Le prix du monte-escalier

Le monte escalier facilite les déplacement, grâce à un siège automatisé. Mais combien coûte un monte escalier? Découvrez le prix du monte escalier selon l’utilisation: intérieur, extérieur.

monte escalier

Le monte escalier facilite la mobilité!

Le monte-escalier permet aux personnes à mobilité réduite d’accéder aux différents niveaux en s’installant sur un fauteuil.

Le monte-escalier :

  • garantit l’indépendance des personnes à mobilité réduites;
  • assure la sécurité de son utilisateur (arrêt d’urgence, ceinture de sécurité)
  • est d’un usage facile

Toutefois, il est utile de préciser qu’un monte-escalier prend de la place et qu’il ne permet pas de monter ou de descendre rapidement. De plus, il est relativement cher: c’est pourquoi nous allons aborder les notions tarifaires dans la prochaine partie.

Combien coûte un monte escalier?

Prix du monte-escalier intérieur et extérieur

Le prix d’un monte-escalier varie selon son utilisation, soit à l’intérieur d’une maison, soit à l’extérieur.

 

Prix (€)

Intérieur

2000 à 9000€

Extérieur

4000 à 12 000€

Le monte-escalier intérieur

Le monte-escalier intérieur se compose d’un fauteuil installé sur des rails. Il s’adapte à tous les escaliers.
Son prix : 2000 à 9000€

monte escalier interieurLe monte escalier extérieur: le prix

Le monte-escalier extérieur fonctionne exactement comme l’intérieur. A cela près qu’il est spécialement conçu pour un usage extérieur.
En particulier, il est fait de matériaux résistants aux intempéries, à la chaleur et aux UV. Les commandes sont étanches, et les composants sont tous traités contre l’humidité.

Son prix : 4000 à 12 000€

Prix du monte escalier en fonction du modèle: droit, tournant

Le monte escalier accompagne l’utilisateur sur tous les escaliers: qu’ils soient droits ou tournants. Or, il est plus compliqué d’installer un mécanisme d’escalier tournant que d’escalier droit. C’est pourquoi, le monte escalier tournant est plus cher que son homologue droit.

Type de monte-escalier

Prix (€)

Droit

2000 à 5000€

Tournant

7000 à 9000€

Le monte escalier droit

Un monte-escalier droit est conçu pour être mis en place sur un escalier droit. Il pourra être installé à l’intérieur comme à l’extérieur.
Son prix : entre 2000 et 5000€

Le monte escalier tournant

Le monte-escalier tournant peut s’installer sur les escaliers comportant des paliers et des courbures. Il peut également être mis en place sur un escalier en colimaçon.
Des rails sont fixés des façon à suivre les mouvements de l’escalier.
Son prix : entre 7000 et 9000€

Mais le prix d’un monte-escalier sera également influencé selon la marque de son fabriquant.

Les marques de monte escalier

Il existe trois grands concepteurs de monte-escaliers :  Stannah, Handicare et Thyssenkrupp.

Stannah

Stannah est le plus grand concepteur de monte-escaliers. Leader mondial, il fabrique une large gamme de monte-escaliers, s’adaptant à toutes les configurations.
Avec une fabrication sur-mesure, un technicien Stannah se déplace à votre domicile afin de déterminer vos besoins, et sera ensuite en mesure de vous communiquer un prix.

Handicare

Reconnue dans toute l’Europe, Handicare existe depuis 130 ans. La société axe sa fabrication sur la sécurité, et dispose de toutes les normes requises.
Elle présente une palette importante de monte-escaliers, adaptables à tous types d’escaliers.

Handicare fabrique ses monte-escaliers sur-mesure, et le passage d’un conseiller à votre domicile sera nécessaire pour en déterminer le prix.

Thyssenkrupp

Concepteur mondial de monte-escaliers, Thyssenkrupp est pourtant également fournisseur local.
Présentant des modèles de monte-escaliers de pointe, et assurant un maximum de sécurité, Thyssenkrupp a développé deux gammes : Signor, pour les monte-escaliers tournants, et Levant, pour les monte-escaliers droits. Un prix ne sera communiqué que sur devis.

Le prix d’un monte-escalier dépend également des frais de pose à rajouter si vous passez par un professionnel.

Les aides financières pour l’installation d’un monte-escalier

L’installation d’un monte-escalier requiert un investissement assez important. Il y a des possibilités qui s’offrent à vous pour financer ce projet.
Des aides financières peuvent être accordées aux personnes qui envisagent d’installer un monte-escalier. Elles sont attribuées sous
certaines conditions.

  • L’Allocation Personnalisée d’Autonomie (APA) à domicile 
    L’APA est une aide qui couvre les dépenses liées à l’achat d’équipements qui permettent un gain d’autonomie. Le monte-escalier en fait partie. Le but est de favoriser le maintien à domicile des personnes en perte d’autonomie. Pour en bénéficier, il faut avoir au moins 60 ans, vivre à domicile et être incapable d’assurer seul certains actes de la vie quotidienne.
    Le montant de cette aide oscille entre 705,13 € et 1807,89 € par mois.

