Le ramonage : prix, loi, chimique, mécanique ou débistrage, qui paie ?

Le ramonage, c’est le fait de nettoyer en profondeur le conduit d’une cheminée, d’un insert ou d’une poêle à bois. Il consiste à éliminer les dépôts de saleté et de suie au niveau de sa paroi intérieure. La réalisation d’un ramonage nécessite généralement l’intervention d’un professionnel.

Ramonage

Le prix de ramonage d’une cheminée

Bien entendu, les types de ramonages impactent le prix d’intervention.

Les types de ramonage

Prix de l’intervention

Le ramonage classique

60 à 100€

Le ramonage chimique

35 à 60€

NB : Les prix mentionnés sont issus de la moyenne de plusieurs sites mais ils correspondent à la norme actuelle.

La loi relative au ramonage

Le ramonage est une obligation légale selon le Code général des collectivités territoriales (art. L.2213-26). La législation stipule que le ramonage doit se faire au moins une fois par an. Elle met l’accent sur le fait que l’opérateur doit procéder à un ramonage mécanique.

En fait, le ramonage obligatoire est fixé par arrêté municipal ou préfectoral. Vous devez l’effectuer deux fois par an pour certaines communes ou préfectures. Néanmoins, d’autres municipalités l’exigent une seule fois dans l’année.

L’utilité d’un ramonage de la cheminée

Comme mentionné dans l’assurance habitation, il faut procéder à un ramonage des conduits de la cheminée. Le ramonage est utile pour les raisons suivantes :

La sécurité et la santé

  • Nettoyage du cheminée
    Nettoyage du cheminée
    C’est principalement pour la sécurité de votre habitation car cette opération évite considérablement les risques d’incendies relatives à un conduit, une poêle ou un insert insalubre ;
  • Le ramonage joue en faveur de la santé des membres de la famille quant aux risques d’intoxication au monoxyde de carbone ;
  • C’est aussi afin d’éviter que la paroi du conduit s’enflamme.

Une limitation de la pollution environnementale

  • Parce que le ramonage consiste à éliminer les dépôts de suie dans la paroi intérieure du conduit.

Le bon fonctionnement du chauffage

  • Le dépôt de goudron rétrécit l’entrée d’air dans le conduit, alors en l’éliminant, la cheminée pourra recevoir assez d’air pour favoriser la combustion.

Pour économiser davantage

  • Il permet de faire des économies parce que vous aurez un chauffage optimisé.

La conformité à la réglementation

  • La loi préconise de faire ramoner les conduits de la cheminé, l’insert et la poêle à bois ;
  • Si des sinistres, notamment des incendies surviennent, cela pourrait interpeller votre responsabilité civile et pénale. La loi a fixé une peine d’amende pouvant aller jusqu’à 450€.

Notez que, si vous utilisez votre cheminée en bois très souvent, vous n’avez quasiment pas besoin de faire un ramonage.

La remise d’un certificat de ramonage

Avant de faire appel à une entreprise de ramonage, assurez-vous que l’entité soit en mesure de vous fournir un « certificat de ramonage ».

Attention ! Certaines personnes sont malveillantes, alors vous devez récolter le maximum d’informations concernant la société avec qui vous allez conclure un contrat de ramonage. Pour cela, vous pouvez demander l’avis des internautes ou de votre entourage avant de signer un accord quelconque.

  • Le document que vous allez recevoir après le ramonage, doit :
  • certifier la vacuité de toute la paroi intérieur du conduit ;
  • mentionner la fréquence du ramonage effectuée ;
  • préciser de quel(s) conduit(s) s’agit-il.
  • L’attestation vous sera utile car vous devez la présenter à votre assureur si jamais un sinistre survient :
  • Pour vérifier que l’incendie n’est pas le résultat d’un manque d’entretien ;
  • Pour prouver, en tant qu’assuré, que vous avez suivi la norme.
  • L’attestation de ramonage est valable un an (pour le ramonage obligatoire de chaque année) ou six mois (pour le ramonage obligatoire de deux fois par an).

