Prix d’une douche à l’italienne

La douche italienne est une option généralement choisie si l’on veut donner un côté plus moderne et plus luxueux à la salle de bain. Mais un tel projet implique un réel savoir-faire et un investissement financier qui peut être relativement conséquent, en fonction de vos exigences. Selon la configuration et la taille de la douche ainsi que les matériaux que vous allez choisir, le coût d’intervention par un professionnel pour la pose d’une douche italienne peut varier de 700 € à 3500 €.

Ce montant peut s’élever s’il est nécessaire d’effectuer des travaux additionnels comme le dépose d’une douche existante ou la modification des arrivées d’eau. Découvrez les points incontournables qui impactent le coût d’une installation de douche à l’italienne.

Salle de bains avec douche à l'italienne

Budget récapitulatif

Types de travaux

Prix d’achat TTC

Prix de la main d’œuvre

Dépose d’une douche existante

 

125 à 450 €

Création d’une chape

20 à 40 / m2

50 à 100 / m2

Ragréage

10 à 20 / m2

20 à 50 / m2

Pose d’une natte d’étanchéité

80 à 180 / m2

150 à 300 / m2

Pose d’une bonde

25 à 45 €

30 € à 40 / m2 pour la plomberie

Pose d’un caniveau

200 à 450 €

30 € à 40 / m2 pour la plomberie

Installation robinetterie

40 à 750 €

45 € à 200

Pose carrelage

10 à 80 € / m2

25 € à 55 € / m²

Pose béton ciré

140 à 180 €/m²

45 à 80 €/m²

Prix de dépose d’une douche existante

Les étapes clés pour enlever une douche existante :

  • Avant toute chose, il est indispensable de couper l’arrivée d’eau générale afin d’éviter une fuite d’eau. 
  • S’il s’agit d’une cabine de douche complète, l’étape suivante consiste à la désolidariser du mur puis retirer les portes de la cabine. Ce démontage nécessite une attention particulière car chaque cabine de douche peut disposer ses propres points d‘ancrage. D’où la nécessité de l’intervention d’un professionnel pour bien déterminer le mode de fixation de la paroi de douche. 
  • Dans le cas d’une douche maçonnée, il est nécessaire de retirer la paroi de douche et de desceller le receveur de douche. Pour ce faire, il suffit de couper le joint d’étanchéité puis de casser le carrelage qui encadre le receveur. Cette opération est plus simple si le receveur n’est scellé qu’à un seul côté de mur. En revanche, dans le cas d’un receveur de douche installé dans un angle, il faut s’armer de prudence et de patience afin de le retirer des deux murs en contact sans produire des dégâts. 
  • Ensuite, il faut débrancher les évacuations des eaux usées tout en prenant soin des tuyaux d’évacuation pour qu’ils ne soient pas brisés. 

 Par conséquent, le coût de dépose d’une douche dépend considérablement de l’ampleur des travaux à effectuer. Les tarifs ne sont pas les mêmes pour une suppression de douche classique que cabine de douche complète. Les travaux seront ainsi plus ou moins compliqués selon le type de douche présent. En effet, le prix moyen pour retirer une douche varie entre 125 à 450 €. 



Prix des différents éléments d’une douche italienne

Pour installer une douche à l’italienne, plusieurs équipements sont indispensables et influenceront le coût de ce projet. Quel que soit le niveau de gamme de vos matériels, vous devez vous assurer qu’ils sont bien résistants à l’eau afin d’éviter les problèmes de fuite d’eau ou des infiltrations dans les murs. La liste de ces équipements comprend :

Le bac receveur ou la chape

Douche à l'italienne avec paroi en verre
Douche à l’italienne avec paroi en verre

Pour le support d’une douche à l’italienne, vous aurez le choix entre un bac receveur encastré ou une chape de plain-pied.

Dans le cas d’un receveur encastré, les travaux sont faciles à réaliser, car la pente nécessaire pour une bonne évacuation des eaux usées est déjà conçue dans le bac de douche. En moyenne, comptez 120 à 450 à l’achat selon les dimensions, la forme et les matériaux choisis. La pose de ce receveur implique l’achat d’un kit d’étanchéité pour faciliter les travaux. Vous devrez ainsi prévoir entre 35 et 40 € par m² pour cette dépense supplémentaire. . Il est également possible d’utiliser un système d’étanchéité liquide (SEL) qui s’applique aussi bien aux murs que sur le sol.

