Enlever du carrelage : comment faire? A quel prix?

Certains carrelages sont abîmés, et ne peuvent pas être recouverts d’un nouveau revêtement (carrelage ou autre).
Dès lors, il faut retirer tout ou partie du carrelage !
Découvrez comment enlever un carrelage.
Et obtenez le prix de la dépose d’un carrelage.

5 (100%) 1 vote
Pas de commentaire

Pourquoi enlever du carrelage ?

Sur les chantiers, il arrive souvent que le carrelage soit trop abîmé pour poser un nouveau revêtement de sol.

Dès lors, il n’y a pas d’autres solution que d’enlever le vieux carrelage.

On vous explique comment faire :

Comment enlever du carrelage: les 2 méthodes!

Le retrait du carrelage peut s’effectuer sur tout ou partie de la surface :

#1 – Sol peu abîmé: enlever quelques carreaux

Il est inutile de remplacer tout le carrelage s’il y a seulement une partie viciée.

Vous pouvez vous contenter de supprimer les carreaux défectueux.

Pour cela :

  • burinOn passe en revue tout le carrelage ;
  • On vérifie si le support sonne creux : on « toque » sur les carreaux comme on le ferait sur une porte.
  • Lorsque le bruit sonne « creux », il faut enlever le carreau !
  • On procède à l’enlèvement du carreau, avec une massette et un burin, puis on rebouche le trou ; avec du ciment ou avec de la colle a carrelage

Une fois le sol traité, vous pourrez réaliser un ragréage, puis poser un nouveau carrelage, ou un autre revêtement de sol.

Toutefois, il arrive que tous les carreaux soient en mauvais état… Auquel cas, il faudra procéder autrement :

#2 – Sol très dégradé: enlever tout le carrelage!

Parfois, il n’y a pas d’autres solutions que changer l’intégralité du carrelage.

Pour cela, on :

  • enlever carrelageCasse tout au marteau piqueur (il existe des petits formats) ou au perfo burineur;
  • On décaisse sur l’épaisseur de chape i.e. 5-6 centimètres ;
  • On coule une chape de carreleur ;
  • On remet un nouveau carrelage ou un autre revêtement

Commentaire : lorsqu’on passe le marteau piqueur, il faut être précautionneux de ne pas « percer » les tuyaux qui pourraient être enfouis dans la chape. En général, il sont mis en profondeur, mais on est jamais à l’abri d’une surprise. Le plus gros risque est de casser une évacuation de douche ce qui n’est pas « très grave », mais qu’il faudra rattraper.

Info: et le ragréage dans tout ça?

Lorsqu’un sol est abîmé, on ne peut pas le compenser par un « ragréage », puisque celui-ci constitue une « finition » et n’agit pas sur la solidité.

Prix de la dépose d’un carrelage

Le prix de dépose d’un carrelage est de ~20€ du m2.

Ce tarif comprend :

  • La destruction des vieux carreaux ;
  • Le décaissage du sol sur quelques centimètres

Toutefois, il n’inclue pas la pose de la chape de carreleur, qui avoisine les ~15 à 25 euros du m2.

Pour vous faire une meilleur idée des prix, voici un exemple de chantier :

Chiffrage d’un chantier : dépose du carrelage d’une vieille salle de bain

Le chantier consiste à enlever le carrelage au sol d’une vieille salle de bain. Cette salle de bain mesure ~5 m2.

Le carreleur a chiffré les travaux à ~500€.

La main d’œuvre : 2 journées travaillées

Pour ce chantier, l’artisan estime le travail à :

  • Une journée de travail pour casser le vieux revêtement ;
  • Une journée de travail pour couler une chape de ciment ;

Soit deux journées de travail.

En plus de cela, l’artisan estime le prix de la chape à :

Les matériaux (chape) : 100€

Partons sur une chape de 5 cm appliquée sur 5 m2. Cela représente un volume de ~0,25 m3.

Pour réaliser une telle chape, on utilise 250 kg de sable (30-35€/tonne) + 2 sacs de ciment soit 60-70€. Le tout, treillis compris revient à ~100€.

Formulez une demande de devis!

J’accepte les conditions générales du site et de ses partenaires.

Laisser un commentaire