soleil (rayonnement).

radiateur electrique rayonnement

Le panneau rayonnant réchauffe sur le même principe que le soleil. Ce n’est pas l’air ambiant qu’il réchauffe, mais les objets de la pièce!

Ses plus:

  • Il est très abordable, et facile à installer.
  • De plus, les panneaux sont vendus dans une grande variété de design.
  • Il offre une chaleur instantanée.
  • Le confort de chauffe est excellent sans brassage d’air (contrairement au convecteur).

Ses moins:

Tout comme le convecteur, il tend à assécher l’air.

Son prix:

En moyenne, comptez entre 30 et 500 €.

Exemples: 90€ pour un radiateur de 1,5 kW, 160€ pour un radiateur de 2 kW.

4°) Le plancher chauffant :

C’est un système de chauffage par le sol.

Il peut être électrique, ou relié au chauffage central (modèle hydraulique).

Ses plus:

Il offre un confort de chauffe agréable.

Ses moins:

Il est compliqué et onéreux à installer !

Son prix:

  • électrique : 60 à 300 € par m²
  • hydraulique : 30 à 100 € par m²

Choisir une puissance adaptée = radiateur économique!

Il est important de bien choisir la puissance de son radiateur.

En effet, c’est ce choix qui permettra de disposer, ensuite, de la bonne température dans le logement tout en limitant la dépense d’achat et d’énergie.

radiateur maisonFaire le bon choix évite la surchauffe d’un modèle trop puissant ou, a contrario, le manque de chauffe d’une version qui ne le serait pas assez. Dès lors, calculer la puissance nécessaire devient indispensable.

Et, lorsqu’il est question de savoir quelle est la puissance moyenne nécessaire par m², 3 critères principaux sont à considérer. Il s’agit des éléments suivants :

  • la surface du logement et, par conséquent, le volume à chauffer : il faut donc déterminer le volume de ce logement en m3.
  • l’isolation du logement : plus elle est performante et moins le logement a besoin de chauffage puisque les déperditions seront moindres.
  • le secteur géographique : ce dernier apporte des indications quant au climat local.

Par ailleurs, il est à noter que, dans le cas de pièces d’une surface de plus de 30 m², il est recommandé d’installer plusieurs points de chauffe pour une meilleure répartition de la chaleur.

Ainsi, s’il faut par exemple 3 000 Watts pour la totalité de la surface à prendre en charge, il sera judicieux de prévoir 2 radiateurs de 1 500 Watts chacun.

De plus, la destination de la pièce et les besoins particuliers de ses occupants impactent également le choix de la puissance. Pour exemple, une chambre est généralement moins chauffée qu’un salon. Mais la chambre d’un bébé sera plus chauffée que celle d’un adulte.

Existe-t-il des aides pour un radiateur électrique ?

Certaines aides peuvent permettre d’alléger le budget de remplacement de radiateurs électriques.

Vous l’aurez compris, c’est en rénovation qu’il est donc possible de bénéficier d’aides financières. L’objectif est alors de passer de radiateurs peu performants et généralement assez énergivores à des appareils plus économiques et efficaces.

Dès lors, les CEE, à savoir les Certificats d’Économie d’Énergie, visent à aider les ménages à effectuer certains travaux de rénovation en vue d’améliorer le logement et de réduire la consommation d’énergie.

Ce sont, ici, les fournisseurs d’énergie qui sont sollicités par l’Etat à encourager ces ménages à investir. Et cela passe par des aides de l’ordre de 50 à 130 € par radiateur changé.

Radiateur électrique ou chauffage central? Que choisir?

Parmi les nombreux questionnements auxquels vous vous opposez très certainement se trouve celui de savoir quels sont les avantages et inconvénients du chauffage électrique face à un système de chauffage central. Voici quelques indications à ce sujet :

Type de chauffage

Avantages

Inconvénients

chauffage décentralisé

les différents radiateurs sont indépendants

ils produisent et restituent leur propre chaleur

l’installation est plus simple que celle d’un chauffage central

ce type de chauffage est à privilégier si:

  • la région est chaude et requiert donc peu de chauffage, y compris lors de la saison hivernale
  • l’installation est prévue dans une résidence secondaire
  • l’installation est prévue dans un logement locatif
  • plus énergivore

chauffage central

  • confort de chauffe supérieur
  • réduction de la consommation énergétique
  • permet des économies financières
  • l’installation est plus complexe car elle nécessite une mise en réseau du système de chauffage

Trouver un électricien pour installer un chauffage électrique

Si vous le souhaitez, vous pouvez solliciter les services d’un professionnel, électricien, pour vous accompagner tant dans le choix que dans l’installation de votre chauffage électrique.

Des frais de main d’œuvre seront à ajouter à votre budget ; mais contacter un électricien peut vous apporter certains avantages :

  • Des conseils dans le choix du modèle de chauffage qui sera le plus adapté à vos attentes
  • Des conseils sur le meilleur emplacement pour une efficacité maximum
  • Une installation respectant les normes électriques et les normes de sécurité

N’hésitez donc pas à contacter plusieurs électriciens afin d’obtenir plusieurs devis ! Vous pourrez comparer leurs offres, faire jouer la concurrence, et ainsi obtenir la meilleure prestation au meilleur prix.

Formulez une demande de devis!
1
2 Mon projet:
3 Moi:
Je souhaite recevoir par email les informations des partenaires pour m’aider dans mes projets de travaux.

Laisser un commentaire