Prix de la rénovation d’une cuisine

Votre cuisine est vieillotte et vous aimeriez lui donner un coup de neuf ? L’ouvrir sur le salon ? Opter pour un aménagement plus fonctionnel ? Vous trouverez sur notre site toutes les informations nécessaires pour réussir votre projet. Découvrez le prix au mètre carré d’une rénovation de cuisine ainsi que tous nos conseils pour choisir meubles et revêtements. Bonne lecture !

Prix cuisine

Prix d’une rénovation de cuisine

Faire rénover sa cuisine coûte entre 150 et 1.000€ par m².

Cela dépend en fait de l’ampleur des travaux. On distingue en effet trois types de rénovations :

  • La rénovation légère (ou rafraichissement) : elle peut être effectuée par un particulier car elle ne demande pas de connaissances trop spécifiques. Il s’agit par exemple de repeindre les murs ou le mobilier existant, changer la déco de la pièce, ajouter des luminaires…

    Son coût ? 150-300€ par m².

  • La rénovation moyenne, quant à elle, peut nécessiter l’intervention d’un professionnel car elle n’est pas à la portée du premier bricoleur venu : dépose de carrelage, installation d’un nouveau revêtement, remplacement du mobilier et d’une partie de l’électroménager.

    Son coût ? 500-700€ par m².

  • Enfin, la rénovation lourde (aussi appelée « rénovation complète »), se fait obligatoirement avec l’aide d’une entreprise spécialisée et les travaux peuvent  durer jusqu’à trois semaines du fait de leur complexité.
    Lorsqu’on rénove entièrement une cuisine, on peut être en effet amené à effectuer une refonte de l’électricité et de la plomberie, un changement complet de l’électroménager et du mobilier, voire une modification de la structure même de la cuisine (ouverture sur le salon avec abattage d’un mur porteur, création d’une fenêtre…).

    Son coût ? 700-1.000€ par m².

Voici de quoi vous donner une idée plus précise du coût des différents travaux de rénovation :

Type de travaux

Prix

Dépose ancienne cuisine

60-90€ par m²

Peinture murs

50-150€ par m²

Pose carrelage

30-65€ par m²

Abattage cloison

10-30€ par m3

Abattage mur porteur

50-80€ par m3

Création fenêtre

1.500-3.000€ (par fenêtre)

D’autres paramètres entrent en ligne de compte pour déterminer le prix de vos travaux de rénovation :

  • L’état initial de votre pièce (votre électricité est-elle aux normes ? Qu’en est-il de la plomberie ? Le mobilier peut-il être rénové ou doit-il entièrement être remplacé ? Et les revêtements ?)
  • Le type de matériaux que vous souhaitez (cuisine haut de gamme, de luxe ?)
  • Le tarif propre à chaque professionnel.

Pour ce dernier point, il est fortement conseillé de demander des devis : vous éviterez ainsi les mauvaises surprises et pourrez choisir la proposition la plus adaptée à vos envies et à votre budget.

Rénovation : bien choisir les divers équipements de sa cuisine

Si votre budget est limité, vous pouvez vous contenter de relooker votre vieux mobilier de cuisine. Il suffit pour cela de soigneusement décaper toute la surface (pour ôter la poussière et les taches) puis de poncer (pour enlever les couches de vernis), et enfin, d’appliquer une couche de peinture de votre choix. Il existe pour cela des peintures conçues spécialement pour les pièces humides.

Si vous préférez tout changer pour une cuisine neuve, vous pouvez acheter séparément chaque élément, ou vous tourner vers les cuisines équipées.

La cuisine équipée

Il s’agit d’une cuisine prête à l’emploi, parfois même fournie avec de l’électroménager.

Ce type d’installation comprend un évier, un plan de travail, un espace cuisson, des rangements…et coûte entre 1.000 et 100.000€.

Pourquoi une si grande différence de prix ? Tout simplement parce qu’il existe plusieurs types de cuisine équipée, de la simplicité d’une cuisine premier prix vendue en kit, au grand luxe d’une cuisine créée spécialement pour vous puis installée par un professionnel.

Type de cuisine équipée

Détails

Prix

Premier prix

– Cuisine en kit.

– Matériaux de qualité moyenne. 

– Livraison non comprise

– A installer soi-même

1.000-3.000€

Moyenne gamme

– Plus de coloris et de styles que pour la cuisine d’entrée de gamme.

– Matériaux et finitions de qualité supérieure.

– La livraison et la pose ne sont pas comprises.

3.000-10.000€

Haut de gamme

– Cuisine de très bonne qualité, durable et personnalisable grâce au large panel de styles, de finitions, de teintes…

– Livraison et pose presque systématiquement proposées au moment de la vente.

