Verre trempé : prix, avantages et inconvénient

Le verre trempé est réputé pour sa solidité. De la protection de vos smartphones et tablettes au déploiement dans les ustensiles de cuisine, les fenêtres, les aquariums et les portes de douche, le verre trempé est également apprécié pour sa polyvalence. Dans ce guide, voyons ses principaux avantages, ses inconvénients, son fonctionnement et surtout le budget à prévoir pour en bénéficier.

Rampe en verre trempé

Budget récapitulatif

Types de verre trempé

Caractéristique

Prix hors pose

Prix avec pose

Clair

Avec une teinte verdâtre ou bleuâtre

40 à 60 €/m²

150 à 200 €/m²

Faible teneur de fer

5 fois plus résistantes par rapport à un verre recuit

70 à 90 €/m²

170 à 250 €/m²

Givré

Résistant et protège l’intimité

65 à 85 €/m²

160 à 220 €/m²

Bronze

Avec une teinte cuivrée et peu de réflexion éblouissante

70 à 100 €/m²

170 à 250 €/m²

Gris

Utilisé pour contenir la transmission de la lumière

100 à 130 €/m²

200 à 300 €/m²

Prix de verre trempé par

Remarques

Prix hors pose minimum

Prix hors pose maximum

Forme de découpe

Plus la forme est complexe, plus le prix augmente

40 à 60 €/m²

70 à 100 €/m²

Épaisseur

entre 4 et 15 mm

40 à 150 €/m²

150 à 300 €/m²

Prix de porte et de fenêtre équipée de verre trempé

Notes

Prix en construction

Prix en rénovation

Porte

épaisseur de 8 à 10 mm/dimension standard

120 à 160 €/m²

200 à 300 €/m²

Fenêtre

épaisseur de 8 à 10 mm/dimension standard

130 à 150 €/m²

250 à 320 €/m²



Coût de main-d’œuvre selon le type de fenêtre

Vitrage simple

100 à 250 € par fenêtre

Double vitrage

150 à 300 €

Bow-window

180 à 250 €/m²

Bay-windows

200 à 320 €/m²

Fenêtres à auvent

250 à 450 € par fenêtre

Baies vitrées

200 et 500 €

Coût de main-d’œuvre selon le type de cadre

Aluminium

300 à 600 €/m²

Composite

150 à 500 €/m²

Vinyle

200 à 550 €/m²

Fibre de verre

350 à 750 €/m²

Verre trempé : principe et fonctionnement

Fabriqué selon un processus de chauffage extrême et de refroidissement rapide, le verre trempé est beaucoup plus dur que le verre standard. Le verre recuit ordinaire subit un processus de trempe thermique qui augmente sa résistance et modifie sa composition pour se briser différemment.

Le verre est chauffé dans un four à plus de 400°C, puis rapidement refroidi à l’aide de jets d’air à haute pression. Cela refroidit les couches externes du verre beaucoup plus rapidement que les couches internes, de sorte que lorsque l’intérieur refroidit, il s’éloigne des couches externes. En conséquence, l’intérieur reste dans un état de tension, tandis que l’extérieur entre dans un état de compression. Ces forces concurrentes sont ce qui rend le verre trempé beaucoup plus résistant que le verre recuit.

En raison du processus de trempe, lorsque ce type de verre est brisé, il se brise en petits morceaux arrondis au lieu d’éclats tranchants et déchiquetés. Le verre ordinaire non traité est connu pour se briser en morceaux pointus appelés éclats, qui sont une cause importante de blessures dans les cas de conditions météorologiques extrêmes ou d’attaques comme les explosions de bombes. Le verre trempé est souvent appelé « verre de sécurité » pour sa capacité à prévenir les éclats et à assurer la sécurité des occupants du bâtiment.

Les principaux avantages du verre trempé

Pour apprécier davantage le verre trempé, voici les avantages de leur utilisation et pourquoi vous devriez envisager de les avoir pour votre maison :

  • Sécurité améliorée : Comparé au verre ordinaire, le verre trempé ne se brise pas en éclats tranchants qui causent des coupures profondes.
  • Durable : Le verre trempé résiste aux coups, aux rayures et même aux vents violents, ce qui le rend idéal pour les immeubles de grande hauteur.
  • Résistant à la chaleur : sa capacité à résister à des températures élevées lorsqu’il est exposé à la chaleur le protège de la casse.
  • Variété d’applications : En raison des caractéristiques susmentionnées du verre trempé, il est devenu un excellent choix de matériau pour différentes conceptions, y compris les structures en verre sans cadre.
  • Conception créative : Le verre trempé peut compléter le style de maison que vous choisissez en raison de la disponibilité d’options à motifs. Vous pouvez opter pour des styles en verre clair, dépoli, à motifs ou même gravés.