  • La subvention « Habiter Facile » de l’ANAH
    L’agence Nationale de l’Habitat offre une allocation aux personnes qui se trouvent en situation de handicap et qui ont perdu toute autonomie. La notion de handicap est clairement définie par la
    loi Handicap du 11 février 2005. Pour bénéficier de cette allocation, il faut être propriétaire du logement dans lequel l’installation sera effectuée, avoir au minimum 60 ans, justifier d’une perte d’autonomie et respecter les conditions de ressources fixées par l’ANAH.
    La subvention couvre 35 à 50 % du montant (hors taxe) des travaux.

  • La Prestation de Compensation du Handicap (PCH)
    Il s’agit d’une aide territoriale dont le but est de faciliter l’autonomie des personnes âgées ou à mobilité réduite. La PCH rembourse toutes dépenses destinées à financer les travaux qui permettent à ces personnes de se déplacer en toute autonomie dans leur résidence. Le montant de l’aide peut atteindre 50 % (au maximum) du montant total des travaux.

  • La majoration pour la vie autonome (MVA)
    Cette aide qui vient en complément à l’allocation adulte handicapé (AAH) est versée aux personnes en situation de handicap vivant à leur domicile. D’ailleurs, elle est attribuée automatiquement et en même temps que l’AAH. La subvention couvre les dépenses liées à l’aménagement du logement de la personne en situation de handicap afin de lui donner la possibilité d’effectuer plus facilement les actes de la vie quotidienne. L’installation du monte-escalier fait partie des opérations qui peuvent être financées par cette allocation.
    Le montant de la MVA s’élève à 104,77 € par mois.

  • D’autres d’aides sont disponibles sous certaines conditions, notamment de ressources :

    • les aides financières des caisses de retraite ;
    • les aides financières de la Caisse d’allocation familiale (CAF) ;
    • les aides financières des collectivités territoriales.

Les frais d’entretien annuels

L’entretien du monte-escalier est indispensable. Cela augmente la durée de vie de l’équipement. Par conséquent, vous devez prévoir un budget pour les travaux d’entretien.

Les frais d’entretien varient entre 150 € et 200 €, selon la région dans laquelle vous résidez.

Les normes et règles à respecter

Le monte-escalier doit être installé dans le respect de la norme européenne NF EN 81-40 de type C.

Voici quelques règles à suivre pour une installation réglementaire :

  • le siège du monte-escalier doit être pivotant  : il ne doit pas demander un mouvement de torsion de la part de l’utilisateur au moment d’y accéder ;
  • la ceinture de sécurité est essentielle, voire indispensable, pour un déplacement sécurisé ;
  • le repose-pieds doit être escamotable pour ne pas entraver le passage ;
  • les dispositifs de commande doivent se trouver sur les accoudoirs pour assurer un contrôle facile et rapide de l’appareil ;
  • le plateau doit être suffisamment large pour qu’on puisse y placer un fauteuil roulant et antidérapant afin de réduire les risques de chute.*

FAQ

Monte-escalier d’occasion : bonne ou mauvaise idée ?

L’achat d’un monte-escalier d’occasion est envisageable si vous souhaitez réaliser des économies. Le rapport qualité-prix est bon. Cependant, vous devez vous procurer cet équipement auprès d’une entreprise spécialisée dans le domaine. Cette dernière se charge de procéder à toutes les vérifications pour garantir la qualité du matériel.

Quelle est la durée de l’installation ?

L’installation d’un monte-escalier peut se faire généralement en une demi-journée. Elle dure entre 3 et 7 heures. Tout dépend du type de monte-escalier (monte-escalier droit ou monte-escalier avec courbe). Les travaux sont plus complexes lorsqu’il s’agit d’un monte-escalier avec courbe. Ainsi, l’installation prend plus de temps.

Peut-on installer un monte-escalier en copropriété ?

Il est tout à fait possible d’installer un monte-escalier dans un immeuble en copropriété. De plus, depuis le 1er juin 2020, le copropriétaire n’a plus besoin de demander l’autorisation de la copropriété pour entamer les travaux. Il peut se contenter de les informer.

Toutefois, il faut noter que la loi d’accessibilité n° 2005-102 du 11 février 2005 autorise l’installation d’un fauteuil monte-escalier au sein des parties communes de la copropriété ou à l’entrée d’un immeuble.

Votre devis de monte escalier, gratuit!

Si vous le souhaitez, sachez que vous avez la possibilité de faire appel à un professionnel pour l’installation de votre monte-escalier. C’est effectivement une dépense supplémentaire à prendre en compte, mais c’est tout de même intéressant pour plusieurs points :

  • Le respect des normes de sécurité
  • Des aides au financement, notamment avec une TVA à 5,5%
  • Une installation rapide
  • Une garantie sur l’installation et sur l’appareil
  • La possibilité de souscrire un contrat annuel d’entretien.

En résumé, le prix d’un monte-escalier dépend de plusieurs facteurs. Pour cela, n’hésitez pas à demander un ou plusieurs devis auprès des fabricants, qui eux-seuls pourront vous indiquer ce que vous coutera votre monte-escalier.

Formulez une demande de devis!
1
2 Mon projet:
3 Moi:
Je souhaite recevoir par email les informations des partenaires pour m’aider dans mes projets de travaux.