Rénovation de salle de bain : les pires erreurs à éviter

Vous voulez procéder à la rénovation de votre salle de bain ? Que vous fassiez appel aux services d’un professionnel ou que vous décidiez de la faire vous-même, il y a des bons gestes à avoir mais aussi et surtout des erreurs à éviter. Retrouvez dans ces quelques lignes nos conseils ainsi que x erreurs à éviter dans la rénovation d’une salle de bain.

Salle de bain avec carrelage en marbre

Budget récapitulatif

Voici quelques points prix et dépenses à connaître absolument avant de se lancer dans la rénovation d’une salle de bain :

Désignation

Prix TTC main d’œuvre comprise

Démolition totale de la salle de bain

À partir de 900€

Installation d’une baignoire

À partir de 750€

Installation d’une douche

À partir de 800€

Mise en place de l’électricité

À partir de 600€

Plomberie

À partir de 850€

Installation lavabo + vanité

À partir de 750€

Rénovation du sol

À partir de 90€/m²

Installation des toilettes

À partir de 450€

La rénovation d’une salle de bain induit un grand nombre de travaux, c’est pourquoi nous vous conseillons de faire appel aux services d’un professionnel compétent et aguerri pour éviter les mauvaises surprises et imprévus en tout genre mais aussi et surtout pour obtenir les résultats escomptés.

Les points déterminants du budget de rénovation de salle de bain

Afin que vous compreniez mieux comment se présente réellement le budget à allouer à la rénovation d’une salle de bain, voici quelques points déterminants du budget total en lui-même :

  • La superficie de la salle de bain : plus une salle de bain est grande et plus coûteuse sera sa rénovation, mais sachez qu’en poussant bien vos recherches en matière de main d’œuvre vous pourrez profiter des meilleurs prix du marché
  • Vos goûts et vos préférences : tout est question de goûts et nous savons que les belles choses ont un prix. Plus vous serez attiré par les matériaux et composants épurés et classieux et plus vous débourserez, sachez quand même être à l’affut des bons plans pour économiser au maximum
  • La qualité des matériaux : la bonne qualité a un prix qui n’est pas toujours des plus accessibles mais qui en vaut largement la peine pour assurer la durabilité ainsi que la longévité
  • Les prestataires de services auxquels vous faites appel : sachez que la rénovation de salle de bain implique divers travaux en tout genre et que vous aurez à faire appel aux services de plusieurs types de professionnels : électricien, plombier, maçon, etc. Sachez faire le bon choix et accorder au professionnel adéquat les tâches qui lui incombent au risque de vous retrouver avec des finitions mal faites

Les pires erreurs à éviter

Maintenant que les points prix et budget vous sont plus clairs, entrons dans le vif du sujet à savoir : les erreurs à éviter quand on rénove sa salle de bain !

Changer l’emplacement de la salle de bain

L’installation d’une salle de bain implique la mise en place de tout un ensemble de dispositif de plomberie et de tuyauterie ; c’est pourquoi nous vous déconseillerons fortement de penser à changer l’emplacement de la salle de bain à une autre pièce. En effet, cela reviendrait à désinstaller pour ensuite réinstaller ailleurs une salle d’eau toute entière. Ainsi, au lieu de déplacer totalement votre salle de bain, on vous conseillera plutôt de repenser l’ensemble de l’aménagement et de l’agencement de la pièce. Si vous manquez d’inspiration, vous pouvez faire appel aux services d’un architecte d’intérieur ou encore un designer qui vous proposera ensuite un plan en 3D des différents rendus finaux possibles. Ci-dessous un tableau récapitulatif concernant les prestations d’un architecte d’intérieur pour repenser l’agencement de votre salle de bain :

Types de prestation

Honoraires hors taxes

Prise de contact/rencontre conseils

30 à 120€/heure

Etude de projet

30 à 120€/m²

Prestation complète incluant la conception du projet + livraison des travaux

10 à 15% du montant total HT des travaux

Placer les toilettes en premier

Il s’agit sans aucun doute de l’une des erreurs les plus courantes dans le cas des toilettes intégrées dans la salle de bain : commencer par placer ou positionner les toilettes. Non seulement il n’est pas judicieux de placer les toilettes en premier mais en plus cela vous induira en erreur quand à l’emplacement du reste des éléments qui vont venir composer la salle de bain. Faire appel aux services d’un architecte ou designer vous évitera de faire face à ce genre de désagrément. Placer les toilettes en premier c’est aussi envisager de les mettre en premier plan dans la salle de bain. Il est en effet préférable que les toilettes se fondent parfaitement dans l’ensemble de la salle de bain, qu’elles ne deviennent donc pas un élément central qui va ternir le reste. Ci-dessous les prix concernant l’installation de toilette dans une salle de bain :

