Coller du placo au mur: comment faire? A quel prix?

Dans la plupart des cas, le placo se fixe sur une ossature métallique.

Toutefois, on peut également coller le placo sur un mur !

On vous explique comment coller du placo sur un mur, et l’intérêt de cette méthode !

Prix pour coller un placo au mur

Le prix pour coller un placo au mur dépend de plusieurs variables :

  • d’une part le prix de la matière première ;
  • d’autre part le prix de la pose.

Voici un aperçu des différents tarifs de fourniture, tout d’abord, auxquels vous vous exposez:

Les différentes solutions

Prix en fourniture

Placo BA 13 standard

2 à 7 € le m²

Placo hydrofuge

5 à 7 € le m²

Placo Ignifugé

7 à 9 € le m²

Placo + isolation phonique

5 à 10 € le m²

Placo + isolation thermique

8 à 15 € le m²

Placo double peau pour cloison

9 à 20 € le m²

Enduit

de 1 à 1,5 € le m²

A ces prix de fourniture, il vous faut ajouter un prix de pose qui se situe autour de 10 à 40 € le m², selon le plaquiste, selon la configuration du travail et le type de pose à effectuer, comme nous le verrons par la suite.

Pour information, le coût horaire d’un plaquiste s’établit généralement entre 40 et 50 €.

Pour plus de précisions, vous pouvez aussi consulter le sujet sur le Prix de pose d’une cloison en placo.

Comment coller du placo sur un mur ?

Le collage du placo fonctionne comme celui d’un complexe isolant. Autrement dit, la fixation s’effectue avec des plots de mortier adhésif.

Pour l’application de la colle, il faut se référer au DTU qui impose :

  • Un nombre de plot de colle au m² ;
  • Une dimension des plots : ils font de l’ordre de ~8 cm de diamètre ;
  • Un écartement par rapport au mur : en pose collée, il faut nécessairement un écart de ~1 cm entre la plaque et le mur.

L’application en détail :

La mise en œuvre se déroule selon le schéma suivant :

  • un traçage au sol permettra de délimiter le positionnement des plaques, comprenant l’épaisseur du placo et celle des plots, de 8 à 10 mm, un traçage qui est ensuite effectué au plafond à l’aide d’un fil à plomb ;
  • chaque panneau est découpé à la scie égoïne selon la dimension nécessaire, en hauteur selon la hauteur disponible, mais aussi en largeur lorsque vous arrivez à proximité des angles ; il est également nécessaire de percer les emplacements de prises électriques ou d’interrupteurs avec un emporte-pièce spécial qui se fixe sur une perceuse ;
  • la préparation de la colle est effectuée dans un bac selon les indications stipulées sur le sac pour le dosage en eau ;
  • des plots de mortier colle sont alors répartis sur chaque panneau, selon les indications précédentes, soit environ 10 cm de diamètre, sans les placer trop près des bords pour qu’ils ne débordent pas lors de la fixation du panneau ; les plots sont distants les uns des autres de 30 cm en largeur et 40 cm en hauteur ; l’épaisseur de ces plots est de plusieurs centimètres (4 à 5) afin que, après écrasement, il reste une épaisseur d’au moins 1 cm entre le mur et ce doublage ;
  • le panneau est positionné sur des cales d’environ 10 mm afin de ne pas reposer au sol et éviter les remontées d’humidité, mais doit par contre toucher le plafond ;
  • le panneau est alors pressé contre le mur, en respectant les traçages effectués ;
  • les panneaux sont juxtaposés par les bords amincis en vérifiant la planéité à chaque fois avec une longue règle ;
  • les cales sont retirées le lendemain et le vide en dessous du panneau est calfeutré avec de la laine de verre, de la mousse de polyuréthane ou autre ;
  • la plinthe est aussi collée ou clouée ;
  • il reste à fixer la bande de joint et le joint entre les panneaux, en remplissant les bords amincis, afin de rendre l’ensemble le plus uniforme possible et éviter les fissures ultérieures ;
  • il ne vous reste qu’à réaliser votre finition, peinture, toile à peindre, papier peint, etc.

La solution du collage de placo est-elle toujours possible ?

