Prix d’un cumulus

Le chauffe-eau à accumulation, connue aussi sous le nom de cumuls est une solution pratique qui peut aider à économiser considérablement de l’énergie, notamment pour les familles nombreuses. Elle sert à produire et à stocker de l’eau chaude en même temps. Quel est le prix d’un cumulus ? Quel modèle choisir pour assurer un approvisionnement continu en eau chaude pour votre foyer ? Découvrez-le dans notre article !

pose cumulus

Budget récapitulatif

 

Prix de cumulus

Désignations

Prix hors pose

Prix avec pose

Type de cumulus

Cumulus standard

150 à 1300 €

450 à 1700 €

Cumulus thermodynamique

1000 à 2500 €

1300 à 3000 €

Cumulus à gaz

450 à 1400 €

800 à 1900 €

Capacité du cumulus

100L

120 à 800 €

450 à 1200 €

200L

350 à 1200€

600 à 1700 €

300L

450 à 1500 €

750 à 2000 €



Prix de pose de cumulus

Taches/désignation

Description

Coût (fourniture et pose)

Type de résistance

Résistance thermo plongée

Posée directement dans la cuve

150 à 600€

Résistance stéatite

Un tube en acier protège la résistance

250 à 800€

Positions

Position verticale

Fixer verticalement sur le mur

150 à 700€

Position horizontale

Fixer horizontalement sur le mur

Dès 300€

Travaux

Pose en neuf

Installation nouvelle sur un mur ou un autre support

200 à 400 €

Pose en remplacement

Désinstaller l’ancien chauffe-eau avant d’installer une nouvelle

750 à 1200 €

Achats/travaux supplémentaires

trépied pour chauffe-eau

Acheter un trépied pour poser le chauffe-eau à l’endroit voulu

45 à 120 €

Raccordement à l’électricité

Tirer l’électricité en raison de l’absence de celle-ci sur le lieu

100 à 200 €

Pose du cumulus dans un placard

Adaptation ou création de placards pour cacher le cumulus

300 à 500 €

Le prix d’un cumulus

Le cumulus chauffe l’eau grâce à une résistance puis la stocke dans une cuve appelée « ballon d’eau chaude ». En cela, il est différent du chauffe-eau instantané qui, lui, produit l’eau chaude à la demande.

Taille du cumulus

Prix hors pose

Cumulus de 100L

120-800€

Cumulus de 200L

350-1200€

Cumulus avec thermostat électronique

Au moins 300€

Cumulus à résistance stéatite

En moyenne 400€

Frais d’installation

50 à 400€

Vous avez maintenant une idée un peu plus précise du coût que représente un cumulus. Celui-ci évolue en fonction de 3 critères principaux :

  • la capacité du cumulus
  • son modèle (type de résistance, options…)
  • sa pose (si vous faites appel ou non à un professionnel)

Nous allons maintenant vous détailler tout cela !

1° Prix d’un cumulus selon sa capacité

ballon-eau-chaude-cumulusOn parle de « capacité » pour désigner le nombre de litres d’eau chaude que le cumulus peut stocker.

Il est important de choisir un modèle dont la capacité est adaptée à vos besoins ; en effet :

  • s’il est trop grand, il entraînera des dépenses inutiles en consommant plus que nécessaire.

  • Si, au contraire, il est trop petit, vous risquez d’épuiser rapidement votre réserve d’eau chaude et de vous retrouver à prendre une douche froide.

Voici un ordre de grandeur de la capacité en fonction du foyer:

Capacité d’accumulation

Nombre de personnes dans le foyer

Prix hors pose

Ballon de 50 à 75L

1

100 à 600€

Ballon de 100 à 150L

2

120 à 800€

Ballon de 150 à 200L

3

200 à 900€

Ballon de 200L

4

350 à 1200€

Ballon de 300L

5 ou 6

450 à 1500€

Remarques :

  • On compte en général 50 L par personne et par jour.
  • Les chiffres ci-dessus comprennent les enfants et non seulement les adultes.
  • La consommation peut être 30% plus importante pour les foyers utilisant une baignoire.

