Les voliges de toiture

Les voliges sont les planches de bois fixées sur les chevrons utilisées comme finition sur une couverture. Bien qu’il s’agisse d’une structure assez traditionnelle et archaïque, ces planches rectangulaires et assez fines confèrent un aspect à la fois moderne et rustique à votre intérieur. Tour d’horizon sur les voliges de toiture dans cet article.

Volige en bois

Quel prix pour les voliges d’une toiture ?

Le prix des voliges d’une toiture dépend notamment de l’essence de bois que vous choisissez.

Essences de bois

Prix moyen

Peuplier

À partir de 8 € TTC le m²

Sapin

10 € par m²

Pin de douglas

13 à 19 € le m², selon la largeur de la planche

Mélèze

8 € à 13 € TTC l’unité

Prix de pose

Types d’interventions

Coût de la main-d’œuvre

Pose du liteaunage et du contre-liteaunage

entre 15 € et 50 € le m²

Pose d’un écran de sous-toiture

entre 5 € et 20 € par m²

Pose de volige

25 à 30 € TTC par m² utile

 À quoi servent les voliges ?

Voliges en chêne
Voliges en chêne

Les voliges apportent essentiellement la touche finale à une couverture de toit. On les fixe au niveau des chevrons ou bien des profilés métalliques à l’aide de clous ou de vis. On obtient alors une couverture plus stable et plus sécurisée.

En charpenterie, les voliges servent de support pour la charpente. On parle plus précisément de « voligeage », qui consiste à assembler les voliges entre elles pour former le platelage jointif. La structure va venir supporter l’ensemble des composants de la toiture. Elle pourra même substituer les liteaux.

Sur les voliges, il est également possible de fixer des gouttières, des panneaux photovoltaïques ou des pare-pluies.

Concrètement, les voliges assurent la protection mécanique de votre toiture lors des orages. Les voliges chanlattées conviennent particulièrement aux toitures composées de tuiles ou d’ardoises.

Quelles essences de bois utilisées pour la fabrication de voliges ?

Retrouvez ci-dessous un récapitulatif des caractéristiques de ces différentes essences de bois :

Essences de bois

Avantages

Peuplier

        Excellente tenue au clouage

        Particulièrement absorbant

        Excellente résistance mécanique

        Léger et tendre

        Se peint facilement

·         Lorsqu’il est traité à haute température, il devient imputrescible et moins sensible aux phénomènes de perte et de reprise humidité

Sapin

        Permet de fabriquer des voliges de dimensions importantes

        Bonne protection mécanique en cas de tempête

Pin de douglas

        Résistant

         Excellente durabilité naturelle

        À partir de la classe 2, résiste bien à l’humidité

Mélèze

        Durabilité naturelle

        Résiste aux intempéries

        Résiste aux attaques d’insectes et fongiques

        Résiste bien au feu

        Bois naturellement imputrescible

 Précision importante : les bois d’un pH inférieur à 5 sont à proscrire en raison de leur pouvoir corrosif.

Pour garantir la résistance du bois contre l’humidité, privilégiez également une essence de bois conforme à la norme NF (nous en reparlerons plus bas).

La norme NF : obligatoire pour les voliges

La fiabilité et la solidité des voliges se traduisent par la norme NF. Cette norme préconise l’utilisation des bois de classe 2 pour la charpente et le solivage. Un degré d’humidité compris entre 13 % et 17 % est également requis.

Autre critère important : le conditionnement. Plus explicitement, le colis doit faire 1 mètre cube selon les mètres linéaires.

Les différentes tailles de volige disponibles sur le marché

En fonction des usages, les dimensions d’une volige sont très variables. Vous trouverez dans le récapitulatif ci-dessous les dimensions moyennes des voliges :

Mesures

Tailles

Largeur

10 cm à 30 cm

Épaisseur

12 mm à 26 mm

Largeur des appuis

25 mm à 30 mm

Diamètre des pointes lisses

Supérieur à 2,7 mm

Longueur

Variable selon l’usage et les dimensions de la toiture

 

Note : les voliges à fixer par clouage doivent comporter des pointes lisses d’un diamètre supérieur à 2,7 mm. Pour ce qui est de la longueur, elle peut être variable selon l’usage et les dimensions de la toiture.

Les techniques de fixation et de pose pour réaliser un voligeage

Les techniques de fixation

On fixe généralement la volige de charpente de manière horizontale au niveau des pannes, des chevrons ou des profilés métalliques. La technique de fixation dépend du type de support sur lequel les voliges seront installées.

La fixation sur des chevrons

Voliges en peuplier
Voliges en peuplier

Pour fixer les voliges, clouez par deux ou trois clous ou vissez par deux ou trois vis. Le choix du nombre de clous ou de vis dépend de la largeur de la zone qui recevra la volige :

  •         Clouez par deux clous si la largeur de la volige est inférieure à 105 mm.
  •         Clouez par trois clous pour une largeur comprise entre 105 et 200 mm,

Utilisez des clous à pointes annelées de 2,5 mm de diamètre. Sinon, vous pouvez également vous servir de clous à pointes lisses. Mais le diamètre dot être supérieur à 2,7 mm. Dans le cas d’un vissage, l’idéal serait d’utiliser des vis fendues ou des vis cruciformes de 4 mm de diamètre.