Désignation

Prix d’achat

Prix de pose

WC classiques

90 à 250€

100 à 150€

WC suspendus

200 à 350€

130 à 200€

Tuyauterie, canalisation et plomberie

250 à 300€

400 à 500€

Ne pas accorder d’importance à l’éclairage

Parmi les points les plus lésés dans la salle de bain : l’éclairage. Afin de ne pas vous retrouver avec une luminosité peu flatteuse, pensez dès le début à comment mettre en place votre éclairage de salle de bain. Vous avez l’embarra du choix en ce qui concerne le design et le type d’éclairage que vous désirez. Du luminaire le plus épuré aux spots les plus classiques, sachez surtout faire le bon choix en ce qui concerne les ampoules. Préférez les lumières blanches pour un rendu flatteur et un éclairage efficace, n’oubliez pas non plus votre éclairage de miroir de salle de bain. Voici quelques points importants à connaître au sujet des luminaires salle de bain :

  • Evitez les ampoules avec température de Kelvin située entre 3000 et 3500 : bien que ces ampoules donnent l’impression d’un éclairage chaleureux, le niveau reste très bas pour une salle de bain.
  • Préférez les ampoules avec température de Kelvin supérieure à 4000 : éclairage efficace et rayonnant à souhait, vous ne serez pas déçu.
  • Les normes de sécurité : ne surtout pas négliger les différents points de normes de sécurité en ce qui concerne l’éclaira dans la salle de bain ! Rappelons qu’une salle de bain est divisée en plusieurs zones (03) selon la norme NF C 15-100 :
  • Volume 0 : c’est la zone directe de réception d’eau, autant pour une douche que pour une baignoire : aucun appareil électrique
  • Volume 1 : c’est la zone de projection d’eau suivant une hauteur de 2.25 mètres au-dessus du volume 0 : possibilité d’installation de dispositifs certifiés IPX5 avec alimentation 12V
  • Volume 2 : c’est la zone qui entoure le volume 1 suivant une distance de 60cm : possibilité d’installation de dispositifs certifiés IPX5. Notons que le volume 2 est aussi appelé la zone hors volume où la norme ne s’applique pas
  • Evitez les éclairages trop éblouissants : pour votre confort mais aussi pour une question d’esthétisme et de rendu, il vaut mieux privilégier les éclairages moyennement éblouissants. Ainsi, vous n’aurez pas l’impression de recevoir une forte dose de lumière dans le visage au réveil du matin ou encore lorsque vous rentrez le soir avec un fort besoin d’apaisement. Sachez aussi qu’un éclairage neutre propose une diffusion de lumière plus efficace sur les zones ciblées !
  • Connaître les différents indices de protection des ampoules dans la salle de bain : les ampoules qui conviennent dans les pièces humides comme la salle de bain sont floquées de la certification IP65 ou encore IP67. Ces dernières résistent aux légères éclaboussures d’eau.

Retrouvez ci-dessous un tableau représentant un budget récapitulatif concernant l’éclairage de salle de bain :

Désignation

Prix d’achat

Prix de pose

Luminaire au plafond

60 à 200€

50 à 70€

Luminaire de miroir de salle de bain

50 à 150€

40 à 60€

Ampoule IP65

15 à 60€

 

Ampoule IP67

20 à 90€

 

Placer le porte-serviette trop loin de la douche, de la baignoire ou encore du lavabo

Il peut s’agir d’un détail anodin pour certains mais lorsque le porte-serviette se situe trop loin de la douche, de la baignoire ou encore du lavabo, ce n’est pas du tout pratique. Pensez à placer votre porte-serviette de sorte à ce que vous ayez tout de suite axé à votre serviette quand vous sortez de la douche. Une distance d’environ 50cm autours de la douche ou encore de la baignoire serait parfaite.

Produit

Prix d’achat

Prix de pose

Porte-serviette

À partir de 10€

15 à 20€



La pose de porte-serviette est une tâche relativement simple que vous pourrez réaliser vous-même rapidement et sans souci à condition de disposer des outils nécessaires. Ainsi, vous n’aurez pas nécessairement besoin de faire appel aux services d’un professionnel.

