Comment peindre une porte ?

Avez-vous en projet de peindre votre porte ? Ce guide explique dans le détail les types de peintures à utiliser pour peindre une porte et les techniques pour la mise en peinture.

Porte peinte

Pourquoi peindre une porte ?

Au fil des années, une porte s’use et son attrait diminue de plus en plus. Cela entraine un déphasage entre la porte et les autres composantes de la décoration intérieure. Pour donc harmoniser cette décoration intérieure, il est nécessaire de rénover la porte. En effet, l’objectif est de faire vivre l’intérieur en lui apportant de la peinture fraiche.

Sur le marché, des peintures et des vernis sont disponibles pour ce genre de travaux de rénovation. Les fabricants proposent des produits que vous pouvez appliquer sur plusieurs types de matériaux : que cela soit du bois, du métal ou du plastique, vous trouverez des produits adaptés à votre besoin.

Quelle peinture utiliser pour peindre une porte ?

Pour peindre une porte, il existe plusieurs types de peintures. En fonction des différentes catégories on peut citer : les peintures acryliques, les peintures glycérophtaliques et les peintures alkydes. Et selon la finition, plusieurs options sont disponibles telles que : la finition mate, la finition brillante et la finition satinée.

Les différents types de peintures :

  • La peinture acrylique : c’est une peinture fabriquée à base d’eau, et très souvent utilisée pour peindre les portes intérieures en bois. Néanmoins, elle est également applicable aux portes en verre. La peinture acrylique est surtout appréciée parce qu’il est inodore, se sèche vite et n’est ni nuisible pour la santé humaine ni pour l’environnement. Son application au support est facile à faire de même que son nettoyage (le nettoyage se fait simplement à l’eau). Entre autres, c’est une peinture disponible en monocouche ou en bicouche vous permettant de camoufler convenablement les défauts existants sur le support peint. En dernier ressort, c’est une peinture pouvant protéger les surfaces contre l’humidité et les moisissures.

  • La peinture glycérophtalique : elle est une peinture conçue à base de solvant et fait l’objet d’une règlementation en raison de sa toxicité. De plus, elle produit une forte odeur dérangeante et son nettoyage requiert l’utilisation d’un produit particulier (White Spirit). Mais, elle offre l’avantage d’être une peinture offrant une bonne couverture et un meilleur rendu final. Les experts recommandent, pour la sécurité sanitaire des occupants, d’aérer la pièce après la mise en peinture pendant une période donnée.

  • La peinture alkyde : fabriquée à base d’eau, elle est une peinture offrant une bonne résistance comme celle de la peinture glycéro. Contrairement à la peinture glycéro, la peinture alkyde est moins nuisible à l’environnement et à la santé humaine. Son odeur est plus ou moins supportable et son séchage se fait en moins d’une heure. L’utilisation d’une telle peinture vous permet d’avoir une belle finition notamment pour les portes en bois.

  • La peinture polyuréthane : cette peinture est particulièrement idéale pour couvrir les pores du bois naturel et pour protéger contre la pénétration de l’humidité et des impuretés.

Les peintures en fonction des finitions :

  • La finition mate : si vous souhaitez peindre une ancienne porte ayant beaucoup d’imperfections, cette finition est conseillée pour ces genres de travaux. Elle camoufle parfaitement les imperfections de la porte et lui redonne un aspect esthétique. Selon les recommandations, il est préférable d’éviter de l’appliquer dans les lieux à forte fréquentation. Entre autres, la finition mate offre un aspect chaleureux et reposant.

  • La finition brillante : cette finition donne un aspect moderne à vos portes intérieures. Elle est particulièrement plus facile à entretenir en comparaison à la finition mate. En effet, elle se nettoie aisément à l’eau et au chiffon. De plus la finition brillante met en valeur la porte peinte et attire les regards.

  • La finition satinée : cette finition couvre de même les imperfections ou les irrégularités et donne une apparence douce et veloutée aux portes peintes.

Sur ce, en fonction des caractéristiques de chaque peinture, de votre besoin et de votre capacité financière, c’est à vous de définir la peinture vous convenant.

Peindre une porte : dégonder ou non ?

Pour peindre une porte, vous pouvez la dégonder ou non. Mais, il est plus pragmatique de dégonder la porte : cela rend plus facile sa mise en peinture et permet d’avoir un bon rendu final. Pour cette tâche, il est bienséant de vous faire aider et de vous munir des matériaux suivants pouvant servir de levier : un pied de biche, un dégondeur de porte ou une cuillère en bois.

