Le chauffage à accumulation : fonctionnement, prix, avantages et installation

Équiper son logement d’une solution de chauffage électrique simple d’installation, efficace et peu gourmande en électricité est possible grâce aux radiateurs à accumulation. Idéal avec un contrat d’électricité heures pleines et heures creuses

Radiateur à accumulation

Qu’est-ce qu’un chauffage à accumulation ?

Le radiateur à accumulation, comme son nom l’indique, produit et accumule de la chaleur durant une période de temps donné, en général la nuit. Il redistribue ensuite la chaleur stockée tout au long de la journée.

Radiateur à inertie
Radiateur à inertie

Il est composé d’un matériau accumulateur, que l’on appelle aussi matériau réfractaire qui est chauffé à l’aide d’une résistance électrique. Le matériau réfractaire, la plupart du temps de la pierre comme de la brique, est capable de garder une certaine quantité de chaleur pour la retransmettre à la pièce dans laquelle il se trouve sans utiliser d’électricité. Le radiateur à accumulation diffuse la chaleur grâce à un rayonnement thermique, et certains sont même équipés d’un ventilateur permettant de souffler de l’air chaud dans le logement pour en augmenter la température plus rapidement.

Le prix d’un chauffage à accumulation dépend de sa puissance.

Puissance

Prix

2000 Watt

À partir de 600 €

3000 Watt

À partir de 800 €

5000 Watt

À partir de 1050 €

6000 Watt

À partir de 1200 €

7000 Watt

À partir de 1500 €

Comment fonctionne un chauffage à accumulation ?

On trouve sur le marché deux types de radiateurs à accumulation.

Le radiateur à accumulation dynamique 

Ce modèle de radiateur à accumulation est très puissant, il peut monter jusqu’à 7500 watts.

Il est composé d’un ventilateur qui aspire l’air ambiant et le chauffe grâce à la chaleur accumulée la nuit. Il est équipé d’un thermostat qui permet de contrôler la température de la pièce de manière très précise.

Ils sont idéals pour des grandes pièces de vie comme le salon ou la cuisine. Le prix d’un radiateur à accumulation dynamique est d’environ 800 €.

Radiateur à accumulation statique

Ce modèle de radiateur à accumulation est moins puissant. Il est disponible jusqu’à 3400 watts.

Radiateur à accumulation statique
Radiateur à accumulation statique

Les radiateurs à accumulation statique diffusent une chaleur rayonnante : ce n’est pas l’air ambiant qui est réchauffé mais bien les corps et les objets de la pièce. Ces objets réchauffés permettent ensuite d’augmenter la température de la pièce. Ils sont équipés d’une vanne qui permet de régler le rayonnement de la chaleur. Il n’est pas possible, avec ce type de chauffage, de régler la température de la pièce au degré près.

Ils sont idéals dans les pièces moins utilisées comme les chambres à coucher ou les pièces de passage. Le prix d’un radiateur à accumulation statique est d’environ 600 €.

Comment installer un chauffage à accumulation ?

Les prérequis

Avant d’acquérir un chauffage à accumulation, il faut vérifier que les installations électriques basses tension du bâtiment où sera installé le chauffage : elles doivent être à la norme NF C15-100. Si ce n’est pas le cas, la pose d’un tel appareil de chauffage peut engendrer des risques de sécurité et de bon fonctionnement.

Cette norme impose : 

  • que les appareils de chauffage soient isolés sur un circuit électrique spécifique ;
  • que les appareils de chauffage de ou des salles de bains soient isolés sur un circuit spécifique.

L’autre vérification à faire en amont est liée à la résistance des murs. En effet, les radiateurs à accumulation disposent d’un support mural. Le radiateur doit être placé sur un mur qui est en mesure de supporter son poids de plusieurs kilos.

L’installation

Il est tout à fait possible d’installer un radiateur à accumulation soi-même.

  • Couper le courant
    L’installation débute par l’arrêt total du courant dans la pièce de l’installation afin d’éviter tout risque d’électrocution, de départ de feu, etc.

  • Fixer le support mural
    Une fois le courant coupé, il faudra, à l’emplacement dédié, fixer le support mural du radiateur au mur. Le support doit être fixé avec des chevilles et des vis adaptées au mur et capables de supporter le poids total du chauffage afin d’éviter que ce dernier ne se décroche au bout d’un certain temps.

  • Réaliser le branchement électrique
    Les fils doivent être dénudés pour pouvoir être reliés au circuit électrique dédié. Les fils neutres et phase sont toujours à brancher. Le fil pilote n’est utile qu’en présence d’un système de régulation de la température centralisé.
    Pensez à bien refermer le boîtier électrique du radiateur après les branchements.
    Le radiateur possède 3 fils : 

    • un de couleur bleue représentant le neutre
    • un de couleur marron ou rouge représentant la phase ;
    • un de couleur noire représentant le fil pilote.
  • Fixer le radiateur sur son support
    Comme son nom l’indique, cette étape consiste à placer le radiateur sur son support et enclencher les fixations pour qu’il reste en place dans le temps.
    À noter que si vous n’avez aucune connaissance en bricolage ou en électricité, il est plus sérieux de faire appel à un professionnel. Ce dernier sera parfaitement en mesure de réaliser l’installation et les branchements en toute sécurité.

Les avantages et les inconvénients d’un chauffage à accumulation ?

Le radiateur à accumulation présente plusieurs avantages: 

  • C’est un appareil économique. Dans le cadre d’un contrat d’électricité heures pleines/heures creuses, l’équipement ne consomme de l’électricité qu’en heures creuses permettant ainsi de limiter la facture d’énergie.
  • C’est un appareil confortable. La chaleur est transmise par rayonnement, il est idéal pour les personnes sensibles ou allergiques, car il n’entraîne pas de soulèvement de poussière.

Il présente, cependant, quelques désavantages : 

  • Il est souvent lourd et imposant. Il ne peut pas être fixé sur un mur en plaques de plâtre et ne convient pas aux petits appartements n’ayant pas de larges pans muraux ;
  • Il met du temps à se charger en énergie calorifique. Même s’il consomme de l’électricité en heures creuses, il en consomme sur plusieurs heures afin d’être pleinement chargé et de pouvoir dégager de la chaleur tout au long de la journée.

FAQ

Quelle est la différence entre un radiateur à accumulation et un radiateur à inertie ?

Comme le radiateur à accumulation, le radiateur à inertie concentre de la chaleur pour ensuite la diffuser au sein du logement. Il s’adapte, cependant, mieux aux besoins du ménage en chauffage, car il est équipé de systèmes de régulation et de programmation.

À l’heure des nouvelles technologies, ce type de radiateur permet de contrôler son chauffage à distance via son smartphone.

Puis-je bénéficier de primes pour l’installation d’un radiateur à accumulation ?


Bien qu’il représente une solution de chauffage économique en énergie, le radiateur à accumulation reste un radiateur électrique et ne permet pas de bénéficier de primes écologiques pour son installation.

Si vous n’avez pas le choix d’installer des radiateurs électriques dans votre habitation, les radiateurs à inertie sont, quant à eux, éligibles à certaines subventions de l’Etat

Formulez une demande de devis!
1
2 Mon projet:
3 Moi:
Je souhaite recevoir par email les informations des partenaires pour m’aider dans mes projets de travaux.