Calcul de la surface et nombre de lames de lambris

Explication du calcul de la surface d’un mur

Surface d’un mur

Longueur x Hauteur du mur
Ex : 5 x 3 = 15 m2 

Surface d’une ouverture (fenêtre, porte, porte-fenêtre…)

Largeur x Hauteur de l’ouverture

Ex : porte standard

0,9 x 2,10 = 1,89 m2

Surface d’un plafond

– Si la pièce est rectangulaire :

Longueur x largeur du plafond

– Si la pièce a la forme d’un trapèze :

(grande base + petite base) x hauteur/2

Surface d’une lame de lambris

Longueur x largeur d’une lame
Ex : 1 x 0,2 soit 0,2m2

Nombre de lames (prévoir 10 % de lames en plus pour les découpes et pertes)

Surface de l’ensemble des murs + des plafonds à lambrir / (surface d’une lame * 1,10) 

Soit 15 / (0,2*1,10) = 68 lames

Les facteurs qui influencent la quantité de lambris

Pose de lambris en diagonale
Pose de lambris en diagonale

La quantité nécessaire de lambris pour un revêtement de mur ou de plafond dépend :

  • Des dimensions de la surface à revêtir ;
  • Du type de pose choisi (une pose en chevrons nécessitera plus de découpes que pour les autres types de pose) ;
  • De la forme de la pièce (si elle a plusieurs recoins et que la pièce est aussi petite, il y aura plus de découpes à faire que pour des pièces de grande taille) ;
  • Des dimensions choisies pour le lambris.

Comment calculer les dimensions en cas de pièce non rectangulaire ?

Si la pièce n’est pas rectangulaire, il faudra additionner la longueur des murs + décomposer la surface en figure simple comme des rectangles ou des triangles dans le cas de lambris au plafond.

La surface d’un triangle se calcule en multipliant sa base par la hauteur et le tout divisé par deux. Ce cas se présente surtout lorsque les pièces ont des recoins. Par contre, si les coins sont plus larges et que vous avez des surfaces trapézoïdales, vous pouvez appliquer la même formule mentionnée dans le tableau ci-dessus.

Pour obtenir la surface totale, il suffit d’additionner l’ensemble de toutes les surfaces décomposées.

Comment poser un lambris ?

Pose d'un lambris

Il y a deux façons de poser les lambris. Pour les lambris en PVC, la pose se fait par simple collage sur un mur propre et sec afin d’éviter l’infiltration de moisissure. Pour les lambris en bois, le processus est plus complexe.

  • Préparer le support (mur). Il doit être comme dit précédemment parfaitement propre, exempt d’humidité et de poussière. Assurez-vous également que le mur ait une bonne planéité.
  • Poser des tasseaux qui serviront d’ossature pour les lambris. Ils sont fixés au mur perpendiculairement au sens de pose de ces derniers.
  • Garder un espacement d’environ 50 cm entre les ossatures et limiter leur longueur à 1,50 m.
  • Prévoir un joint de 3 à 4cm entre chaque barre pour la circulation de l’air.
  • Clouer la première lame à partir d’un côté en bas du mur, puis continuer avec les restes en les assemblant bout à bout par clipsage.
  • Pour la dernière lame, passer au découpage à l’aide d’une scie sauteuse, si besoin. Des découpages sont également nécessaires en cas d’obstacles sur le support (prises, interrupteurs, etc.) ou pour la pose dans les recoins.
  • Fixer les plinthes et les corniches.

FAQ

a/ Quel sens de pose du lambris (longueur ou hauteur) ?

Exactement comme pour les parquets de plancher, les lambris peuvent être placés verticalement, horizontalement ou en diagonale.  

  • La pose verticale ou suivant la hauteur de la pièce est idéale afin de valoriser la hauteur sous-plafond, ce qui permettra d’agrandir l’espace.
  • La pose horizontale pour des lames parallèles à la longueur de la pièce, donne un effet d’élargissement de la pièce.
  • La pose en diagonale ou en chevron donne également du volume à la salle tout en étant originale et décorative.

 

b/ Quels sont les différents types de lambris ?

Selon les matériaux, il y a 3 différents types de lambris que vous pouvez utiliser pour vos travaux de finition :

  • Les lambris en bois qui sont fabriqués à partir de massif de bois naturel comme le pin, le châtaigner, le chêne, le sapin, etc. Selon la nature du bois et sa qualité, ils sont classés suivant 4 catégories : A pour les bois sans nœuds, B pour les bois qui présentent des petits nœuds sur sa surface, C pour ceux qui en ont beaucoup et D pour ceux qui sont déclassés. Ils peuvent être bruts, vernis ou peints.
  • Les lambris décoratifs ou revêtus qui ont des couvertures en vinyle à motifs personnalisés. Ils peuvent imiter différents types de texture tels que le bois, la pierre, et encore tant d’autres avec des couleurs mates ou brillantes. Ils sont généralement fabriqués à partir d’un support en fibre de bois ou en aggloméré.

Les lambris en PVC sont des pièces synthétiques modernes plus résistantes et étanches. Ils conviennent aux pièces assujetties à l’humidité et se placent donc en intérieur autant qu’en extérieur.

Formulez une demande de devis!
1
2 Mon projet:
3 Moi:
Je souhaite recevoir par email les informations des partenaires pour m’aider dans mes projets de travaux.