Dans quel cas l’opérateur refuse de délivrer un certificat de ramonage ?

  • Si l’opérateur découvre que le conduit ne respecte pas la norme (perceptible après un test de fumigène et un constat en tant que professionnel) ;
  • Si vous avez négligé la règle concernant la loi de ramonage.

Les étapes à suivre pour ramoner une cheminée

En moyenne, le ramonage d’une cheminée dure entre 15 à 30 minutes.

Le ramonage mécanique ou ramonage classique

  • Préparation du ramonage
    Préparation du ramonage
    Avant de procéder, prenez en compte la sécurité du professionnel ou de la personne qui effectuera le ramonage ;
  • Le ramonage doit s’effectuer dans une maison fermée ;
  • Protégez votre intérieur (utilisez une grande bâche ou des draps que vous n’utilisez plus) en 
  • Eteignez et videz votre cheminée ;
  • Déplacez les meubles près de la cheminée et réservez un sac à poubelle à côté ;
  • Avec le ramonage classique, vous devez vous munir d’une brosse hérisson en nylon ou en métal ;
  • Faites-la passer dans la paroi intérieure de la conduite de sorte de nettoyer de haut en bas pour nettoyer les suies et tout dépôt de goudron ;
  • Lorsque vous avez fait le tour de tout le conduit, passez votre aspirateur pour nettoyer les débris.

Le ramonage chimique

Le principe est d’utiliser des bûches appelées « bûches ramoneuses » que vous trouverez dans les magasins. Sa composition chimique agit contre les dépôts à l’intérieur du conduit de la cheminée lors de la combustion.

La technique est simple mais ses effets sont remis en cause. Son intérêt reste restreint, à la différence du ramonage mécanique. D’ailleurs, c’est pour cette raison que l’on préconise le ramonage mécanique.

Comment cela se passe-t-il ?

  • Dans un premier temps, préparez du feu pour chauffer le bistre qui se pose à l’intérieur du conduit ;
  • Mettez les bûches ramoneuses et laissez la combustion opérer pendant une heure. Pendant cette durée, les bûches seront consumées entièrement.
  • Poudre de ramonage

Ce produit est commercialisé en sachet. Il renferme des combustibles solides et des cristaux de composés actifs, comme du sulfate de cuivre ou de l’acétate de sodium ainsi que du sel d’ammoniums.

Les étapes d’utilisation

  • Comme avec les bûches de ramonage, faites du bon feu ;
  • Lisez la boîte du produit que vous avez acheté et déposez la dose prescrite ;
  • Il est conseillé de limiter le tirage pour que la fumée frôle continuellement le dépôt de suie dans la paroi du conduit ;
  • L’opération doit durer 15 minutes environ.

Le prix des produits de ramonage chimique

Type de ramonage chimique

Prix moyen

Bûche de ramonage de 1,2 kg

10 à 15€

Poudre de ramonage (boîte de 1 kg)

10€

Les avantages du ramonage chimique

En réalité, le ramonage chimique vient en complément d’un ramonage mécanique. Il n’est donc pas suffisant si vous souhaitez faire ramoner la cheminée.
Toutefois, il apporte son lot d’avantages :

  • plus économique ;
  • opère immédiatement pour prévenir les risques d’incendie ;
  • doté d’une efficacité.

Les inconvénients d’un ramonage chimique

  • La composition d’un produit de ramonage chimique est toxique (un niveau élevé de monoxyde de carbone) ;
  • Il ne respecte pas vraiment la loi quant à l’objectif du ramonage.

FAQ

Est-ce que je peux ramoner ma cheminée par moi-même ?

Tout le droit vous revient ! Vous pouvez de le faire par vous-même, mais vous êtes tout de même libre de faire appel à un spécialiste.
Si vous préférez le réaliser par vous-même, munissez-vous des outils nécessaires, dont une brosse dédiée à cet effet et une canne. D’ailleurs, ils sont disponibles dans les grandes surfaces.