Inconvénients du verre trempé

L’un des principaux avantages du verre trempé, sa capacité à se briser en minuscules cailloux, peut également être considéré comme un inconvénient. Étant donné que le verre est conçu pour se briser entièrement lors de l’impact, il peut poser un risque pour la sécurité. Les intrus motivés peuvent trouver plus facile d’entrer, car une seule force peut faire tomber toute la fenêtre.

De plus, il est impossible de redimensionner, recouper ou remodeler le verre trempé une fois qu’il a subi le processus de trempe. Tout dimensionnement doit avoir lieu avant que le verre recuit ne soit traité, car une fois trempé, il est trop susceptible de se casser pour être coupé ou ajusté. Des dommages à n’importe quelle partie de celui-ci entraîneront l’éclatement de la feuille de verre entière, de sorte que la précision et les versements personnalisés sont essentiels à l’utilisation de verre trempé.

Si ces inconvénients semblent être un facteur décisif pour vous, sachez qu’il existe d’autres traitements de fenêtre qui offrent une alternative solide au verre trempé.

Coût du verre trempé

Le coût du verre trempé dépendra de l’entreprise qui le fabrique, de la taille et si des coupes personnalisées sont nécessaires.

Prix du verre trempé selon la forme souhaitée

La forme du verre aura un impact sur son prix. En effet, la technique de découpe pour une forme en rectangle/carrée sera plus facile qu’une encoche en demi-cercle par exemple.

Forme

Prix hors pose

Rectangulaire ou carré

À partir de 40 €/m²

Triangle rectangle

À partir de 50 €/m²

Trapèze

À partir de 55 €/m²

Triangle équilatéral

À partir de 65 €/m²

Quart-de-rond

À partir de 80 €/m²

Rond

À partir de 90 €/m²

Un vitrage sur mesure sera généralement plus cher, en fonction de vos besoins. Pour des formes non conventionnelles et plus spécifiques, le prix peut augmenter jusqu’à 200 €/m². Si vous souhaitez acheter en ligne, prévoyez un frais de transport qui variera en fonction du trajet.

Prix du verre trempé selon l’épaisseur

Sur le marché, vous avez généralement le choix entre 4 et 15 mm d’épaisseur, avec un prix variant entre 40 et 300 €/m². Si vous souhaitez commander une forme particulière, il suffit d’ajouter le prix selon la forme ci-haut.

Épaisseur

Prix hors pose

4 mm

40 à 50 €/m²

6 mm

60 à 70 €/m²

8 mm

80 à 90 €/m²

10 mm

110 à 120 €/m²

12 mm

150 à 180 €/m²

15 mm

200 à 300 €/m²

 

Prix selon les différents types de verre trempé

Il existe plusieurs types de verre trempé que vous devez prendre en compte avant de commencer votre projet de construction ou de rénovation. Voici les modèles les plus vendus sur le marché :

  • Clair : bien que le nom indique clair, il porte une teinte verdâtre ou bleuâtre, et il est moins cher que les autres types de verre. Son prix varie entre 40 et 60 €/m².
  • Faible teneur en fer :  type de verre trempé le plus durable et plus cher que le verre transparent. Il est 5 fois plus résistant par rapport à un verre recuit et présente une probabilité d’auto-explosion très faible grâce au technique de trempage thermique. Le prix d’un verre trempé à faible teneur en fer de 6 mm d’épaisseur coûte environ 70 à 90 €/m².
  • Givré : le verre est sablé après avoir été trempé, ce qui le rend excellent si vous souhaitez allier sécurité et intimité. La principale caractéristique est l’opacité et la capacité de rester longtemps sans bavure. Prévoyez un budget entre 65 et 85 €/m² pour un verre dépoli trempé.
  • Bronze : ceux-ci sont principalement utilisés à des fins décoratives uniquement. Il est livré avec une teinte cuivrée et peu de réflexion éblouissante. Son prix va de 70 à 100 €/m² pour une épaisseur variant entre 4 à 12mm.
  • Gris : il est le plus couramment utilisé pour les fenêtres, il s’agit d’un verre sodocalcique teinté principalement utilisé pour contenir la transmission de la lumière. En outre, ceux-ci se présentent sous différentes formes : cercle, ovale elliptique, rectangle, coins ronds, carré et bien d’autres. Il est disponible en 4mm, 6mm, 8mm, 10mm pour un tarif allant de 100 à 130 €/m².

Prix de porte et de fenêtre équipée de verre trempé

Si vous souhaitez installer des portes et des fenêtres avec du verre trempé pour votre nouvelle maison ou si vous souhaitez changer complètement vos portes et fenêtres existantes, prévoyez un budget de 120 à 160 €/m² pour une épaisseur de 8 à 10 mm.