10.000-20.000€

Luxe

-Matériaux nobles.

-Cuisine sur-mesure avec suivi personnalisé, de l’achat à la pose.

-Ce sont le plus souvent des cuisines dites « intégrées » où l’électroménager est inclut dans le mobilier pour un style impeccable.

20-000-100.000€

Si vous ne souhaitez pas remplacer l’intégralité de votre cuisine, il est possible de changer les quelques  éléments défaillant.

Pour vous aider à vous projeter, nous vous les énumérons ci-dessous, en précisant leur prix.

L’évier

Il peut être en inox, en céramique, en résine…et coûte entre 30 et 300€, selon ses dimensions et le matériau qui le compose.

A titre d’exemples :

Modèles d’évier

Prix

A cuve unique

30-150€

A deux cuves

70-300€

Si vous lavez votre vaisselle à la main, il est fortement conseillé de vous diriger vers un modèle à deux cuves, cela vous facilitera la tâche.

Notez qu’il faudra aussi acheter un robinet, ce qui ajoute entre 50 et 150€ à la facture !

Quant à la pose d’un évier par un pro, elle coûte en moyenne 150€.

A la recherche d’un chiffrage précis ? Cliquez ici !

Le plan de travail

Il doit résister à l’eau, aux chocs, aux taches, aux coups de couteaux, aux plats brûlants et aux produits ménagers, il convient donc de bien le choisir et de ne pas hésiter à y mettre le prix.

Comptez entre 10 et 500€ par m².

Cet écart de prix est dû à la variété de matériaux disponibles : carrelage, corian, acrylique, granit, bois, résine, béton…il y en a pour tous les budgets, et tous les goûts !

Type de plan de travail

Avantages et inconvénients

Prix au m²

Stratifié

  • Bon marché
  • Mais hélas peu durable (il supporte mal l’humidité et la chaleur)

30-350€

Carrelé

  • Choix étendu en matière de coloris et de motifs. Bonne résistance à la chaleur, à l’humidité et aux taches. Très facile d’entretien.
  • En revanche, les joints ont tendance à s’encrasser et le plan 

de travail carrelé risque de donner un aspect un peu vieillot à votre cuisine.

50-250€

En verre trempé

  • Hygiénique car non poreux, le verre est également très facile d’entretien.
  • Hélas, sa pose est délicate en raison de sa fragilité, et il craint les chocs thermiques.

50-300€

En inox

  • C’est une solution très esthétique. De plus, l’inox étant non poreux, c’est une option idéale en termes d’hygiène. Il est également très résistant.
  • Toutefois, il se raye facilement et les traces de doigts ont tendance à y être très visibles. Certains produits d’entretien, trop abrasifs, ne peuvent pas être utilisés sur de l’inox. 

80-300€

En bois

  • Le plan de travail en bois rend votre cuisine accueillante et chaleureuse. On aime son aspect traditionnel, sa résistance à la chaleur et le fait qu’il vieillisse bien.
  • Toutefois, il demande un entretien régulier et n’est pas des plus hygiéniques car il est difficile à nettoyer en profondeur.

100-600€

En granit

  • Extrêmement résistant, on aime également son aspect décoratif.
  • Il craint l’eau et il est donc nécessaire de le traiter pour le rendre hydrofuge. Son prix élevé peut également décourager.

200-350€

En pierre de synthèse

  • Très  esthétique, la pierre synthétique ne craint rien : ni l’eau, ne les taches, ni les coups ou encore la chaleur.
  • Son seul inconvénient est son prix, très élevé.

500-1.000€

Les meubles de rangement

Nécessaires à l’organisation de votre pièce, les meubles de rangements vous permettent d’entreposer vaisselle, casseroles et denrées alimentaires à l’abri de la poussière.

Choisissez-les faciles à nettoyer et résistants à l’humidité.

L’électroménager

A tout cela, vient s’ajouter ce qu’on regroupe sous le terme « électroménager », à savoir : le lave-vaisselle, le réfrigérateur, le congélateur, le sèche linge, la hotte…Plus ou moins indispensables, ces éléments viennent meubler votre cuisine et vous servent au quotidien.

Là encore, les prix sont très variables :

  • Entre 150 et 1.000€ pour un réfrigérateur.
  • 200-1.500€ pour un four encastrable.
  • Environ 600€ pour un lave-vaisselle.

Tout dépend de la marque vers laquelle vous vous tournez, des options que vous souhaitez etc.

Maintenant que vous savez comment meubler votre future cuisine, passons à la question des revêtements.

