Calcul du nombre de marches d’un escalier

A l’aide de notre simulateur, prévoyez le nombre exact de marches à installer dans votre escalier.

Comment calculer la hauteur de marches ?

Elément à calculer

Détails du calcul

Relation entre la hauteur de marche « h » et Giron (profondeur d’une marche) « g »

Respectez la relation de Blondel pour avoir un escalier confortable :

2h + g = 58 à 64 cm

Dimension recommandée pour la hauteur de marche

16 cm ≤ h ≤ 21 cm

La hauteur de marches est la même pour un escalier

En général, on prend :

  • 16 cm pour les établissements publics ;
  • 17 à 18 cm pour les habitations collectives ;
  • 18 à 20 cm pour les habitations individuelles ;
  • 20 à 22 cm pour les escaliers secondaires ou en colimaçon

Dimension recommandée pour un giron

20 cm ≤ g ≤ 30 cm

En général, on prend :

  • 20 cm à 25 cm pour les maisons individuelles ;
  • 25 cm à 30 cm pour les bâtiments collectifs.

Nombre de marches

n = H / h

H étant la hauteur totale de l’escalier ou hauteur à escalader

Prenons un exemple pour un escalier d’une habitation individuelle :

  • Hauteur à escalader = 2,70 m ;
  • Giron = 25 cm ;
  • Hauteur de marche = 18 cm.

Vérifions la relation de Blondel : 2(18) + (25) = 61 cm ≤ 64 cm ; les dimensions prises respectent donc les normes.
Le nombre de marches est égal à :
n = 270/18 = 15 marches

Importance du dimensionnement d’un escalier

  • Sécurité : une pente trop raide, une profondeur de marche étroite et une grande hauteur de marche compliquent l’utilisation de l’escalier et peuvent même entrainer des risques de chute. Il est donc nécessaire de bien calculer les bonnes dimensions afin de mieux sécuriser vos escaliers.
  • Stabilité : le dimensionnement d’un ouvrage joue un rôle important sur sa stabilité. Il permet de déterminer les charges admissibles, la structure de l’élément porteur ou de la fondation si besoin (cas de l’escalier en béton armé).
  • Confort : l’escalier est l’accès principal qui relie deux étages d’un logement. Pour assurer le confort des utilisateurs, les dimensions de ce dernier doivent suivre certaines normes.
  • Esthétique : l’escalier est également un élément décoratif, surtout s’il s’ouvre sur le séjour ou les pièces principales d’une maison. Il est donc important de bien déterminer la forme et les dimensions qui conviennent à l’espace où il sera implanté.

Les différents types d’escaliers

Les escaliers peuvent se classer sous plusieurs catégories selon leurs formes, le type d’appui et les matériaux.

Selon sa forme

  • Escalier droit : c’est la forme d’escalier la plus classique et simple à réaliser. Il suit une ligne de foulée en ligne droite et les dimensions des marches sont toutes les mêmes.
  • Escalier tournant : il s’agit d’un escalier droit, mais avec un changement de direction après une certaine distance parcourue. Il peut être à 1/4 tournant ou à 2/4 tournant, avec palier de repos et des marches droites ou sans palier et des marches balancées.
  • Escalier en colimaçon : il est aussi appelé spiral ou hélicoïdal. Les marches de cet escalier tournent autour d’un pilier central.
  • Escalier de meunier : généralement pour les pièces très étroites, les combles et les caves, ce type d’escalier ressemble presque à une échelle à cause de sa forte pente. Il peut être escamotable ou classique.

Selon le type d’appui

  • Avec limon central : les marches sont supportées par une poutre centrale. Ce type d’escalier n’a pas de contremarches.
  • Crémaillère : les marches sont soutenues par deux limons qui adoptent la forme de l’escalier.
  • Suspendu : les marches sont encastrées dans un mur porteur ou fixées sur un limon latéral côté mur.

Selon le type de matériaux

Les escaliers peuvent être métalliques, en béton armé, en bois, en pierre naturelle ou en verre, selon les préférences du propriétaire et l’emplacement de l’ouvrage. Par exemple, pour un bâtiment collectif, les escaliers métalliques et en béton armé sont les plus courants.

FAQ

Combien de marches dans une volée d’escaliers ?

Une volée est l’ensemble des marches comprises entre deux paliers. Pour une maison individuelle, l’escalier principal comporte en général 1 à 2 volées.
Le tableau ci-dessous montre le nombre de marches recommandées pour chaque type de bâtiment :

Type de bâtiment

Nombre de marches dans une volée

Maison individuelle

25 marches au maximum

Bâtiment recevant du public

Environ 12 à 15 marches

21 marches au maximum

Escaliers de secours

17 marches par volée

Le palier de repos est-il compté parmi les marches ?

Oui, lorsqu’on calcule le nombre de marches d’un escalier, le palier de repos en fait partie. En fait il s’agit d’une marche qui a seulement une plus grande profondeur afin de permettre à l’utilisateur de reprendre son souffle avant de continuer à monter.

Quelle hauteur de marche pour un escalier de caves ?

Pour un escalier secondaire tel que l’escalier de caves, vous pouvez adopter une hauteur jusqu’à 21 cm pour les marches. Plus la hauteur est grande, plus la surface au sol est réduite et la pente devient plus raide. Cette mesure est adaptée pour les petits espaces.

Marche droite ou balancée pour votre escalier ?

Une marche droite a une surface rectangulaire, tandis qu’une marche balancée a une surface trapézoïdale ou triangulaire. Cette dernière procure un gain d’espace dans les changements de direction.

En général :

  • Pour les escaliers droits, les marches sont droites ;
  • Pour les escaliers hélicoïdaux, les marches sont balancées ;

Pour les escaliers tournants, les marches sont droites, mais sur le virage, soit vous créez un palier de repos, soit vous faites des marches balancées.

Formulez une demande de devis!
1
2 Mon projet:
3 Moi:
Je souhaite recevoir par email les informations des partenaires pour m’aider dans mes projets de travaux.