Voici les étapes à suivre pour dégonder une porte :

  • Positionner la porte de sorte qu’elle soit perpendiculaire au mur

  • Glisser les leviers sous la porte et les soulever

  • Maintenir les leviers dans cette position en utilisant une cale en bois

  • Prendre la porte des deux côtés et la soulever tout en appuyant sur le pied de biche. À cette phase, vous devez bien tenir la porte pour qu’elle ne tombe pas de vos mains.

  • Rabaisser progressivement les différents leviers jusqu’à poser la porte par terre

Notez aussi que les professionnels recommandent d’enlever la poignée et la tige avant tous travaux de peintures.

Mais, si vous ne souhaitez pas enlever la porte, ouvrez-la entre 45° et 90°. Ensuite, mettez une bâche sous la porte pour protéger le sol et utilisez une cale pour empêcher que la porte fasse des mouvements pendant de la mise en peinture.

Comment faire la mise en peinture d’une porte ?

La mise en peinture d’une porte requiert l’utilisation d’un certain nombre d’outils et la préparation du support à peindre.

Outils à utiliser pour peindre

Voici la liste des outils nécessaires pour peindre une porte :

  • Une bâche pour protéger le sol

  • Un ruban de masquage pour la protection de l’encadrement de la porte

  • Un rouleau

  • Un papier abrasif

  • Une brosse

  • Un papier verre

  • Un pied de biche

  • Un tournevis

  • Des tréteaux

  • Des gants

  • De l’enduit

Préparation du support

La préparation du support est une phase essentielle parce qu’elle facilite l’adhésion de la peinture de finition. Dépendant du type de support à peindre, elle regroupe principalement les travaux de nettoyage, de ponçage, etc.

  • Préparation d’une porte en bois : cette préparation consiste en premier lieu à enlever les tâches avec une éponge savonneuse et à ensuite boucher les éventuels trous existants avec une pâte à bois. Le ponçage de la porte s’en suivra : cela se fait à l’aide du papier verre. Lorsque vous avez une surface un peu importante, vous avez la possibilité d’utiliser une ponceuse électrique à main. La dernière étape de préparation de ce type de support consiste à enlever les poussières et les débris restants avec un chiffon mouillé avec de l’eau.

Pour une bonne adhérence de la nouvelle peinture, s’il s’agit d’une porte en bois verni, il est bienséant d’utiliser une sous-couche spéciale vernis après ponçage. Et pour une porte déjà peinte, il est conseillé de racler l’ancienne peinture avant de faire le ponçage surtout dans le cas où la peinture s’effrite.

  • Préparation d’une porte en PVC : pour faciliter l’adhésion de la nouvelle couche pour ce type de support, les professionnels recommandent de pulvériser un préparateur spécifique sur le support et ensuite le frotter avec un chiffon.



  • Préparation d’une porte en aluminium : ici l’opération de préparation consiste à rendre propre la porte avec une éponge savonneuse puis enlever la rouille à l’aide d’une brosse métallique. Ensuite, poncez la surface avec du papier verre et enlevez les poussières à l’aide d’un chiffon.

Entre autres, pour que la peinture ne se répande pas au sol ou sur vos murs, couvrez-les à l’aide d’une bâche. En ce qui concerne la protection de l’encadrement de la porte, il vous suffit d’y coller du ruban de masquage.

Application de la sous-couche

Pour commencer, à l’aide d’un pinceau, peignez les angles et les rebords. Ensuite, peignez les grandes surfaces à l’aide d’un rouleau. Pour un rendu uniforme, faites des lignes croisées, verticales et horizontales. En dernier ressort, continuez à appliquer la peinture en faisant des mouvements de haut en bas. Remarquez que l’application de la sous-couche est surtout nécessaire pour une surface non peinte auparavant.

Mise en peinture de la porte

La mise en peinture se fait pratiquement de la même manière que la sous-couche. En premier, à l’aide d’un pinceau, peignez les angles et les rebords de la porte et par la suite peignez les surfaces importantes avec un rouleau à poil court. Continuez en faisant des lignes croisées puis tracez des lignes horizontales et verticales. Pour finir, appliquer la peinture de bas en haut afin d’uniformiser le rendu final.

Une seconde couche peut être appliquée au besoin et elle s’applique de la même manière que la première couche. En outre, vous devez le ruban de masque au moment où la peinture est encore humide.

Formulez une demande de devis!
1
2 Mon projet:
3 Moi:
Je souhaite recevoir par email les informations des partenaires pour m’aider dans mes projets de travaux.