Quels revêtements pour une cuisine ?

On se retrouve encore et toujours face aux mêmes problématiques : l’humidité, les taches, un entretien fréquent…

Prix d’un revêtement mural de cuisine

Carrelage et peinture sont les deux solutions les plus répandues.

Le plus souvent, on pose du carrelage au dessus de l’évier et du plan de travail : c’est ce qu’on appelle une crédence. Dans le reste de la pièce, on opte pour de la peinture spéciale pièce humide, facilement lessivable.

 

Prix d’achat (au m²)

Prix de pose (au m²)

Peinture pour cuisine

10-20€

20-35€

Carrelage

30-70€

30-60€

Pour en savoir plus sur les revêtements muraux pour cuisine :

Prix d’un revêtement de sol pour cuisine

Pour le sol de cuisine, on retrouve notre star des pièces humides : le carrelage.

Toutefois, il existe des alternatives comme le pvc, le jonc de mer, le béton ciré ou même le parquet !

Le prix de votre revêtement dépendra du modèle choisi, car les variations de prix sont énormes comme vous pouvez le constater :

Type de revêtement de sol

Prix au m²

PVC spécial pièce humide

2-50€

Jonc de mer

7-40€

Stratifié

10-50€

Carrelage grès cérame

20-150€

Parquet massif

50-200€

Béton ciré

100-180€

Besoin de plus d’infos sur les revêtements de sol pour cuisine ? Toutes les infos dont vous avez besoin sont ici : 

Vous l’avez meublée et décorée, maintenant il faut la chauffer !

Comment chauffer sa cuisine?

Pour chauffer votre cuisine, plusieurs options s’offrent à vous : nous vous les présentons succinctement mais si vous souhaitez davantage d’informations vous pouvez vous rendre ici : 

Prix d’un radiateur

Il existe de nombreux modèles de radiateurs électriques :

  • Le convecteur : il récupère l’air frais de la pièce et le chauffe avec une résistance. Il est très abordable mais peu économique à l’usage et il assèche l’air ambiant.
  • Le radiant : il chauffe par rayonnement avec des infrarouges. Ils peuvent engendrer une sensation de brûlure et n’ont pas d’inertie (c’est-à-dire qu’ils cessent de diffuser de la chaleur dés qu’on les éteint).
  • Le radiateur à inertie : il chauffe la pièce via une résistance mais stocke ensuite la chaleur ainsi produite, soit dans un liquide caloporteur, soit dans un solide (pierre, céramique etc.) 
  • Le soufflant : il est capable de chauffer rapidement une pièce de petite taille mais il consomme beaucoup ; on l’utilise donc ponctuellement, dans une salle de bain le plus souvent, comme chauffage d’appoint.

Si l’idée d’installer un radiateur électrique ne vous convient pas, vous pouvez opter pour un poêle.

Prix d’un poêle

Il existe trois grands types de poêle qui fonctionnent au bois, au gaz ou à l’éthanol.

Les prix varient en fonction des modèles et chacun a ses avantages et ses inconvénients.

Type de poêle

Avantages/Inconvénients

Prix moyen

A bois

  • Esthétique et économique à l’usage.
  • Espace de stockage nécessaire et création d’un tuyau d’évacuation pour les fumées.

1.500-3.000€

A gaz

  • Efficace et pas de stockage.
  • Moins esthétique que le poêle à bois. Création d’un conduit d’évacuation.

70-500€

A l’éthanol

  • Pas de stockage, pas d’évacuation. Esthétique agréable.
  • Peu puissant.

300-1.000€

Si le poêle ne vous séduit pas non plus, il vous reste le plancher chauffant.

Qu’en est-il du plancher chauffant ?

Comptez entre 50 et 100€ par m², pour votre plancher chauffant.

Quant à sa pose elle coûte entre 40 et 70€ par m² s’il s’agit d’un modèle électrique ; et environ 100€ par m² pour un plancher chauffant hydraulique.

Dans ce dernier cas, prévoyez aussi un budget d’entretien annuel.

Il est tout à fait possible d’installer un chauffage de ce type dans une cuisine mais il est inutile de placer des émetteurs de chaleur sous les meubles et l’électroménager : la chaleur ne se diffuserait pas correctement.

Ouvrir sa cuisine sur le salon : une bonne idée ?

Pour votre cuisine, vous avez le choix entre trois options :

  • La cuisine fermée, qui est une pièce parfaitement indépendante des autres.
  • La cuisine ouverte sur le salon.
  • La cuisine semi-ouverte, séparée  du salon par une demi-cloison ou par une porte coulissante.

Chaque solution a ses points forts et ses points faibles.