Pour assurer une bonne étanchéité du support, créer une chape en matériaux synthétiques comme la résine est la meilleure solution. Le prix d’une chape hydrofuge varie de 20 à 40€/m2.

Il existe aussi des receveurs extra plats qui sont prêts à carreler. Même si ces derniers sont moins esthétiques qu’une chape, ils sont plus avantageux du côté prix permettant d’amoindrir le coût de la facture finale. Vous trouverez un receveur extra plat pour 100 €. Le tarif peut atteindre 550 € selon le modèle.

Dans ce tableau sont énoncés les prix moyens des éléments requis pour réaliser le support de douche :

Eléments

Prix d’achat

Prix de la main d’œuvre

Bac receveur

120 à 450

150 à 200

Chape plain pied hydrofuge

20 à 40€/m²

50 à 100€/m²

Receveur extra-plat

100 à 550 €

180 à 250

Kit d’étanchéité

35 à 40 €/m²

30 à 40 €/ m2 pour la plomberie

Le système d’évacuation

L’écoulement est primordial dans la constitution d’une douche à l’italienne. Il convient donc de choisir un système d’évacuation qui assure un débit élevé pour faciliter l’écoulement de l’eau. Le système d’évacuation des eaux dépend généralement du type de support choisi. Il convient d’installer un siphon pour un receveur et une rigole pour une chape plain-pied. Sachez que la rigole présente l’avantage d’évacuer l’eau plus rapidement. En plus, elle est plus design que le siphon. Par contre, le siphon est moins couteux que la rigole. Il vous en coutera entre 25 et 45 €. Quant à la rigole, il vous faudra compter entre 150 et 450 €. La méthode d’installation de ces éléments est différente, ce qui impacte le coût de la main d’œuvre.

Eléments

Prix d’achat

Main d’œuvre

Siphon

25 à 45 €

30 à 40 € / m2 pour la plomberie

Rigole

150 à 450 €

30 à 40 €/ m2 pour la plomberie

Le revêtement

Pour revêtir le sol et les murs d’une douche à l’italienne, un vaste choix de matériaux sont possibles.

  • Le carrelage : le carrelage est le plus utilisé pour recouvrir la chape de plain-pied ou le bac receveur ainsi que les murs. Facile à installer, ce revêtement se décline en plusieurs coloris et motifs. Si vous aimez les décors sobres, optez pour un carrelage classique qui couvrira le sol et les murs uniformément sur un ou deux tons. Pour le personnaliser, il est possible de mélanger deux finitions ou deux teintes différentes. Côté qualité, il ne faut pas utiliser n’importe quel carrelage, mais privilégiez un classement UPEC qui est connu pour sa résistance aux contraintes de l’environnement. Les enduits de type hammam oriental sont aussi une autre possibilité.
  • La mosaïque : la mosaïque reste également l’un des revêtements les plus plébiscités pour la douche à l’italienne grâce à ses effets de matière contemporains et raffinés. Elle offre une multitude possibilités de créativité que le carrelage. Toutefois, la pose de ce revêtement nécessite plus de minutie en respectant l’alignement des tesselles. Ce type de revêtement est une belle tendance pour une douche à l’italienne, surtout si vous avez adopté une robinetterie hydromassante. La mosaïque lui confèrera un esprit hammam.
  • La pierre : vous pouvez opter pour la pierre blanche, l’ardoise ou le granit pour afficher un décor totalement naturel à votre douche à l’italienne. Le marbre est également un autre choix déco qui s’invite dans les douches haut de gamme.
  • Le béton ciré : composé de divers éléments tels que ciment, sable, eau et adjuvants, le béton ciré se distingu1e par son aspect esthétique, sa solidité et sa finesse. Etanche et facile à entretenir, il convient parfaitement au sol et aux murs d’une douche à l’italienne. En outre, il offre une continuité parfaite entre le sol de la salle de bain et celui de la douche. Le seul désavantage est son prix assez élevé.

A savoir que d’autres revêtements sont également possibles comme le tadelakt, le verre, la faïence ou encore l’aluminium laqué. A titre indicatif, le prix des revêtements va de 10€ à 280€ du m² selon leur type.