Pour que cette solution du collage de placo soit possible, quelques recommandations sont cependant nécessaires :

  • votre mur doit être sain, sec, nettoyé et débarrassé de toute tache de graisse qui pourrait ensuite transparaître ;
  • le mur doit être suffisamment régulier, avec un faux aplomb qui ne doit pas aller au-delà de 1,5 cm, sinon il ne sera pas possible de rattraper la planéité du mur et il faudra alors utiliser la solution de l’armature métallique, le doublage Placostil ;
  • lorsque le mur est irrégulier, il faudra jouer sur l’épaisseur des plots pour compenser afin que, par exemple, certains plots fassent 1 cm une fois écrasés et les autres 2 cm ;
  • le mur ne doit pas être trop lisse pour que les plots puissent bien prendre, idéalement sur un mur en parpaings ; sur un mur en béton lissé, il sera nécessaire de passer une première couche de Map sur l’ensemble du mur, au préalable.

Coller du placo sur du placo

Coller du placo sur du placo, c’est possible ! En particulier, c’est quelque chose que l’on fait sur un placo qui aurait été mal construit.

Dans ce cas de figure, la deuxième couche de placo est posée en quinconce.

Pourquoi coller du placo sur un mur?

Le placo se fixe sur une ossature métallique. C’est ce qu’on appelle le « Placostil ». Cependant, pour limiter la perte d’espace, on peut également le coller directement sur le mur.

Grâce au mortier colle, il se fixe sur tous les supports : du verre au métal, en passant par le placo ou le parpaing…

La pose d’un placo sur un mur peut permettre de rattraper les irrégularités d’un mur déjà existant.

Mais c’est aussi une situation qui peut permettre le doublage d’un mur brut, tout simplement, pour créer une nouvelle chambre ou un bureau dans des annexes, un garage, des combles, une arrière-cuisine, etc.

De la même façon, c’est aussi une solution pour isoler un mur par l’intérieur, en collant un placo + laine de verre ou laine de roche. Dans ce dernier cas, il faudra cependant être particulièrement vigilant pour ne pas laisser apparaître de ponts thermiques, que ce soit au niveau des prises électriques, au niveau des plinthes, à la liaison entre les murs et le plafond ou, le plus souvent, au niveau des encadrements d’ouvertures.

Les limites du système…

En apparence, on peut se dire que la fixation du placo par collage est plus « simple » que sur une armature métallique.

En réalité, cette méthode de pose n’est pas si évidente.

En particulier :

  • Avec cette méthode, on ne peut pas vraiment modifier la planéité. S’il y a des défauts de planéité, on ne peut plus vraiment corriger la surface une fois qu’elle a été collée… ;
  • La feuille de placo est sensée être plate, mais elle peut se gondoler lors du stockage ;
  • Il faut manier les feuilles de placo, qui sont lourdes et volumineuses ;
  • Le DTU impose des contraintes d’espacement qu’il faut respecter (distance au mur, répartition des plots de colle…). Elle impose également des règles de planéité (on ne doit pas dépasser les ~5 mm de défaut d’aplomb pour 2,5 mètres).

Les aides pour coller du placo

Pour terminer, si le doublage d’un mur en placo est une solution relativement économique par rapport au plâtre pour proposer un mur bien fini et rapidement réalisé, vous aurez aussi droit à une réduction de TVA à 10 % dans le cas d’une rénovation pour une maison de plus de 2 ans d’âge.

Et, si vous en profitez pour effectuer une isolation des murs par l’intérieur, cette aide pourra, dans certains cas et, notamment, sous conditions de ressources, s’accompagner des aides liées à Ma Prime Rénov’.

Il faudra cependant, en plus de ces conditions de ressources, que vous soyez propriétaire de ce logement depuis plus de 2 ans, que ce soit votre résidence principale et que les travaux soient réalisés par une entreprise disposant de la certification RGE.

Ces aides peuvent aller jusqu’à 25 € le m² pour les ménages les plus modestes, avec des niveaux dégressifs selon ces ressources et sont limitées, sur l’ensemble de cette prime, à un plafond de 20 000 € sur une période de 5 ans.

Il est également possible d’avoir accès à un prêt éco-PTZ dans le cas de travaux d’amélioration de l’isolation.

Formulez une demande de devis!
1
2 Mon projet:
3 Moi:
J’accepte les conditions générales du site et de ses partenaires.

Laisser un commentaire