Cela dépend également de vos habitudes : prenez-vous des bains ou des douches ? …
Sachez qu’une douche consomme 40 à 60 litres contre 120 à 200 litres pour un bain

2° Prix d’un cumulus selon son modèle

La capacité mise à part, les modèles de cumulus sont définis par :

  • Le type de résistance;
  • La sophistication du cumulus et son nombre d’options (digital, avec système heures pleines/creuses…) ;
  • La position du cumulus.

Voici la liste de prix des différents modèles de cumulus en fonction de ces paramètres :

Modèle de cumulus

Prix ballon (€)

Résistance thermoplongée

150 à 800€

Résistance stéatite

150 à 800€

Position verticale

150 à 700€

Position horizontale

Dès 300€

Sur socle

Dès 350€

Anode magnésium

Dès 150€

Anode ACI

Dès 200€

Thermostat mécanique

150 à 700€

Thermostat électronique

300 à 800€

Détaillons ensemble chaque modèle.

La résistance thermoplongée

Ce cumulus dispose d’une résistance en contact direct avec l’eau. C’est le modèle le plus économique du marché et il assure un rendement tout à fait acceptable.

Cependant, il ne convient absolument pas aux eaux agressives qui le détériorent rapidement.

Le prix d’un cumulus à résistance thermoplongée est en moyenne de 150 à 600 euros.

La résistance stéatite

Résistance stéatite
Résistance stéatite

La résistance sur ce modèle est protégée par un fourreau, elle n’entre donc jamais en contact avec l’eau ce qui lui confère une très bonne résistance au calcaire.

Légèrement plus cher que son homologue, le cumulus à résistance stéatite coûte entre 250 et 800€.

Nous avons vu les deux sortes de résistances, intéressons-nous maintenant au positionnement de votre cumulus : le voulez-vous vertical ou horizontal ?

Le cumulus vertical

C’est le modèle le plus conventionnel et le plus couramment installé, il fait simplement référence à une fixation verticale sur le mur.

Le prix d’un cumulus en position verticale est de l’ordre de 150 à 700 euros.

Le cumulus horizontal

Cette position est adoptée lorsque les conditions ne se prêtent pas à une installation verticale.

En particulier, c’est le cas lorsqu’on a des contraintes d’espace (cuisine, salle de bain)…

Il faut compter plus de 300 euros pour un cumulus horizontal.

Le cumulus sur socle

Le poids des grands modèles de cumulus les rend à la fois dangereux et trop volumineux pour une fixation murale.

Iil est donc recommandé d’adopter cette position en posant le cumulus sur un socle fixé au sol.

Le tarif de ce cumulus est de plus de 350 euros.

L’anode magnésium

L’anode magnésium agit comme un rempart contre la corrosion, et se dégrade petit à petit à la place de la cuve du cumulus ce qui augmente considérablement la longévité de l’appareil.

Attention toutefois, il faut penser à vérifier régulièrement l’état de l’anode pour la remplacer lorsqu’elle est trop usée.

L’anode ACI

anode aciC’est un autre système anticorrosion, qui repose sur la génération d’un courant protecteur autour de la cuve grâce à la réaction chimique, que produit l’électrode en titane intégrée dans le mécanisme du cumulus.

Plus cher que l’anode en magnésium, ce modèle de cumulus coûte plus de 200 euros, mais il reste beaucoup plus rentable à long terme, car il ne nécessite aucun entretien.

Le thermostat mécanique

Le thermostat mécanique est le dispositif de contrôle de température classique qui assure le déclenchement et l’arrêt du fonctionnement du cumulus.

Avec une précision relativement correcte, le cumulus à thermostat mécanique est disponible à partir de 150 à 700 euros, ce qui en fait l’un des modèles les plus économiques.

Le thermostat électronique

Avec un champ d’action en tous points similaire à celui d’un thermostat mécanique, le thermostat électronique se démarque de par sa précision chirurgicale qui lui permet de fournir un parfait contrôle de la température.

Un peu plus cher que son homologue, il faudra estimer en moyenne 300 à 800 euros pour l’achat de ce modèle de cumulus.

Vous avez choisi votre cumulus ? Faisons le point sur sa pose et le coût de celle-ci.