Une fenêtre en verre trempé vous offrira de nombreux avantages. En effet, même s’il est cassé, les fragments ne présenteront presque pas de danger pour l’homme. Son prix varie entre 130 et 150 € le mètre carré.

Par ailleurs, la sécurité est le principal avantage des portes en verre trempé. Le verre trempé est beaucoup plus résistant que le verre ordinaire. Le processus utilisé pour le fabriquer provoque une liaison plus forte entre les molécules du verre. Prévoyez un budget de 120 à 160 €/m² pour ce genre de porte.

Si votre projet est de changer vos portes et fenêtres actuelles, vous devez prévoir un budget supplémentaire, car il faut enlever les anciennes menuiseries.

Coût de pose de verre trempé

Lorsqu’il s’agit d’installer du verre trempé, il faut savoir s’il s’agit d’une nouvelle installation ou d’une rénovation. Pour cette dernière, il peut également s’agit d’un changement de verre ou de fenêtre/porte. Pour une nouvelle construction, l’architecte doit faire le point avec tous les artisans intervenant dans la pose dans le but de respecter les standards obligatoires de la réglementation thermique en vigueur (RT 2012).

Coût de main-d’œuvre selon le type de fenêtre

Le coût d’installation et le coût du verre dépendent en grande partie des types de fenêtres sur lesquelles le verre doit être installé.

  • Vitrage simple : il s’agit de fenêtres de base que l’on trouve le plus souvent dans les vieilles maisons. L’artisan sera payé entre 100 et 250 € par fenêtre pour ce genre d’intervention.
  • Double vitrage : En raison de leur nature plus épaisse, les fenêtres à double vitrage offrent une meilleure isolation. La rémunération du professionnel variera entre 150 et 300 € pour l’installation d’un verre trempé monté en double vitrage.
  • Bow-window: Il s’agit d’une forme sophistiquée de fenêtre de projection que l’on trouve généralement dans les salons ou les salles à manger. Avec une courbe douce, fait ressortir l’apparence d’église ou victorienne. Selon la complicité des travaux, le coût d’installation d’un verre trempé sur un bow-window peut vous compter entre 180 à 250 €/m².
  • Bay-windows : Forme l’expression extérieure d’une baie dans un design donnant une projection vers l’extérieur d’un mur. Une baie fait référence à un renfoncement intérieur pour apporter plus de lumière solaire. Son installation vous coûtera environ 200 à 320 €/m².
  • Fenêtres à auvent : actionnées par une manivelle, les fenêtres à auvent s’ouvrent par pivotement depuis le haut du châssis de la fenêtre. Le professionnel sera payé entre 250 et 450 € par fenêtre pour cette opération.
  • Baies vitrées : souvent idéales pour les endroits où la circulation d’air est la moins importante, car elles ne s’ouvrent pas. Les baies vitrées sont de grandes étendues de verre, qui occupent à leur tour la partie centrale d’un mur. Son coût varie entre 200 et 500 € en construction et entre 250 et 850 € en rénovation.

Il faut savoir que pour remplacer une vitre, un vitrier prendra les mesures de la feuillure de fenêtre de manière à ce qu’il n’y ait aucun millimètre ne dépasse. Il enlèvera l’ancienne vitre en veillant à ce que le cadrage ne s’abîme pas et fixera enfin le verre trempé à l’aide d’un mastic.

Coût de main-d’œuvre selon le type de cadre

Les cadres sont souvent considérés comme l’épine dorsale structurelle d’une fenêtre. Lors du remplacement des vitres, les montures sont un autre aspect à considérer. Vous pouvez ou non vouloir modifier celui existant. Il existe 4 types de cadres qui influera le prix d’installation :

  • Aluminium : c’est le choix le plus rare pour les châssis de fenêtre en raison de son prix élevé. Cependant, les cadres en aluminium apportent durabilité, look moderne, facilité d’entretien et propriétés isolantes très médiocres. Le prix d’installation varie entre 300 et 600 €/m².
  • Composite : ce matériau est une nouvelle édition sur le marché des cadres. C’est une combinaison parfaite d’apparence attrayante et d’isolation d’un bois à l’intérieur avec un revêtement en aluminium à l’extérieur. Le prix de la pose peut varier entre 150 et 500 €/m².
  • Vinyle : ce type de cadre est très robuste et facile d’entretien, économique et très durable. Le coût d’installation varie entre 200 et 550 €/m².
  • Fibre de verre : de tous les types de cadres, la fibre de verre est la plus solide et la plus durable. Le prix de la pose varie entre 350 et 750 €/m².
Formulez une demande de devis!
1
2 Mon projet:
3 Moi:
Je souhaite recevoir par email les informations des partenaires pour m’aider dans mes projets de travaux.