Néanmoins, réaliser le ramonage par soi-même dit que vous n’avez pas de certificat.

  • Le ramonage maison est sans valeur légal : De facto, le ramonage a bien été exécuté, mais l’opération reste sans valeur à l’égard de la loi. Cela ne signifie toutefois pas que vous n’êtes pas en sécurité car l’intervention a bien existé et elle réduit les risques d’incendie.
  • L’assurance ne va pas couvrir les dommages : si jamais un incendie survient à cause de la cheminée, l’assurance ne couvrira pas les dommages subis. Et pour cause, vous n’avez aucun dossier qui prouve que vous avez suivi la norme.
  • Votre responsabilité sera remise en question.

A quel moment doit-on ramoner une cheminée ?

En principe, le ramonage de cheminée, d’insert ou de poêle à bois doit se faire deux fois par an. La première  opération est exigible avant l’arrivée de l’été et une seconde intervention doit être effectuée lors de la saison chaude de l’année.

Pour effectuer le ramonage, vous devez idéalement contacter un professionnel. Ce dernier doit procéder au ramonage mécanique, à l’aide d’une brosse hérisson faite de métal ou de nylon.

Y-a-t-il une sanction encourue si je ne fais aucun ramonage dans une année ?

Selon le règlement sanitaire départemental type (article 31.6), la cheminée doit être ramonée « au moins, deux fois par an ».

Mais l’exigence dépend entièrement des décisions communales ou préfectorales. Il serait judicieux de vois renseigner auprès de la mairie ou du préfet. Une omission de ramonage est passible d’une peine d’amende de troisième classe, allant jusqu’à 450€.

Quelle est la différence entre ramonage et débistrage ?

Le ramonage permet de nettoyer et de dégager le conduit de la cheminée, la poêle à bois et l’insert. Tel est aussi le principe du débistrage, c’est d’éliminer le dépôt de goudron et de suie. La différence est qu’avec ce dernier, l’opérateur procède de manière plus avancée.

Comment se passe le débistrage ?

Le débistrage consiste à enlever le bistre (une matière très dure similaire au goudron) qui s’est formée à la paroi de la conduite et la poêle de bois. Il faut l’ôter parce que c’est un élément combustible alors si vous allumez la cheminée en sa présence, le risque d’incendie serait plus élevé.
Le débistrage
requiert l’intervention d’un ramoneur certifié parce que la tâche sera plus complexe. Le professionnel doit utiliser un appareil dédié à cet effet.

A la différence du ramonage, le débistrage ne se fait pas systématiquement tous les ans. Lors du ramonage, le spécialiste pourra le constater lorsque c’est nécessaire.

L’origine de l’apparition de bistre :

  • Lorsque la cheminée est allumée, la suie entre en contact avec la vapeur d’eau et un corps solide se forme sur la paroi du conduit de la cheminée : le bistre ;
  •  Le bistre se forme également quand vous utilisez un combustible d’une qualité médiocre ;
  • Si le bois est mal séché, cette formation a lieu ;
  • C’est le cas si vous utilisez une cheminée dont la performance est trop élevée comparée à la taille de la pièce où elle se trouve.

Le prix de débistrage est compris entre 150 à 450€ pour un conduit entre 4 et 10 m.

NB : Le bistre est un facteur favorable à l’incendie car il s’enflamme très facilement.

Est-ce le locataire ou bien le propriétaire de la maison qui doit payer les coûts de ramonage ?

Il incombe à l’occupant, et donc au locataire de payer le prix de ramonage. Si le propriétaire l’a déjà payé, il a le droit de facturer le locataire.
Pour un appartement à usage collectif, le propriétaire a le plein droit de réclamer les dépenses liées au ramonage du conduit de la cheminée.

Formulez une demande de devis!
1
2 Mon projet:
3 Moi:
Je souhaite recevoir par email les informations des partenaires pour m’aider dans mes projets de travaux.