Le tableau suivant vous renseigne en détail sur les prix de chaque revêtement :

Type de revêtement

Prix d’achat

Prix de pose

Carrelage

10 à 80 € / m2

25 à 55 €/m²

Mosaïque

40 à 80 €/m²

35 à 60 €/m²

Pierre

40 à 150 €/m²

35 à 75 €/m²

Béton ciré

140 à 180 €/m²

45 à 80 €/m²

Tadelakt

160 à 280 € / m²

50 et 80 €/m²

La robinetterie

Le choix de la robinetterie est important car elle est non seulement pratique mais contribue aussi à l’esthétique de votre douche à l’italienne. Plusieurs options s’offrent à vous :

  • le mélangeur : ce robinet comprend deux embouts dont l’un à gauche accueille l’eau chaude et l’autre à droite accueille l’eau froide.
  • le mitigeur : avec ce modèle, vous pouvez réguler la température de l’eau en une seule commande.
  • Le mitigeur thermostatique : il permet de contrôler à la fois le débit et la température de l’eau.
  • La colonne de douche : elle est composée d’une barre de fixation, d’une douchette d’un flexible et d’une pomme de tête. Pour ajouter une touche de confort, vous pouvez opter pour des modèles les plus perfectionnés qui proposent des jets massants ou un éclairage qui s’allume automatiquement via un détecteur de mouvement.

Pour choisir la robinetterie qui équipera votre douche, vous devrez prévoir en moyenne 40 € à 350 € pour les modèles classiques et jusqu’à 750 € pour les modèles les plus modernes.

Type de robinet

Prix d’achat

Prix de pose

Robinet mélangeur

40 à 75 €

45 à 80 €

Robinet Mitigeur thermostatique

60 à 100 €

50 à 90 €

Colonne de douche

50 à 200 €

65 à 200

La paroi

La pose d’une paroi de douche est facultative. Toutefois, pour plus de confort et d’esthétique, cela s’avère nécessaire. Elle permet aussi d’éviter les projections d’eau dans la salle de bain. Si vous choisissez un modèle en verre, il faut compter en moyenne entre 200 et 600€. Il est également possible d’opter pour une paroi de douche en PVC ou en brique de verre selon vos préférences ou votre budget. Quant à la main d’œuvre et l’installation l’artisan professionnel peut vous facturer de 175 à 200 €.

Prix des travaux préparatifs et annexes

L’installation d’une douche à l’italienne est plus contraignante que l’installation d’une douche classique et coûte plus onéreuse. La difficulté des travaux tient généralement à la préparation et étanchéification de l’espace où sera installé votre douche à l’italienne et à l’installation de la plomberie. Vient s’ajouter à tout cela des travaux annexes en fonction des modifications de dispositifs sanitaires voulues. Quoi qu’il en soit, une étude de faisabilité technique est toujours nécessaire avant de poser une douche à l’italienne. On fait alors le point sur ces différents travaux préparatifs et annexes.

Travaux de maçonnerie

La principale particularité de la douche à l’italienne réside dans son receveur qui est encastré dans le sol. On commencera l’installation de la douche italienne par les travaux de maçonnerie en vue de sa préparation.

Il faudra en premier lieu creuser le sol qui accueillera le receveur de douche. Si le fait d’enterrer le receveur ne permet pas d’avoir la pente nécessaire à l’écoulement d’eau, il faut surélever le sol pour intégrer le receveur de douche. Il s’agit d’un ragréage de sol qui consiste à mettre une couche de mortier pour niveler le sol. En principe, il faut au moins 1% de pente au sol et 2% ou 3% pour l’évacuation. Pour assurer l’évacuation optimale, un tuyau d’évacuation d’un diamètre minimum de 50 mm est recommandé.

En outre, la principale mission de la préparation sera d’assurer une parfaite étanchéité en installant par exemple une chape que l’on recouvrira d’une natte d’étanchéité. L’idéal serait d’étendre la natte d’étanchéité sur tout le sol de la pièce dans le but de renforcer cette étanchéité. Quelquefois, pour stabiliser la chape en mortier, on lui ajoute un treillis en fibre de verre.

