Chaudière au gaz : calcul de la puissance, de la dimension et conseils

Quelle puissance pour une chaudière à gaz ?

Coefficient de consommation énergétique d’un logement (C)

  • 2 si mauvaise isolation
  • 1,6 si isolation normale
  • 1,5 si bonne isolation

Indice de Température Extérieur (ITE)

  • 7 pour la région sud de la France
  • 9 pour le centre
  • 12 pour la région nord
  • 15 pour les zones à haute altitude (montagnes)

Volume de l’espace à chauffer (V)

Surface au sol x hauteur de la pièce

ou (Longueur x largeur x hauteur)

Déperdition thermique (DP)

En général, il est égal à 1,3

Puissance d’une chaudière à gaz (en Watt)

C x V x (Température souhaitée + ITE) x DP

Calcul détaillé

Déterminons la puissance nécessaire d’une chaudière à gaz avec les conditions suivantes :

  • Pièce de dimension 4,00 m x 5,00 m ;
  • Hauteur sous-plafond : 2,50 m ;
  • Le logement est moyennement isolé (C = 1,6) et se trouve dans le sud de la France (ITE = 7).
  • La température souhaitée pour la pièce est de 20°C.

On calcule d’abord le volume qui est égal à : 4 x 5 x 2,5 = 50 m3

Puissance = 1,6 x 50 x (20 + 7) x 1,3 = 2 808 W

En le divisant par 1000, on obtient Puissance = 2,808 KW

Pourquoi bien dimensionner une chaudière ?

Dimensionner un chauffage signifie calculer la puissance utile pour que l’appareil puisse fonctionner normalement en répondant aux besoins des utilisateurs. Ce calcul est très important, car un mauvais dimensionnement peut entraîner :

  • Une augmentation de la facture de gaz ;
  • Un mauvais chauffage des pièces ou de l’eau ;
  • Une surexploitation du climatiseur (en cas de sous-dimensionnement) ;
  • Un prix d’achat plus élevé (plus l’appareil est puissant, plus il coûtera cher).

Les critères déterminant la puissance d’une chaudière à gaz

Afin de déterminer la puissance d’une chaudière, voici les facteurs à prendre en compte :

  • La surface du logement ;
  • La qualité de l’isolation de la zone ;
  • Le climat de la région où se trouve le bâtiment ;
  • Le nombre de personnes occupant le bâtiment ;
  • Les besoins en chauffage (nombre de pièces, chauffage d’eau)

Chaudière à gaz : avantages et inconvénients

L’utilisation d’un chauffage à gaz présente aussi bien des avantages que des inconvénients. 

Avantages

  • Peut être alimenté avec du gaz naturel ou du propane.
  • Coût d’installation moins onéreux.
  • Facile à installer (s’il s’agit de chaudière à gaz naturel).
  • Facile à utiliser.
  • Longue durée de vie (environ 20 ans).
  • Pose de thermostat possible.

Inconvénients

  • Encombrant (s’il s’agit de chaudière à gaz propane).
  • Prix du gaz propane relativement élevé.
  • Solution de chauffage moins écologique à cause de l’émission de CO2.
  • Entretien obligatoire.

Les différents types de chaudières à gaz

Chaudière à condensation

  • Chaudière à propane ou gaz de ville : le propane est pratique pour ceux qui n’ont pas accès au gaz de ville.
  • Chaudière à condensation : utilise les vapeurs d’eau provenant de la combustion.
  • Chaudière cogénération : un équipement qui permet à la fois le chauffage de l’eau chaude sanitaire et celui des pièces de la maison.
  • Chaudière basse température : comme son nom l’indique, la combustion est faite avec une température moins élevée. De ce fait, elle est plus économique que les chaudières standards.
  • Chaudière à accumulation ou micro-accumulation : utilise un réservoir de plus de 20 litres pour le premier cas et un petit ballon de 3 à 10 litres pour le deuxième cas afin de maintenir la chaleur de l’eau chauffée.

FAQ

Comment installer une chaudière à gaz ?

Vaut mieux confier l’installation d’une chaudière à un professionnel, car la sécurité et l’expertise sont très importantes pour ce genre de travaux.

  • Fixez le corps de la chaudière au mur.
  • Posez le support de l’appareil en tenant compte de l’évacuation des gaz vers l’extérieur.
  • Raccordez les tuyaux reliés à la chaudière et utilisez des colliers de fixation.
  • Placez la conduite pour l’évacuation des fumées.
  • Raccordez l’arrivée de gaz en s’assurant de bien installer des robinets de coupure.
  •  Raccordez l’arrivée d’eau.
  • Fixez l’évacuation des condensats au mur en lui donnant une pente pour l’écoulement de l’eau.
  • Vérifiez l’étanchéité des conduites afin de prévenir tout risque de fuite.
  • Contrôler la pression d’eau (entre 1,5 et 2 bars).

 

Comment entretenir sa chaudière ?

L’entretien d’une chaudière se réalise au moins une fois par an. Voici les actions à faire lors de cet entretien :

  • Nettoyage de tout le système de l’appareil (ce qui est accessible).
  • Vérification des pompes et des pièces de sécurité.
  • Contrôle et réglage du débit de gaz et de la température de l’eau chaude.
  • Inspection de l’étanchéité du réseau.

 

Qui est concerné par les restrictions par rapport aux chaudières à gaz ?

Depuis le début de l’année 2022, une restriction sur l’installation des chaudières à gaz a été évoquée. Mais pour l’instant, cette interdiction ne touche ni les bâtiments collectifs ni ceux en copropriétés. Elle concerne uniquement les constructions neuves.

Ce règlement a été pris en compte afin de réduire l’exploitation des énergies fossiles ainsi que leurs impacts sur l’atmosphère. De plus, le prix du gaz ne cesse pas de s’élever.

Formulez une demande de devis!
1
2 Mon projet:
3 Moi:
Je souhaite recevoir par email les informations des partenaires pour m’aider dans mes projets de travaux.