Le devis d’électricité

Avant de se lancer dans des travaux, il est toujours préférable de demander un devis. Dans le cas d’opérations portant sur des équipements électriques, les professionnels ont l’obligation d’établir un devis détaillé, dès lors que le montant estimé des travaux est supérieur à 150 euros. Notre dossier vous explique en quoi consiste ce devis et vous donne une indication du prix des prestations les plus courantes.

Avant le devis, faites-vous une idées de prix!

Avant de demander un devis d’électricité, voici de quoi vous faire une première idée des prix:

Intervention Prix (€) Commentaire

Interrupteur/sectionneur

20 à 50€

 

Parafoudre

60 à 150€

 

Tableau électrique équipé

1000€

 logement T3/4

Interrupteur différentiel

80 à 200€

 

Disjoncteur

12 à 30€

1 pour chaque circuit lumière, chaque circuit PC lave-vaisselle, lave-linge, VMC…

Prise de courant avec terre

18€

1 pour 4m2. Minimum 4 pour un plan de travail cuisine sur un circuit dédié.

Interrupteur

18€ à 35€ selon design

1 à chaque entrée de pièce

Prise téléphone

 

 

Gaines

90€/100m

 

Câbles électriques

100€/100m selon section

1000m (maison 120m2) 

Chauffage

200 à 500€

 

Rénovation électrique

50 à 250€ du m2

Dépend de l’état de l’installation et du mode de chauffage

Tarif horaire électricien

35 à 50€/h

Hors week-end ou intervention urgente

Le devis électricité: obligations et engagements!

Un devis électricité est une offre de travaux réalisée par un électricien à la demande d’un client.

Il engage le professionnel à fournir les prestations listées dans le devis, au tarif présenté et dans les délais annoncés. 

La conformité

C’est une offre de prestations, certes, mais une offre encadrée par la loi et qui obéit à une charte précise.

  • Le devis doit comporter la date, l’identité des parties et les mentions légales de l’artisan (SIREN, TVA, numéro d’enregistrement au répertoire des métiers, coordonnées de l’assurance décennale).
  • Il doit décrire le projet, détailler chaque prestation, indiquer le coût de la main d’œuvre, des frais de déplacement, la somme globale à payer HT et TTC, les conditions de l’offre, la durée de validité du devis, la date de début et la durée estimée des travaux.

L’engagement client

Avant son acceptation par le client,  le devis est une simple proposition sans engagement qui permet de se faire une idée des prix avant de lancer les travaux. 

Le devis devient contrat à partir du moment où le client l’accepte en le signant et en écrivant la mention “bon pour travaux”.

Attention, signer un devis vous engage

Avant de signer un devis, il peut être intéressant de s’informer des tarifs couramment pratiqués pour les  prestations classiques proposées par un électricien

Les 7 postes « classiques » qui figurent dans un devis d’électricité

L’Espace Technique Electrique du Logement a depuis peu, remplacé la Gaine Technique du Logement.

Dans cet espace, normalisé autant en dimensions qu’en positionnement,  se trouvent, le compteur électrique, les arrivées et départs de toute l’installation électrique, les équipements de protection, distribution et de communication.

Passons en revue les éléments incontournables imposés par la norme NF C15-100.

#1: Le disjoncteur d’abonné

ou disjoncteur de branchement est, normalement, installé près du compteur. La norme impose que l’on puisse mettre hors tension l’installation, d’un seul geste, depuis l’intérieur du logement.

Si ce n’est pas possible, elle impose l’installation d’une coupure d’urgence accessible directement. Ce peut être un interrupteur général, dit interrupteur sectionneur, de calibre adapté à l’installation et qui permet de séparer le circuit électrique du  réseau d’alimentation. 

Un parafoudre est également recommandé, il peut être imposé dans certains cas.

#2: Le tableau électrique

Point de départ et d’arrivée de toutes les connexions électriques d’une habitation, c’est l’interface entre le courant général qui vous est fourni et l’ensemble des installations électriques de votre maison : prises, lumières, appareils.

#3: L’interrupteur/disjoncteur différentiel 

Il arrive en tête de chaque circuit, circuit lumière, circuit prises électriques dans chaque pièce…

Il détecte les fuites de courant dues à des défauts d’isolement et, si besoin, coupe l’alimentation ; il protège les personnes des chocs électriques et risques d’électrisation.

#4: Le disjoncteur

Les disjoncteurs viennent après le disjoncteur différentiel, qui peut en accepter 8.

Ils détectent les anomalies, surcharge, court-circuit,  surtension et coupent le courant sur le circuit qu’ils protègent..

