Prix et pose d’un robinet de douche

Mélangeur, mitigeur, mitigeur thermostatique, robinet cascade… tellement de termes différents, mais que signifient-t-ils, et surtout, comment s’y retrouver et faire le bon choix pour votre douche ? Détaillons ça simplement et clairement.

Rate this post
Pas de commentaire

1. Pourquoi changer un robinet de douche :

  • Vétusté: que ce soit par soucis esthétique lors d’une rénovation, ou bien parce que le robinet nécessite une réparation d’urgence  
  • Défectueux: un robinet qui fuit est rarement réparable, surtout s’il a plus de 10 ans d’installation. Le laisser en place n’est pas une option puisque la facture d’eau perdue peut vite être très importante
  • Débit trop faible: un débit faible peut être un problème de canalisation, mais pas si c’est leur seul robinet de votre maison qui présente ce défaut. Et se doucher avec un filet d’eau n’est simple pour personne.
  • Mauvaises odeurs: dans le cas des salle-de-bain anciennes, des dépôts installés à l’intérieur des robinets peuvent dégager des odeurs pénibles et surtout très difficiles à éliminer. Dans ce cas pas le choix, il faut remplacer le robinet.
Obtenez gratuitement et sans engagement votre devis !

2. S’y retrouver :

Il existe à ce jour deux grandes « familles » de robinets :

  • Mélangeur, le plus courant car plus ancien, qui permet de régler soi même les arrivées d’eau chaude et d’eau froide grâce à deux poignées individuelles
    • A 3 trous, lorsque le bec et les deux soupapes (eau chaude eau froide) sont fixés séparément ;
    • A 2 trous (peu fréquents) ;
    • Monotrou ;
  • Mitigeur, de plus en plus utilisé car très fonctionnel, il permet le mélange d’eau chaude et froide grâce à une seule poignée, inclinable sur la droite pour l’eau plus froide et sur la gauche pour l’eau plus chaude
    • Mécanique
    • Thermostatique : dispositif qui permet de programmer la température de l’eau que l’on souhaite avoir à la sortie ; ils sont généralement dotés d’un outil de sécurité qui bloque la température maximale, généralement à 38°C ;
    • A commande infrarouge (utilisés uniquement pour les lavabos) ;
    • Cascade (utilisés seulement pour les lavabos ou baignoires) ;
    • Encastré : mitigeur classique si ce n’est que la colonne de douche est installée à même la paroi, souvent dans le cas d’une douche à l’italienne.

3. Les comparer :

Systèmes de robinet

Voici un petit comparatif de ce que vous pouvez installer dans votre douche :

Robinet

 

Prix mini/maxi

Avantages

Inconvénients

Mélangeur

Monotrou

ou 3 trous

15€

45€

·        Modèles variés

·        Bon marché

·        Réglage approximatif de la température

·        Consomme beaucoup d’eau

Mitigeur 

Mécanique

35€

75€

·        Fonctionnel

·        Design variés

·        Fréquemment équipés de régulateurs de température

·        Nécessite seulement 4L d’eau pour obtenir la température voulue (contrairement à 8 pour un mélangeur)

·        Débit moins puissant

·        Plus onéreux

Thermostatique

60€

230€

·        Diminue les risques de brûlure

·        Réglage précis de la température, car ne demande que 2L d’eau !

Encastré

90€

1 000€

·        Design épuré

·        Gain de place

·        Nécessité d’être intégré à la paroi (type douche à l’italienne)

·        Onéreux

Matériau

Un autre élément à prendre en compte est celui du matériau. Il en existe plusieurs :
Plastique ABS et aluminium, les plus fréquents car résistants et bon marché, mais aussi en résine de synthèse ou encore en verre sécurit, lui plus généralement intégré à une vasque que dans une douche. Ces deux derniers matériaux sont plus chers et souvent choisis plutôt pour des raisons de design que de fonctionnalité.

Pose

L’installation de ces différents robinets avoisinera généralement les 40€ pour un robinet standard, mais comptez plus si c’est un robinet encastré à poser dans le cadre d’une création de douche à l’italienne

Ce tarif pourra varier en fonction de s’il s’agit d’un simple changement ou d’une installation dans le cadre d’une rénovation plus globale, ou encore de la complexité du robinet à poser.

Faire appel à un professionnel pour poser la tuyauterie de votre salle de bain vous garantira à coup sûr une pose dans les règles de l’art et vous épargnera les désagréments dû à des erreurs de joints, de dimensions de fournitures etc.

4. Faire un choix :

Comment choisir votre robinetterie de douche ?

  • S’il s’agit d’un remplacement, il peut être plus simple et moins onéreux de garder le même système de base, c’est-à-dire 1 (mitigeurs ou mélangeurs) ou bien 3 trous (mélangeurs seulement).
  • Ne transigez pas sur la qualité de votre plomberie, elle devrait être suffisamment bonne pour tenir dans le temps; A savoir que très généralement, un robinet léger est un robinet fragile. Fiez-vous à la garantie qui peut être de 2, 5 ou 10 ans. Plus la garantie est élevée, plus votre robinet sera bon :
    • Qualité des joints
    • Revêtement qui ne vieillira pas trop rapidement
    • Assemblage de bonne facture limitant les risques de fuite
    • Meilleure précision de la sonde de température (concernant les thermostatique)
    • Et enfin, absence de métaux toxiques type plomb, métaux lourds…
  • La norme NF peut vous aider à sélectionner les robinets de qualité, assurez-vous qu’elle figure bien sur votre produit.
  • L’esthétisme de votre robinet, qui doit s’accorder avec celui de votre douche et plus globalement de votre salle de bain
  • Les options que vous voulez y voir, pour votre confort ou bien des économies d’eau, étagères, ouverture du débit grâce à un bouton poussoir…

Voici quelques-unes des marques qui dominent le marché en therme de solidité et fiabilité : Grohe (si certifié NF), Geberit, Hansgrohe, Nobili, Cristina Ondyna…

Vous avez maintenant toutes les clés en main pour faire votre sélection et demander un devis précis de l’installation de votre robinet de douche

Formulez une demande de devis!
1
2 Mon projet:
3 Moi:
J’accepte les conditions générales du site et de ses partenaires.

Laisser un commentaire