A cause de l’absence de receveur, la pose de carrelage au sol d’une douche à l’italienne sera forcément inclus dans le coût de la maçonnerie. Ce type de travaux constitue la partie la plus importante pour l’esthétique, celle qui fera de votre douche à l’italienne un élément essentielle de votre décoration intérieure. Néanmoins, la pose doit être faite avec une grande précision afin de contribuer à l’étanchéité de la douche.

En termes de coût, on prévoit le devis suivant pour cette préparation :

Tâches

Coût moyen des matériaux au mètre carré

Coût de la main d’œuvre

Chape

20 à 40 euros

50 à 100 euros

Ragréage

10 à 20 euros

20 à 50 euros

Natte d’étanchéité

80 à 180 euros

150 à 300 euros

Pose de carrelage

10 à 80 euros

25 à 55 euros

Travaux de plomberie

Les travaux de plomberie commencent déjà lors de la pose de la chape avec l’installation de la bonde d’évacuation. Vous pourrez la poser soit au centre de la douche, soit sur un coin, en assurant déjà une pente dans sa direction pour l’écoulement de l’eau. La bonde d’évacuation peut être remplacée par un système de caniveaux, sur une largeur de la douche. Si le coût de l’installation de la bonde avoisine les 100 euros, l’installation des caniveaux peut s’élever jusqu’à 500 euros.

En ce qui concerne la robinetterie, la complexité des travaux d’installation dépend du type de modèle choisi. En général, l’installation se fait en pose encastrée au mur. Cela nécessite une intervention plus compliquée et impacte le prix de l’installation. Quel que soit le modèle du robinet, il doit être parfaitement étanche. Et lors de l’installation, il faudra prendre en compte la configuration et l’état de l’arrivée d’eau ainsi que l’emplacement disponible. En fonction l’ampleur des travaux à réaliser, le coût de l’installation robinetterie peut varier. A titre indicatif, le prix d’installation facturé par le plombier varie de 50 à 180selon la robinetterie.

Travaux annexes

On ne saurait négliger les travaux annexes desquels devront également dépendre le devis de l’installation de votre douche à l’italienne. Cela est valable surtout lorsqu’il s’agit de travaux de déplacement d’un évier et / ou de toilettes pour avoir l’espace de la douche. Pour ce genre de travaux, il faut généralement prévoir une prolongation des réseaux d’eau et d’évacuation. A savoir, le coût de la prolongation du réseau d’eau varie entre 65 à 80€ par ml et la prolongation du réseau d’évacuation va de 75 à 90 € par ml

Exemples de devis

Avant de vous lancer dans le projet de pose d’une douche à l’italienne, il est important de demander plusieurs devis afin de bien comparer et d’étudier chaque devis proposé. Par la suite, le choix de modèle d’une douche à l’italienne adaptée à vos budgets devient plus facile et rapide. Voici alors quelques exemples de devis :

Devis N°1: Remplacement d’une douche classique par une douche à l’italienne (achat compris)

Désignation

Qte

Prix unitaire

Prix total

Préparation de surface

     

Dépose des éléments existants (receveur de douche, paroi de douche, barre d’appui)

1

250

250

Travaux d’installation

     

Pose receveur extra plat antidérapant (compris bonde de fond, étanchéité, joint sanitaire et raccordement à l’évacuation)

1

650

650

Pose paroi de douche transparente

2

460

920

Pose de revêtement mural « Mosaïque de nacre »

8m²

40

360

Pose de béton ciré au sol

2 m²

130

260

Installation robinetterie type mitigeur avec support mural

1

300 €

300

   

Total

2760

Devis N°2: Installation d’une douche à l’italienne dans le neuf

Désignation

Qte

Prix unitaire

Prix total

Création chape plain-pied (creusement du sol, étanchéification, pose de caniveau, coulage d’une chape, enduit de lissage)

1

1800

1800

Pose de carrelage mural

7m²

40

280

Pose de carrelage au sol

2m²

40

100 €

Pose paroi de douche

1

320

320

Pose d’une colonne de douche

1

250 €

250

   

Total

2750

Formulez une demande de devis!
1
2 Mon projet:
3 Moi:
Je souhaite recevoir par email les informations des partenaires pour m’aider dans mes projets de travaux.