Calcul de la quantité de placo et du nombre de plaques

Quelle quantité de placo utiliser ?

Quantité de placo pour une cloison ou mur

Surface totale du mur

(Hauteur du mur sous le plafond x longeur totale du mur) – Surface des ouvertures

Surface des ouvertures

  • Si une seule ouverture :
    Surface = Hauteur ouverture x largeur
  • Si plusieurs ouvertures :
    Calculer chaque surface puis les additionner

Surface d’un placo

Longueur du placo x largeur

Nombre de plaque 

N = 1,10 x surface totale du mur / surface d’un placo

(la marge de 10% est prise afin de compenser les erreurs et les découpes)

Quantité de placo pour un faux-plafond

Superficie du plafond

Longueur du plafond x largeur

Nombre de placo

N = 1,10 x superficie du plafond / surface d’un placo

Prenons l’exemple d’une cloison de 4 m de longueur, hauteur sous-plafond : 2,50 m et comportant une porte de dimension 2,00 m x 0,90 m.
Surface porte = 2 x 0,9 = 1,8 m2
Surface de la cloison = (4 x 2,50) – 1,8 = 8,2 m2.
Si on utilise un placo standard de dimension 1,20 m x 2,50 m;
On obtient une surface de 3 m2
Soit nombre de placo = 1,10 x 8,2 / 3 = 3
Il faut donc
acheter 3 plaques de plâtres.

Quels sont les avantages et les inconvénients d’un placo?

Les placos sont de plus en plus répandus dans les constructions modernes. Ces matériaux que nous pouvons qualifier de polyvalents présentent aussi bien d’avantages que d’inconvénients.

Les atouts des plaques de plâtre

Pose rapide de placo sur mur
Pose rapide de placo sur mur
  • Finition uniforme
    Un revêtement en placo offre plus de fluidité et d’uniformité à la surface du mur ou du plafond. Contrairement aux maçonneries où l’on n’est pas à l’abri des aspérités.
  • Matériau flexible et léger
    Le placo est facile à manipuler et peut être posé partout de par sa légèreté. Vous pouvez même l’installer par-dessus vos parquets pour servir de cloison de séparation.
  • Facile à peindre
    Que ce soit pour les faux-plafonds ou pour les murs, les placos sont des surfaces très faciles à peindre. En plus, il ne nécessite plus diverses étapes de préparation avant la peinture.
  • Pose rapide
    Grâce à son système de plaque à dimension précise, les placos ont une pose assez rapide comparés aux autres types de revêtement.
  • Prix abordable
    Le coût d’un revêtement en placo est très abordable. Son installation coûte en moyenne entre 15 et 60 € par m².

Les inconvénients des plaques de plâtre

  • Faible isolation phonique
    Même un placo à propriété phonique ne suffit pas à assurer l’isolation d’une pièce. La pose de mur ou de plafond en placo requiert l’intégration d’une couche isolante, si l’on veut obtenir un meilleur confort acoustique.
  • Matériau fragile et moins durable
    Le placo est un matériau qui nécessite beaucoup de précautions à cause de sa fragilité. Tout d’abord, même hydrofuge, ce matériau ne supporte pas une grande quantité d’humidité.
    Ensuite, il est plus délicat de réparer une plaque de plâtre abimée. Et pour finir, il n’est pas plus résistant que les maçonneries.

banniere_claire]Recevoir des devis de plaquistes rapidement:)[/banniere_claire]

Quels sont les différents types de placo?

Selon ses caractéristiques et son utilisation, il existe plusieurs catégories de plaques de plâtre. Ils se distinguent également à travers leurs couleurs.

Plaque standard

Il s’agit d’un modèle de placo classique qui se rencontre très fréquemment dans les constructions de bâtiment. De couleur grise, il est généralement utilisé dans la réalisation des doublages de mur, des cloisons de séparation ou des faux-plafonds. Ce type de placo ne présente pas de propriétés spécifiques.

Plaque isolante

Pour améliorer l’isolation phonique d’un logement, l’utilisation d’une plaque isolante est une solution à prendre en compte. Elle permet de réduire le niveau de bruit jusqu’à 50 % de moins qu’un modèle classique. Un placo phonique a une couleur bleue

Plaque hydrofuge

Le terme hydrofuge représente la capacité du placo à tolérer une certaine marge d’humidité. Cinq fois plus étanches qu’une plaque standard, un placo hydrofuge peut se poser dans les salles d’eau et la cuisine.

Néanmoins, pour les zones très exposées à l’humidité, un travail de l’étanchéité est nécessaire.  Ce type de plaque se reconnaît par sa couleur verte.

Plaque ignifugée

De couleur rose, ce type de placo présente une meilleure résistance au feu que les plaques classiques. Il permet donc de ralentir la propagation des flammes dans le cas d’un incendie. Il est surtout recommandé pour les bâtiments collectifs. 

Plaque assainissant

 De couleur blanche, ce type de placo a la capacité d’améliorer la qualité de l’air à l’intérieur de votre domicile, surtout s’il est associé à un système de ventilation efficace. Il a donc une propriété dépolluante qui permet de filtrer les allergènes présents dans l’air.

FAQ

Qu’est-ce qu’une plaque de plâtre BA13?

Le terme BA13 représente une plaque de plâtre à bord aminci avec une épaisseur de 13 mm. Il a une dimension de 120 cm x 250 cm. C’est le format de placo le plus courant dans les constructions.

Le BA13 peut être isolant, ignifugé ou hydrofuge.

 

Quelles sont les dimensions standards pour les plaques de plâtre ?

À part le BA13 susmentionné, il existe également d’autres formats de placo sur le marché, notamment :

  • Le BA10 ;
  • Le BA15 ;
  • Le BA18 ; 
  • Le BA25. 

Et comme pour le BA13, chaque chiffre de cette nomination désigne l’épaisseur du placo. Quant à la largeur des plaques, elle est disponible en 60 cm ou en 120 cm.

 

Quels types de placo choisir pour ses travaux ?

Comme il existe plusieurs types de placo, il n’est pas évident de choisir lequel utiliser pour faire tel ouvrage. Vous pouvez vous référer sur le tableau suivant afin d’avoir une idée du modèle à choisir pour vos travaux.

Type de placo

Standard

Isolante

Hydrofuge

Ignifugé

Assainissant

Exemple de travaux à faire

Cloison séparative,

Doublage de mur,

Faux-plafond

Isolation chambre à coucher ou séjour

Cloison pour salle d’eau et cuisine

Cloison ou faux plafond pour bâtiment collectif

Cloison chambre à coucher

 

Comment installer un faux-plafond en placo?

  • Repérer et marquer le niveau du faux plafond à poser en traçant une ligne de repère sur deux murs opposés.
  • Bien vérifier l’horizontalité de la ligne à l’aide de niveau.
  • Découper les rails suivant les dimensions de la pièce.
  • Fixer les premiers rails suivant la ligne de repérage en les vissant tous les 60 cm.
  • Poser les montants des rails déjà installés et les visser également.
  • Fixer les montants intermédiaires deux à deux pour pouvoir soutenir les plaques de part et d’autre.
  • Poser les montant tous les 40 cm le long du plafond.
  • Poser et visser le premier placo sur le montant, en commençant dans un angle de la pièce.
  • Installer les restes de placo de la même manière.
  •  Étaler une bande de joints.
  • Appliquer une couche de mastic sur les contours des plaques pour uniformiser la surface.
  • Passer aux étapes de peintures.
Formulez une demande de devis!
1
2 Mon projet:
3 Moi:
Je souhaite recevoir par email les informations des partenaires pour m’aider dans mes projets de travaux.