  • La cuisine ouverte offre une atmosphère chaleureuse, vous permettant de cuisiner tout en surveillant vos enfants ou en discutant avec vos invités.
  • La cuisine fermée limite la diffusion d’odeurs de cuisson et de nuisances sonores, dans le reste de la maison.
  • La cuisine semi-ouverte apparaît comme un compromis judicieux, à la fois chaleureuse et intimiste.

Si vous souhaitez ouvrir votre cuisine sur votre salon, il va falloir abattre (totalement ou partiellement) un mur.

Le coût de l’opération varie selon que celui-ci soit porteur, ou non.

Type de travaux

Prix

Abattage d’une simple cloison

10-30€ par m3

Abattage d’un mur porteur

50-80€ par m3

Mise en place d’une porte coulissante par un pro

200-500€

Il nous reste à aborder un sujet crucial : la lutte contre l’humidité.

3 conseils pour lutter contre l’humidité

On le répète depuis le début de cet article : la cuisine est une pièce humide. Or, l’humidité a tendance à faire des dégâts : odeur désagréable, moisissures, taches, gondolement etc.

Pour lutter contre l’excès d’humidité, il est nécessaire de veiller à une aération régulière de la pièce.

Idéalement, il vous faudrait une fenêtre pour pouvoir renouveler facilement l’air ambiant.

Percer une fenêtre dans sa cuisine

Posséder une fenêtre dans sa cuisine présente bien des avantages esthétiques mais surtout, cela vous permet d’aérer aisément au quotidien.

Il vous faut compter environ 2.000€ pour faire percer un mur en vue d’installer une fenêtre.

Ajoutez à cela le coût de la fenêtre en elle-même :

  • Entre 150 et 400€ pour du PVC.
  • 300-600€ pour une fenêtre en bois.
  • Jusqu’à 900€ pour une fenêtre Alu/bois.

Besoin de plus d’infos sur les portes et fenêtres de cuisine ? C’est par ici :

Sachez que même si vous possédez une fenêtre, vous devez compléter l’aération de votre pièce en installant une VMC.

Prix d’une VMC

Il existe deux types de VMC : à simple et double flux.

La VMC simple flux expulse vers l’extérieur l’air vicié qu’elle extrait des pièces humides.

La VMC double flux récupère l’air sain extérieur (qu’elle réchauffe avant de le distribuer) en plus d’extraire l’air vicié.

La VMC double flux est plus perfectionnée et plus efficace que le modèle simple flux, mais elle est aussi plus chère :

 

Prix hors pose

Prix pose par un pro

VMC simple flux auto-réglable

50-350€

300€

VMC simple flux hydro-réglable

150-400€

500€

VMC double flux

400-2.500€

1.500€

 

Si vous ne parvenez pas  à venir à bout de vos soucis d’humidité, vous pouvez faire l’acquisition d’un déshumidificateur d’air.

Vous en trouverez autour d’une centaine d’euros.

Passons maintenant à la dernière partie de notre article : la cuisine adaptée aux personnes handicapées.

Une cuisine pour tous ? La cuisine PMR

Il est inconfortable pour une personne à mobilité réduite, d’utiliser une cuisine qui n’est pas faite pour elle : les meubles ne sont pas à la bonne hauteur, la table, le plan de travail et l’évier sont inaccessibles, la robinetterie et les interrupteurs trop difficiles à manipuler…bref, cuisiner, prendre ses repas ou encore faire la vaisselle est une véritable épreuve.

Il est aujourd’hui tout à fait possible de créer une cuisine aménagée en fonction du handicap de la personne à qui elle est destinée.

Par exemple, pour quelqu’un qui se déplace en fauteuil roulant, on va faciliter ses manœuvres en ménageant un couloir de circulation autour de la table, du plan de travail… On va également mettre tout à sa hauteur (rangements, plaques de cuisson, évier…) pour qu’il n’ait pas besoin de se contorsionner.

Ces aménagements ne concernent pas seulement les personnes en fauteuil mais aussi les personnes âgées qui ne peuvent pas rester longtemps debout, les personnes malvoyantes etc. Renseignez-vous pour savoir quelles possibilités s’offrent à vous !

Pour en savoir plus sur la cuisine adaptée aux personnes à mobilité réduite, rendez-vous ici.

Désormais, vous savez tout sur la rénovation de cuisine. Il ne vous reste plus qu’à vous tourner vers une entreprise sérieuse et proche de chez vous.

Formulez une demande de devis!
1
2 Mon projet:
3 Moi:
Je souhaite recevoir par email les informations des partenaires pour m’aider dans mes projets de travaux.