La Chaudière à bois : le guide complet

La chaudière à bois est une solution de chauffage écologique et qui peut s’avérer très économique. C’est une cheminée optimisée pour permettre un meilleur rendement de performance.

Prix d’une chaudière à bois

En fonction du mode de chargement des bûches, le prix d’une chaudière à bois diffère. En plus du prix d’achat de l’équipement, il faudra ajouter le prix de pose et le prix de retrait d’une ancienne chaudière si nécessaire.

 

Caractéristiques

Prix d’achat*

Prix de la pose*

Chaudière manuelle

  • Chargement des bûches manuel
  • Bon rendement énergétique

De 3000€ à 8000€

De 500€ à 3000€

Chaudière automatisée

  • Chargement des bûches automatique
  • Rendement énergétique optimisé, la chaudière se réalimente si nécessaire

De 14000€ à 23000€

De 800€ à 3000€

*Les prix des équipements varient en fonction de la marque, de la puissance et de la taille de la chaudière.
*Le prix de la pose varie en fonction des régions, des artisans et de la configuration de la chaufferie.

Les chaudières dont la performance énergétique est inférieure à 70% ne sont plus autorisées à la vente. Certes, moins chères à l’achat, elles ne sont pas considérées comme une solution de chauffage pérenne et écologique.

Quelle puissance ?

La puissance de la chaudière à bois se base sur plusieurs critères :

  • La surface à chauffer ;
  • La température moyenne extérieure ;
  • La température moyenne que vous souhaitez avoir à l’intérieur ;
  • L’isolation de votre logement.

Un calcul permet d’estimer la puissance : PTL x VL x (TIS TEM)
PTL : Performance thermique du logement
VL : Volume du logement (en m3)
TIS : Température intérieur souhaitée
TEM : Température extérieure moyenne

Par exemple, si le logement de 80m2 est aux normes RT2012 (donc hauteur sous plafond de 2,5m et performance thermique à 0,5)  et que l’on souhaite une température de 20°C alors que la température moyenne extérieure est de 3°C :  0,5 x (80 x 2,5) x (20 3) =  0,5 x 200 x 17 = 1700
Il vous faudra une chaudière d’une puissance de 2kW.

Les grandes étapes d’installation d’une chaudière à bois

Une chaudière à bois doit impérativement être installée par un installateur agréé. Attention, si vous souhaitez bénéficier des primes énergies, il vous faudra choisir des artisans possédant les bonnes certifications, notamment la certification RGE (Reconnu Garant de l’Environnement).

  1. Faire ses demandes de primes ;
  2. Choisir son artisan en fonction des certifications nécessaires à l’obtention des primes ;
  3. Faire une visite technique préalable du logement et de la (future) chaufferie ;
  4. Choisir son équipement à l’aide des informations obtenus de votre artisan. Ce dernier peut en général vous conseiller ;
  5. Installer les différents éléments de la chaudière dans la chaufferie ;
  6. Créer les ventilations nécessaires pour respecter les normes d’installation et de fumisterie du DTU 24.1 ;
  7. Raccorder la chaudière au système de chauffage et d’eau chaude de l’habitation ;
  8. Installation des équipements de régulations des chauffages : robinets thermostatiques, sondes, etc ;
  9. Raccorder la chaudière au réseau électrique ;
  10. Mise en service et formation de l’utilisateur.

Toutes ces étapes ne sont pas requises, cela dépend des équipements et de l’emplacement de la chaudière. 

Dans le cas d’une chaudière à bois à chargement manuel, il faudra compter une petite semaine avant d’avoir une consommation optimale de l’appareil.

Les avantages et les inconvénients d’une chaudière à bois

Le plus gros avantage de ce type d’installation réside dans l’économie liée aux bûches de bois. Si vous n’avez pas accès au bois en direct ou que vous ne le faites pas, il est déconseillé de choisir une chaudière à bois. Elle pourrait devenir un gouffre financier à cause du prix des bûches.

La chaudière à bois présente d’autres avantages :

  • Elle est écologique. En effet, le bois est un combustible 100% renouvelable ;
  • Elle dégage un très bon rendement énergétique, supérieur à 90% ;
  • Elle est assez peu dépendante de la technologie ;

Mais aussi quelques inconvénients :

  • Le prix initial de l’installation représente un investissement ;
  • Elle demande un grand espace nécessaire à son installation ;
  • Aucune chaudière à bois sur le marché n’est équipée d’une fonction hors-gel ;

Comment fonctionne une chaudière à bois ?

La chaudière à bois fonctionne exactement comme une cheminée, mais optimisée.  La combustion du bois va produire de la chaleur qui sera récupéré dans le ballon-tampon, sorte d’accumulateur d’énergie. 