3° Prix de pose d’un cumulus

inspection cumulusPour une installation correcte et sécurisée de votre cumulus, il est recommandé de confier cette tâche à un professionnel.

En moyenne les services d’un installateur sont facturés entre 200 et 400 euros pour la pose en neuf. Ceci étant dit ces frais varient en fonction de la nature de votre chantier (faut-il enlever le cumulus précédent? Faut-il créer une arrivée d’eau?) et des honoraires de votre prestataire (régulier, déplacement week-end ou jour férié…)

La pose en remplacement peut être plus onéreuse (jusqu’à plus de 900 €), notamment s’il faut désinstaller l’ancien chauffe-eau surtout si sa capacité est importante (ce qui augmentera le poids).

Par contre, il est fortement recommandé de contacter plusieurs entreprises et de leur demander chacune un devis avant de décider quoi que ce soit. Elle fera ensuite un état des lieux pour évaluer la nature des travaux qui l’attendent. En effet, le budget peut être plus important que vous ne le pensiez dans certaines situations.

C’est le cas si le mur porteur ne répond pas à la règlementation en vigueur, sachant qu’il sera amené à supporter de grandes quantités d’eau. Vous avez deux solutions dans ce cas : renforcer le mur porteur en recourant des travaux de maçonneries (ce qui pourront vous coûter cher) ou acheter un trépied de chauffe-eau. Un trépied pour chauffe-eau coûte environ 45 à 120 €. Les modèles les moins chers peuvent généralement supporter des chauffe-eau de 50 L à 200 L. Les plus chers sont les modèles dont la hauteur peut être ajustée.

Dans certains cas, le branchement électrique du ballon peut être difficile en raison de l’absence de source d’électricité près du cumulus. Si vous n’avez vraiment pas d’autres choix d’endroits que celui-ci, il faudrait créer une source électrique. Le coût de cette opération dépendra de la distance de la source à l’emplacement du chauffe-eau, sachant que le prix d’un câble électrique d’une qualité fiable est de 2 à 10 €/m (le prix dépend du matériau, du nombre de conducteurs et de la section). Vous devez également acheter des gaines, des prises et des interrupteurs pour assurer l’étanchéité de votre réseau.

Pour des raisons stratégiques, il se peut que vous soyez amené à créer un placard pour placer le chauffe-eau à accumulation. Cela est possible pour les modèles dotés de ventouses. Si le placard de la cuisine ou de la salle de bain peut le recevoir, vous n’aurez aucun souci, mais si vous souhaitez créer un placard, prévoyez un budget supplémentaire de 300 à 500 €.

Puis-je obtenir des aides pour l’achat d’un cumulus ?

En France, il existe des aides financières pour motiver les particuliers à entreprendre une rénovation énergétique. Ce terme regroupe tous les travaux visant à rendre un domicile plus écologique en limitant son impact sur l’environnement.

Seuls les chauffe-eau thermodynamiques donnent droit à diverses aides (éco-prêt, subventions de l’ANAH, 26% de crédit impôt, réduction du taux de TVA…).
Pour en être bénéficiaire, il faut que le coefficient de performance de l’appareil installé, soit supérieur à 2,5. La construction de votre maison doit également être achevée depuis au moins 2 ans et vous devez payer vos impôts en France.

Recevoir un devis pour installer un cumulus

Si vous le souhaitez, vous pouvez contacter un pro via notre site pour l’installation de votre cumulus.

Engager un pro demeure assez onéreux, mais c’est la solution la plus avantageuse car elle vous permet de bénéficier :

  • D’une installation selon les normes de sécurité en vigueur.
  • De conseils pour choisir le modèle le plus adapté à votre situation.
  • De subventions si votre chauffe-eau remplit les conditions d’attributions

Obtenez dès à présent vos devis auprès de nos installateurs agréés et profitez d’un chiffrage totalement gratuit de vos travaux.

Les devis vous permettent de comparer les tarifs et de vous faire une idée des différentes entreprises, alors n’hésitez surtout pas à en demander autant que nécessaire.

Formulez une demande de devis!
1
2 Mon projet:
3 Moi:
Je souhaite recevoir par email les informations des partenaires pour m’aider dans mes projets de travaux.