Calcul de la puissance de VMC nécessaire

Calcul du débit d’air

Débit d’air nécessaire suivant le volume de la pièce

Elément à calculer

Détails de calcul

Volume de la pièce

Longueur de la pièce x largeur x hauteur des murs

Nombre de renouvellement de l’air par heure (NR/h)

  • Cuisine : 5 à 10 fois/h
  • Salle de bain : 6 à 9 fois/h
  • WC : 8 à 12 fois/h

Débit d’air renouvelé minimal 

Volume de la pièce/24

Débit d’air total

Volume de la pièce x NR/h

VMC

La totalité de l’air dans un logement doit être renouvelée en moins d’une journée (24 heures). Le débit d’air renouvelé par heure s’obtient donc en divisant le volume total du logement par 24.

Prenons l’exemple pour le cas d’une cuisine de 4 m de longueur et 3 m de largeur. La hauteur sous-plafond est de 2,60 m.

  • Volume de la pièce = 4 x 3 x 2,60 = 31,2 m3.
  • Renouvellement souhaité : NR/h = 6.
  • Débit d’air renouvelé minimal = 31,2/24 = 1,3 m3/h
  • Débit d’air total = 31,2 x 6 = 187,2 m3/h

Débit d’air minimal suivant le type de logement et l’utilisation de la pièce

En se basant sur la formule précédente, on peut également estimer le débit d’extraction d’air minimal pour un VMC suivant l’utilisation de la pièce :

  • Salle de bain : 15 à 30 m3/h ;
  • Cuisine : 35 à 135 m3/h ;
  • WC : 15 à 30 m3/h.

Type de logement

Salle de bain

Cuisine

WC

T1

15 m3/h

35 m3/h

15 m3/h

T2

15 m3/h

60 m3/h

15 m3/h

T3

30 m3/h

75 m3/h

15 m3/h

T4

30 m3/h

90 m3/h

30 m3/h

T5

30 m3/h

105 m3/h

30 m3/h

T6

30 m3/h

120 m3/h

30 m3/h

T7

30 m3/h

135 m3/h

30 m3/h

Un logement de type T2 signifie qu’il ne comporte que 2 pièces principales (la cuisine, le cellier ou placard et les salles de bain ne font pas partie des pièces principales).

Quelle puissance pour le moteur du VMC ?

Selon le RT2012, une VMC ne doit pas consommer plus de 0,25 W/(m3/h). La puissance requise pour son fonctionnement varie de 15 W à 100 W. Elle consomme donc moins qu’un ordinateur de bureau, un fer à repasser ou un réfrigérateur.

Les différents types de VMC

Il est nécessaire de bien choisir le type de VMC à installer dans son logement afin de répondre correctement aux besoins des utilisateurs.

Il existe 2 types de VMC :

  • Types de VMC
    VMC simple flux : la VMC gère uniquement l’extraction de l’air dans les zones humides du logement.
  • VMC double flux : la VMC gère simultanément l’extraction de l’air pollué et le soufflage de l’air frais.

Une VMC peut également être soit autoréglable, soit hygroréglable.

  • VMC autoréglable : c’est le type de VMC adapté pour les maisons individuelles moins soumises à l’humidité. Son prix est abordable, mais elle est accompagnée d’une quantité importante de déperdition de chaleur.
  • VMC hygro type A : elle convient aux bâtiments collectifs et tertiaires. L’humidité de l’air ambiant est mesurée sur les bouches d’évacuations.
  • VMC hygro type B : elle convient aux habitations individuelles. Il s’agit d’un système très économique et avec une moindre déperdition thermique. Contrairement au type A, le taux d’humidité est mesuré sur les bouches d’arrivées d’air.

FAQ

Quel diamètre pour la gaine d’une VMC ?

Le diamètre des gaines tient compte du flux d’air circulant à travers les différentes pièces. En moyenne :

  • Pour une cuisine : un diamètre de 125 mm est largement suffisant ;
  • Pour une salle de bains : optez pour un diamètre de 80 mm.

Combien coûte la mise en place d’une VMC ?

Le prix d’une VMC varie selon le modèle choisi :

  • Une VMC simple flux autoréglable coûte environ 400 € à 1000 €.
  • Une VMC simple flux hygroréglable coûte environ 900 € à 1700 €.
  • Une VMC double flux coûte environ 4000 € à 8000 €.

Comment fonctionne une VMC simple flux ?

Tout d’abord, le terme simple flux indique un seul sens pour la circulation de l’air. L’air qui se trouve dans les salles de bains, cuisines et toilettes est aspiré à travers une bouche d’extraction et rejeté à l’extérieur de la maison. Ce procédé se fait à l’aide d’une turbine.

Et en contrepartie, l’air frais extérieur entre naturellement dans les pièces par l’intermédiaire des bouches de VMC situées sur les murs de façade.

Quels sont les avantages et inconvénients d’une VMC double flux ?

Avantages

  • Plus efficace qu’un VMC simple flux ;
  • Un air intérieur de meilleure qualité, grâce à la performance du système de filtration ;
  • Moins d’humidité dans le logement ;
  • Un meilleur confort thermique.

 Inconvénients

  • Consommation d’énergie plus importante par rapport au modèle simple flux ;
  • Système encombrant ;
  • Besoin d’entretien régulier ;
  • Risque de développement de moisissures dans les gaines si l’appareil n’a pas fonctionné pendant un long moment.
Formulez une demande de devis!
1
2 Mon projet:
3 Moi:
Je souhaite recevoir par email les informations des partenaires pour m’aider dans mes projets de travaux.