#5: L’interrupteur

Il permet de commander la mise en marche ou l’extinction d’un dispositif électrique. Il peut être simple, double, ce peut être un va et vient, un variateur, un télérupteur…

#6: La prise de courant

Fiche femelle sur laquelle on connecte la prise mâle des appareils électriques, elle peut être en saillie ou encastrée.

  • En saillie, elle est montée à ras le mur et dépasse de toute son épaisseur, le fil d’arrivée est apparent. C’est la solution adoptée lorsque la nature du mur ne permet pas de l’encastrer. 
  • Encastrée, c’est la méthode classique, adoptée dès que c’est possible, le corps et les branchements de la prise sont camouflés à l’intérieur du mur dans une boite d’encastrement. 

#7: Le chauffage électrique

Nous devons traiter à part le cas du chauffage électrique. Il demande des circuits électriques dédiés et dûment protégés car le chauffage nécessite des puissances et courants forts donc des câbles de fortes sections et des branchements particuliers.

Pour exemple :

Chauffage

 

Alimentation pour PAC

450€

Alimentation VMC

240€

Fil pilote

300€

Le saviez-vous ?

Notons que les appareils électriques ne s’installent pas n’importe comment dans les pièces humides et que l’on définit des volumes dans une salle de bain, volumes dans lesquels les distances entre les points d’eau et les installations électriques  sont parfaitement définies.

Prix d’une rénovation électrique

Le diagnostic électrique: 100€

Vous emménagez dans un logement ancien ?  Il est nécessaire faire un état des lieux et de demander un diagnostic électricité ; il vous en coûtera environ 100€.

Un Diagnostic Électrique Obligatoire, DEO, est d’ailleurs obligatoire en cas de vente ou de location.

La remise aux normes: env. 100€/m2

Les normes électriques ont évolué au profit de la sécurité des utilisateurs. Aujourd’hui les logements doivent être en conformité avec la norme NF C15-100.

En rénovation il est parfois nécessaire de tout reprendre à zéro.

La seule mise aux normes d’un tableau électrique peut coûter 500€…

Il est plus simple de chiffrer le coût de la rénovation électrique au m2 ; il est de l’ordre de 100€/m2 ; ça monte vite ! Pour une maison de 100m2, environ 10000€…

Ceci est un tarif global et comprend les fournitures et main d’œuvre

Notons que pour une maison achevée depuis plus de deux ans, la rénovation exécutée par un professionnel bénéficie  d’une TVA réduite à 10%.

A titre d’exemple réel, la rénovation pour une maison de 120m2, 4 pièces, coûte 11400€ TTC sans compter le chauffage.

Pour le chauffage, pompe à chaleur, plancher chauffant et 5 radiateurs, on ajoute 16500€ TTC.

Penchons nous d’ailleurs sur les prix pratiqués par les électriciens.

Le tarif d’un électricien

Vous pouvez avoir besoin des services d’un électricien pour une intervention ponctuelle.

Le tarif horaire d’un électricien se situe entre 35€ et 50€.

Le tarif annoncé sur le devis est fixé. Il comprend les fournitures, la main d’œuvre et les frais de déplacement. Cela évite les surprises !

C’est pourquoi, il est toujours préférable de demander un devis.

Demander un chiffrage précis avec un devis d’électricité

L’électricité est aussi dangereuse qu’elle est merveilleuse et il est normal de confier les travaux électriques à un professionnel.

Les nouvelles normes électriques sont draconiennes, si vous n’en avez qu’une vague idée et  si vous n’avez pas les connaissances techniques nécessaires pour entreprendre des travaux en électricité, laissez tomber ! C’est trop dangereux ! Une installation électrique peut être une bombe à retardement : courtcircuit,  incendie, électrisation et même électrocution.

Si vous avez besoin des services d’un électricien, le mieux est de solliciter un devis pour obtenir un chiffrage exact du montant des travaux.

  • Votre électricien connaît les normes en vigueur.
  • En cas de problème, votre assurance n’acceptera de s’engager que si l’installation est conforme et réalisée par un professionnel contre qui elle peut éventuellement se retourner.
  • Une installation réalisée par un électricien de métier bénéficie de la garantie décennale de l’entreprise.

Lors de la remise du devis, prenez le temps d’une lecture réfléchie et comparez plusieurs offres. 

Formulez une demande de devis!
1
2 Mon projet:
3 Moi:
J’accepte les conditions générales du site et de ses partenaires.

 

 

Laisser un commentaire