Le ballon-tampon s’occupera ensuite d’alimenter les réseaux de chauffage selon leur demande. Si la chaudière est aussi la solution de chauffage de l’eau, le ballon-tampon s’occupera de fournir l’énergie nécessaire au chauffe-eau.
Un bac à cendres est situé sous le brûleur pour récupérer les déchets de combustion.

Les différents types de chaudière à bois

Il existe deux sortes de chaudière à bois : la chaudière à chargement manuel et la chaudière à chargement automatique.

Les chaudières manuelles

Les chaudières manuelles nécessitent un réapprovisionnement en bois manuel

Il faudra quotidiennement aller remettre des bûches au brûleur pour que la chaudière continue de fonctionner de manière optimale. Avec une puissance suffisante, il faudra se rendre à la chaufferie une à deux fois par jour en plein hiver.

Les chaudières automatisées

Les chaudières automatisées se réapprovisionnent seules. Plus encombrantes, car elle dispose d’un espace de stockage du bois intégré, elles ne nécessitent que très peu de manutention. Plus optimisées, les chaudières automatisées se réalimentent en bois quand il est nécessaire. Elles dégagent un meilleur rendement énergétique.

Il faudra tout de même s’en occuper régulièrement pour vider le cendrier et la garder en état de fonctionnement optimal.

L’entretien d’une chaudière à bois

Une chaudière à bois nécessite un entretien quotidien. Chaque jour où la chaudière fonctionne, il faudra vider le cendrier une à deux fois afin d’assurer que les orifices d’air comburants soient bien dégagés.

Une chaudière à bois nécessite aussi une visite d’entretien annuelle à faire par un installateur. Ce dernier s’occupera de vérifier que la chaudière est en bon état de marche et de la nettoyer pour que ses performances restent optimales. 

De quelles aides puis-je bénéficier pour l’installation d’une chaudière à bois ?

L’installation d’une chaudière à bois est éligible à plusieurs aides de l’état :

  • MaPrimeRénov’ : prime incitant à rénover énergétiquement les habitations. Elle se calcule des gains écologiques de la rénovation et des revenus du foyer. Le montant moyen de la prime peut aller jusqu’à 11000 euros ;
  • Prime CEE : prime incitant à choisir des équipements à faible consommation d’énergie. Elle se calcule en fonction de la consommation de l’équipement et des revenus du foyer. Le montant de la prime peut aller jusqu’à 4000 euros ;
  • Eco-PTZ : prêt à taux zéro ;
  • TVA 5,5% : réduction de la TVA sur les équipements et la pose ;
  • Aides locales : certaines collectivités locales ont aussi des aides, il faut se renseigner auprès de ses élus locaux ;

Certaines de ces aides sont cumulables. Il faut se renseigner en amont des travaux sur les conditions d’attribution des aides.
Certaines de ces primes sont dites “incitatives”, les démarches d’obtention doivent être faites
en amont de la signature d’un devis.

FAQ

Que choisir entre une chaudière à gaz, au bois ou électrique ?

 

Bois

Gaz

Électrique

Caractéristiques

      Combustible : bûches de bois

Combustible : gaz

Combustible : électricité

Avantages

      Bon rapport rendement/prix

      Permet de bénéficier de nombreuses aides à l’installation

      Peu gourmande en électricité

      Compacte

      Facile d’entretien et d’installation

      Compacte

Inconvénients

      Nécessite une chaufferie

      À besoin d’être rechargée

      Combustible très inflammable

      Nécessite un raccordement au gaz de ville

      Bientôt interdite d’installation

      Prix de l’électricité

Prix

À partir de 3500€

À partir de 3500€

À partir de 800€

Quelle quantité de bois faut-il prévoir ?

Il est très difficile d’estimer la quantité de bois nécessaire pour une année, cela dépend de plusieurs critères :

  • Votre surface d’habitation
  • La température extérieure moyenne
  • L’humidité du bois
  • La taille des bûches
  • Le type de bois

Vous trouverez un estimateur en ligne sur DemarrezlesTravaux.fr vous permettant d’ajuster la quantité de bois à prévoir selon ces critères. N’oubliez pas de prévoir plus de granulés pour éviter de manquer en cas d’hiver particulièrement froid (période ou la demande exploserait, tout comme les délais de livraison) !
Pour la quantité de bois, on pourra estimer grossièrement à 2 tonnes par an pour une habitation de 100m2 moyennement isolée. Cela représente 3m3 (2m sur 1,5m)

Quelle est la durée de vie d’une chaudière au bois ?

Une chaudière à bois est prévue pour durer 20 ans. N’oubliez pas la visite d’entretien annuel pour éviter qu’elle ne vieillisse plus vite !

Quelle dimension prévoir pour la chaufferie ?

La pièce accueillant une chaudière à bois doit faire en moyenne 10m2, sans compter l’espace de stockage des bûches de bois.

Formulez une demande de devis!
1
2 Mon projet:
3 Moi:
Je souhaite recevoir par email les informations des partenaires pour m’aider dans mes projets de travaux.