La fixation sur des profilés en métal

Cela se fait à l’aide de vis autoperceuses ou autotaraudeuses. Pour obtenir un meilleur résultat, utilisez cependant des vis de plus 6 mm de diamètre. Les clous seront disposés par deux si la largeur de la volige dépasse les 200 mm.

Les techniques de pose

Il existe deux méthodes pour poser des voliges :

  •         La pose jointive
  •         La pose intermittente

La pose jointive

Cette technique consiste à poser les voliges de manière continue. Pour cela, les planches ne doivent donc pas s’espacer de plus de 5 mm

La pose intermittente

Le principe est simple : disposer les voliges de façon discontinue. Ceci dit, l’écart reste régulier entre les planches. Pour ce faire, il faudra tracer l’emplacement des voliges le long des chevrons. Les décalages seront placés entre les étages de superposition.

Pose de voliges : le faire soi-même ou faire appel à un professionnel ?

Si poser les voliges soi-même présente un avantage économique, le recours aux services d’un professionnel garantit un travail bien fait et conforme aux normes.  

Poser les voliges soi-même

Vous vous y connaissez en bricolage et en menuiserie ? Il est possible de réaliser les travaux vous-même. Cette opération requiert un savoir-faire et de la minutie. Dans le cas contraire, faites appel à un spécialiste en pose de voliges pour assurer la sécurité et la sûreté des travaux.

1 – Préparez les outils nécessaires pour la pose des voliges

La pose de ces planches rectangulaires fines requiert l‘utilisation d’outillage spécifique. Prévoyez au moins un marteau et une perceuse visseuse. Une échelle sera également requise. Ne lésinez pas non plus sur les accessoires de sécurité. Ainsi, équipez-vous de :

  •         un casque de protection,
  •         gants,
  •         lunettes de sécurité,
  •         chaussures de sécurité.

2 – Misez sur les bonnes voliges

Le premier critère de choix : les dimensions des voliges. Puis, prenez en compte le type de pose. Par exemple, la technique de pose en continu est incontournable pour un espace entre les planches ne dépassant pas 5 mm ou 10 mm. Un voligeage discontinu constitue néanmoins une option à une condition : l’emplacement des voliges sur les chevrons doit être précis.

3- Nos conseils pour une pose par clouage

Pour fixer la volige à l’aide de clous, commencez par le bas de la pente. Veillez à ce que la volige se place parallèlement à la ligne d’égout. Utilisez impérativement des clous dont la largeur des points est le double de celle des voliges. Lorsque vous clouez les planches, veillez à ce que la pointe des clous ne dépasse pas la volige.

4 – Nos conseils pour une pose en panneaux

Lorsqu’elles ne présentent pas les mêmes largeurs, les voliges ne peuvent être jointes par le bout. Commencez donc à poser les planches depuis le bas jusqu’en haut.

5- Nos conseils pour la pose par coupe perdue

Cette technique est spécialement adaptée aux voliges calibrées et de même longueur et dimension. La coupe perdue permet d’améliorer le contreventement. Mais pas que ! Elle renforce aussi la solidité des chevrons. Ceci dit, elle ne garantit pas un alignement des abouts.

Lors de la pose, le décalage de ces éléments se fait d’un appui à un autre. Pour chaque extrémité des voliges, prévoyez une largeur de repos de 35 mm.

Faire poser les voliges par un professionnel : les avantages

L’intervention d’un professionnel reste la meilleure option pour poser des voliges sur une toiture. Le fait est que les opérations en hauteur comportent des risques, surtout si vous ne disposez pas des compétences requises.

Voici les avantages qui s’offrent à vous en faisant appel à un charpentier-couvreur certifié :

Un rendu de qualité et sûr

Comme il a l’habitude de réaliser ce type de travaux, votre artisan s’occupera de votre toiture dans les plus brefs délais. De plus, il possède le matériel ainsi que les équipements de sécurité nécessaires pour l’opération. En effet, les risques d’accident sont élevés si l’on s’attaque aux travaux sans disposer d’accessoires adéquats.

Un voligeage durable

Le domaine de compétences d’un charpentier s’étend de la menuiserie à la maçonnerie. Autrement dit, c’est le professionnel le mieux qualifié pour réaliser ces travaux et vous fournir un voligeage durable. Il utilise des matériaux de qualité pour permettre à la structure de rester en parfait état durant de nombreuses années.

Poser soi-même les voliges d’une toiture ou recourir aux services d’un professionnel : le verdict ?

Les services d’un professionnel restent l’option la plus sûre pour poser des voliges. Les travaux seront effectués en un rien de temps tout en respectant les normes. Grâce aux nombreuses années d’expérience du couvreur et à son professionnalisme, il prendra soin de votre charpente et de votre toiture. Il procèdera à une visite et à une inspection des lieux avant de commencer les travaux.

Conseil : faites appel à un charpentier-couvreur près de chez vous. Demandez un devis détaillé de la prestation pour déterminer si votre budget s’adapte au tarif du professionnel. Le devis comprendra tous les détails importants des travaux (notamment les matériaux à utiliser, les services pris en charge et la date d’échéance).

Formulez une demande de devis!
1
2 Mon projet:
3 Moi:
Je souhaite recevoir par email les informations des partenaires pour m’aider dans mes projets de travaux.