Un sol de salle de bain trop glissant

Attention à ne surtout pas choisir un sol trop glissant pour votre salle de bain, il y va de votre sécurité ainsi que de celle de tous les usagers de la pièce. Pour commencer, délimitons les types de revêtement de sol qui conviennent dans la salle de bain :

  • Le carrelage
  • Le sol pierre naturelle
  • Le béton (ciré ou mat)
  • Le sol souple en vinyle
  • Le revêtement de sol de fibre végétale

En ce qui concerne le carrelage de salle de bain spécialement, référez-vous principalement à la norme DIN 51097 qui est une norme régissant les carreaux antidérapants. Cette norme se présente comme suit :

  • A : adhérence moyenne avec inclinaison supérieure ou égale à 12°
  • B : adhérence élevée avec inclinaison supérieure ou égale à 18°
  • C : forte adhérence avec inclinaison supérieure ou égale à 24°

Vous pouvez aussi vous référer à la norme DIN 51130 qui est l’une des normes les plus courantes en Europe :

  • R9 : adhérence normale avec inclinaison de 3 à 10°
  • R10 : adhérence moyenne avec inclinaison de 10 à 19°
  • R11 : adhérence élevée avec inclinaison de 19 à 27°
  • R12 : adhérence forte avec inclinaison de 27 à 35°
  • R13 : très fort adhérence avec inclinaison supérieure à 35°

Ainsi, pour bien choisir votre carrelage de salle de bain, optez pour référence R10 à R12. Dans le cas où vous voulez installer du carrelage pour votre douche italienne, choisissez plutôt du carrelage antidérapant A+B+C.

Ci-dessous un tableau récapitulatif concernant les différents prix pour sol de salle de bain :

Types de sol

Prix d’achat au m²

Prix de pose au m²

Carrelage

20 à 200€/m²

20 à 80€/M²

Sol en pierre naturelle

40 à 90€/m²

30 à 60€/m²

Béton

10 à 150€/m²

30 à 60€/m²

Sol souple en vinyle

20 à 40€/m²

30 à 50€/m²

Revêtement de sol en fibre végétale

10 à 100€/m²

10 à 40€/m²

Oublier de penser aux rangements

Quoi de plus pratique qu’une salle de bain fonctionnelle et bien agencer ? Pour profiter d’une salle de bain confortable et bien organisée, n’oubliez surtout pas de penser aux divers rangements ! On parlera par exemple de :

  • Placards de salle de bain
  • Etagère
  • Rack
  • Armoire
  • Tablette amovible
  • Desserte à roulette
  • Panier à linge

Sachez qu’en optant pour les bons rangements dans votre salle de bain, vous pourrez ajouter bien plus que du charme dans votre pièce d’eau. Ne manquez surtout pas d’accorder et harmoniser les couleurs !

Types de rangement

Prix d’achat

Prix de pose

Placards de salle de bain

50 à 200€

À partir de 30€/placard

Etagère

30 à 90€

À partir de 20€/étagère

Rack

15 à 340€

—-

Armoire

60 à 150€

—-

Tablette amovible

50 à 100€

—-

Desserte à roulette

60 à 90€

—-

Panier à linge

7 à 30€

—-

Des interrupteurs mal placés

On y pense assez rarement mais les interrupteurs jouent un rôle important et majeur dans le confort d’utilisation d’une pièce quelle qu’elle soit. Pour ne pas vous perdre dans le noir, toujours placer votre interrupteur dès l’entrée de la salle de bain ! Rappelez-vous cependant des différentes zones et des différents volumes qui composent la salle de bain. Interdiction totale de placer un dispositif électrique au niveau du volume 0 et du volume 1 !

Autres erreurs à éviter

Quelques erreurs sont à éviter :

  1. un carrelage sur une trop faible largeur ou une trop faible hauteur, les éclaboussures et gouttes touchant la peinture, qui s’écaillera
  2. une salle de bains entièrement blanche qui manquera de charme
  3. ne pas mettre de plinthe au carrelage 
  4. fermer le dessous de la baignoire ou de la douche sans trappe
  5. ne pas prévoir l’emplacement de la machine à laver dans les plans
  6. ne pas prévoir de vmc, fenêtre ou solution d’évacuation de l’air, l’air humide abîmera les murs

Formulez une demande de devis!
1
2 Mon projet:
3 Moi:
Je souhaite recevoir par email les informations des partenaires pour m’aider dans mes projets de travaux.